Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Super Smash Bros. Ultimate Direct : le gros résumé

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
​Dernier rendez-vous avant la sortie tant attendue de Super Smash Bros. Ultimate sur Nintendo Switch le 7 décembre prochain, ce Super Smash Bros. Ultimate Direct a encore une fois été riche en informations, durant pas moins de 40 minutes ! Comme d’habitude, c’est Masahiro Sakurai qui nous présente cela en vidéo, tandis que moi, je vous fais le résumé qui va bien !

On commence direct avec l’annonce de 2 nouveaux combattants, en l’occurrence Ken en combattant écho de Ryu, et Félinferno, que les fans de Pokémon Soleil et Lune connaissent bien, puisqu’il s’agit de la dernière évolution de Flamiaou, l’un des starters.

Concernant Ken, son gameplay entier est calqué sur sa version Super Street Fighter II Turbo de la Super Nintendo et il dispose d’une panoplie de coups à nous faire oublier Ryu : il est un poil plus rapide, son Shoryuken (puissant) est enflammé, son Hadoken est légèrement différent dans sa forme, quant à son Tatsumaki Senpukyaku, il peut toucher un adversaire plusieurs fois. Mine de rien, ce n’est pas négligeable ! Evidemment, il garde ta double planchette jap, le Hell Wheel, et peut aussi se servir de son Focus Attack comme dans Street Fighter IV. Enfin, concernant ses deux Smash finaux, Ken mettra le feu avec son Shinryuken et son Shippu Jinraikyaku pour la proximité.


Passons maintenant à Félinferno qui, pour être honnête, est une vraie surprise. Il s’agit là du dernier personnage jouable, inclus dans la cartouche du jeu (on verra plus tard que ce ne sera pas le cas pour tous…). Ce gros chat rouge est en fait un véritable catcheur, préférant les techniques puissantes au corps à corps. Alors déjà, il faut savoir qu’à chaque coup, ce con de chat prend la pose comme un catcheur. Ça pète la classe, mais ça fait aussi perdre un peu de temps, même si ces poses peuvent être annulées à tous moments. Il dispose de son attaque spéciale standard, le Dark Lariat, qui est en gros une sorte de Cyclone (il tourne sur lui-même et balance des coups). Il possède aussi une attaque spéciale haute, le Coup-Croix, qui est redoutable pour projeter un ennemi hors du terrain. Pour le reste, c’est toute une panoplie de catcheur, avec des cordes, un Surpassement arrière, une Venderra pour son attaque spéciale basse, ou encore son Dark Body Press X, inspiré de son attaque Z dans les RPG de la 3DS.

Sakurai passe ensuite sur la partie amiibo, avec les nouveaux arrivants : Inkling, Ridley, Wolf, disponibles dès la sortie, mais aussi King K. Rool et les Ice Climbers, prévus pour le 15 février 2019, puis Marie, Pichu, Ken, Link enfant et Daisy pour le courant 2019. En clair, si vous souhaitez toute la collection amiibo de Super Smash Bros, va falloir allonger la monnaie !

Pour le début du début du jeu, nous n’aurons évidemment les 74 personnages débloqués, mais seulement 8 : Mario, Donkey Kong, Link, Samus, Yoshi, Kirby, Fox et Pikachu, soit les mêmes que sur le premier épisode sur Nintendo 64 ! Il faudra donc jouer, se battre, gagner des matchs et tout le tralala pour tout débloquer. Ce sera long, mais c’est aussi ça qu’on veut ! Et pour ce faire, rien ne vaut l’autre grosse annonce de ce Direct : le mode La Lueur du Monde, qui s’apparente donc au mode aventure, absent des versions Wii U / 3DS. Dans celui-ci, nous devrons sauver… tout le monde, suite à l’attaque d’un mystérieux personnage. Seul Kirby est rescapé de cette attaque et ce dernier devra se battre, afin de débloquer de nouveaux personnages.


Finalement, si les nouveaux personnages sont forcément les grosses nouveautés de ce nouvel épisode, la nouvelle qui frappe le plus est l’abandon des trophées à collectionner dans le jeu. Il semble que Sakurai et ses équipes aient eu du mal à travailler le sujet, et ils se sont concentrés sur une solution de remplacement : les esprits. Reprenant le thème principal de la série, à savoir que les personnages ne sont que des jouets de notre monde réel, devenant des combattants dans le monde de l’imagination. De ce fait, de nombreux personnages de ce monde imaginaire ne sont que des esprits, ne pouvant pas intervenir dans le monde réel, et mais peuvent tout de même filer un coup de main aux jouets qui interviennent dans le monde de l’imaginaire. Oh oui, ça fume dur chez Nintendo, mais ça se tient ! Ces esprits existent en plusieurs classes : novice / force normale, pro / plutôt costaud, vétéran / vraiment fort, légende / hors concours. Bref, c’est tout un bordel, mais ça permet d’avoir une mode aventure avec de nombreux combats totalement différents. Cependant, ça sent bon le jeu mobile avec une grosse mécanique de gacha.

Pour le reste, Nintendo a évidemment prévu des modes en lignes et locaux en béton armé, avec un système de classement par Puissance Smash histoire de se retrouver avec des joueurs de son niveau, mais aussi pas mal de règle que l’on pourra sauvegarder, ou encore une grosse interaction avec l’application mobile Nintendo Switch Online, mais aussi d’une companion app qui sortira courant 2019 et portant le nom de Smash World. Celle-ci ne servira que de relai de partage d’images, de vidéos, de statistiques, etc. C’est cool, même si un peu idiot de ne pas l’intégrer directement dans l’appli de Nintendo, comme la partie Splatoon.


Un tas de bonnes annonces, malheureusement plombée par celle du DLC… Et oui, ce Super Smash Bros. Ultimate n’y coupe pas, et nous découvrons un nouveau personnage, la Plante Piranha, qui sera déblocable via l’achat du jeu entre aujourd'hui et le 31 janvier, si on enregistre le jeu afin de récupérer des points sur My Nintendo (donc en boîte ou en démat'). Passée cette date, il faudra raquer et ce sera 24,99€ pour 5 personnages (ou 5,99€ chacun), afin d’obtenir le Fighter Pass. Ok, le contenu du jeu est gigantesque, mais 25 balles en plus pour 5 personnages et quelques niveaux, ça fait un peu mal. A noter que ce contenu supplémentaire arrivera tout au long de l’année, jusqu’en février 2020.

Et pour regarder ce long direct en entier, c’est par ici.



 
Rechercher sur Factornews