Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Factor joue à Icewind Dale

Arnaud par Arnaud,  email  @drsynack
 
C'était un soir tard, j'étais – encore – en déplacement à l'étranger, quelque part en Europe après une dure journée de labeur à balancer des bits et des octets à des pare-feux. A la lueur blafarde de la lumière suspendue au-dessus d'un bureau trop petit, au travers d'une connexion Wi-Fi payante mais trop lente, j'aperçois dans mes flux RSS une annonce de GOG.com : toute la série Donjons & Dragons est en vente pour $10. Malgré une dizaine de titres en retard dans ma bibliothèque Steam, je clique sur « Acheter ». Ayant récemment terminé Baldur's Gate, je me décide à me lancer dans Icewind Dale (IWD). Je clique sur « Download. »
Vingt minutes plus tard, je ferme le jeu d'un « ALT +F4 » effrayé et je me précipite sur un moteur de recherche pour trouver un patch améliorant la résolution du jeu. Je tombe sur l'excellent Gibberlings et je prend au passage le Fixpack corrigeant quelques bugs irrésolus ou affinant quelques quêtes mal fagotées. Après l'installation des deux patchs, bien fichue tant qu'on lis quelques readme.txt comme à la bonne époque, je relance.

Bon, c'est vachement mieux. Le menu principal garde sa résolution antédiluvienne mais au moins c'est centré dans écran moderne, et non plus étiré comme avant. Lançons-nous dans le jeu en tant que tel.

Fumble Dans Ta Gueule

Immédiatement l'ambiance est différente de Baldur's Gate (BG). Ici on ne créé pas un personnage, on créé toute sa coterie. D'un côté c'est sympa, on peut se faire un groupe d'aventuriers aux petits oignons, avec les classes et alignements et statistiques qu'on veut. Certains personnages de BG étant tout pourris avec des builds aberrantes, c'est bien. Me revoilà parti pour un tour de moteur de recherche pour trouver les-builds-qui-vont-bien.
 
D'un autre côté, créer 6 personnages à la suite c'est strès impersonnel. On n'a pas vraiment l'impression d'avoir son personnage à soi. Tous ces personnages sont vraiment vides de personnalité. On a beau dire ce qu'on veut de l'écriture de PNJ dans les jeux de rôle – qui vont de brillants, genre Kreia dans KotoR, à merdiques, genre Jack dans Mass Effect 2 – au moins ils ont une personnalité. Mais là, il n'y a que du néant. Du coup on passe à côté de pleins de possibilités au cours du jeu : pas de compagnon qui se barre à cause de nos actions qu'il réprouve ; pas d'échange de politesses ou de méchancetés entre eux ; pas de possibilité de dialogues (qui sont souvent un prétexte pour nous en dire plus sur le monde). Non, dans IWD on joue en mode schizophrène avec plusieurs personnalités - aucune n'étant intéressante.

Rajoutons à cela le fait que rien, ou vraiment pas grand-chose, n'est fait pour faciliter la tâche au béotien de Donjons & Dragons. Aucune idée de ce qu'est le THAC0 ? Il va falloir vous taper le manuel. Il fait 160 pages. À l'époque c'était bien, on l'avait dans les mains, mais devoir ALT+TAB sans arrêt pour passer du jeu au PDF c'est pénible. On aurait aimé des indications un peu plus claires dans le jeu. Pas de toute, c'est old school. C'est aussi un peu pour ça qu'on y joue.

Une autre approche

Le principal sentiment qui émane de IWD, c'est celui d'une bonne vieille campagne de JDR des familles : autour d'une table avec 4 ou 5 potes au milieu de fumées louches et d'odeurs de kebab réchauffé. La campagne elle-même semble faite pour du multi-joueur (ce que supporte le jeu) : l'histoire, vraiment bien ficelée et évoluant constamment en termes d'enjeux, concerne le monde entier – pas le personnage que l'on joue. Elle est développée en plusieurs sections bien distinctes, qui on leur propre début et fin, mais qui mènent toujours naturellement à la suivante.

Ce jeu illustre parfaitement la comparaison souvent faite entre Bioware et Obsidian Black Isle : le premier studio tend plutôt à rendre le personnage principal, celui qu'on joue, exceptionnel. 
Prophétique. C'est son histoire qui est épique. Chez Obsidian/Black Isle en revanche on a tendance à n'être qu'un rouage (certes important) dans une histoire, plus large encore que le personnage lui-même. Les deux approches ont leurs avantages propres. Bioware fait appel au narcissique en nous, Obsidian/Black Isle au héros suintant l'abnégation.

Le Dormeur du Val(bise)

L'histoire de IWD se place donc, comme le nom l'indique, dans Icewind Dale (le « Valbise » dans la traduction Française). Au fur et à mesure que l'on avance et gagne en puissance, les différents niveaux de profondeur du scénario se révèlent à nous de façon naturelle et bien menée. La difficulté est extrêmement bien dosée, et on ressent bien la fin de chaque section de l'histoire : c'est dur. Bordel c'est dur. Quick Save/Quick Load à chaque porte. Ça fait plaisir car on sent bien que seule notre capacité à résoudre un problème tactique est un frein à l'avancement. On se prend à sourire quand on se prend une branlée. « Ah oui, ok, je vois le genre, je vais plutôt m'y prendre comme ceci ou cela ». Dark Souls n'a rien inventé. 
 
Une fois le boss de chaque section du jeu défait (comptez bien 6h par section, avec une bonne demie-douzaine de sections dans le jeu), la difficulté revient à un niveau plus simple. Et ça recommence. Cela peut paraître simpliste comme ça, mais ça se fait très naturellement et de façon progressive.

Le level design mérite une mention particulière. Les niveaux sont toujours fluides, les pièces s'enchaînent bien, on n'est jamais paumé et pourtant on a une impression d'exploration constante. On explore vraiment, d'ailleurs, car nombreux sont les passages secrets et petits leviers bien cachés. Les cartes sont tout simplement magnifiques – le jeu est renommé en partie pour ça – et même 14 ans plus tard la direction artistique est difficilement critiquable.
 

Good Old Snobisme

Alors c'est sûr, je pourrais m'arrêter là et terminer sur ces points positifs. Et c'est dur de ne pas le faire, car on éprouve une telle fierté à jouer à un « good old game » que l'on ne voudrait n'y voir que des avantages, façon « c'était le bon vieux temps. »  On peut se pavaner devant ses potes, être plus gamer qu'un powergamer. «Ouais, nan, mais c'est bien ton Titanfall là, mais y'a aucune profondeur, dans 1 mois tu seras lassé. Moi en ce moment j'ai relancé Icewind Dale, tu vois, et c'est autrement plus dur crois-moi, et faut pas se fier aux graphismes, c'est secondaire. » L'argument n'est d'ailleurs pas totalement faux : ce qui est important dans un jeu ce sont les mécanismes abstraits, les tactiques à développer pour vaincre des objectifs arbitraires – l'interface rend les choses plus ou moins plaisantes, mais au final ça revient à la même chose.

Bref, tout ça pour dire qu'il y a tout de même des choses pénibles dans IWD. En dehors des quelques soucis évoqués plus haut (absence de profondeur des PNJ, création de personnage faiblarde) spécifiques au titre, d'autres des points faibles imputables au moteur Infinity Engine et aux Règles à Dédé. 
 
Le pathing, en premier. Déjà dans Baldur's Gate les PNJs avaient du mal à se mettre d'accord sur comment franchir une porte toute conne. Là c'est pareil mais en pire car vous avez plus de compagnons. Ou alors ils peuvent se planter dans le décor et marcher sur place en tentant de nous suivre, nous obligeant à revenir les chercher. C'est au minimum agaçant quand on explore, au pire on peut rage quit quand ça arrive au milieu d'un combat déjà tendu à la base sans qu'on hérite de PNJs qui se prennent les pieds dans les tapis en plus. L'IA est donc vraiment mauvaise, et il est quasiment impossible de paramétrer un temps soit peu finement le comportement de nos alliés. Des scripts existent sur différents forums (la plupart menant à des sites web depuis longtemps enterrés) mais je n'ai rien trouvé de vraiment satisfaisant.


Les autres problèmes viennent des règles AD&D 2.0 et du manque d'équilibrage des classes. Un Guerrier, ça sert à rien. Un Paladin, à peine. Les Ranger sont abusés et les Prêtres (surtout multi-classés) aussi. Les Wizards sont inutiles à bas niveau pour finir en demi-dieux vers la fin du jeu. Il n'y a pas de système de « taunt » permettant de forcer un monstre à taper notre tank. Du coup j'ai passé des combats entiers à voir mon Voleur se faire courser pendant que le reste de la bande lacérait le dos d'un boss.

Le pire reste certainement que le jeu ne nous aide pas d'un iota pour appréhender un peu plus facilement ce qui se passe. Il faut lire le log du jeu, en tout petit, pour éventuellement comprendre quelque chose. Oh, les mort-vivants sont immunisés au sort Cloud Kill ? Ah, très bien. On aurait aimé un message un peu plus clair, du style, je sais pas, « immunisé à ce sort » au-dessus de la tête des monstres. Ce genre d'indication existe certaines fois, mais dans la plupart des cas il est bien difficile d'être sûr qu'un sort soit particulièrement efficace ou inutile. Il faut une prescience particulière de D&D pour s'en sortir raisonnablement facilement.

Ceci étant, on a du mal à ne pas voir tout ça avec une certaine tendresse grâce à la magie de la nostalgie. On peut mesurer combien, finalement, des jeux modernes (comme le très inégal Neverwinter Nights 2 ou AD&D 4.0) ont fait de leur mieux pour améliorer les erreurs du passé. Et un avantage à ce « n'importequoitesque » des règles AD&D 2.0 permet, quand on s'y connaît un peu (c'est à dire qu'on cherche correctement dans les sombres forums du net), de se monter des builds de personnages complètement fumés qui donnent un autre sens au jeu.
J'ai passé une bonne quarantaine d'heures sur Icewind Dale. Je me suis bien plus amusé que dans Baldur's Gate (on va me traiter d'hérétique) car les combats sont plus malins, les récompenses mieux distillées, les niveaux sont bien plus jolis et mieux pensés. Quelques imperfections d'un moteur vétuste viennent certes un peu pourrir le plaisir d'un joueur habitué à son petit confort moderne, mais elles sont au final bien peu de choses comparé au plaisir de rejouer à un jeu vraiment intelligent, bien ficelé et magnifique. Pour la poignée d'euros demandés par GOG, n'hésitez pas à investir dans IWD si vous souhaitez jouer sur un PC pas adapté au « gaming » moderne. Ou simplement par nostalgie. Ou pour ne pas mourir bête. En attendant Pillars of Eternity.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Tonolito_
 
Excellent test ! J'ai trouvé cet épisode d'ailleurs bien plus orienté action que BG, bon apres cela n'a jamais été un mystere de la part de BI.
Cela me rappelle mes joutes endiablées au lycée entre de qui DII et IWD est le meilleur.
Je ne joue plus beaucoup mais j'attends beaucoup de "Project Eternity".
noir_desir
 
Moi j'avais préféré BG à IWD, car justement cette impersonnalité, rend le jeu moins intéressant.
As tu fait l'extension du 1 qui est pas si mal non plus.
Sinon le 2 est réellement très dur surtout quand on affronte le groupe d'aventurier qui était mort ^^ (enfin bref tu verras).
Sinon c'est nostalgique ;).
J'ai bien aimé nwn2 par rapport au 1, le scènar et la mise en scène est beaucoup mieux.
Le vertueux
 
Je n'avais pas du tout aimé la première fois que j'y ai joué, je recherchais autre chose, j'étais un ado.

Plus tard en y revenant, il m'a paru excellent, atmosphère forte et peu bavard. En fait je trouve son atmosphère plus puissante que celle des baldur qui pour le coup me paraissent plus impersonnels, plus fourre tout et grand public.

Sinon j'avoue qu'au bout d'un moment je m'amusais à balancer des boules de feu hors cadre, de quoi réduire fortement la difficulté !

Jamais eu de soucis avec le pathing pour ma part, mais j'ai toujours progressé un pas après l'autre, dans les baldur, quand on cliquait à l'autre bout de la map pour changer de territoire, il y avait effectivement des soucis, "vous devez attendre que le groupe soit réunie..." Une fois qu'on le savait on évitait de le faire en territoire dangereux.
Monowan
 
T'as pas joué à Baldur's Gate 2? Je l'ai refait il y a deux ans et ça reste un monstre ce jeu...on peut même le merger avec le premier grâce à un mod, c'est fou.
IWD est bien mais je te rejoins sur l'équilibrage assez limite. Pour les meilleurs combats du genre, il faut se tourner vers Temple of Elemental Evil (moddé jusqu'au trognon) ou bien l'indie Knights of the Chalice, qui est aussi moche que fun et profond. Les deux sont vraiment tournés action donc j'aimerais bien voir un jour un rpg "complet" avec un système de combat aussi solide.
Le vertueux
 
J'ai terminé Bgate 2 avec un seul perso : un assassin.
J'ai beaucoup aimé, mais je ne trouve pas l'atmosphère aussi forte, il y a quelques quêtes brillantes mais l'ensemble ne m'a pas immergé comme dans icewind dale où la mélancolie et le sentiment de solitude sont plus forts.
Exosta
 
Ça m'a donné envie de me faire Baldur's Gate 2 que je n'ai jamais touché. La version gog.com avec ces mods est la plus appropriée pour s'y mettre ?
noir_desir
 
Je n'ai jamais joué au jeux avec les modds. Par contre l'addon est obligatoire, ne serez que pour pas se retrouver sans pouvoir monter d'exp à la fin du 2.
Captain America
 
Là c'est pareil mais en pire car vous avez plus de compagnons


On contrôlait plus que six persos dans IWD ? M'en rappelais plus...

En revanche, je me rappel que le jeu était très buggé à sa sortie, bien plus que BG et ça ruinait un peu l'expérience de jeu. Contrairement à BG, j'en garde pas un souvenir impérissable. (Et c'est encore moins le cas de Temple of Elemental Evil.).
crevardinho
 
Un texte digne de ceux des lecteurs de jeuxvideo.com

C'est pas négatif les gars, ce genre des sites fait des milliers de vues. C'est pas désagréable à lire et ça présente un bon jeu un peu spé à des novices du jeu pc.

Mais sur Factor ? C'est ça l'esprit de la V4 avec des inepties type "indispensable" sur des jeux à peine bon ?

Vous avez toujours défendu une subjectivité à la limite et il semble que vous avez réussi à passer celle-ci avec la V4.

Mais on dirait que l'auteur a 2 ans de jeux vidéo derrière lui. Un paragraphe pour expliquer que le départ est différent de BG pour finalement avouer que ça n'empêche pas l'histoire d'être aussi bonne. "Ouh le pathfinding est pas bon" "J'ai fini le jeu une fois et je dis que la moitié des templates sont pourris" "Ahah y a un process un peu similaire à Dark Souls" Non mais sérieux...

Bye bye Factor sans humour ni connaissances.
Doc_Nimbus
 
?????
CBL
 
Il a du sable dans son vagin.
javierulf
 
Arnaud
 
crevardinho a écrit :
Un texte digne de ceux des lecteurs de jeuxvideo.com

C'est pas négatif les gars, ce genre des sites fait des milliers de vues. C'est pas désagréable à lire et ça présente un bon jeu un peu spé à des novices du jeu pc.

Mais sur Factor ? C'est ça l'esprit de la V4 avec des inepties type "indispensable" sur des jeux à peine bon ?

Vous avez toujours défendu une subjectivité à la limite et il semble que vous avez réussi à passer celle-ci avec la V4.

Mais on dirait que l'auteur a 2 ans de jeux vidéo derrière lui. Un paragraphe pour expliquer que le départ est différent de BG pour finalement avouer que ça n'empêche pas l'histoire d'être aussi bonne. "Ouh le pathfinding est pas bon" "J'ai fini le jeu une fois et je dis que la moitié des templates sont pourris" "Ahah y a un process un peu similaire à Dark Souls" Non mais sérieux...

Bye bye Factor sans humour ni connaissances.


Hot-D
 
Je croyais que l'histoire et l'immersion de manière générale étaient les points faibles d'ID. On m'aurait menti ?

(Sinon, Arnaud, tu n'aurais pas un compte sur SomethingAwful avec le même avatar par hasard ? J'ai cru voir passer un français avec il y a quelques temps)
Arnaud
 
Hot-D a écrit :
Je croyais que l'histoire et l'immersion de manière générale étaient les points faibles d'ID. On m'aurait menti ?

(Sinon, Arnaud, tu n'aurais pas un compte sur SomethingAwful avec le même avatar par hasard ? J'ai cru voir passer un français avec il y a quelques temps)


Chacun peut avoir son avis bien sûr. Moi je trouve que l'histoire de BG est surestimée et que celle de IWD est mieux que ce que l'on raconte. Ça reste du D&D un peu cliché et tout, mais sa construction et son déroulement sont vraiment bien ficelés.

Et oui, j'ai bien un compte sur SA.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !
MrPapillon
(09h00) MrPapillon Et j'utilise "terminer" parce que dire n'importe quoi sur le jeu c'est du spoil.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Parce que si peut-être au début on a l'impression de lire un 20 minutes, une fois terminé on s'est bien rendu compte que ça n'a aucun rapport.
MrPapillon
(08h58) MrPapillon Le vertueux > Je suppose que tu l'as pas terminé pour sortir ça ?
Le vertueux
(08h33) Le vertueux Un puzzle game qui ressemble à des grilles de sudoku qu'on a dans le 20mn tous les matins. Nul, nul, nul !
choo.t
(06h04) choo.t Ah, "Multiple Endings" dans Sethian, c'est deux, dont une qui se débloque en 1 seul caractère à la fin du tuto, c'est un peu du foutage de gueule.
choo.t
(01h43) choo.t Moi c'est Scorn que j'attend, la DA style H.R Giger n'est que trop peu représentée dans le JV.
ignatius
(00h05) ignatius j'adore Devil Daggers, je crois pas pour l'instant rentrer dans la phase, le truc dingue c'est de regarder les records des meilleurs, t'as l'impression de rentrer dans la matrice.
ignatius
(00h01) ignatius (23h55) MrPapillon > Un peu comme dans The Witness.
ignatius
(00h00) ignatius (22h14) CBL > Là c'est tout de suite plus clair.
jeudi 16 février 2017
MrPapillon
(23h55) MrPapillon Dans Devil Daggers, en mourrant toutes les minutes, ton cerveau se modifie au fil du temps et tu commences à avoir une image mentale de tout ce qui grouille sur la map, le moindre petit son et tu réajustes ta trajectoire.
MrPapillon
(23h53) MrPapillon CBL > C'est pas une question de plus ou moins de monstres ou de plus ou moins devoir éviter/bouger, c'est une question de jeu qui est fait de dentelle sophistiquée plutôt qu'un jeu qui est fait avec plein de papier mâché partout.
MrPapillon
(23h51) MrPapillon Le vertueux > Ah ouaip la direction artistique de Inner Chains c'est un peu du Dark Souls en plus organique/arrondi partout. Mais le gameplay a l'air atroce dans les vidéos, surtout les machins qui tirent de l'électricité.
Le vertueux
(23h43) Le vertueux Rahh quel dommage.
CBL
(23h42) CBL MrPapillon > (23h35) C'est parce que tu n'as pas testé la campagne Hell On Earth qui defonce la plupart des FPS recents
Le vertueux
(23h41) Le vertueux Quoi que je viens de revoir une vidéo, ça a l'air un peu mou.
Le vertueux
(23h39) Le vertueux Inner chains. Il faudrait que le gars de Devil Daggers tente de faire un univers autour de son gameplay et de bien gérer le rythme, d'avoir des moments de contemplations.
Le vertueux
(23h38) Le vertueux comment se nomme t-il déjà ?
Le vertueux
(23h38) Le vertueux oh si y a un fps qui me vend du rêve là
Le vertueux
(23h37) Le vertueux MrPapillon > Parfois le plus dur est fait, mais il n'y a rien qui suit. Minecraft par exemple, le plus dur était fait, mais y a rien qui a suivit à part pour les amateurs de diorama virtuels.
MrPapillon
(23h35) MrPapillon Pas comme Brutal Doom par exemple, qui est juste du Doom avec du gore, peu de valeur ajoutée conceptuelle.
MrPapillon
(23h34) MrPapillon Même s'il fait pas un nouveau jeu avec des niveaux, c'est déjà extraordinaire d'avoir un gars qui a réussi à montrer le chemin et qui a trouvé le "truc" qui fait qu'on pourrait refaire du Doom surpuissant.
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Le vertueux > Ben là le plus important est fait. Le gars a clairement une vision, il a réussi à bien comprendre le la surpuissance d'un Doom et de le surmultiplier en version contemporaine.