Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

TOUS LES ARTICLES

TEST Hellblade : Senua's Sacrifice, Asgard malade

par Nicaulas,
Soyons honnêtes : il n'était pas prévu qu'on écrive quoi que ce soit sur Hellblade : Senua's Sacrifice. Pas tellement parce que le jeu est sorti au mois d'août (plusieurs mois de retard, ce n'est pas vraiment le genre de truc qui nous freine habituellement), mais parce qu'on ne voyait pas bien ce qu'on pouvait dire de plus que les autres. Ninja Theory a abondamment communiqué sur son jeu pendant le développement, et la presse en a largement couvert la sortie, accompagnant le succès surprise d'un projet certes ambitieux mais surtout casse-gueule. Et puis on y a joué, et écrire une bafouille nous a semblé indispensable.
LIRE LA SUITE

TEST Wolfenstein 2 : The New Colossus

par Fougère,
Dans le climat actuel, jouer à Wolfenstein 2 est particulièrement cathartique. Pas besoin d’acheter des lootbox pour avoir des améliorations d’armes, les méchants sont vraiment méchants, les femmes sont ultra badass et ne risquent pas de se faire choper par des pervers. C’est peut-être ça l’ingrédient secret de Bethesda : ils ont embauché un oracle pour anticiper ce qu’ils doivent mettre dans leur prochain titre.
LIRE LA SUITE

ITW Jens Matthies, le FPS jusqu'à la mort

par K.Mizol,
​Jens Matthies n’a pas le nom le plus clinquant de l’industrie du jeu vidéo. Pourtant, chez Starbreeze avec The Chronicles of Riddick : Escape from Butcher Bay sur la génération de la première Xbox et The Darkness sur la génération PS360, puis chez Machine Games avec les Wolfenstein New sur la génération actuelle, il fut le directeur créatif de FPS qui auront marqué tous ceux qui y ont joué. Il me semblait intéressant d’aller poser quelques questions à ce créateur Suédois qui pèse et qui a fait du FPS son champ d’expérimentation et de maîtrise.

TEST Enterre-moi, mon Amour

par Nicaulas,
L'histoire s'est terminée un vendredi matin. Au réveil, le téléphone affichait une notification devenue habituelle : le visage de Nour, à côté des logos de réseaux sociaux et de la batterie. Comme les jours précédents, on s'attendait à un sms qui nous donnerait des nouvelles. A la place, on a eu droit à un message vocal de 19 secondes : Nour avait été arrêtée par la police d'un pays des Balkans. Elle était dans un camp, avait caché son téléphone et ne savait pas ce qui allait lui arriver. Elle nous aimait. On a entendu la police entrer dans la pièce et lui arracher le téléphone, puis plus rien. Et on s'est senti mal pour quelqu'un qui n'existe pas. Pour mieux comprendre, petit retour en arrière.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [PGW 2017] BAFL, bof ou top ?

par JeanBon & C7,
Vu à la Paris games Week, Brakes are for losers (BAFL) est un jeu de course rétro classique à la différence près qu’un concurrent mécontent a détaché les plaquettes de freins de tous les véhicules au départ de la piste.  Il sera possible de les racheter au marchand pour la modique somme de 1000 pièces. En comparaison avec les 20 pièces demandées pour améliorer la direction du véhicule ou son accélération, le prix exorbitant des freins semble être un message des développeurs qui nous suggèrent gentiment de les oublier. 
LIRE LA SUITE

TEST Guardians of the Galaxy

par Nicaulas,
Si vous avez écouté le Quickload consacré à l’Indiecade, vous devez avoir déjà une petite idée du contenu de ce test : cette version des Gardiens de la Galaxie, et plus généralement la recette Telltale, était alors le flop choisi par l’auteur de ces lignes. Du moins les deux premiers épisodes, qui laissaient présager un jeu dans la lignée des productions récentes du studio : techniquement à la rue, redondant, mal écrit et poussif. Ayant  enfin terminé la saison complète, on va pouvoir répondre à la question que personne ne se pose : un miracle s’est-il produit dans les épisodes 3, 4 ou 5 ?
LIRE LA SUITE

TEST Alcootest : Ultimate Fishing Simulator

par hohun,
Attention innovation : je vous propose aujourd’hui non pas un test, non pas un test d’early access, mais bien un test de démo d’early access. Oui, c’est n’importe quoi, mais depuis que j’ai, par la seule force de ma pensée, compris que notre existence n’est que le fruit d’un hasard cosmique et non d’un divin dessein, j’ai décidé que plus rien n’avait d’importance. D’ailleurs, je rédige ce test en calebute.
LIRE LA SUITE

ITW [PGW 2017] Enterre-moi, mon amour

par JeanBon & C7,
La première interview filmée de cette Paris Games Week 2017 est consacrée à Enterre-moi, mon amour, jeu mobile développé par The Pixel Hunt en collaboration avec Figs et Arte Creative, disponible sur Android et iOS au prix dérisoire de 3,49€, et dont on vous avait brièvement parlé dans notre compte-rendu de l'Indiecade. En attendant un test complet qui devrait arriver prochainement, voici donc une vidéo dans laquelle JeanBon et C7 posent quelques questions à Laurent Herbet, cofondateur de Figs et qui a bossé sur l'UX du jeu.

TEST Songbringer

par kimo,
Songbringer, ce n'est pas le nom du prochain James Bond, mais celui d'un jeu d'aventure en pixel-art développé par WizardFu. Derrière ce studio se cache en réalité Nathanael Weiss un développeur 2.0 qui streame son travail, écrit un livre sur le développement Cocos2D-X et a un drôle de site web qui nous explique que le WizardFu est une force qui permet de créer des jeux. Qu'est-ce qui pourrait mal tourner ?
LIRE LA SUITE

PREVIEW [PGW 2017] Monster Hunter World

par JeanBon & C7,
Il aura fallu serpenter entre les quelques palmiers défraîchis qui servaient de décor au stand de Capcom avant de pouvoir prétendre à une partie de Monster Hunter world, présent à la Paris Games Week quelques mois avant sa sortie officielle le 26 janvier 2018 sur Playstation 4 et Xbox One, alors que les possesseurs de PC devront attendre un peu avant de pouvoir y joueur sur leur bécane. 
LIRE LA SUITE

PREVIEW [PGW 2017] Unruly Heroes

par JeanBon & C7,
Il est 8h30 quand tout à coup, les portes s’ouvrent. Un déferlement de corps vient s’échouer à l’intérieur du hall 1 et déjà autour des stands se forment de très longues queues. Temps d’attente que l’on peut utiliser pour étudier, en bon anthropologue, l’écosystème de la PGW ainsi que sa faune atypique de protagonistes : entre nébuleuse d’adolescents et commentateurs d’e-sport anciennement chauffeurs de salle chez Hanouna.
LIRE LA SUITE

ARTICLE [PGW 2017] Retour sur la Paris Games “Weak”

par JeanBon & C7,
Cette année sur Factor, on a été gentil. Qu’est-ce que vous voulez, quand on prend de l’âge, ça commence à être dur de s’indigner, de râler, de faire des vidéos (coucou Nico !), bref d’être vilains. Du coup, on a décidé de recruter deux nouveaux, C7 et JeanBon, et de les bizuter en les envoyant couvrir la Paris Games Week. Voici leur histoire.
LIRE LA SUITE

TEST The Evil Within 2

par kimo,
Loin d'être un chef d'oeuvre, le premier Evil Within avait toutefois un charme fou. Le jeu a d'ailleurs rencontré suffisament de succès pour se voir autoriser une suite. Bien ou pas bien? C'est ce que nous allons tenter de voir.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Utopiales 2017

par Frostis Advance,
Entre la Paris Games Week, l’IndieCade Europe et Game Connection Europe, cette fin d’année 2017 a été riche en salons jeux vidéo en France. Mais en tant que Nantais, j’ai décidé de ne pas suivre tout le monde à Paris et d’aller plutôt aux Utopiales, un salon certes moins grand public, mais dans lequel conférences, sciences, jeux vidéo, littératures, BD, comics, mangas, cinéma, jeux de rôle, se côtoient dans une ambiance calme et reposante.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Factorpédia S01E00 : Le jeu canapé

par Hell Pé,
Ça fait longtemps qu'on y pensait, et après des semaines passées en combats singuliers avec Adobe Premiere, nous y sommes enfin arrivés : voici la Factorpédia, la première émission vidéo de Factornews. Et non, techniquement Versus n'était pas une émission de Factornews. C'est même pas la peine de nous parler des Tutos de Factor.

TEST Outskirts : Voir saoul les shmup défiler

par miniblob,
Quand on a un anglais approximatif et l'esprit mal tourné, on peut s'imaginer que Outskirts fait référence à une pratique vicelarde pas toujours très respectueuse. Rassurez-vous, pas de voyeurs dans les environs, il s'agit plutôt de désigner tout ce qui est périphérique. Ça tombe bien puisque c'est ici le titre d'un shoot'em up minimaliste qui se propose de nous faire joyeusement tourner en rond.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Indiecade 2017 : CNAM y en a plus, y en a encore

par Nicaulas & Fougère,
La grande semaine parisienne du jeu vidéo s'est achevée hier. Quand on dit "grande", ce n'est pas pour coller à la réthorique du SELL, du SNJV ou de Webedia autour de la Paris Games Week, mais bien parce que la capitale a accueilli des évènements un peu partout, et pour tous les goûts. Le jeu indé a notamment pu prendre ses aises à l'Indiecade Europe, qui se déroulait pour la deuxième fois à Paris les 30 et 31 octobre, au Conservatoire National des Arts et Métiers pour être précis. Articulé autour de conférences en amphithéâtres, de bornes de jeu dispersées un peu partout et d'ateliers de jeux "alternatifs", le salon a attiré pas mal de monde, ainsi que presque toute la presse française. On y était donc nous aussi : voici l'Indiecade 2017 by Factor.
LIRE LA SUITE

TEST Hob : Le lièvre attend, il profite du paysage

par miniblob,
On parle beaucoup de la difficulté en ce moment. C'est vrai que certains jeux piquent un peu avant de prodiguer leur tendresse, comme votre tonton René qui ne peut pas s'empêcher de venir vous frotter les joues avec son éternelle barbe de trois jours pour faire la bise. Et puis, il y en a d'autres qui préfèrent jouer la carte de la découverte et de l'émerveillement, des titres dans lesquels on se glisse aussi facilement que dans un sous-vêtement fraîchement repassé. Hob fait sans aucun doute partie de cette seconde catégorie.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Art Games Demos n°3 : les mises en Bouches-du-Rhône du jeu indé

par Hell Pé,
Depuis le début de l'année, à Marseille et ses alentours, deux demoiselles s'activent à faire exister la scène du jeu vidéo indépendant dans une région où on ne l'avait pas encore vu s'épanouir. Leur mode opératoire : une soirée à thème où l'art contemporain et le jeu indé se rencontrent, dans une ambiance alternative et expérimentale. Ça s'appelle l'Art Games Demos, et nous nous sommes rendus à la troisième édition de ce jeune rendez-vous plein de promesses.
LIRE LA SUITE
 Decembre 
 2017 
L
M
M
J
V
S
D
 
 
 
 
1
2
3
10
12
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Rechercher sur Factornews