Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Les series TV du moment
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
C'est le principe des droits d'exploitations: c'est une marchandise et c'est le bordel. Si Netflix ne les intègrent pas dans notre catalogue c'est qu'ils ne peuvent pas. Certaines chaînes achètent le droit à la première diffusion, d'autres le droit d'exploitation totale (diffusion, VOD, Blu Ray) etc...et ça se renégocie régulièrement donc une chaine peut avoir un droit de première diffusion pour une saison, et un droit total pour une autre etc...Résultat, c'est le bordel.

C'est aussi ça qui peut expliquer que des contenus dégagent de Netflix. Mais ça peut aussi être que Netflix décide de ne pas renouveler ses droits d'une licence parce que peu regardée sur sa plateforme.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
zouz a écrit :
La casa de papel sur Netflix également, j'en suis á l'épisode 8.
Une chouette surprise, malgré quelques facepalm les cliffhanger sont bien amenés. C'est le Ocean's Eleven espagnol qui sent bon le turon et le chorizo.

J'ai tenté le premier épisode, c'est quand même vachement cheap et bourré de clichés 90's pire qu'un fast n furious, au 1er degré, et effectivement ça facepalm sec (quid de l'utilité des masques sur certains et pas d'autres ???) surtout sur la fin de l'épisode le "on va sortir et faire semblant de les attaquer, on est trop malin", c'est même plus au niveau d'un facepalm là, c'est plutot la main de bouddha. Les mecs préparent le braquage 5 mois et c'est pire que les sous doués, pareil l'héroïne qui a fait 15 braquages (woa trop experte expérimentée) mais qui appelle sa mère pour aller la voir comme une grosse quiche, ou l'autre mec complètement ingérable, la dreamteam quoi, ou tous les efforts pour couper la situation de l'extérieur pour au final ouvrir et canarder, ou le coffre de 2 mètres d'épaisseur qui s'ouvre littéralement avec une torche et un tournevis... etc, etc, bref la liste est bien longue pour un seul épisode.

Du coup : ça s'améliore après ? parce qu'en l'état j'ai du mal à avoir envie de poursuivre tant les personnages sont tous cons comme des palourdes. Mais j'ai du mal à comprendre comment ça peut durer une saison. A part si le thème est axé sur les Darwin awards comme Edith Finch.
 
oneyed
Membre Factor
Membre 7 msgs
Crusing a écrit :
Du coup : ça s'améliore après ? parce qu'en l'état j'ai du mal à avoir envie de poursuivre tant les personnages sont tous cons comme des palourdes. Mais j'ai du mal à comprendre comment ça peut durer une saison. A part si le thème est axé sur les Darwin awards comme Edith Finch.


J'ai tenu jusqu'au bout, je te conseille de passer ton chemin, ça a été de plus en plus difficile et ça donne l'impression que ça va tourner en rond sachant que la fin de la saison ne résout rien. puis la relation avec la flic, non, je dis non non non
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1460 msgs
Altered Carbone.


J'ai commencé la nouvelle série de Netflix, la pub tapageuse ayant fait son office...
Niveau esthétique c'est un gros medley d'univers et on passe du film noir au punk avec un medley dd Johnny Mmemonic/Strange Dance/Time out et ma fois c'est bien digéré et correct. Du coup ça passe. Y a pas mal de decor/scene dinspiration bd ou encore Jv( BioShock ou encore Dishonored).
Là où j'ai plus de pb c'est sur le scénario, le passif du héros et ses motivations. C'est trop 1er degre et basique. Au niveau où j'en suis ça fait un peu trop Pocahontas contre le reste du monde (ouh ouh les vilains hippies).
Du coup mi figues-mi raisin.
 
Temujin
Membre Factor
Membre 2194 msgs
Moi j'aime bien pour l'instant, mais je peux pas piffer l'acteur principal, ce qui est chiant. La petite fliquette est cool, l'avocate aussi. L'IA maitre d'hotel je comprends pas a quoi il sert a part alourdir le fluff deja bien dense.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
J'ai commencé également ce Altered Carbon. Le premier contact n'est pas terrible. Déjà je rejoins Crusing, les openings à la Patrick Clair ça commence doucement à casser les noix. Certes c'est classe, mais en plus d'être peu original c'est surtout le signe d'un suiveur, ce qui remet direct en doute d'être face à quelque chose d'ambitieux.

Vient le début en lui-même. Un peu fouillis sur la narration, pas très inspiré sur l'écriture et à l'univers peu surprenant voire un peu grossier. Pour être honnête j'ai bien failli couper avant la fin du premier épisode. J'en suis maintenant à l'épisode 3. Quelques éléments se sont dessinés plus correctement, la série se pose et trouve ses marques. J'ai un petit peu plus envie de continuer; c'est pas déplaisant mais c'est vraiment pas avec grande conviction. Et à moins d'une sérieuse amélioration je pense pas aller plus loin que la première saison -voire même pas-.

C'est con parce qu'on sent bien qu'il y a du blé derrière et une histoire/background potentiellement pas mal...mais ça manque d'élégance, de classe et de bon goût pour être le gros morceau que ça voudrait être. Si l'adaptation est fidèle, le bouquin doit pas être beaucoup mieux.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1344 msgs
Crusing a écrit :

Du coup : ça s'améliore après ? parce qu'en l'état j'ai du mal à avoir envie de poursuivre tant les personnages sont tous cons comme des palourdes. Mais j'ai du mal à comprendre comment ça peut durer une saison. A part si le thème est axé sur les Darwin awards comme Edith Finch.


N'insiste pas, c'est pas ton truc si tu en es là au bout du premier épisode.
C'est mon plaisir coupable, c'est bourré de bon sentiment et ils ont du mal à tuer les personnages, c'est un braquage de Bisounours et ça me va perso...

J'en suis même à attendre impatiemment la deuxième partie qui devrait être dispo en avril.
Me manque plus qu'à enchaîner sur le coffret DVD d'Un Dos Tres et ma mutation sera achevée.
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2424 msgs

The End of the F***ing World :
Road movie de deux adolescents en fugues.
C'est très sympas, mais un peu court et le final et très abrupt par contre.
 
hohun
Membre Factor
Redac 5086 msgs
Oui c'est sympa mais sans plus. Pis c'est quoi cette fin, depuis quand la police tire sur un mec qui fuit et en direction de la mer en plus ?
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
Après avoir subit la saison 1 ENTIÈRE de la Casa de papel higiénico, car ma copine aime bien les telenovelas, même si elle a du admettre que celle ci était fort mauvaise avec une écriture débile à faire rougir un 6ème segpa. La hype sur les sites de notations m'intrigue vraiment, ou me rend triste sur le sort de l’espèce, par contre si vous aimez vous facepalmer 10 fois par épisodes, GO ! bref du coup j'ai du me laver avec de vraies séries, donc :

The Handmaid's Tale, j'en suis qu'au début pour l'instant c'est cool, bien joué et bien réalisé, une sorte de The Man In The High Castle en plus classe même si j'ai du mal pour l'instant avec l’extrémisme qui suit un scénar à la children of men. Faudrait peut etre avoir lu le bouquin. Ca manque un poil d'exposition pour le coup.

Altered carbon, J'en suis encore qu'au début mais finalement j'avais peur que ça tourne à la série Syfy type continuum/almost human avec des gimmicks technologique de série B, et non finalement c'est bien produit, bien joué, et la techno est suggérée, pas expliquée, y'a pas d'exposition en mode tuto ubisoft.
Y'a un gros gros faux air de Deus Ex sans que de soit axé autour, et j'aime le coté SF sombre sans que ce soit post apo ou poussé dans la caricature. Oui les riches exploitent les pauvres, mais ça n'implique pas que l'histoire doit s'orienter vers une inévitable révolte à la con, on vit comme ça c'est tout, et depuis toujours.
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 466 msgs
Crusing a écrit :
Après avoir subit la saison 1 ENTIÈRE de la Casa de papel higiénico,

Pour une fois merci, car à force de voir cette série partout je commençais à me demander si c’était pas bon alors que ça ne m’intéressait pas du tout. Au moins je n'essaierai même pas.

The Handmaid's Tale, Faudrait peut etre avoir lu le bouquin.

Il y a aussi un film des années 90 sinon, perso le pitch me tente pas, la société patriarcale on vit déjà dedans...


Channel zero, je pensais que c'était la suite de la première saison, mais en fait chaque saison est indépendante. Donc la première est pas mal mais lente et ne m'a presque pas donné envie de continuer. La deux est sympa dans le concept et comme la première, se laisse regarder sans être exceptionnelle. La trois me semble un cran meilleure après 3ep. Ca lorgne dans les ambiances Twin Peaks (mais c'est loin d'être aussi bon et maitrisé, faut pas pousser), il y a Rutger Hauer et des morceaux de l'excellent Swing Slow.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
J'ai fini The Handmaid's Tale, c'est tout de même assez moyen et pas super cohérent dans l'écriture des personnages. Pareil, le déroulement du temps est assez flou, on ignore si ça fait des mois, des années, mais on voit que sa fille n'a pas grandi, bref ça nuit à l'empathie, et les flashbacks supposés en créer ne fonctionne pas très bien, comme avec le personnage de Serena complètement bancal, comme bien d'autres. Et le peu de parallèle fait avec une situation politique réelle flingue l'immersion. Dommage. Malgré son coté un peu cheap, The Man In The High Castle est finalement bien plus sympa comme dystopie et plus crédible malgré son gros coté WTF digne de wolfenstein ou iron sky par moment.
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2424 msgs
Crusing a écrit :
Altered carbon, J'en suis encore qu'au début mais finalement j'avais peur que ça tourne à la série Syfy type continuum/almost human avec des gimmicks technologique de série B, et non finalement c'est bien produit, bien joué, et la techno est suggérée, pas expliquée, y'a pas d'exposition en mode tuto ubisoft.
Y'a un gros gros faux air de Deus Ex sans que de soit axé autour, et j'aime le coté SF sombre sans que ce soit post apo ou poussé dans la caricature. Oui les riches exploitent les pauvres, mais ça n'implique pas que l'histoire doit s'orienter vers une inévitable révolte à la con, on vit comme ça c'est tout, et depuis toujours.

J'ai beaucoup aimé la première moitié, puis ça baisse très vite en écriture et qualité
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
choo.t a écrit :
Crusing a écrit :
Altered carbon, J'en suis encore qu'au début mais finalement j'avais peur que ça tourne à la série Syfy type continuum/almost human avec des gimmicks technologique de série B, et non finalement c'est bien produit, bien joué, et la techno est suggérée, pas expliquée, y'a pas d'exposition en mode tuto ubisoft.
Y'a un gros gros faux air de Deus Ex sans que de soit axé autour, et j'aime le coté SF sombre sans que ce soit post apo ou poussé dans la caricature. Oui les riches exploitent les pauvres, mais ça n'implique pas que l'histoire doit s'orienter vers une inévitable révolte à la con, on vit comme ça c'est tout, et depuis toujours.

J'ai beaucoup aimé la première moitié, puis ça baisse très vite en écriture et qualité

Oui j'ai continué, effectivement ça ne part pas dans la "bonne direction" et on finit par s'emmerder ou avoir l'impression de regarder une série SF déjà vue. :/
Il y a aussi pas mal d'inégalités de technologies qui font tache, en gros les androides/synthétiques éxistent mais la greffe de membre n'est pas courante, mmmkay, de même que les enveloppes améliorées sont des monstres dignes de buffy contre les vampires et se prennent des branlées en arènes contres des humains. Y'a aussi Poe, tantot c'est un hologramme, tantot une sorte de truc façon T1000, tantot il prend des objets tantot il se TP... Tout cela manque d'un tantinets de mis à plat.

C'est con Joel Kinnaman fait le taf je trouve, les autres mouaif. Le pire étant le pote black qui sert à rien. Ou la flic qui sert de vagin caractériel. Les deux bons clichés qu'on voyait venir dès leur première apparition. Bref ça suit le même désenchantement que the Expanse un peu, les premiers épisodes font réver à bien mieux que ce qui est exposé par la suite.
Il aurait fallu que ça parte un poil plus philiosophique autour des piles et de l’existence, en mode GiTS 2 mais pas trop, mais déjà le fait que ce soit issu d'une tech alien TGCM, ça sent le caca déjà, comême.
 
Captain America
Membre Factor
Membre 1638 msgs
Crusing a écrit :
choo.t a écrit :
Crusing a écrit :
Altered carbon, J'en suis encore qu'au début mais finalement j'avais peur que ça tourne à la série Syfy type continuum/almost human avec des gimmicks technologique de série B, et non finalement c'est bien produit, bien joué, et la techno est suggérée, pas expliquée, y'a pas d'exposition en mode tuto ubisoft.
Y'a un gros gros faux air de Deus Ex sans que de soit axé autour, et j'aime le coté SF sombre sans que ce soit post apo ou poussé dans la caricature. Oui les riches exploitent les pauvres, mais ça n'implique pas que l'histoire doit s'orienter vers une inévitable révolte à la con, on vit comme ça c'est tout, et depuis toujours.

J'ai beaucoup aimé la première moitié, puis ça baisse très vite en écriture et qualité

Oui j'ai continué, effectivement ça ne part pas dans la "bonne direction" et on finit par s'emmerder ou avoir l'impression de regarder une série SF déjà vue. :/
Il y a aussi pas mal d'inégalités de technologies qui font tache, en gros les androides/synthétiques éxistent mais la greffe de membre n'est pas courante, mmmkay, de même que les enveloppes améliorées sont des monstres dignes de buffy contre les vampires et se prennent des branlées en arènes contres des humains. Y'a aussi Poe, tantot c'est un hologramme, tantot une sorte de truc façon T1000, tantot il prend des objets tantot il se TP... Tout cela manque d'un tantinets de mis à plat.

C'est con Joel Kinnaman fait le taf je trouve, les autres mouaif. Le pire étant le pote black qui sert à rien. Ou la flic qui sert de vagin caractériel. Les deux bons clichés qu'on voyait venir dès leur première apparition. Bref ça suit le même désenchantement que the Expanse un peu, les premiers épisodes font réver à bien mieux que ce qui est exposé par la suite.
Il aurait fallu que ça parte un poil plus philiosophique autour des piles et de l’existence, en mode GiTS 2 mais pas trop, mais déjà le fait que ce soit issu d'une tech alien TGCM, ça sent le caca déjà, comême.


Je trouve The Expanse bien meilleur qu'Altered Carbon pour ma part. Même si la saison 2 est moins percutante que la première, dans l'ensemble, ça reste un série SF de bonne qualité avec un background intéressant.

Pour les écarts de techno dans Altered Carbon, dès le début tu as des affichettes A4 imprimées sur une pauvre imprimante laser et collées sur les murs et de l'autre côté, des journaux "papiers" interactifs. Ça m'a choqué. Et ça ne fait que s'enchainer tout au long de la série... De tels écarts de techno sont incompréhensibles pour ma part. On a une station dans le ciel, des tours immenses, des voitures volantes... Mais on trouve toujours des bougies et des clopes en... 2420 (ou un truc du genre... Je crois que c'est 300 ans après maintenant il me semble.)

Dans l'ensemble, je suis d'accord sur la qualité irrégulière de la série et vu la fin de la saison 1, je ne suis pas sur qu'il soit possible de redresser le niveau avec une saison 2 malheureusement. Il y a des bonnes idées qui ne sont clairement pas bien mises en avant.

------------------------------

On a regardé American Gods juste avant. Quelques longueurs selon les épisodes mais dans l'ensemble c'est pas mal du tout. Juste la petite amie revenante que je trouve sans intérêt mais qui en aura surement dans la saison 2. J'ai mis du temps à reconnaitre Gillian Anderson qui est assez formidable dans son personnage.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
Chaque bouquin d'Altered Carbon est autonome et indépendant. Le seul et unique lien est Kovacs et son histoire. Donc si saison 2 il y a, autre planète, autres lieux, autres personnages/autres acteurs, autre intrigue. Potentiellement il y a de quoi redresser la barre. Mais j'y crois pas. D'autant que j'ai lu les pitch des bouquins et c'est le premier qui pouvait me brancher le plus.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
Oui il a eu 7 enveloppes c'est ça ?
 
Joule
Big boss
Admin 8934 msgs
Avec toutes ces enveloppes, pas étonnant qu'ils finissent tous timbrés !
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3739 msgs
Jingle_Seinfeld.wav

edit : Effectivement j'ai fini Altered Carbon, les deux derniers épisodes sont navrants de nullité, ça vire au nanar d'action avec des dialogues à ras les pâquerettes pire qu'un DtoDVD steven seagal. On ne sait même plus quels sont les motivations des persos (la soeur WTF?), y'a même une scène de révélation digne de cluedo/colombo.
Pour conclure l'enrobage de la série est globalement plutot classe , hormis quelques fautes de gouts de temps en temps. Mais alors l'histoire il aura fallu la toute fin, épisode 9/10 pour que je m’aperçoive que j'en avait absolument rien à foutre, l'intrigue alambiquée et capillotractée en bouquin ça doit être sympa car mieux amené, construit, approfondi etc, mais là ça ne marche pas et ça fait nanar, encore une fois, presque pire qu'un épisode de walking dead.
A coté de ça quasi rien à redire sur les décors/FX, ça fait bien moins lowcost que The Expanse par exemple. C'est visuellement riche et varié, avec une DA assez chiadée :


Et le personnage de Lizzie Elliot est ultra mal joué, très mal casté, et HS (et la soeur et Quellcrist c'est pas ouf non plus).
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 510 msgs
Je ne suis pas tout à fait d'accord pour Altered Carbon. L'impression générale qu'il me reste est celle du gâchis. C'est visuellement réussi, il y a de très bonnes idées sur l'univers, glaçantes de réalisme sur les tendances de l'humanité pour certaines, j'ai un faible pour Kinnaman depuis the Killing (bon là il surjoue un peu beaucoup le Badass PI) et Purefoy depuis Rome, et même l'histoire générale n'est pas inintéressante. Le souci, c'est la façon dont elle est déployée à travers les épisodes : là où the Expanse avait réussi à dérouler deux histoires distinctes et intéressantes qui se rejoignent intelligemment (saison 1), Altered Carbon échoue à nous intéresser à ses histoires et nous explique mal (et trop tard) les enjeux et en quoi elles se recoupent. Du coup ça parait décousu et relativement chiant alors que ça aurait pu ne pas l'être. On aurait même pu comprendre les motivations de la tarée de soeur ou au moins comprendre comment elle est devenue comme ça à travers les siècles. Dommage, quoi. Cet univers mériterait un meilleur traitement parce qu'il y a la matière.

Sinon je me disais que j'allais me mettre Casa del Papel mais vous m'avez fait peur avec vos critiques. On verra plus tard.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews