Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

ARTICLE Prise chaude : No Man's Sky e(s)t le pire jeu du monde

par Hell Pé,
Oui je sais, on avait dit que c’était un arc de rédemption, que No Man’s Sky était peut-être enfin devenu un bon jeu après toutes ces mises à jour, toutes ces années d’efforts de la part de ses créateurs pour tenir les promesses qu’ils avaient faites en 2016. Mais ce n’est pas de l’amour-propre de Sean Murray dont je veux parler aujourd’hui, c’est du mien. Et peut-être aussi du vôtre par la même occasion.

TEST Ni no Kuni: La Vengeance de la Sorcière Céleste Remastered

par billou95,
Il y a pas loin d'un an et demi, Miniblob clôturait sa critique du dernier Level-5 par "Ni no Kuni 2 se retrouve pris dans cette contradiction : agréable et excitant quand il est consommé du bout des lèvres, il devient un peu écœurant si on s'en gave sans modération.". On aurait pu rajouter a posteriori qu'à trop vouloir bourrer son jeu de contenu accessoire pour compenser la perte de la patte de l'expert Ghibli, la machine à rêves de Akihiro Hino en a oublié ce qui faisait l'essence de son jRPG. Comme pour faire pénitence et en attendant un 3e épisode déjà en développement selon son boss, le studio japonais nous ressort aujourd'hui le père fondateur en version remasterisée sur PS4 et surtout sur PC ! L'occasion était trop belle et voilà qu'on repart une nouvelle fois dans cet autre monde.
LIRE LA SUITE

TEST What The Golf? : Tigre Bois Débilos tour 2019

par Rozzo,
Ah, le golf ! Avant d’être en compétition avec le polo dans la catégorie du « vrai sport de riche », c’est au départ une idée magique : Celle de rentrer une balle dans un trou. C’est cette petite règle simple qui a très vite intéressé les développeurs. Le golf a toujours eu une place particulière dans le jeu vidéo, et ce depuis Computer Golf! sur Magnavox en 1978. Grâce à un petit ensemble de codes qui sont maintenant bien établis (jauge de frappe, science du timing etc…), chaque joueur a pu ressentir à moindre frais le frisson d’un Fer 7 taper une balle. Mais ça, c’était avant. Avec What the Golf?, la petite équipe danoise de Triband (éditée par Fig) a décidé de tout faire imploser.
LIRE LA SUITE

PREVIEW Solasta, à travers les Ténèbres et les Tréfonds.

par Fougère,
Actuellement en développement chez Tactical Adventures, Solasta est, comme le veut la formule consacrée, un pur produit de son époque. Un RPG en tour par tour basé sur la version libre de droit des règles de la 5ème édition de Donjons & Dragons, soutenu par un Kickstarter lancé début septembre et qui s'achève aujourd'hui en ayant dépassé son objectif initial. Réalisé par des trentenaires qui ont passé leurs adolescences respectives à se réunir en petit comité pour vivre des aventures épiques narrées par des Maîtres du Jeu. Et autant vous dire que ce qu’on a pu en apercevoir (à la Gamescom, dans la démo Kickstarter et en allant interviewer les développeurs) le jeu nous promet de bien belles choses.
LIRE LA SUITE

TEST NBA 2K20 : next is now

par Frostis Advance,
Le calendrier NBA pour la saison 2019/2020 a été dévoilé et le début des hostilités commencera le 22 octobre prochain. Heureusement, NBA 2K20 est déjà sur le terrain depuis début septembre, prêt à se chauffer et à enchaîner les dunks. Entre monnaie virtuelle, draft et matchs serrés, voici ce que vaut la nouvelle version de la simulation de basket de Visual Concepts.
LIRE LA SUITE

TEST Night Call, éloge des petits producteurs locaux

par hohun,
Franchement, je lis très peu les dialogues des jeux vidéo. C’est souvent écrit sans aucune imagination, sans aucun mordant, dans un style presque impersonnel même quand les locuteurs sont censés être colorés, bref, le blabla du jeu vidéo, je m’y fais souvent chier. Encore l’autre jour, je jouais à Fallout 4, bon sang, si les dialogues de ce jeu étaient un plat, ce serait une pelletée de patates au rat mort sans sel. Alors quand un jeu réussit à me faire rester justement pour les dialogues, ben croyez bien que je le souligne.
LIRE LA SUITE

ITW Jehanne Rousseau, into the Spiders' universes

par K.Mizol,
​Pour ce nouvel épisode de Parlons Jeu Vidéo, il me semblait intéressant d'aller voir du côté de chez Jehanne Rousseau suite à la sortie de Greedfall et l'annonce de rachat de son studio. Avec d’anciens camarades de Monte Cristo, c’est en 2008 qu'elle fonda Spiders. Spécialisé dans le RPG à budget moyen (AA comme on dit dans le jargon), ils accoucheront d’une demi-douzaine de titres en un peu plus de 10 ans. Le temps pour ce petit studio français de gagner du galon en même temps que Jehanne qui aura perfectionné sa plume (elle écrit tous les jeux made in Spiders) et sa façon de diriger (elle est directrice créative du studio depuis le début). Un parcours ascendant qui a convaincu Bigben puisque l’éditeur français a annoncé le rachat de Spiders il y a quelques mois avant de l’acter il y a quelques semaines à peine. Entretien fleuve avec la discrète créatrice.

PREVIEW Avec Griftlands, Klei négocie un RPG de deck-building prometteur

par Rozzo,
Un nouveau Klei, c’est toujours un petit événement en soi. Il faut dire que depuis quelques années maintenant, tout ce que le studio touche se transforme en petite pépite. On passe sur la série des Eets et celle des Shanks qui étaient des jeux prometteurs mais pas non plus indispensables, pour arriver à Mark of the Ninja (qui avait vachement emballé nitoo), Don’t Starve, Invisible Inc. et Oxygen Not Included (qui a vachement emballé Ze_Pilot). Lorsqu’ils ont annoncé que leur prochain jeu serait un jeu de deck-building avec une forte composante narrative, on était assez emballés. Un exercice doublement casse-gueule, le studio n’ayant jamais vraiment brillé à ce niveau là, se contentant souvent de poser un univers et laissant le joueur écrire sa propre histoire. 
LIRE LA SUITE

TEST Sea of Solitude : "contexte ?"

par Nicaulas,
À quoi ça tient, une opinion ? À pas grand-chose, en fait. On change un peu le contexte dans lequel on vit une expérience, et notre appréciation s’altère. C’est un peu comme ça que Sea of Solitude est passé, en deux sessions de jeu espacées de quelques semaines, du statut de solide déception à celui de jeu maladroit mais important.
LIRE LA SUITE

TEST The Legend of Zelda: Link's Awakening

par billou95,
Lorsque je découvre The Legend of Zelda: Link's Awakening sur le chemin des vacances à l'été 1994, c'est le coup de cœur immédiat. Exit Hyrule, la Triforce et la princesse Zelda, cette première tentative d'aventure portable fait la part belle à l'originalité en introduisant un tout nouvel univers insulaire à explorer et de nouveaux mystères à résoudre. Je garde de cet épisode un souvenir impérissable pour des raisons bien personnelles et je ne suis manifestement pas le seul puisque c'est lui qu'a choisi Nintendo lorsqu'il fut temps de sélectionner celui qui aurait droit au ravalement de façade sur Switch. Et en bons contrôleurs des travaux finis que nous sommes, on va de ce pas vérifier si le boulot a été bien fait.
LIRE LA SUITE

TEST Calme et attentif comme The Sojourn

par miniblob,
C'est bien connu, la pratique des jeux vidéo cultive la violence, faisant de nous de véritables bêtes assoiffées de sang et prêtes à commettre les actes les plus barbares qui soient. Quand on aborde ce terrible danger, on a pris l'habitude de pointer du doigt les FPS ou les beat'em all, et pourtant il y a un genre qui porte cette rage directement dans son nom : les casse-têtes. Oserez-vous fracasser vos neurones sur les puzzles de The Sojourn ?
LIRE LA SUITE

PREVIEW Gamescom 2019 : les restes du salon

par Nicaulas,
Parce qu'ils sont déjà sortis entre temps, que leur présentation ne s'est pas très bien passé ou qu'on n'avait pas assez de matière pour leur consacrer un article entier, un bon paquet de jeux vus lors de cette Gamescom 2019 n'ont pas eu les honneurs d'une preview. Et si Frostis a pudiquement balayé les siens sous le tapis, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de consacrer un paragraphe à chacun des miens. A la fois pour montrer par l'exemple comment on hiérarchise la couverture d'un salon, et aussi parce que dans le tas il y a des trucs vraiment cools qu'on va garder dans un coin de la tête pour plus tard.

PREVIEW Gamescom 2019 : première chevauchée dans Mount & Blade II

par Nicaulas,
Dans le genre arlésienne, Mount & Blade II : Bannerlord est un morceau de choix. Pensez donc : le jeu a été annoncé en septembre 2012. A l'époque, Factornews était encore en v3, on ajoutait à la main des balises html pour faire la mise en page des articles et j'étais moi-même le bleu de la rédac, débarqué 6 mois plus tôt pour remplacer CBL dont la retraite n'allait finalement pas durer. Depuis, le jeu a connu quelques hauts et beaucoup de bas. Dans la foulée d'une bêta fermée lancée au printemps, il était jouable durant cette Gamescom avec le solo côté presse et surtout le multi côté public, preuve que TaleWorlds a suffisamment confiance dans sa build pour la montrer à tout le monde. Par manque de temps cependant, je me suis focalisé sur les 20 minutes de hands on sur la partie solo.
LIRE LA SUITE

TEST River City Girls, à fond dans la kun-erie mais pas trop

par billou95,
Avec les années, les barbus élevés au beat-them-all arcade façon Double Dragon avaient perdu espoir de voir débouler un énième épisode de la légende Kunio-kun en occident. Downtown Nekketsu Monogatari, le dernier jeu de la série à avoir quitté l'archipel nippon est sorti sur NES en 1990, ça ne nous rajeunit pas ! Qu'à cela ne tienne, un petit groupe de canadiens a pris le problème à bras le corps pour publier en 2017 le kickstarté River City Ransom: Underground, revisite moderne de River City éditée par un certain Arc System Works. Faut croire que le géant de la baston y a vu un créneau dans lequel s'engouffrer puisqu'ils ont confié en secret la réalisation d'un vrai nouvel épisode au talentueux Wayforward. C'est donc en ce mois chargé de septembre que River City Girls sort sur PC et consoles. Mais au-delà du nom, doit-on y voir une simple opportunité commerciale ou un véritable jeu de fans pour les fans ?
LIRE LA SUITE

PREVIEW Gamescom 2019 : premières radiations dans Chernobylite

par Nicaulas,
Vous avez peut-être déjà entendu parler de Get Even, un FPS développé par The Farm 51et sorti en 2017. Au moins pour sa BO, composée par Olivier Derivière, peut-être plus célèbre que le jeu lui-même, et que le compositeur considère comme son travail le plus personnel. Pourtant, le jeu était un polar assez original (on y explorait ses propres flashbacks cauchemardesques) soutenu par des acteurs au taquet et une bonne dose de prises de vue réelles dans les cinématiques. La recette n'avait pas fonctionné, alors The Farm 51 a rassemblé les ingrédients et va essayer de les agencer différemment dans Chernobylite, leur prochain jeu qui a réussi son Kickstarter à 200 000$. On a pu l'essayer quelques minutes.
LIRE LA SUITE
 Fevrier 
 2020 
L
M
M
J
V
S
D
Rechercher sur Factornews