Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Le Guide Factor Apple Arcade, partie 23

Ricardo par Ricardo,  email  @Ricardo13Gaming
 
C'est le retour du guide Factor AA! Cette semaine on va se pencher sur des jeux "à texte". On commence avec "Over The Alps" et "Reigns: Beyond" dans le genre Aventure, et "Dear Reader" à destination des bouquineurs. L'abonnement compte à ce jour 149 jeux (+ 4 à sortir prochainement), et on en est à 83 jeux essayés dans ce guide Factor. Allez on va lire un peu.

Over The Alps

Qu’est-ce que c’est?

Un jeu d'aventure textuelle
C’est développé par Stave Studios et c'est leur premier jeu 
Sort aussi sur PC

On y joue comment?

Les contrôles sont pensés pour le tactile même si les manettes sont supportées
Orientation paysage imposée
Tout appareil convient
(Version 2.2, lancé sur iPhone XS,  iPad Pro 11" (2e Gen), et Mac OS Catalina (iMac 27" 2012), avec et sans pad Xbox One)

Et ça donne quoi?


C'est pas mal
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec cet "Au dessus des Alpes". J'ai donc découvert un jeu d'aventure textuelle ayant pour cadre une mission d'espionnage entre France et Suisse juste avant la seconde guerre mondiale. Vous incarnez un agent secret envoyé par une organisation nommée "Controle" et avancez dans le récit de manière plutôt originale et bien vue : à travers des lignes de textes couchées sur des cartes postales. Vos choix permettent d'écrire la suite des événements en sélectionnant à intervalle régulier les actions ou dialogues à privilégier, et ce via des timbres à l'effigie des "états d'esprit" associés (gentleman, discret, indifférent etc...). Ce sera votre principale interaction (il y a bien également les choix de chemins sur la carte ou encore les clics sur l'environnement pour lancer la scène de dialogue suivante, mais ce sera plus rare).
L'histoire est bien écrite (heureusement) et est plutôt interessante. Vos choix influent véritablement sur le cours des choses avec par exemple une jauge indiquant si vous êtes proches ou loin de vous faire arrêter par la police.

En revanche l'aspect graphique est minimaliste. L'effet carte postale et les visages sont jolis, mais les décors et la carte trop simplistes, voire moches par moment. De plus le rythme est très lent, voire soporifique; en bref n'y jouez pas tard le soir.

Du coup j'ai un avis plutôt mitigé sur OTA car même s'il a des qualités, elles ne sont pas assez fortes pour occulter ses défauts. A tester en connaissance de cause.
 

Dear Reader

Qu’est-ce que c’est?

Un jeu de langue
C’est développé par Local No. 12 et c'est leur premier jeu vidéo (ils ont aussi créé un jeu de cartes physique : The Metagame) 
Exclu Apple Arcade

On y joue comment?

Les contrôles sont pensés pour le tactile (les pads ne sont pas supportés)
Orientation paysage imposée
Préférez l'iPhone
(Version 1.4.2, lancé sur iPhone XS,  iPad Pro 11" (2e Gen), et Mac OS Catalina (iMac 27" 2012))

Et ça donne quoi?


C'est pas mal
Peut-on vraiment parler de jeu vidéo avec Dear Reader? Moi j'pense la question elle est pas si vite répondue.
Personnellement j'y vois une similitude avec un "jeu" comme Kawashima, donc d'avantage un software "éducatif" avec un petit côté ludique qu'un jeu au gameplay renversant. Et dans le titre qui nous intéresse aujourd'hui il est question d'apprentissage de langue (l'anglais), ou du moins d'entrainement et de mise en pratique. En effet DR vous met face à des oeuvres littéraires dans la langue de Mr Bean (le côté fun et léger en moins).
Le but du jeu est de remettre des mots ou des groupes de mots dans le bon ordre. That's all. Vous devrez donc faire attention au sens et à la grammaire des phrases pour trouver les bons emplacements, reconstruire les phrases et lire la suite.
Une petite musique de chambre vous accompagne pour mener à bien cette délicate mission linguistique. Vous aurez néanmoins droit à quelques erreurs, symbolisées par des goutes d'encre. Ces dernières viennent remplir votre encrier au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu : moins vous faites d'erreur et plus vous en gagnez. Enfin vous pouvez utiliser un indice, ce qui vous vaudra 5 goutes.
Côté contenu, il paraît énorme avec des livres que vous pouvez "acheter", toujours grâce à vos goutes d'encre. J'ai compté 88 bouquins dans la boutique, sans compter les ouvrages disponibles pendant une période limitée ainsi que les Daily Challenges. Il me semble difficile d'en voir le bout, d'autant que les développeurs en ajoutent régulièrement, maintenant ainsi leur jeu à jour depuis plus d'un an.
Personnellement je le garde dans mon iPhone pour m'exercer de temps en temps : ce n'est pas prise de tête et on peut s'arrêter où bon nous semble et reprendre exactement où on s'est arrêté. C'est donc un compagnon parfait pour un mobile.

Et sans s'en rendre compte, on apprivoise petit à petit un peu mieux la langue, son vocabulaire et ses tournures de phrases plus recherchées que dans notre anglais basique de petit froggy. Pour les anglophones par contre l'intérêt est selon moi bien moindre. 

Pour vous donner une idée générale, je l'ai sorti de mon dossier de jeux Apple Arcade et l'ai placé à côté de mon traducteur.
 

Reigns: Beyond

Qu’est-ce que c’est?

Un jeu d'aventure textuelle
C’est développé par Nerial (ayant développé la série Reigns donc, mais aussi Orwell's Animal Farm ou le prochain Card Shark) et édité par Devolver 
Exclu Apple Arcade

On y joue comment?

Les contrôles sont pensés pour le tactile même si les manettes sont supportées
Orientation paysage ou portrait au choix
Préférez l'iPhone
(Version 1.0.2, lancé sur iPhone XS,  iPad Pro 11" (2e Gen), et Mac OS Catalina (iMac 27" 2012), avec et sans pad Xbox One)

Et ça donne quoi?


C'est bien
La série des Reigns, bien connue des amateurs de jeux indé, a déjà mis en scène un roi, une reine ainsi que l'univers de la série Game of Throne dans ses précédents opus. Changement d'ambiance radical avec Reigns Beyond qui laisse la période royale et moyenâgeuse pour de la SF et du Rock'N Roll.
Vous commencez par hériter du rôle de capitaine de vaisseau spatial car vous êtes le dernier survivant à bord, en plus de l'IA énervante de service. Vous atterrissez sur une première planète en vous écrasant sur un guitariste qui donnait là un concert de rock.
Pas choqués le moins du monde, les autres membres du groupe vous demandent de remplacer le défunt encore tiède et c'est ainsi que démarre votre carrière dans la musique intergalactique et vos péripéties.
Le système de jeu lui n'a pas changé d'un pouce : l'aventure s'écrit en fonction des réponses que vous donnerez aux cartes qui vous sont proposées, réponses binaires que vous donnerez d'un swipe, à la manière de Tinder. C'est toujours aussi loufoque et prenant.
La partie peut être très courte, comme plus longue en fonction de vos réponses. Si vous surveillez correctement vos jauges vous pourrez peut-être allonger la durée de votre partie jusqu'à en voir la fin. 1400 cartes sont annoncées par Nerial, il y a donc de quoi faire avec une rejouabilité tout à fait réjouissante.

Reigns Beyond est un jeu qui compte dans l'abonnement d'Apple, et que vous connaissiez ou non la série, vous devriez l'essayer.

                                                                                                                                                                                                                                                            
PS : Pour rappel comme d'habitude, un document Google Spreadsheet est à votre disposition pour voir un récapitulatif de tous les jeux essayés dans ce guide Factor, ainsi que la liste des jeux restants de l'abonnement. 
                                                                                                                                                                                                                                                            

C'est tout pour cette fois-ci, rendez-vous bientôt pour la prochaine partie de votre guide Factor Apple Arcade

Rechercher sur Factornews