Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Into the Breach revient pour un tour de plus

ACTU par choo.t,
Le 19 juillet, plus de quatre ans après sa sortie, Subset Games nous offre tout plein de nouveau contenu pour son puzzle game déguisé en tactical. Au programme, de nouveaux ennemis, méchas et pilotes, mais aussi de nouvelles missions et une sortie sous iOS et Android, dont Netflix s’est payé l’exclusivité.

Pour les collectionneurs de boites en plastique qui prennent la poussière, la version Switch du jeu (disponible depuis 2018 sur l’eShop) arrive dès octobre chez Fangamer, agrémentée d’autocollants et d’un « poster » que vous auriez très bien pu imprimer vous-même.

Si vous ne connaissiez pas le titre et que coller des tatanes à des Kaijū vous botte, n’hésitez pas à lire le test réalisé par kimo afin de savoir où vous mettez les pieds.
LIRE LA SUITE

Je m'appelle Bernie Noël, et j'aime bien les HYENAS

ACTU par Zaza le Nounours,
On connait The Creative Assembly principalement pour sa série des Total War, qui règne en maitre incontesté depuis une vingtaine d'années sur le genre de la stratégie à grande échelle. Mais les vrais esthètes savent aussi que le studio anglais est capable de briller même en dehors de sa zone de confort, comme il nous l'a prouvé il y a quelques années avec Alien Isolation, excellent survival horror en vue à la première personne retranscrivant à merveille l'atmosphère du film de Ridley Scott.

Malgré ça, on reste assez dubitatifs (pour être poli) devant l'annonce de leur nouveau jeu, HYENAS. Il s'agira d'un hero shooter orienté PvPvE , dans lequel les joueurs devront voler des trucs avant de s'enfuir du niveau. La DA semble être le résultat d'une expérience impie réalisée à partir d'un jeu dont même Ubisoft n'aurait pas voulu et des chutes d'Apex Legends. La seule petite originalité viendra des affrontements en zéro-G, ce qui rappelle un peu le mort-né LawBreakers

Rien de ce qu'on voit dans la vidéo d'annonce ni même dans le concept du jeu ne fait particulièrement envie, et sans vouloir commettre un délit de sale gueule on voit bien le jeu finir en free-to-play gavé de micro-transactions. Le jeu doit sortir sur PC et consoles (nouvelle et ancienne gen), et les plus lassés de la vie curieux peuvent s'inscrire pour participer aux futures phases de test.
LIRE LA SUITE

Le FSR d'AMD souffle sa première bougie

ACTU par Zaza le Nounours,
Il y a un an, AMD sortait la version 1.0 de son FidelityFX Super Resolution, FSR de son petit nom, sa solution d'upscaling maison pour réduire la charge du GPU en affichant les jeux dans une résolution interne plus basse et ensuite agrandie avec théoriquement une perte de qualité assez faible. On sait ce que ça a donné : c'était moche et c'était nul, et ceux qui prétendent le contraire vivent dans le déni.

Il y a quelques mois, AMD revoyait sa copie avec le FSR version 2.0 et si le résultat n'est pas encore parfait, il est tout de même assez bon globalement pour que l'on puisse l'utiliser sans honte si le jeu ne propose pas de DLSS ou si on n'a pas de carte Nvidia. Son seul défaut est pour l'instant d'être encore assez peu répandu puisque à part quelques gros noms comme Flight Simulator, Deathloop ou encore God of War, il n'y a pas grand chose qui permette d'en profiter, certains jeux récents ayant même l'outrecuidance de sortir en ne proposant que la version 1.0 (qui est, on le rappelle, moche et nulle).

Mais ceci pourrait bientôt changer puisque AMD vient de mettre à disposition des développeurs le code source du FSR 2.0. Tout le monde pourra donc s'amuser à intégrer un support du FSR dans ses jeux relativement facilement, tant que ceux-ci tournent sous DirectX 12 ou Vulkan. Et ceci s'accompagne d'une autre annonce, elle aussi assez importante : le support des Xbox Series, qui pourront donc afficher des jeux en résolution plus élevée sans avoir à cracher leurs tripes pour calculer chaque pixel un par un. On espère pour la PS5 qu'elle ne sera pas laissée de côté trop longtemps, ce qui serait quand même malheureux pour une console à l'architecture aussi proche de celle de Microsoft.

A Plague Tale: Requiem ne rate pas sa sortie

ACTU par Zaza le Nounours,
Déjà vu pendant la conférence Xbox du faux E3, A Plague Tale: Requiem avait droit aujourd'hui à un petit "Focus Direct" qui lui était entièrement consacré. Celui-ci a été l'occasion de découvrir une longue vidéo de gameplay à peu près ininterrompue, durant laquelle on peut voir que si la fuite et l'infiltration seront toujours de la partie, Amicia et Hugo seront cette fois-ci beaucoup moins désemparés face à leurs adversaires, la première n'hésitant pas à trancher des gorges et à planter des carreaux d'arblète entre les yeux, alors que le petit frère peut carrément invoquer des nuées de rats qui s'en iront bouffer les soldats gaiement.

Tout celà est assez magnifique, et on espère que ce vilain framerate horriblement saccadé n'est dû qu'à une vidéo mal encodée ou à une version du jeu pas encore tout à fait finie. Il ne reste toutefois pas beaucoup de temps à Asobo pour passer une ou deux couches de polish sur leur jeu, la sortie de celui-ci étant prévue pour le 18 octobre sur PC, PS5, Xbox Series et Switch.
LIRE LA SUITE

Weird West retourne à la mine et en sort un nouveau patch

ACTU par Zaza le Nounours,
Comme promis au moment de la sortie du patch 1.02, Weird West vient de recevoir un nouveau patch 1.03 qui rajoute encore beaucoup de choses. Correction de bugs bien sûr, parce que sinon à quoi bon sortir des patchs, mais aussi de nouvelles zones à explorer, des bonus aléatoires sur certaines armes, une nouvelle IA pour les alliés, des aides (optionnelles) à la visée, quelques changements dans le système de progression, ou encore un tableau de réputation pour pouvoir suivre plus facilement qui vous aime bien et qui veut vous coller un pruneau entre les deux yeux. En plus de tout ça, le jeu sur Xbox Series S tournera maintenant à 60 FPS comme le bon Dieu l'a voulu. Pas d'annonce pour le moment quant à l'ajout de contenus futurs, on espère que ça veut dire que WolfEye Studios va se prendre des vacances bien méritées.
LIRE LA SUITE

Canard PC prend l'eau

ACTU par Zaza le Nounours,
Lors de son arrivée en kiosque au début du siècle, les plus brillants analystes prédisaient un destin funeste à Canard PC sous six mois. Presque vingt ans plus tard, les canards idiots sont toujours là (bon, pas tous, et on ne t'oublie pas Casque) et rient de ces prédictions.

Mais malgré cette incroyable longévité, tout ne va pas pour le mieux : le magazine a déjà connu des difficultés à de multiples reprises, et la vague qui vient de le heurter de plein fouet est probablement l'une des plus violentes depuis la création du magazine. Ivan, le Saint Patron du magazine, vous explique tout ça en détails, mais si vous voulez la version courte : COVID + baisse des ventes + actu assez morne (notamment sur le hardware) + guerre en Ukraine + augmentation du prix du papier + sexe + histoire de cul = meurtre.

La conséquence de tout ça, c'est que le magazine va devoir réduire sa pagination pour les numéros à venir, afin de compenser la hausse du prix de la matière première. C'est déjà ennuyeux pour les lecteurs, mais ce n'est rien en comparaison du coût humain de cette nouvelle crise, puisque les rédactions (CPC canal historique, CPC Hardware, et la chaine Twitch) se voient contraintes de se séparer de pas moins de quatre de leurs membres : Ellen Replay, Oni, Sylvester Standalone, et le striker Fishbone que l'on pensait pourtant indéboulonnable.

Du coup, vous vous demandez peut-être comment vous pouvez aider tous ces braves gens à affronter cette épreuve. Pour CPC, c'est très simple : abonnez-vous. Tous. Votre grand-mère aussi. Et pendant longtemps. En version papier si vous voulez continuer à raser des forêts, ou en version numérique si vous êtes une personne moderne. Vous pouvez aussi "lâcher des subs" (je crois que c'est comme ça que disent les jeunes) sur leur chaine Twitch : on vous rappelle que si vous avez un abonnement Bezos Prime, vous disposez d'un sub offert tous les mois, donc profitez-en. Et pour ceux qui vont devoir bientôt aller pointer à Pôle Emploi, là aussi il y a une solution, bien que plus ponctuelle : de gentils lecteurs du magazine ont ouvert une cagnotte, qui va rester active durant quelques semaines, afin de les aider à traverser cette sale épreuve, donc là aussi, si vous avez les moyens, n'hésitez pas à contribuer. 

Le Guide Factor Apple Arcade, partie 30

ARTICLE par Ricardo,
Oh un guide Factor AA ! It's alive ! Cela fait (très) longtemps que vous n'aviez pas eu des nouvelles de notre part, mais pendant ce temps là, Apple ne nous a pas attendu le bougre et a continué de fournir son catalogue en jeux (bon il est vrai que c'est de plus en plus des "App Store Greats", donc pas forcément des titres très frais, mais au moins côté volume c'est du costaud). D'ailleurs côté stats on en est à 254 jeux disponibles, 1 à venir et 113 essayés dans votre guide. Pour cette 30e partie ce sera du runner avec Tiny Wings+ et Badland+, du Basket avec les deux NBA 2K Arcade Edition (21 et 22) et du jeu de combat avec Punch Planet. J'avais prévu d'également tester UR:The Court, mais les gars de chez Bit Fry ont décidé de retirer leur jeu de l'abonnement d'Apple (ainsi que UR:The Rink, déjà présenté ici). Espérons que cela reste une exception et ne devienne pas une mode chez les autres.
LIRE LA SUITE

The Quarry

TEST par billou95,
Un déroulé des têtes d'affiche sur fond de traveling à travers une forêt lugubre, le dernier hit (?) d'Ariana Grande en guise de chanson de générique et les phares jaunes pâles d'une voiture au loin, probablement pleine de prochaines victimes. Voilà comment entame le nouveau chef-d'oeuvre de Supermassive Games. Oui, parce qu'inutile de vous jouer la carte du suspense tout au long du test, vous en aurez déjà bien assez pendant l'aventure. On va plutôt décortiquer le jeu et ce qui fait le retour en grâce du studio après une certaine traversée du désert. Silence, moteur, ça tourne !
LIRE LA SUITE

Nouveau jeu : Last Call BBS

ACTU par CBL,
Voilà plus de 10 ans que Zachtronics abreuve les PCistes en jeux intelligents et complexes. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Zach Barth, le fondateur du studio et le concepteur et programmeur des jeux, a annoncé qu'il allait enseigner l'informatique à temps plein dans un lycée et qu'il allait probablement arrêter de sortir des jeux.

Mais avant de nous quitter, il va lâcher un dernier jeu appelé Last Call BBS. C'est en fait une collection de huit jeux inspirés par des précédents jeux Zachtronics comme EXAPUNKS ou SHENZHEN I/O. Le tout est présenté via un faux OS sortant tout droit des années 90 et tisse une histoire sur les développeurs des jeux en question. Les jeux comportent même des fausses intros de faux groupes de pirates. Ca sortira le 5 juillet en accès anticipé.
LIRE LA SUITE
Rechercher sur Factornews