Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Star Citizen : Trois Point Zéro Pointé

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Star Citizen a fait sa cinquième apparition à la Gamescom sous forme d'une démo de 2H30 présentée par Chris Roberts. Les graphismes et l'interface ont fait beaucoup de progrès depuis l'an dernier et on a vu quelques nouvelles choses comme le nouveau système de missions, des combats entre deux frégates Idris et un univers un peu plus vivant avec des PNJs qui vaquent à leurs occupations. On a aussi vu une mission combinant combats de vaisseaux, combats à pieds et combats de véhicules terriens. Cette partie était assez chouette.

La présentation a mis pas mal l'accent sur le système FaceWare qui permet de suivre les mouvements de la tête du joueur et de reproduire ses animations faciales sur son avatar à l'aide d'une webcam. Cela ne sert pas à grand chose mais cela permet à RSI/CIG de vendre une webcam spéciale à l'occasion. Dans l'ensemble ce n'était quand même pas l'extase. La démo a réutilisé la même ville que l'an dernier (Levski) et le même PNJ pour nous filer une quête (Miles Eckhart). On n'a pas vu de nouvelles planètes ou de nouvelle station spatiale.

Techniquement le jeu faisait peur. C'est bien entendu toujours une alpha mais c'est un peu inquiétant après 5 ans de dev et un moteur refondu en profondeur. A un moment, le pilote du vaisseau quitte la partie car il vient de planter. Un autre joueur essaye de prendre sa place mais rien à faire. Chris Roberts demande finalement à son équipe de rebooter le serveur et elle doit reprendre la démo depuis le départ. Le framerate est à la rue avec seulement quelques vaisseaux à l'écran. Le modèle de vol donnait l'impression de piloter des blocs de mousse au lieu de vaisseaux spatiaux.

Pendant ce temps, le planning a subi quelques changements. L'alpha 3.0 est encore repoussée et cette fois au 9 octobre. Plus inquiétant encore est la disparition dans l'alpha 3.1 et l'alpha 3.2 d'une partie du gameplay comme le minage, le raffinage, la réparation, les opérations secrètes, l'escorte, les blocus... Cela n'empêche pas RSI/CIG de vendre un nouveau vaisseau à $400, le Origin 600i. On rappelle que pour le prix d'une PS4 Pro vous n'avez RIEN ou presque, juste la promesse qu'un jour vous pourrez voler avec. Et le droit de lui donner un petit nom. Squadron 42 continue d'être aux abonnés absents et on espère voir du gameplay de ce dernier durant la CitizenCon.

En attendant, voici un peu de math. Les développeurs ont confirmé que le jeu incluerait bien l'ensemble des systèmes solaires présentés dans la carte du jeu qui compte 70 planètes, chacune ayant une ou plusieurs lunes. Supposons qu'une planète et ses lunes ne comptent au pire que deux lieux à visiter du type Levski. Supposons maintenant qu'il faille un mois à RSI/CIG pour créer entièrement un de ces lieux (batiments, boutiques, PNJs, quêtes, dialogues...). Combien de temps faudra-t-il pour pondre tout le contenu ?

Rechercher sur Factornews