Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Les jeux video et l'art
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
Essayer de deviner si les jeux vidéo sont un art ou pas, je trouve que c'est un peu de la branlouille.

Toutefois, si je joue le jeu, je dirais que Assassin's Creed c'est de l'art. Non pas par son gameplay ou par le sujet qu'il traite (bien qu'il soit l'un des premiers à s'attaquer au sujet des croisades), mais par son contenu architectural, qui frôle la reconstitution historique. Un mec qui ferait ça avec des cure dents, on trouverait que c'est de l'art, alors pourquoi pas avec des cure dents numériques ?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14170 msgs
De mon point de vue, l'ensemble des éléments d'un jeu pris séparemment (graphismes, architecture, musique...) est de l'art. C'est indéniable quand on regarde des artworks ou quand on écoute du [insérez ici votre compositeur de musiques de jv préféré]. Mais le jeu en lui-même non. Selon moi, l'art peut avoir un message mais il n'a aucun but.

Quand un peintre fait un tableau, il le fait parce qu'il est peintre et non parce qu'il pense un jour le montrer/le vendre. Par définition, le but d'un jeu est d'amuser celui qui le pratique. Dès les premières étapes d'ellaboration d'un jeu, tout le processus de création d'un jeu est tourné vers ce but : divertir celui qui y jouera (et/ou en vendre un bon paquet).

Après il y a le problème de l'intéraction. Je sais que certaines oeuvres modernes sont pseudo-interactives mais j'ai beaucoup de mal avec l'art moderne. En général, la distinction est très marqué entre ceux qui créent l'art et ceux qui en sont spectateurs. Dans les jeux vidéo, cette frontière disparait. Le jeu ne prend vie que quand on y joue. Et surtout, la qualité du jeu dépend beaucoup du joueur. Quand on regarde un film, c'est le même pour tout le monde. Certains vont adorer, d'autres détester mais ils auront vécu globalement la même chose. Quand on joue à un jeu, l'expérience dépend énormément du joueur.

Si le jeu est un art, alors c'est le premier dont les oeuvres sont partagéee entre ses créateurs et ses utilisateurs/spectateurs. Si le jeu était un art, il faudrait une caractéristique qui le distingue bien des autres. Porter les Silent Hill et Max Payne au rend d'oeuvre d'art n'est pas très intéressant car ils reprennent beaucoup des autres arts. Ce qui ferait d'un jeu une oeuvre d'art, c'est essentiellement la qualité de son gameplay. En partant de ce principe, Ico n'est pas une oeuvre d'art car j'ai trouvé le gameplay profondément crispant. Par contre, Super Mario World en est une.
 
Zoup
Farinelli
Membre 1049 msgs
On a déjà fait le tour de cette question plusieurs fois j'ai l'impression :/

CBL a écrit :
De mon point de vue, l'ensemble des éléments d'un jeu pris séparemment (graphismes, architecture, musique...) est de l'art. C'est indéniable quand on regarde des artworks ou quand on écoute du [insérez ici votre compositeur de musiques de jv préféré]. Mais le jeu en lui-même non. Selon moi, l'art peut avoir un message mais il n'a aucun but.

Quand un peintre fait un tableau, il le fait parce qu'il est peintre et non parce qu'il pense un jour le montrer/le vendre.
Les tableaux sont souvent des commandes. En musique aussi les contrats obligent les artistes à créer un certain nombre d'albums.

Par définition, le but d'un jeu est d'amuser celui qui le pratique. Dès les premières étapes d'ellaboration d'un jeu, tout le processus de création d'un jeu est tourné vers ce but : divertir celui qui y jouera (et/ou en vendre un bon paquet).
En peinture c'est pareil aussi, le peintre ne peint pas que pour lui, il peint aussi pour exprimer quelque chose au public (ça sert à quoi de chanter seul au milieu de désert ?).

Après il y a le problème de l'intéraction. Je sais que certaines oeuvres modernes sont pseudo-interactives mais j'ai beaucoup de mal avec l'art moderne. En général, la distinction est très marqué entre ceux qui créent l'art et ceux qui en sont spectateurs. Dans les jeux vidéo, cette frontière disparait. Le jeu ne prend vie que quand on y joue. Et surtout, la qualité du jeu dépend beaucoup du joueur. Quand on regarde un film, c'est le même pour tout le monde. Certains vont adorer, d'autres détester mais ils auront vécu globalement la même chose. Quand on joue à un jeu, l'expérience dépend énormément du joueur.
Oui mais ça c'est juste un nouveau paramètre, pourquoi on le prendrait pas en compte ? Quand le cinéma a débuté peut-être que les gens se disaient "ouais mais ça bouge c'est pas comme les peintures, les sculptures et l'architecture...".

Si le jeu est un art, alors c'est le premier dont les oeuvres sont partagéee entre ses créateurs et ses utilisateurs/spectateurs. Si le jeu était un art, il faudrait une caractéristique qui le distingue bien des autres.
L'interactivité justement ?

Porter les Silent Hill et Max Payne au rend d'oeuvre d'art n'est pas très intéressant car ils reprennent beaucoup des autres arts.
Oui, comme le cinéma reprend aussi certains côtés de la photo et du théâtre.
 
compote
Membre Factor
Membre 164 msgs
toof a écrit :
son contenu architectural, qui frôle la reconstitution historique.


On en reparlera dans 5 ans, quand tu te demanderas comment tu as pu aimer "un truc aussi carré" etc.
De plus, dans le cas présent, si artistes il y a ( ce dont on pourrait tergiverser longtemps), ce serait plutôt du côté illustrateurs ( pardon, concept-machin).
 
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
Toof> Ouais c'est clairement de la branlette.

Pour le côté désintéressé du créateur (le mythe du peintre de CBL), je suis sûr que bien des équipes de dev sont motivées uniquement par le jeu en lui même. Vous connaissez beaucoup de gens dans qui disent vouloir faire du JV "pour distraire les gens" ou " pour faire de la thune" ? C'est pas pour rien que dans chaque interview les designers nous servent des superlatifs à tour de bras.

C'est certainement de moins en moins le cas, mais ça se ressent encore beaucoup je trouve.


compote> pour ma part en tant que dessineux, si artistes il y a, ce serait plus du côté programmeurs.
Chacun voit midi à sa porte :)
 
RouDy
gros con
Membre 1448 msgs
Parce que c'est totalement indispensable a ce thread.

Jouez-y sans lire l'article, vous allez etre tout remues.
 
FolkenIII
Membre Factor
Membre 790 msgs
RouDy a écrit :
Parce que c'est totalement indispensable a ce thread.

Jouez-y sans lire l'article, vous allez etre tout remues.



Je rajouterais Cloud pour ceux qui ne le connaisse pas déja.Un vrai bol d'air ce jeu, et si ça c'est pas de l'art ...
D'ailleur Cloud est fait par le créateur de Fl0w !
 
CBL
L.A.mming
Admin 14170 msgs
Omar Boulon s'est fendu d'un papier sur "le jeu vidéo est-il un art ?" dans le dernier Canard PC. La position de CPC est claire depuis longtemps : la réponse est non. Pendant 8 pages, Omar explique le pourquoi du comment sans langue de bois ni ironie, définit l'art de fort belle manière, démonte les différents arguements avec d'excellents exemples pris dans les autres arts et finit par expliquer à la limite ce qui pourrait être de l'art. En plus le tout est très bien illustré. Au delà du fait que je suis totalement d'accord avec ce papier même quand il tape sur MGS, je trouve que c'est de loin le meilleur papier que j'ai lu sur le sujet.
 
Zoup
Farinelli
Membre 1049 msgs
Je suis bien curieux de savoir quels sont ses arguments sachant qu'on a déjà fait le tour et même plus ici. Pas besoin de 8 pages pour trancher...
 
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
8 pages parce que c'est écrit gros dans Canard PC !
 
FolkenIII
Membre Factor
Membre 790 msgs
Après c'est une question personnel hein.
Certains définissent des choses comme étant de l'art que d'autres n'approuverais pas ...
Les gouts et les couleurs, c'est différent pour tout le monde.
D'un point de vue personnel je rejoint plutôt CBL : l'art DANS le jeu vidéo, oui.
LE jeu vidéo en lui même, non.
Hormis peut-être quelques exceptions de certains jeu sans but précis, non commercialisé, qui allie tout les critères pour rendre le jeu plus artistique que jouable.
 
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
Omar Boulon a écrit :
Je vis peut-être en avance sur mon temps : je mets mes jeux video préférés à la case “culture générale”. Et j’y crois : c’est par ce genre d’initiative individuel que Verlaine, la photographie, le cinéma, Dada, sont devenus Art.


En gros il dit que c'est pas encore reconnu(statué) publiquement comme un art.


Plus je lis et pense sur le sujet, et plus je pense qu'au delà des gouts de chacun, opposer un "non" catégorique c'est un manque de logique, de culture et de sensibilité. Hop.
 
Evilspell
Membre Factor
Membre 766 msgs
M0rb a écrit :


En gros il dit que c'est pas encore reconnu(statué) publiquement comme un art.


Plus je lis et pense sur le sujet, et plus je pense qu'au delà des gouts de chacun, opposer un "non" catégorique c'est un manque de logique, de culture et de sensibilité. Hop.


Y a pourtant des "non" catégoriques et indiscutables concernant un bon paquet de jeux. Tous n'ont pas l'aura d'un Okami, ou d'un Shadow Of The Colosus, pour peux qu'on les considère comme étant des œuvres d'arts. Tous les jeux n'ont pas vocation à être perçu comme des œuvres d'arts. Tu peux déjà mettre dans cette case tous les jeux de sports solo, en équipe ou mécanique ...

Ce serai comme dire que tous ce qui est filmé et mis en scène devient une œuvre d'art, que tout dessin est une œuvre d'art, que toute danse est une œuvre d'art ou que toutes forme modelé par l'homme est une œuvre d'art.

On ce retrouverais avec les publicités d'MMA nommé à Cannes, des plans de ligne de métro exposés dans une galerie d'art, de la tecktonik à l'Opéra Garnier et des sextoy au Louvre.

De base dans 99% des jeux vidéo, tous styles confondus ou presque, on fait appel effectivement à certains domaines artistique comme la peinture, la musique, la sculpture, l'écriture etc ... Tout comme une pub MMA à besoin de l'écriture et de la musique, qu'un sextoy à besoin de la sculpture et du dessin.

A mon sens on peut uniquement qualifier d'œuvre d'art ce qui à été conçu et pensé pour être une œuvre d'art.
 
Morty
Membre Factor
Membre 589 msgs
Evilspell a écrit :
A mon sens on peut uniquement qualifier d'œuvre d'art ce qui à été conçu et pensé pour être une œuvre d'art.

Je suis d'accord avec toi sur l'ensemble de ce que tu as dit (et très bien montré par tes exemples), mais j'ai une notion plus affective de l'art. Pour moi, on pourrait qualifier d'œuvre d'art ce qui est perçu et ressenti comme tel. Quelque chose qui laisse une trace profonde chez son spectateur/lecteur me paraît selon moi être un bon point de départ pour la classer en tant qu'art. D'ailleurs, est-ce qu'il y a toujours unanimité pour désigner quelque chose comme relevant de l'art ? Je pense à l'urinoir par exemple. C'est principalement la rupture avec ce qui se faisait avant qui a marqué les gens, mais l'unanimité n'était clairement pas présente.

N'interprétez pas mal mes propos, j'essaie juste de vous donner une opinion un peu moins rationnelle de l'art...
 
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
Evilspell a écrit :
A mon sens on peut uniquement qualifier d'œuvre d'art ce qui à été conçu et pensé pour être une œuvre d'art.


Ça c'est complètement faux. Ça fait parti des idées reçues, une vision romantique de l'art qu'on traine depuis le XIXeme, les impressionnistes, Van Gogh, Picasso tout ça...
A la base l'art est utilitaire, votif, mais pas du tout autonome. Maintenant autonomoe il l'est devenu, certes : la pyramide de Kheops a effectivement perdu sa fonction votive.


Il y a un mois se déroulait une conférence sur le sujet avec différents acteurs du jeu vidéo français. Sans jamais se considérer individuellement comme artiste, tous parlaient sans complexes du jeu vidéo comme art. A l'exception d'une personne, le directeur de Nintendo France, qui disait que Miyamoto ne se voyait pas du tout comme tel.
Paradoxalement le reste des intervenants considéraient Miyamoto comme un artiste, majeur s'il en est.

Evilspell a écrit :
Ce serai comme dire que tous ce qui est filmé et mis en scène devient une œuvre d'art, que tout dessin est une œuvre d'art, que toute danse est une œuvre d'art ou que toutes forme modelé par l'homme est une œuvre d'art.


Une oeuvre d'art oui, potentiellement, un chef d'oeuvre non.
Tu nous dis ensuite que le JV fait appelle à des domaines artistiques comme le dessin, la musique : et si ces dessins/musiques sont nuls ? C'est quand même de l'art ? Parce que t'auras grandi avec cette idée toute faite que musique et dessin = art ?

Alors plutôt que de se demander si oui ou non c'est de l'art, la bonne question ne serait pas plutôt "combien,à quel point" est-ce de l'art ?

Parce qu'on peut aussi faire de l'art de merde hein.
 
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
M0rb a écrit :
blablabla

oh le lourd ! Cesse deux minutes...


Jugeons plutôt sur pièce :

http://hcsoftware.sourceforge.net/passage/index.html

- téléchargez
- jouez
- commentez.
 
Arkas
Membre Factor
Membre 163 msgs
J'ai trouvé ça naze.

EDIT : c'est court comme réponse, mais je saurai pas réellement te dire pourquoi.
 
Evilspell
Membre Factor
Membre 766 msgs
M0rb a écrit :
Ça c'est complètement faux. Ça fait parti des idées reçues, une vision romantique de l'art qu'on traine depuis le XIXeme, les impressionnistes, Van Gogh, Picasso tout ça...
A la base l'art est utilitaire, votif, mais pas du tout autonome. Maintenant autonomoe il l'est devenu, certes : la pyramide de Kheops a effectivement perdu sa fonction votive.


C'toi çac'estcomplétementfaux. Pour moi l'art est quelque chose de contemplatif, pas utilitaire. C'est justement ce que j'essayais d'expliquer dans mon post précédent, et c'est justement ce qui fait que le jeu vidéo n'est pas de l'art.
Quand un objet devient utilisable c'est tous sauf une oeuvre d'art (histoire de mettre les choses au clair, quand j'parle « d'oeuvre d'art », c'est absolument pas un jugement de valeur, faut le prendre au sens premier de ce terme : quelque chose façonner par l'homme et d'artistique. Et le fait que cette chose soit artistique n' a rien de valorisant non plus).

J'vais reprendre l'exemple de Morty avec l'urinoir : en enlevant son utilité première à cet urinoir ça en devient une oeuvre d'art (et encore y a polémique là dessus) mais si tu utilise cet urinoir, ça en devient un objet banal. Là où j'veux en venir, c'est que c'est pareil pour un jeu vidéo : tu le contemple pas, tu l'utilise pour y jouer, tu te sers de sa fonction première qui est purement ludique.

Après ok, certains trucs peuvent mêler plutôt habilement les deux (c'est le principe même des objets dit "design"), mais c'est le plus souvent aux détriment de ce qu'il y a d'artistique ou inversement. Comme pour le jeu vidéo. Un jeu vidéo peut être beau et avoir un semblant d'aura artistique par moment, ça reste avant tout un jeu. Juste un jeu.

M0rb a écrit :
Il y a un mois se déroulait une conférence sur le sujet avec différents acteurs du jeu vidéo français. Sans jamais se considérer individuellement comme artiste, tous parlaient sans complexes du jeu vidéo comme art. A l'exception d'une personne, le directeur de Nintendo France, qui disait que Miyamoto ne se voyait pas du tout comme tel.
Paradoxalement le reste des intervenants considéraient Miyamoto comme un artiste, majeur s'il en est.


J'ai vraiment du mal avec le faite qu'un objet produit, tiré et pressé à des centaines de milliers d'exemplaires à but ludique et lucratif, généralement commandé à une entreprise privé composé d'employés puisse être considéré comme une oeuvre d'art.
J'suis bien conscient qu'il y a de l'art dans le jeu vidéo, on c'est tous au moins une fois posé cinq minutes dans un jeu pour apprécier le rendu de certains environnements, personnages ou ambiances, c'est dans ces moments là que le jeu pourrait presque être considéré comme de l'art, parce qu'il devient simplement contemplatif et ce suffit à lui même, sans être utile. Mais à partir du moment où dans le même jeu tu reprend ta mission, shoot les ennemis, ou conduit ta caisse, en gros que tu te mette à utilisé ce pour quoi il à été fait à la base, c'est à dire juste un objet ludique, rigolo et fun il redevient un jeu. Pas une oeuvre d'art.

C'est pas parce que t'imprime un tableau de Picasso sur un t-shirt que ton t-shirt va devenir une œuvre d'art. Sauf peut être si on lui enlève son utilité première, et encore ... A partir du moment où tu te sers d'une oeuvre d'art pour autre chose que de le contemplé, c'est juste un objet. Aussi jolie et agréable à utilisé soit-il. Y a certainement des jeux qui peuvent ce targué d'être des oeuvres d'art, mais c'est généralement des jeu vidéos qu'un gamer va justement pas considérer comme digne d'intérêt ... Genre Jeux d'ombres par exemple ou ton jeu, Passage.


M0rb a écrit :
Une oeuvre d'art oui, potentiellement, un chef d'oeuvre non.
Tu nous dis ensuite que le JV fait appelle à des domaines artistiques comme le dessin, la musique : et si ces dessins/musiques sont nuls ? C'est quand même de l'art ? Parce que t'auras grandi avec cette idée toute faite que musique et dessin = art ?

Alors plutôt que de se demander si oui ou non c'est de l'art, la bonne question ne serait pas plutôt "combien,à quel point" est-ce de l'art ?

Parce qu'on peut aussi faire de l'art de merde hein.


Ah mais clairement, comme je le disais plus haut, "oeuvre d'art" veut pas dire chef d'oeuvre. Et comme j'l'ai dis aussi plus haut ( ... ) quelque chose ne devient artistique pour moi qu'à partir du moment où il est pensé et conçu comme tel, où il ce suffit à lui même face à celui qui le contemple et non pas pour servir une autre oeuvre. Comme par exemple dans un jeu pour sa B.O, ses illustrations et ses artworks, ses dialogues et son écriture etc, pourraient être considéré comme des oeuvres d'art uniquement lorsqu'elle sorte de leur contexte principal et lorsqu'elles sont contemplé uniquement pour ce qu'elle sont.

J'vais prendre l'exemple d'un artiste que j'adore, Matt Dixon, ses dessins coupé de leurs contextes d'origines (à savoir des illustrations pour des jeux ou le ciné) deviennent clairement pour moi des oeuvres d'art. Par contre imprimé sur un bouquin comme illustration ou servant de modèle pour un personnage de jeu, non. Idem pour cette oeuvre. Hors de son contexte, lorsqu'elle est admiré pour ce qu'elle est sur ce site, c'est clairement une oeuvre d'art, fait par un artiste qui à voulu créer et illustrer une atmosphère une ambiance particulière, bref une oeuvre originale. Qu'un jeu vidéo s'en soit inspiré fait pas de lui une oeuvre d'art.

A quel point le jeu vidéo est-il un art ? Au moins autant que n'importe quel objet qui ce sert de domaines artistiques divers sans être une oeuvre d'art pour autant : un téléphone portable, l'emballage d'une boîte de cassoulet, du PQ et ses p'tits motifs, l'étiquette d'une bouteille de bière etc ... Après que toi, en tant qu' individu, tu ressente quelque chose pour les illustrations d'un emballage de cassoulet ou pour certains jeux, c'est ton droit. Pour parapher Wikipédia, « L’œuvre est dans le regard de celui qui la contemple ...» et « L’œuvre d’art est un système ouvert : elle s’adresse d’abord à chaque individu » ... Pour moi en tous cas c'est clairement pas de l'art, du moins pas de la façon dont on nous le sert actuellement sur 98% des productions actuel, et franchement j'pense pas que le jeu vidéo a besoin d'être considéré comme tel.
 
Zoup
Farinelli
Membre 1049 msgs
Et dire que la question du jeux vidéo et de l'art était déjà reglée dès le 2ème post de ce thread...
 
pouletmagique
P S G
Membre 2639 msgs
Zoup a écrit :
Et dire que la question du jeux vidéo et de l'art était déjà reglée dès le 2ème post de ce thread...


Pareil que Miguwel.

A partir du moment ou il y a création, il y a art.

Voila, de rien, merci, ca fait 30 euros.
 
Les jeux video et l'art

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews