Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

PS5 : le turfu du jeu vidéo

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
On ne peut pas dire que Sony n’est pas attendu pour sa PlayStation 5. Après avoir laissé le champ libre à Microsoft et sa Xbox Series X, le constructeur japonais devrait ce soir nous présenter ce que sa future console a dans le ventre. Et peut-être même bien plus.
Le rendez-vous était calé, puis décalé d’une semaine, mais c’est bon. Nous sommes le jeudi 11 juin et Sony va donc se livrer à l’exercice du livestream avec une vidéo nommée en toute modestie « The Future of Gaming Show », centrée sur la PlayStation 5. Reste maintenant à savoir ce que Sony va nous présenter, et sous quel format. Est-ce que l’on aura uniquement des jeux PS5 ? Un petit topo sur la manette DualSense et ses fonctionnalités ? Peut-être un visuel complet de la console, que l'on a encore jamais vu ?

Et après 1h de vidéo, on ne peut pas dire que Sony ne s’est pas lâché pendant cette conférence en ligne. Pas moins de 26 jeux ont été montrés, pas mal en exclusivité sur PlayStation 5, et le géant japonais a évidemment clôt son livestream en dévoilant le design de la console. C’est parti pour le résumé !

Grand Theft Auto V

Déjà 7 ans que l’énorme GTA V est sorti. Et il fera son petit tour sur une troisième génération de console, lui qui a commencé sur PS3 et X360 en 2013 ! Véritablement phénomène, avec plus de 130 millions d’unités écoulées, GTA V débarque donc sur PlayStation 5, en version améliorée, ou « expanded and enhanced » comme disent les américains. Le tour de force de Rockstar Games est tout de même de débarquer au tout début de cette conférence, avec des images du jeu en version PS4 et d’annoncer que ce nouveau portage sera disponible pour 2021… Evidemment, le but étant de faire venir GTA Online, l’imprimante à billets de Rockstar. A noter qu’il ne s’agit pas d’une exclusivité, puisque Michael, Trevor et Franklin seront aussi plus beaux sur Xbox Series X. Notons aussi que Rockstar donne $1M de GTA cash par mois aux joueurs de GTA Online sur PS4, jusqu’à l’arrivée de la version PS5.

Marvel’s Spider-Man: Miles Morales

Première exclusivité montré dans cette conférence et pas des moindres, avec l’arrivée de Marvel’s Spider-Man: Miles Morales, qui fait donc suite au très cool Marvel's Spider-Man sorti en septembre 2018. Et comme pour le premier épisode, c’est Insomniac Games qui s‘occupe du développement. A première vue, c’est évidement bien plus joli, un peu plus flashy aussi, ce qui est normal quand on connait les comics (très bons au passage, je conseil vraiment la lecture). L’ambiance sonore semble aussi se rapprocher de Spider-Man: Into the Spider-Verse, film d’animation sorti en 2018. Bref, du lourd pour la PS5 et c’est prévu fin 2020, donc à la sortie de la console. Mais attention tout de même ! Durant cette présentation, Sony s'est bien garder de préciser qu'il s'agit d'un portage de Marvel's Spider-Man + un ajout d'histoire avec Miles Morales ! De ce fait, il ne s'agit pas à proprement parlé d'une suite, mais bien d'une version améliorée du jeu PS4, avec une gros chapitre supplémentaire. Màj : décidément, la communication autour de Miles Morales est compliquée. Si ce matin, un représentant de Sony a tenté d'expliquer sa vision, finalement, il était à côté de la plaque. Concrètement, Marvel’s Spider-Man: Miles Morales est à Marvel's Spider-Man, ce que Uncharted: The Lost Legacy est à la série Uncharted. Il s'agit effecivement d'un jeu, et non d'un DLC avec une version du jeu remasterisé. Encore une fois, c'est Jason Schreier qui est parti récupérer la bonne information. Du coup, nous voilà rassuré !

Gran Turismo 7

La présence de Kazunori Yamauchi, président de Polyphony Digital n’a pas laissé le doute planer très longtemps. Oui, la PlayStation 5 accueillera Gran Turismo 7 ! On ne sait pas quand le jeu sortira, mais tout ce que l’on peut dire pour l’instant, c’est qu’il est vraiment superbe. Alors effectivement, c’est moins flashy qu’un Forza et moins foufou, mais les fans de la série, et juste de jeux de courses orientés simulation, devraient normalement être ravis de reprendre le volant en 4K. Et si on met de côté l’interface façon jeu mobile, le reste semble de très haut niveau. Au passage, si vous avez joué au premier jeu Gran Turismo, sachez que ce souvenir date de 22 ans. Voilà voilà. Coup de vieux.

Ratchet & Clank: Rift Apart

Décidément, Insomniac Games est sur tous les fronts ! Depuis le rachat par Sony, les équipes ont probablement grossies, et les voilà donc avec deux jeux : Spider-Man : Miles Morales, mais aussi Ratchet & Clank: Rift Apart. Et ils ont de la suite dans les idées, puisque ce nouvel épisode (4 ans après celui sorti sur PS4), introduira une mécanique plutôt chouette à base de dimensions parallèles et de portails. Si la bande-annonce est un peu brouillonne, la partie gameplay explique déjà un peu mieux de quoi il en retourne. C’est magnifique, drôle, coloré, bref, ça change un peu et ça fait plaisir à voir ! Et cela fait encore une exclusivité pour la PS5.

Project Athia

On savait que l’équipe derrière Final Fantasy XV travaillait sur un jeu, et on a maintenant un visuel. C’est évidemment très loin d’être terminé, et Project Athia de Luminous Productions n’a donc aucune date de sortie à l’horizon, mais c’est exclusif sur PS5 (pour les consoles), et aussi prévu sur PC. Côté visuel donc, et bien ça déboîte. Le gameplay semble se détourner du JRPG pur et dur, et plutôt s’orienter vers de l’action aventure, avec une jeune femme portant des baskets. Alors peut-être qu’elle vient d’un autre monde, parce que le gros dragon là, ce n’est pas très 2020. Reste que le titre n’en est pour l’instant qu’à l’état de projet, donc pas de sortie prévue au lancement de la PS5, ni même un petit 2021. Il va falloir être patient.

Stray

Si vous aussi, vous pensez que les chats sont les meilleurs animaux de compagnie (bien plus que les chiens), Stray devrait vous taper dans l’œil. En effet dans ce jeu, nous jouons un chat ! Un chat avec un petit sac à dos. Trop mignon. On n’en sait pas beaucoup plus, à part qu’il semblerait que le jeu soit français puisque développé par les Montpelliérains de Blue Twelve Studio, et développé sous Unreal Engine 4. On va enquêter un peu pour en savoir bien plus. En tout cas à première vue, l’univers semble très Cyberpunk.

Returnal

Alors là, grosse surprise ! Les finlandais de Housemarque dévoilent Returnal, qui n’a rien d’un shoot’em up comme Resogun ou Alienation. Terminé les petits jeux, et bienvenue au bon gros AAA exclusif à la PS5, orienté TPS dans une ambiance science-fiction. Mais là où les développeurs sont malins, c’est qu’il semble s’agir d’un jeu narratif, en plus d’être très beau. On y fait connaissance d’une jeune femme s’écrasant avec son vaisseau spatial sur une planète inconnue. Evidemment, les problèmes arrivent et elle se rend vite compte qu’elle est dans une boucle, accompagnée de quelques bestioles pas très gentilles. D'ailleus, la santé mentale de cette femme en prendra un coup. Donc un jeu à garder du coin de l’œil, surtout qu’aucune date de sortie n’a été précisée.

Sackboy A Big Adventure

Et oui, Sony dispose de quelques mascottes mignonnes. On retrouvera donc Sackboy, le héros de Little Big Planet reviendra dans un nouveau jeu. On l’avait presque oublié, surtout quand on se souvient que Little Big Planet 3 date de 2014 ! Et pour ce nouvel épisode, Sumo Digital ne change pas la recette, puisqu’il s’agit d’un jeu orienté plate-forme 3D, ressemblant furieusement à quelques aventures de Super Mario, notamment l’épisode Super Mario 3D World sorti sur Wii U. A voir manette en mains, et avec les copains/copines dans le même salon, puisque Sackboy A Big Adventure semble s’orienter vers du multijoueur à 4, ce qui manque cruellement ces dernières années.

Destruction AllStars

Il fallait bien un jeu un peu « on s’en fout », et c’est pile la case que prend Destruction AllStars. Développé par Lucid Games, fondée par d’anciens de Bizarre Creations, Destruction AllStars prend la place de jeu débile de la PS5, voir presque du Destruction Derby de la PS5. Dans les faits, il faudra se battre en équipe dans de grandes arènes, à coup de pare-chocs. Mais là où ce jeu pourrait être intéressant, c’est que la possibilité de sortir de son véhicule est aussi présente. Du coup, on se retrouve un peu à poil face à des bagnoles sur vitaminées. A suivre tout de même, sachant que ce titre est exclusif à la PS5, mais sans date annoncée.

Kena : Bridge of Spirits

La belle surprise de cette conférence, c’est aussi Kena : Bridge of Spirits. Un titre totalement inconnu et développé par Ember Lab, qui est lui est connu pour avoir posté en novembre 2016 une vidéo sur YouTube avec leur interprétation de The Legend of Zelda : Majora’s Mask. Et si Nintendo n’a pas cru bon d’aller discuter avec ce studio, Sony l’a fait. Alors ok, ce n’est pas totalement une exclusivité, puisqu’il sortira sur PS4 et PS5, mais aussi sur PC via l’Epic Games Store. Dans tous les cas, Kena : Bridge of Spirits pioche dans tout ce qui est bien : un peu de Zelda, un peu de Pikmin, un peu de forêt.

Goodbye Volcano High

KO_OP est un collectif d'artistes montréalais qui avait sorti il y a quelques années GNOG, un puzzle game tout mignon et bien plus malin qu'il n'en avait l'air (et qui est dans le bundle itch.io, si jamais). Changement total d'ambiance et de gameplay avec Goodbye Volcano High, qui affiche très clairement la couleur : c'est un jeu narratif queer. Fang, le personnage principal, est non-binaire, et pour joindre le geste à la parole KO_OP en a confié le rôle à Lachlan Watson, qui se déclare non-binaire (et qu'on avait pu voir dans la nouvelle série Sabrina, dans le rôle d'un personnage non-binaire également). L'histoire et le gameplay semblent tourner autour de la musique. C’est prévu pour 2021 sur PS4, PS5 et PC via Steam.

Oddworld : Soulstorm

Suite directe de Oddworld: New 'n' Tasty!, cet épisode verra le jour sur PS4, PS5 et PC via Epic Games Store. Et on ne peut pas dire que Oddworld Soulstorm joue la carte du mignon ! L’ambiance est très… Oddworld, et le studio met aussi très en avant les possibilités offertes par la manette DualSense, sans pour autant en dire plus. On verra ce que ça donne, et si tout se déroule comme prévu, c’est censé sortir en 2020.

GhostWire : Tokyo

Dévoilé l’an dernier à l’E3 2019, avec une Ikumi Nakamura survoltée sur scène (qui a depuis quitté son studio…), GhostWire : Tokyo présente enfin un peu de gameplay. Et, surprise, il s’agit d’un FPS. Le studio Tango Gameworks tente donc un nouveau style de jeu, après les deux The Evil Within, en optant pour un FPS sans arme. Concrètement, notre personnage utilisera des pouvoirs magiques et dégommera du méchant à tout va, et même des écolières décapitées. On verra en 2021 ce que ça donnera manette en main, pour cette exclusivité temporaire sur PS5, puis probablement un petit tour sur PC.

JETT : The Far Shore

Petite nouveauté que l’on attendait pas, avec JETT: The Far Shore, développé par Superbrothers. Enfin, les choses semblent plus compliquées que ça. Les développeurs de Superbrothers: Sword & Sworcery EP (sorti en 2011, le temps passe si vite !) sont certes mis en avant dans l'annonce, mais il s'agit d'une collaboration avec Pine Scented Software. Au générique on retrouve également Randy Smith (un des concepteurs des premiers Thief) au game design et scntfc à la B.O. (il était à la compo pour Oxenfree et Afterparty). Tout ce beau monde est donc au turbin sur un jeu pour la PS4, PS5 et le PC via Epic Games Store qui semble financer en partie le développement. Si la bande-annonce reste un peu nébuleuse, le communiqué de presse nous parle d'un "voyage interstellaire pour forger l'avenir d'un peuple au bord de l'extinction" et lâche les mots "open world", "narratif" et "systémique" dans le même paragraphe.

Godfall

Le premier jeu annoncé sur PlayStation 5 revient enfin avec du gameplay ! On en a déjà parlé, mais au moins, on sait que le gameplay de Godfall qui est orienté très looter-slasher, et avec un modèle game-as-service, comme l’aime le dire Gearbox Publishing, qui y voit sa nouvelle poule aux œufs d’or. On aime ou pas, reste que la musique ne colle pas du tout à l’ambiance. C’est prévu pour 2020 sur PS5 et Epic Games Store.
 

Solar Ash

Encore une exclusivité console pour la PS5, mais aussi prévu sur PC, Solar Ash se présente comme un jeu d’aventure 3D, ce qui change grandement du dernier jeu du studio de développement Heart Machine, à qui on doit Hyper Light Drifter. Cependant, ils ont tout de même gardé la palette de couleur, histoire de ne pas perdre les fans, et ont réussi à décrocher un contrat d’édition avec Annapurna Interactive, ce qui est souvent un gage de qualité. Ce gros trou noir est attendu en 2021.

Hitman 3

L’agent 47 n’a pas dit son dernier mot, et c’est une excellente nouvelle ! IO Interactive a donc glissé une bande-annonce de Hitman 3, qui ne sera pas du tout exclusif, puisque prévu pour janvier 2021 sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X et PC. De quoi toucher la plupart des fans de la série, ou même de quoi laisser le temps de se plonger dans l’épisode 2 qui est acclamé par un peu tout le monde.

Astro’s Playroom

Petit Cadeau de Sony avec cette exclusivité PS5, puisqu’Astro’s Playroom sera préinstallé sur toutes les PS5. On se doute qu’il ne s’agit pas d’un grand jeu, mais plutôt d’un petit plateformer sympa développé par Sony Interactive Entertainment, et mettant en avant toutes les capacités de la console, et surtout de sa manette. Evidemment, Sony s’est bien gardé de donner une date de sortie, qui coïncidera avec cette de la console.

Little Devil Inside

Exclusivité limitée dans le temps pour la PS4 et PS5, prévu aussi sur PC, Little Devil Inside dévoile un gameplay mêlant action-adventure, RPG et quelques éléments de jeux de survie. Ça a l’air vraiment intéressant et la direction artistique est très soignée. Pas encore de date de sortie, mais on garde un oeil dessus.

NBA 2K21

Zion Williamson, numéro 1 de la draft NBA de cette année et âgé de seulement 19 ans, en mascotte officielle de NBA 2K21 ? Et bien pourquoi pas ! Vu le niveau du joueur des Pelicans, ce serait mérité. Reste que cette annonce ne montre rien, à part le fait que Zion sait dunker comme un bourrin. Résultat probable vers septembre, sur toutes les consoles et le PC.

Bugsnax

Il fallait bien un jeu WTF dans cette conférence, mais aussi un jeu qui ne montre clairement pas les capacités de la console d’un point de vue visuel. Cette drogue douce, c’est Bugsnax et c’est développé par le studio Young Horses, auquel on doit Octodad. Le doubleur d'Octodad reprend du service, et si la musique vous semble familière, c'est soit que vous êtes restés bloqués en 2008 quand les Ting Tings étaient à la mode, soit que vous écoutez Kero Kero Bonito, un groupe britannique qui reprend à son compte le style musical de Perfume ou Kyary Pamyu Pamyu. (Ce qui est un peu la même chose, ne nous en cachons pas.) C’est prévu pour PS4, PS5 et Epic Games Store en fin d’année 2020.

Demon's Souls

Changement d’ambiance radicale, avec le remake de Demon’s Souls, en rumeur depuis un bon moment ! La vraie fondation de toute la Darksoulisation du jeu vidéo, la pierre angulaire des jeux From Software, mais pour autant pas redéveloppé par eux, puisque c’est Bluepoint et Japan Studio qui ont repris le flambeau. C’est beau, c’est magnifique, c’est impressionnant, l’ambiance est folle, et c’est surtout un copier/coller du jeu de 2009, dans son architecture et son bestiaire. Une vraie perle qui mettra en avant toutes les capacités de la console, à coup de Ray Tracing et de non-chargement grâce à son SSD. Mais pour voir cela, en exclusivité sur PS5, il faudra attendre une date de sortie.

Deathloop

Place au jeu d’Arkane Lyon, qui a fait parler de lui l’an dernier, et est prévu sur PS5 et PC, puis plus tard sur Xbox. Toujours avec Bethesda à l’édition, on retrouve le concept de base du trailer de l’E3 2019 : on joue un assassin, poursuivi par un autre assassin, mais dans une boucle temporelle. De ce fait, il ne faut pas prendre Deathloop comment un jeu classique, et il va devoir se dévoiler un peu plus pour comprendre de quoi il en retourne. Dans tous les cas, on peut faire confiance aux idées de level-design du studio.

Resident Evil Village

Une autre rumeur confirmée par cette bande-annonce, avec Resident Evil VIII, qui s’appellera finalement Resident Evil Village. La vidéo ne donne pas forcément beaucoup d’informations sur la manière de jouer, mais on se doute que cela se rapprochera de Resident Evil VII, qui partage d’ailleurs le même moteur, le RE Engine. Suite directe de RE7, on prendra le contrôle de Ethan Winters, dans des espaces un peu plus grand qu’une vieille baraque. Team flipette au rendez-vous, il faudra se balader dans de grands bâtiments, ou même un bois avec des loups-garous dans le coin… Resident Evil Village est prévu sur PS 5, Xbox One Series X et PC pour l’année 2021, et Capcom nous donne déjà rendez-vous en août pour plus d’informations.

Pragmata

Capcom avait des choses à montrer. Si évidemment, on attend tous RE VIII en 2021, la firme japonaise a déjà des projets pour 2022 et n’hésite pas une seule seconde à dévoiler Pragmata, prévu pour la PS5, Xbox Series X et PC via Steam. C’est pour l’instant pas la prouesse technique pour la physique des cheveux, mais l’ambiance est intrigante et on a envie d’en savoir plus.

 

Horizon Forbidden West

Sony a gardé son plus gros morceau pour la fin de la conférence en termes de jeu exclusif, avec Horizon Forbidden West. Vu le succès du premier épisode, on se doutait que Guerilla Games n’allait pas lâcher sa nouvelle licence comme ça. Et c’est tant mieux. Il sera question de retrouver Aloy, là où elle a terminé son aventure dans Horizon Zero Dawn, donc il s’agit d’une vraie suite. Et comme le titre le suggère, la côte ouest de l’Amérique sera son terrain de jeu, offrant de nouveaux environnements, un nouveau bestiaire, et évidemment, une nouvelle menace. Néanmoins, il ne faudra pas compter sur Aloy pour faire partie du lancement de la console, le jeu n’ayant pour l’instant aucune date de sortie.

La PlayStation 5

Sony a aussi décidé de montrer à quoi ressemblera la PlayStation 5, avec une jolie vidéo dévoilant ses courbes, et un trio blanc, noir, bleu, qui accompagne la marque depuis un long moment déjà. On aime ou on n’aime pas, la PS5 fait déjà débat et tranche radicalement avec la Xbox Series X qui a été moquée pour son côté monolithe. Reste maintenant à voir la bête en photo, notamment à côté d’autres appareils, parce qu’il semblerait qu’elle soit bien plus grosse que toutes les consoles que l’on ait vu ces dernières années, et même plus grande que la future bête de Microsoft.

On peut tout de même noter que la PS5 sera disponible en deux versions, l’une avec un lecteur optique et l’autre sans, nommée PlayStation 5 Digital Edition. On note aussi deux ports USB-3 et USB-C en façade, un bouton physique pour allumer/éteindre la console, lui aussi en façade, et un bouton éjecte pour la version normale. Il est possible de la mettre à la verticale via un socle, ou à l’horizontale via un autre socle…

Mais des questions restent en suspens : quid du côté droit de la console (côté lecteur) ? Comment place-t-on le socle pour la console à l’horizontale. Qu’est-ce qu’il y a derrière la console au niveau des connectique ? Est-ce que la PS5 n’aura que 825 Go de stockage, sachant que plusieurs jeux PS4 pèsent déjà 100 Go ? Est-ce que l’on pourra brancher n’importe quel disque de stockage ? Pas de PS VR à l'horizon ? La date de sortie, où est-elle ? Et sinon, les prix ? 499 € ? 599 € ? Plus ? Moins ? Bref, de nombreuses questions qui auront probablement des réponses dans les jours à venir.

[MAJ] : on s'autorépond pour le stockage. On pourra ajouter un deuxième SSD NVMe en utilisant le port M.2 disponible à condition qu'il soit certifié par Sony. On pourra aussi brancher un support de stockage externe mais on ne pourra pas installer les jeux PS5 dessus.
 

 

 
Que dire, si ce n'est que Sony a fait de l'excellent boutot avec cette conférence ? 26 jeux présents, et même s'ils ne sont pas tous exclusifs, Sony a tout de même d'excellents titres à proposer au jour J de la sortie de la console. Reste le design, qui est surprenant, mais devrait ravir la majorité des fans. Néamoins, Sony a tout de même oublié de communiquer deux détails assez importants : la date de sortie de la PS5, et son prix. 
Rechercher sur Factornews