Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Vane : Haleine chargée d'alcool

TEST par miniblob,
Tenez-le vous pour dit, les oiseaux ont un sérieux problème avec l'alcool. Je m'en doute déjà depuis quelques années, en fait depuis qu'un érudit me dise être incapable d'identifier un piaf parce qu'il n'était pas œnologue. Sous les plumes, le pinard. Ils ont beau jeu de se cacher derrière des arguments gastronomiques, de nous balancer que le vin n'est pas une boisson comme les autres, la vérité est plus simple : les oiseaux sont des alcooliques. Vous avez encore du mal à y croire ? Vane devrait vous ouvrir les yeux sur cette triste réalité du monde aviaire.
LIRE LA SUITE

Un petit coup de rouge ?

ACTU par CBL,
On vous a parlé d'Intel et d'Nvidia ces derniers temps mais on a oublié de vous parler du gros rouge qui tache chauffe : AMD. Le constructeur est revenu sur le devant de la scène grâce à son architecture Zen qui est au coeur de ses CPUs ces dernières années. AMD n'arrive toujours pas à égaler Intel en terme de performances par coeur mais propose des CPUs bien moins chers et comportant souvent plus de coeurs.

Le haut de gamme, les Threadrippers, propose jusqu'à 32 coeurs par puce. Du coup Zen n'est pas encore l'architecture de choix pour les joueurs purs mais les PCistes qui font autre chose sur leur PC comme de la compression vidéo commencent à se tourner vers AMD. Mais la grosse surprise vient des GPUs AMD. On pensait qu'AMD avait abandonné le haut de gamme et ils viennent d'annoncer une nouvelle carte qui a la RTX 2080 dans son viseur. La Radeon VII (VII signifiant Vega 2) est gravé en 7nm (12nm pour les 20xx), comporte 3840 coeurs GCN cadencés à 1450 MHz (1800 en mode boost) et 16 Go de HBM2... 
LIRE LA SUITE

Plus de neurones pour moins de gros pixels

ACTU par CBL & Ze_PilOt,
Il existe de nombreuses manières de donner un coup de jeune à un jeu ancien mais l'une des plus efficaces consiste à remplacer les textures par des versions haute résolution. Le seul problème est que cela prenait un temps fou car il fallait les refaire à la main, une par une. Mais des types avec des neurones qui fonctionnent se sont dit que des réseaux de neurones pourraient fairte le boulot à notre place.

On ne parle pas juste d'un filtre qui ajoute des pixels. On parle d'un système qui comprend la nature de l'image en question et qui recrée les détails voulus. On se moquait des Experts quand ils zoomaient sur le reflet d'un boulon pour afficher la tête du tueur mais on en est pas loin ! Un des premiers jeux qui a reçu ce traitement est le vénérable Doom. Vous pouvez télécharger le résultat ici. Morrowind a suivi peu après et vous pouvez télécharger le pack de textures ici. L'outil utilisé pour Morrowind s'appelle Enhanced Super Resolution Generative Adverserial Network (ESRGAN) et vous pouvez l'essayer par vous-même. Il vous suffit de télécharger le bousin, d'avoir quelques bases en Python ainsi qu'une bonne carte graphique histoire de faire les calculs sur le GPU.

Suivez l'exemple de notre Ze_Pilot national qui a fait le boulot pour les arrière-plans de Final Fantasy IX. Il a publié la première version de son pack de textures haute résolution et continue de le mettre à jour donc on vous recommande de suivre son Twitter pour chopper la dernière version du pack en question. Le résultat est superbe et devrait inspirer d'autres moddeurs à faire de même. Il existe aussi un pack pour Metroid Prime que vous pouvez installer en suivant ces instructions. ESGRAN n'est pas le seul outil disponible. Waifu2x-caffe fait un excellent boulot pour tout ce qui est anime et Nvidia dispose de sa propre solution.

Thief Simulator

TEST par hohun,
Excusez la vignette cradingue et hors-sujet mais les dévs ont eu la flemme de faire un press kit alors bon. J’ai une chose honteuse à vous avouer : j’adore les excellents jeux, mais je crois que je leur préfère les mauvais jeux. Il m’est parfois difficile de m’enthousiasmer pour les premiers car, eh bien, ils sont excellents et il est laborieux d’exprimer autre chose que de l’admiration. Personnellement, si ça ne tenait qu’à moi, les tests d’excellents jeux se résumeraient à une conlusion d’une ligne : « Fais confiance à Factornews mais pas trop, ACHÈTE CE JEU ». Pour les mauvais jeux, en revanche, je deviens comme un Hulk maléfique : plus c’est mauvais, plus ma rage est profonde, et plus j’ai envie d’enchaîner les paragraphes remplis d’insultes.
LIRE LA SUITE

Le planning de la semaine #13

ACTU par billou95,
Les années se suivent et se ressemblent. Janvier est à nouveau synonyme de marathon pour nous rédacteurs, les éditeurs et développeurs indépendants tirant toutes leurs cartouches avant les grosses sorties de février/mars. On a donc pris pas mal de retard sur certains jeux déjà sortis qui sont toujours en cours de test (Travis Strikes Again: No More Heroes, Earth Defense Forces 5 ou Insurgency: Sandstorm pour ne citer qu'eux). Mais on vous a tout de même concocté un programme plein de jeux originaux à découvrir ci-dessous.
LIRE LA SUITE

Les week-ends à la mod

ACTU par CBL,
La plupart du temps, quand je fais des news à propos d'un mod, c'est un mod pour Doom. Il est donc temps de parler d'un jeu radicalement différent : Quake. L'autre chef d'oeuvre d'id Software vient de recevoir la beta d'un mod massif baptisé tout simplement Quake 1.5.

Plus qu'un mod, c'est une collections de mods qui ajoute des nouveaux monstres, des nouveaux niveaux, des nouveaux modèles 3Ds pour les flingues,... Le mod comprend même l'Episode 5, créé il y a quelques années par MachineGames (Wolfenstein : The New Order). Le tout se télécharge ici.
LIRE LA SUITE

La classe, c’est d’être chic dans sa manière de s’habiller.

ACTU par Frostis Advance,
Le grand George Abitbol l'a dit, en parlant à José :
"Excuse-moi de te dire ça, mon pauvre José, mais tu confonds un peu tout. Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe. Tu es fou. Tu dépenses tout ton argent dans les habits et... accessoires de mode... mais tu es ridicule. Enfin si ça te plaît. C’est toi qui les portes. Mais moi, si tu veux mon opinion, ça fait un peu… has been."
Et George, il a du goût en fringue ! C'est un peu l'homme trop bien sapé. Le type de mec a porter des chemises Pokémon, comme celles que proposent Original Stitch, qui vient d'ouvrir une belle boutique en ligne, Pokémon Shirts, proposant des chemises aux couleurs des bestioles les plus connues de la planète. Une chemise Pikachu ? Possible. Un petit fond Carapuce ? Faisable. T'as le feu en toi et t'aimes Salamèche ? Tu peux l'avoir sur ta chemise, histoire d'avoir la classe en réunion. 

Et pour le coup, Original Stitch propose une collection comportant des fringues personnalisables avec les 151 premières Pokémon (mais que 20 pour l'instant), que l'on a connu dans Pokémon Rouge et Pokémon Bleu (Vert au Japon). En gros, ils touchent la cible parfaite : celle qui a joué aux Pokémon étant gamin, qui y jouent encore sur 3DS, Switch ou mobile, qui ont maintenant un job et probablement un peu d'argent pour de l'achat compulsif. 

Parce qu'attention, si les chemises sont classes, elles sont vendues 10 000 ¥, soit environ 80€. Mais 80 balles, c'est quoi pour une chemise pouvant combiner jusqu'à 6 Pokémon différents ?! A ce niveau, c'est même plus de la classe. C'est encore plus haut que ça. Reste maintenant à croiser les doigts pour une livraison pour l'Europe, puisque le fabricant ne le précise pas pour l'instant. Il faudra revenir sur le site officiel le 26 janvier, date des premiers précommandes, ou checker le compte Instagram. Chose que je ferai, forcément.
LIRE LA SUITE

Onimusha: Warlords

TEST par billou95,
S'il y a bien un truc qu'on aime faire chez Capcom, c'est recycler son petit catalogue de licences jusqu'à l'épuisement. Il n'y a qu'à voir Monster Hunter World, 14e épisode canonique ou plus récemment Resident Evil 2, jeu dont on ne compte plus les rééditions qui déboule en Remake dans quelques semaines sur consoles et PC. Alors quand ils nous ressortent l'un des jeux qui a façonné la gloire de la PlayStation 2 en portage haute définition et ce après 12 ans d'absence de la série originale... on hausse les épaules à défaut de nouveauté on s'y remet, pour le plaisir.
LIRE LA SUITE

Pioneer : le vrai-faux jeu jamais annoncé est annulé pour de vrai même si pas officiellement (faut suivre, un peu)

ACTU par Nicaulas,
Vous vous souvenez de Pioneer ? Dans Watch Dogs 2, une mission annexe nous demandait d'infiltrer les locaux d'un studio Ubisoft, et d'y voler le trailer de Pioneer, leur prochain jeu, pour le vendre à un site d'actu. Ubisoft n'étant jamais avare en easter eggs méta (dans Assassin's Creed IV, Abstergo développe des jeux à partir des mémoires génétiques de Desmond), le studio était évidemment un clin d'oeil à Ubisoft San Francisco (qui bossait à l'époque sur la suite de South Park) et la mission une façon de jouer les cool guys vis à vis des leaks réguliers des Assassin's Creed. Quant au trailer, il avait popé sur Youtube en même temps que la sortie de Watch Dogs 2, accréditant l'idée qu'il s'agissait d'un vrai projet d'Ubi, pas encore annoncé. Faire de la pub pour un jeu dans un autre jeu, l'idée est presque aussi vieille que le jeu vidéo (chez Sega notamment), mais teaser un nouveau jeu de façon aussi indirecte était déjà plus surprenant.

D'autant plus que Jason Schreier, de Kotaku, avait rapidement décroché son téléphone pour en apprendre davantage... et on n'avait pas été déçu. Pioneer était certes en développement, a priori à Montréal, mais rencontrait déjà pas mal de problèmes. Initialement prévu pour être annoncé en 2017, le projet avait été rebooté et presque tous les "leads" remplacés dans les mois précédant le trailer. Depuis, silence radio. Jusqu'au 15 janvier dernier, où Alex Hutchinson, ancien d'Ubisoft ayant récemment créé Typhoon Studios à Montréal, a tweeté un laconique "RIP Pioneer". Alors Pioneer était-il un projet mort-né qui s'est retrouvé sous les lumières à cause d'une communication maladroite ? Etait-il reparti sur les rails avant d'être annulé pour faire de la place à Beyond Good & Evil 2 ? A-t-il subi l'échec cuisant de Starlink ? On aimerait dire que ça servira de leçon à Ubisoft, mais vous et moi savons très bien que cette façon de se prendre les pieds dans le tapis est typique des indépendants bretons.

Sea of Thieves va diminuer la taille de ses péniches

ACTU par Nicaulas,
Vous aurez remarqué qu'on n'a pas trop assuré le suivi des mises à jour de Sea of Thieves. Deux raisons à cela : on a arrêté d'y jouer après notre test, et elles n'apportent pas grand chose d'intéressant. Mais celle qui débarquera le 6 février prochain sort un peu de l'ordinaire : en plus des ajouts cosmétiques et d'un ou deux petits tweaks (ainsi qu'une "surprise", mais on soupçonne que ça sera du contenu redondant avec celui existant), elle va réduire la taille des fichiers du jeu. Et pas qu'un peu. Sur la version XBox One fat, la perte de poids est spectaculaire, les 35 Go initaux étant réduits à 10 Go. Sur XBox One X (de 47 à 25 Go) et PC (de 47 à 27 Go) le gain est un tout petit peu moins important mais tout de même costaud.

On ne sait pas exactement comment ce résultat sera obtenu, l'annonce parlant juste d'optimisation de l'utilisation des fichiers. Les plaisantins pourront plaisanter en disant que c'est la preuve que le jeu était à moitié vide. Comment leur en vouloir : on avait nous-même qualifié Sea of Thieves de "superbe coquille vide". Mais c'est aussi un créateur de rencontres et d'histoires comme seuls les MMO savent en produire. Si ça vous donne envie de le relancer, notez bien qu'il faudra retélécharger l'intégralité du jeu, ce qui à titre personnel me déclenche des flashbacks post-traumatiques du Windows Store.Et si vous ne l'avez toujours pas essayé, on rappelle qu'il est toujours inclus dans le XBox Game Pass, qui est lui-même gratuit pendant 14 jours.
Rechercher sur Factornews