Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

TEST ​Cities Skylines II : des airs de Sim City 2013

par Laurent,
En 2013 sortait le dernier Sim City. Ce devait être le fleuron des jeux de construction. Tout y était agent, du citoyen au mètre cube d'eau, et tout devait vivre sa vie et animer la simulation la plus poussée jamais créée. Mais la sortie du jeu a été catastrophique. Les performances n'étaient pas au rendez-vous, le jeu était criblé de bugs, les cartes étaient toutes petites et les agents faisaient n'importe quoi.
En 2023 sort Cities Skyline 2, ce devait être le fleuron des jeux de construction, tout y était agent et tout devait vivre sa vie et animer la simulation la plus poussée jamais créée... bon, je crois que vous voyez où je veux en venir.
LIRE LA SUITE

TEST Saltsea Chronicles – Là-bas, ya de la mer salée

par miniblob,
La mer, c’est un peu comme une flaque, mais en plus grand, plus salé et plus mystérieux. Ça laisse largement la place à l’aventure sous toutes ses formes. D’ailleurs, c’est le credo de Saltsea Chronicles, le nouveau jeu narratif signé Die Gute Fabrik, un titre qui nous arrive avec des promesses d’embruns, de grand large et de discussions interminables sur fond d’odyssée post-apo.
LIRE LA SUITE

TEST The Invincible (non, pas la série Prime)

par Ze_PilOt,
Adaptation se voulant fidèle d’un livre de hard science fiction de l'auteur polonais Stanisław Lem publié en 1967, The Invincible nous promettait d’être un walking-sim (un jeu où l’essentiel du gameplay est de marcher) à l'histoire palpitante et au style rétro-SF engageant.
LIRE LA SUITE

TEST EA SPORTS WRC

par Xavor2Charme,
“-Hé oui aujourd’hui nous allons accueillir, dans cette nouvelle manche du championnat du monde des jeux vidéo de rallye, un tout nouveau pilote: EA SPORTS WRC !
-Attendez Jean-Luc, cette gueule, cette façon de bouger, je le reconnais ! Ce n'est pas la première fois qu’il vient celui-là!
-Ah mais oui, il vient depuis 25 ans en fait et il nous a encore fait le coup du changement de nom !
-Ooooh mais ce n’est pas grave, regardez le partir, il s’en sort très bien, ça reste le boss!"
LIRE LA SUITE

PREVIEW Vite vus à la PGW 2023 : Persona 3 Reload et Granblue Fantasy: Relink

par billou95,
Et un, et deux, et trois remakes pour Shin Megami Tensei: Persona 3. Sorti initialement sur PS2 en 2008, le jeu a eu droit à une première réédition FES en 2008 qui rajoutait pas mal d'améliorations au jeu original ainsi que du contenu inédit. Rebelote trois ans plus tard avec le remake Persona 3 Portable qui apportait une nouvelle héroïne et du contenu supplémentaire. Et devinez quoi ? En janvier dernier sortait un remaster du remake du remake.

TEST Super Mario Bros. Wonder a de la Switch dans les idées

par billou95,
Comme son double en 3D avant lui, la bonne vieille tambouille à l’ancienne de Super Mario Bros. tente une seconde fois sa chance sur Switch, après la ressortie de l’épisode Wii U qui ne nous avait pas franchement emballé. Pourtant, cette fois-ci, en plus du ravalement de façade décennal, il revient avec le crédo « un niveau, une idée » qui a fait le succès de Super Mario Odyssey. Et un costume d’éléphant. Oui.
LIRE LA SUITE

TEST J'ai tenté The Lord of the Rings: Return to Moria en solo

par Laurent,
Le Seigneur des Anneaux a toujours fait rêver. Ce fut d'abord par les livres du regretté JRR Tolkien, puis par les films de Peter Jackson avant que ce ne soit décliné en tout et n'importe quoi. Je n'ai pas été épargné puisque après avoir écumé les Terres du Milieu en jeu de rôle via JRTM puis Rolemaster, j'ai fini par aller passer douze heures (véridique) dans un cinéma pour voir les 3 films en version longue à la sortie du Retour du Roi. Bref, retourner dans la Moria, ça me branchait bien à la base.
LIRE LA SUITE

TEST Jusant

par Ze_PilOt,
Les jeux d'escalade sont rares. Si les épisodes de Zelda sur Switch permettent, comme tant d'autres jeux, d'escalader tout et n'importe quoi, la pratique même de l'escalade est réduite à sa plus simple expression dans le gameplay : on pousse le stick dans une direction et voilà. De l'autre côté du spectre, nous avons Insurmountable, qui tente de simuler la rude expérience de l'escalade de montagnes dans un rogue-lite de planification.
LIRE LA SUITE

TEST Baldur's Gate 3 : Baldur passe la 5ème

par Fougère,
Maintenant que la fumée se dissipe et que les esprits se sont calmés, on débarque pour vous parler de Baldur’s Gate 3. Le dernier jeu de Larian Studio a fait couler beaucoup d’encre cet été 2023, tant au niveau de sa campagne marketing pleine de promesses folles (spoiler: et non tenues) que dans les reviews et les avis généralement dithyrambiques qui ont suivi sa sortie, le propulsant en tête des records du nombre de joueurs simultanés sur Steam. Mais est-ce que tout ce tapage était mérité, ou bien est-ce que tout le monde s’est enflammé pour une suite somme toute assez classique ?
LIRE LA SUITE

ARTICLE Xbox Partner Preview du 25/10/23 : le résumé à la bourre

par Buck Rogers,
Après le Nintendo Direct de Big N, le State of Play de Sony, Microsoft déclenche à son tour les hostilités avec son nouveau rendez-vous périodique dont le premier numéro à eu lieu hier : le Xbox Partner Preview. Comme à l’accoutumée, ce sera l’occasion d’entre mettre plein les yeux aux joueurs avec des productions indépendantes jusqu’aux Triples A, et ce sera comme toujours de la torture pour celles et ceux qui feront les résumés. On va entrer directement dans le vif du sujet car personne chez le géant de Redmond ne s’est heureusement donné la peine de faire semblant de le présenter.
LIRE LA SUITE

PREVIEW Born of Bread, l'apporte millennials

par billou95,
Ils l’ont tant attendu qu’au final, les québécois de Wildarts Studio ont fini par le pétrir, leur Paper Mario à eux ! Et quitte à s’inspirer, autant prendre exemple sur le plus appétissant morceau de la saga (selon les fans, si vous voulez mon avis, c'est plutôt Super Paper Mario). Ainsi, leur jeu reprend tout ce qui a fait le succès de l’épisode GameCube : un humour omniprésent, un adorable monde en carton-pâte et des combats au tour par tour à croquer.
LIRE LA SUITE

TEST Forza Motorsport, le cul entre deux baquets

par Xavor2Charme,
J’ai un copain qui s’appelle Forza Horizon. On se voit de temps en temps, on rigole comme des crétins en écoutant de la techno et de la pop tout en prenant tout plein de pilules. Je l’ai connu via son grand frère, Forza Motorsport, beaucoup plus appliqué et propre sur lui avec lequel je discutais des sujets les plus sérieux jusqu’au bout de la nuit. Quand Horizon est arrivé, il a foutu le zbeul, renversé la table tout en gardant au fond de lui la rigueur de la famille Forza. Avec les potes on a été séduit par Horizon et on s’est détaché de Motorsport.
On le respectait, car c’est lui qui a tout appris à Horizon mais il a commencé à mal tourner. Il a essayé de me vendre des pilules, comme Horizon, mais elles n’avaient pas la même saveur. Me voyant me rapprocher d’Horizon, il a simplifié son propos alors que ce que j’aimais chez lui c’était sa complexité. Alors il est parti. Soi-disant pour travailler sur lui-même. Il m’envoyait des lettres me disant que quand il reviendrait, il aurait changé, mûri et qu’il redeviendrait le Grand Forza de Microsoft.
LIRE LA SUITE

TEST Assassin's Creed Mirage relance la mode du djinn délavé

par billou95,
Complètement dans l'air du temps, Ubisoft ne gaspille plus bêtement ses licences et jette désormais directement ses héros avec leur PLV dans le bac jaune. Preuve en est, le retour de Basim Ibn Ishaq, déjà vu aux côtés de Sigurd Styrbjornson dans Valhalla, qui a droit à son petit spin-off à lui. Bon alors OK, Assassin's Creed Mirage était à la base prévu pour être un DLC, et ça explique en partie ses ambitions et ce qu'il en reste après l'avoir terminé. Mais c'est surtout un bon prétexte pour revenir aux fondamentaux de la saga : l'infiltration. Et c'est là que votre serviteur entre en jeu.
LIRE LA SUITE

PREVIEW An Ankou : le craft’n slash façon galette saucisse

par miniblob,
Quand on passe en cuisine, il y a deux façons de réaliser une recette. On peut scrupuleusement suivre les recommandations à la lettre pour obtenir le résultat attendu, ou on peut mixer deux, trois, voire quatre recettes différentes en espérant mettre au point un nouveau plat. C’est clairement la seconde option qu’explore régulièrement le studio Alkemi, et ça marche, puisqu’on est toujours là à leur tendre notre assiette histoire d’avoir du rabiot ou de goûter leur dernière folie culinaire.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Les Brotaru, rencontres belges entre développeur.euses de ta région

par Xavor2Charme,
Un lundi soir par mois, des développeur.euses belges se réunissent dans un lieu différent de Bruxelles pour discuter et proposer leur proto à l'essai. L’occasion de recueillir des feedbacks et des encouragements, le tout dans la joie et la bonne humeur autour de bonnes bières belges. Bienvenue au Brotaru, contraction de Otaru, réunion de dev japonais, et de Bruxelles.
LIRE LA SUITE

TEST Starfield vs No Man's Sky : Lequel est le moins pire

par Laurent,
Si vous avez réussi à lire mon test de Starfield en entier, félicitations. Mais tout comme Starfield ne s'arrête pas après son clap de fin, je me suis dit qu'il serait dommage que le test s'arrête en si bon chemin et qu'il ne prenne pas une autre tournure.
Que diriez-vous en effet d'un petit comparatif avec un autre jeu qui se passe dans l'espace. Un jeu qui aurait des planètes procédurales, des créatures extra-terrestres, et des vaisseaux modulaires. Le seul jeu en fait qui propose ce que propose aujourd'hui Starfield : No Man's Sky, ou NMS pour les intimes. Ayant 1700h au compteur Steam sur le jeu, dont probablement 1000 à tester des mods maison, mais aussi deux parties de 150h, il me paraissait pertinent de vous proposer une comparaison des titres.
Et vous allez le voir, il y a matière a comparaison car comme l'a assez bien dit Notch : "Starfield est un plagiat flagrant et éhonté de No Mans Sky. Un très bon plagiat flagrant et éhonté de No Man's Sky, mais un plagiat flagrant et éhonté tout de même".
 
LIRE LA SUITE

PREVIEW RoboCop: Rogue City, Démo-lition Man

par Buck Rogers,
Cela fait près de vingt ans que nous n’avions pas eu un jeu sur l’univers de RoboCop. Enfin, on parle surtout du premier de Paul Verhoeven, et de l’acceptable suite d’Irvin Kershner (qui avait réalisé Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque), et pas du lamentable troisième épisode ainsi que de l’affreux reboot de 2014.  RoboCop: Rogue City, dont nous vous avions parlé la dernière fois au moment du Future Games Show 2023, fait donc plaisir à voir, d'autant qu'il préfère lui aussi séparer le bon grain de l'ivraie et qu'il se laisse même depuis peu approcher grâce à une démo pour vous permettre d’entrevoir ce que le jeu a à proposer.
LIRE LA SUITE

TEST Starfield : du vernis sur de la rouille

par Laurent,
Après la sortie de Fallout 76 et les promesses à base de "16 fois plus de détails", je m'étais juré une chose : ne plus jamais, jamais croire un seul mot de Todd Howard. Fallout 76 était une honte, au niveau graphique, au niveau histoire, au niveau gameplay, au niveau UI. Puis on a appris que Starfield utiliserait une version modifiée du Creation Engine, lui-même basé sur le Gamebryo déjà patché, rustiné et rescotché de tous les côtés et complètement à la ramasse depuis des années.
Alors quand on a vu les premières images, j'ai entendu "Starfield a 16 fois plus de détails". Les graphismes semblaient trop fins pour être du Creation Engine même sous amphétamines, le montage cachait exprès les pieds des personnages flottant sur le sol, les ombres faisaient peine à voir si on y regardait de plus près. Bref, ça sentait le cache-misère maquillé au PBR et seule la musique d'Inon Zur insufflait l'élan épique qu'on aurait voulu voir dans ce jeu.
Ce jeu ne pouvait être qu'un château de cartes, une mascarade qui allait s'effondrer aussitôt qu'il serait sorti. Comment pouvait-il en être autrement ?
LIRE LA SUITE

TEST Armored Core VI : Fires of Rubicon – C’est l’histoire d’un mecha...

par miniblob,
C’est une histoire qu’on vous a déjà racontée mille fois sur Factor, mais c’est comme ça, en vieillissant on radote, et on se ralentit aussi… Donc voilà, on ne vous propose pas toujours nos tests avec la ponctualité d’un coucou suisse, il arrive *parfois* qu’on prenne notre temps. En l’occurrence, il s’agit ici de vous parler d’un jeu sorti à la fin du mois d’août dernier sur PC et sur consoles. Mais retenez vos fourches et vos calendriers, le fait d’arriver à la bourre peut aussi avoir du bon : dans le cas présent, ça nous permet de passer en revue Armored Core VI après la petite vague de hype dont il a bénéficié et surtout une fois qu’il a été patché.
LIRE LA SUITE
 Juillet 
 2024 
L
M
M
J
V
S
D
7
13
14
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
Rechercher sur Factornews