Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

ACTU

Ubisoft Forward : le gros récap

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
On peut résumer l'Ubisoft Forward qui s'est tenu ce soir assez facilement : c'était d'une qualité équivalente au showcase Marvel et Disney d'hier, sauf que c'était quatre fois plus long parce qu'en plus de montrer des jeux nuls, ils en parlaient pendant des plombes. Quant au long segment dédié à Assassin's Creed, 100% de ce qui a été annoncé était dans notre news d'il y a quelques jours, et presque rien de plus. On va quand même essayer d'étayer un peu tout ça, histoire de ne pas avoir flingué notre samedi soir pour rien. Ultime précision : si vous êtes là dans l'espoir d'avoir des nouvelles sur Avatar: Frontiers of Pandora, le remake de Prince of Persia, le jeu Star Wars, The Settlers, le remake de Splinter Cell ou même Beyond Good & Evil 2, vous pouvez d'ores et déjà retourner vaquer à vos occupations, ils n'ont bien évidemment pas été évoqués, même du bout des lèvres.

Le premier jeu de la soirée était Mario + The Lapins Crétins: Sparks of Hope, la suite du crossover improbable sorti lorsque la Switch était encore jeune et fringuante. La longue séquence de gameplay nous montrait un niveau sur un train où Mario et ses acolytes devaient flinguer des ennemis ainsi qu'un Wiggler (l'espèce de chenille géante). Ca ressemble beaucoup au premier jeu, l'effet de surprise en moins. Ubi a déjà annoncé qu'il y aura des extensions pour le jeu dans l'année qui suivra sa sortie, dont une qui rajoutera Rayman, car l'ancienne mascotte semble destinée à se faire autant maltraiter que Sam Fisher. La sortie du jeu est toujours prévue pour le 20 octobre, uniquement sur Switch bien sûr.





Le segment suivant était consacré à Skull & Bones et a réussi à nous faire piquer du nez en quelques minutes. Du peu qu'on voit, on préférait quand le jeu n'existait pas vraiment, mais avec sa sortie qui approche enfin, on va bientôt pouvoir tous tourner la page et passer enfin à autre chose.







Riders Republic, le jeu-service de sports extrèmes pour les djeunz chébran à donf yo, sorti l'année dernière dans l'indifférence la plus totale, va avoir droit à du nouveau contenu qui ajoutera les BMX. On ne comprend pas trop le concept ni en quoi c'est une nouveauté vu que le jeu avait déjà des vélos dès le début, donc à moins que même Ubisoft n'ait oublié de quoi il était question dans son jeu, on veut bien qu'un expert nous explique la subtilité de cette extension.




Gros segment The Division avec l'annonce d'une cinquième année de contenus supplémentaires pour The Division 2, quelques images de The Division Heartland (un free-to-play ultra-moche dont l'action prendra place dans le petit bled fictif de Silver Creek), mais aussi l'annonce que The Division Resurgence, le jeu pour téléphones mobiles, aura droit lui aussi à sa Dark Zone comme ses grands frères sur PC et consoles.





Encore plus gros segment sur les annonces dont on n'a vraiment rien à foutre avec :
  • un partenariat avec Netflix pour plusieurs jeux (Soldats Inconnus 2, un jeu Assassin's Creed) mais aussi une série live action Assassin's Creed qui sera suivie de deux séries d'animation, une façon occidentale et une japonaise histoire d'être sûr de ratisser le plus large possible. La saison 3 de Mythic Quest a aussi été confirmée.
  • Trackmania va arriver sur consoles et sur les divers services de cloud gaming
  • Rocksmith+, la version avec abonnement du "jeu" d'apprentissage de la guitare, a enfin dévoilé ses prix, et ce n'est pas donné : ça va de 15€ pour un mois à 100€ pour un an
  • Just Dance existe toujours 

Maintenant qu'on a sorti les poubelles, passons enfin au gros morceau de la soirée : le showcase dans le showcase dédié à Assassin's Creed. La série qui fait en grande partie vivre Ubisoft fête ses quinze ans cette année, et pour l'occasion Ubi va donc sortir un remake avec une moustache du tout premier épisode sous la forme de Assassin's Creed Mirage, confirmé il y a quelques jours. Le jeu se déroulera bien à Bagdad uniquement (la carte devrait faire à peu près la taille du Paris d'Unity, donc on oublie la démesure des trois derniers épisodes) et nous fera bien incarner un Basim encore tout jeunot avant qu'il ne devienne un maitre assassin. Ce nouvel épisode sera bien un retour aux bases de la série et se concentrera donc sur la grimpette en courant sur les murs, l'infiltration en sa cachant dans la foule, et l'assassinat de cibles qui n'attendront pas toutes bêtement le nez en l'air qu'on leur tombe sur le coin de la tête depuis un clocher voisin mais dont certaines seront planquées dans des batiments fermés dans lesquels il faudra trouver un moyen d'entrer. 

Présenté comme ça, ça fait plutôt envie, mais malheureusement il faudra pour l'instant se contenter des belles promesses du studio Ubi Bordeaux, d'un vague "2023" en guise de date de sortie, et d'un premier trailer garanti 0% ingame.


Deux ans après sa sortie, Assassin's Creed Valhalla va enfin tirer sa révérence avec une ultime extension sobrement intitulée The Last Chapter. Celle-ci proposera à Eivor de faire un ultime tour de l'Angleterre pour y conclure son aventure, en ne manquant pas de couper quelques têtes au passage comme elle (Eivor est presque canoniquement une femme, désolé, c'est comme ça, tout comme Kassandra était bien le personnage principal d'Odyssey) sait si bien le faire. Ce DLC arrivera d'ici la fin de l'année et sera offert gratuitement.

Voilà pour les annonces à court terme, mais Ubi en avait encore sous le coude avec :
  • Assassin's Creed Codename Jade, qui se déroulera en Chine, permettra de customiser son avatar, et sera un jeu mobile (pas le même que celui pour Netflix, un autre) réalisé en partenariat avec Tencent
  • Assassin's Creed Codename Red, situé lui au Japon féodal et probablement du même calibre que Valhalla ou Odyssey, réalisé par Ubisoft Québec sous la direction de Jonathan Dumont, un individu charmant
  • Assassin's Creed Codename Hexe, dont on ne sait encore plus rien (la rumeur parle de chasses aux  sorcières en Europe) à part que c'est le studio de Montréal qui est aux commandes et que le jeu ne devrait pas avoir la même envergure que Red
  • Assassin's Creed Infinity, le fameux concept complètement nébuleux de hub pour tous les futurs épisodes de la série. On n'a absolument rien compris aux très vagues informations qui ont été données, mais visiblement il sera aussi question de multijoueur ? On imagine que dans les hautes sphères d'Ubisoft, ça doit se toucher très fort en fantasmant sur une sorte de métavers Assassin's Creed, mais quand on voit le bordel permanent qui règne dans cette boite où chaque projet prend des proportions pharaoniques et où un simple remake devient même trop compliqué, on ne voit pas une seule seconde comment un tel projet pourrait aboutir à quoi que ce soit de viable.
Rechercher sur Factornews