Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Metal Hurlant

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Harmonix a fait partie des premiers studios à s'essayer au croisement improbable FPS/jeu musical avec Chroma. Ce dernier n'a jamais vu le jour et le peu qu'on en a vu avait l'air plutôt chaotique. En simplifiant un peu le contexte, il y aurait moyen de faire quelque chose de marrant et c'est ce que vont tenter les suédois de The Outsiders avec Metal: Hellsinger.

Et c'est d'ailleurs aussi ce que vont tenter les anglais de Awe Interactive avec BPM: Bullets Per Minute. Jamais deux sans trois donc on va aussi parler de Gun Jam développé par les anglais de Jaw Drop Games. On va donc faire une news "tir groupé". Humour. Vous avez saisi ? Parce que c'est des FPS tous les trois. Où on tire sur des choses. Non ? Passons. On pourrait aussi citer Pistol Whip mais il ne s'agit pas vraiment de tirer en rythme.

Metal: Hellsinger, BPM et Gun Jam partagent la même base. Il y a du gros son, des ennemis et des gros flingues. Un indicateur de rythme est centré sur votre réticule et si vous tirez en rythme, vous faites plus de dégâts. Simple et efficace.

Dans BPM, non seulement il faut tirer en rythme mais il faut aussi recharger, esquiver et sauter en rythme. Au niveau de la construction du jeu, il s'agit d'un roguelike donc on évolue dans des donjons générés aléatoirement. Graphiquement c'est très rouge et jaune et le tout a une bonne tête d'Unreal Engine 4. Certains ennemis semblent même sortis tout droit de Paragon, le MOBA avorté d'Epic Games et dont les assets sont disponibles gratuitement sur le Marketplace UE4. BPM sortira en Août sur PC et consoles.



Gun Jam semble beaucoup plus minimaliste. Ici point de grand spectacle ou d'esquive. C'est un petit jeu indie dans lequel on tue tout le monde dans le but de faire péter le high score sur fond de metal générique dans des arènes de combat. Là encore c'est de l'Unreal Engine 4. Le développeur ne s'est d'ailleurs pas fait suer pour les ennemis : c'est le robot filé de base avec le moteur peint en rouge et en orange. Sortie un jour sur PC.



Metal: Hellsinger a un peu plus de budget que les deux autres grâce au fait qu'il est publié par Funcom et dispose donc d'une vraie campagne solo narrée par Troy Baker ainsi que d'une bande son comportant quelques grands noms du death metal pour les connaisseurs. C'est le nouveau projet de David Goldfarb, Game Director sur Payday 2 et Lead Designer sur Battlefield 3 (le mode solo) et Battlefield: Bad Company 2. Dans Metal: Hellsinger, on va en enfer pour tuer des démons. C'est un peu dur de passer après Doom Eternal mais il y a le temps de voir venir vu que le jeu sortira en 2021 sur PC et consoles (ancienne et nouvelle générations). En attendant je vais sécouer mes petits bras sur Beat Saber au son des douces mélodies de Rammstein.

Rechercher sur Factornews