Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

[E3 2016] Premiers boulets dans Sea of Thieves

Joule par Joule,  email  @j0ule  
Développeur / Editeur : Rare Microsoft Games
Concocter une démo spéciale avec trois équipes de cinq joueurs, enfermer quelques youtubeurs et fans dans une pièce avec cette démo, les filmer et balancer un montage de tout ça en guise de présentation du jeu, voilà comment Rare a présenté son Sea of Thieves. Mieux encore, cette démo était jouable sur le stand E3 de Microsoft. Petit bémol : cette démo n'aura finalement pas grand chose à voir avec le jeu final.
Certes, la démo a eu un joli petit succès, que ce soit dans la présentation Xbox ou directement sur le salon, ou les premiers fous rires et gentilles insultes ont rapidement fusés. Il faut dire, la démo a été conçue pour que tout soit hyper simple à prendre en main, chaque équipe étant de surcroît "coachée" par un des développeurs du jeu, idéal pour une réussite sur un salon. 

On peut donc tenter d'identifier les points communs entre cette démo et ce que sera le jeu final. Tout d'abord, il semble acquis que l'on jouera en vue à la première personne, et que la plupart des actions que l'on peut faire y seront : boire du rhum, s"occuper des voiles d'un bateau, lever l'ancre, être au gouvernail, tirer des boulets de canons, colmater des brèches dans la coque, etc. Le tout dispose d'une agréable jouabilité et les sensations lorsque l'on touche une première fois un navire adverse avec un boulet sont plutôt grisantes. Inutile de dire à quel point le torse est bombé lorsque l'on finit par couler des adversaires.

On espère toutefois que le succès de cette petite démonstration ne monte pas trop à la tête de Rare, tel un bon vieux grog des familles, et qu'ils décident de laisser leurs ambitions de côté pour faire un petit jeu fun "coopétitif". L'échange que l'on a eu avec un membre de la team a été plutôt rassurant. Oui, Rare veut toujours faire un grand open world multijoueur persistant, avec plein de choses à faire dedans. Une vraie simulation de pirates. Trouver une carte au trésor et partir à sa recherche, faire du commerce, sentir monter la pression lorsque l'on aperçoit au loin un autre navire, explorer tranquillement le monde ou encore martyriser les autres joueurs ; tout devrait être possible.

Il ne reste plus qu'à croire les anglais sur parole. Et de croiser les doigts pour qu'ils continuent avec cet objectif en tête pour que leur jeu, qui n'a toujours pas de date de sortie, ne fasse pas plouf.

Sea of Thieves est toujours plein de promesses. Si la petite démo a révélé son potentiel de fun, il reste un paquet de taf pour en faire la simulation de pirates ultime visée par Rare.
Rechercher sur Factornews