Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

TEST AWAY : Où le Regard ne porte pas

par miniblob,
Non, le FPS n'est pas un genre maudit et condamné à se repaître d'hémoglobine. Un jeu qui opte pour l'action à la première personne peut aussi bien miser sur une DA toute mignonne et un scénario blindé de bons sentiments. En tout cas c'est le pari qu'ont fait Aurélien Regard et JM Gennisson avec AWAY : Journey to the Unexpected, un titre qui promeut le pouvoir de l'amitié là où d'autres préfèrent mettre en scène des démembrements. Mais ces intentions louables suffisent-elles à en faire votre nouveau BFF ?
LIRE LA SUITE

TEST Pikuniku

par billou95,
Dans le contexte économique actuel, qui cracherait sur de l'argent gratuit... DE L'ARGENT GRATUIT !! Cette proposition pour le moins farfelue est littéralement le point de départ de Pikuniku, premier jeu du studio franco-britannique Sectordub. S’il nous a d'abord tapés dans l'œil grâce à sa direction artistique chipée aux bouquins Monsieur Madame et son héros adorablement idiot qui met des coups de pattes dans tout ce qui passe, le bougre cachait bien son jeu et est plus profond qu'il n'y parait.
LIRE LA SUITE

TEST Earth Defense Force 5 : l'extermination, un service public

par Feed,
On a tous nos petits plaisirs coupables: regarder l'Eurovision, manger un carré de chocolat devant la Nouvelle Star, jouer à des simulateurs de sous-marin russes... Moi j'aime bien les nanars, et particulièrement les jeux vidéo nanar assumés. Pour se mettre dans l'ambiance, rappelez-vous lorsque vous aviez 13 ans, et que vous regardiez un bon film d'action le jeudi soir sur RTL9.
LIRE LA SUITE

PREVIEW Rage 2

par billou95,
Ionisé par une campagne communication qui a tout fait pour que ce "gentil shooter post-apocalyptique néon-rigolo" soit approuvé par la maman de Jean-Kevin, l'adolescent insupportable lambda, Rage 2 s'apprête à faire déferler toute la hargne baveuse de ses mutants, ses crêtes fuchsia, ses boomerangs affûtés et autres pneus cloutés sur nos petites machines début mai. Ah, mais on ne nous la fait pas à nous qui avons essuyé les fausses promos de DOOM et Prey, dorénavant on exige de poser nos mains sur un produit Bethesda avant de se saucer. Ca tombe bien, on a été invités à redécouvrir le Wasteland de Rage dans sa suite et après 3 heures à arpenter Wellspring et ses environs, le constat est sans appel : Rage 2 nous offre là des sensations identiques à son prédécesseur.
LIRE LA SUITE

TEST The Eternal Castle [REMASTERED], Flash-blague

par billou95,
De remasters HD en Definitive Edition, de Deluxe Edition en portages haute définition, l'industrie du jeu vidéo tourne en rond. Aux pieds du Goliath, David regarde et copie en plus malin. Ainsi, la scène jeu vidéo indépendante Italienne s'approprie le concept et en régurgite... le vrai faux remaster d'un pseudo-jeu vidéo sorti en 1987. Et pourquoi pas !
LIRE LA SUITE

TEST Vane : Haleine chargée d'alcool

par miniblob,
Tenez-le vous pour dit, les oiseaux ont un sérieux problème avec l'alcool. Je m'en doute déjà depuis quelques années, en fait depuis qu'un érudit me dise être incapable d'identifier un piaf parce qu'il n'était pas œnologue. Sous les plumes, le pinard. Ils ont beau jeu de se cacher derrière des arguments gastronomiques, de nous balancer que le vin n'est pas une boisson comme les autres, la vérité est plus simple : les oiseaux sont des alcooliques. Vous avez encore du mal à y croire ? Vane devrait vous ouvrir les yeux sur cette triste réalité du monde aviaire.
LIRE LA SUITE

TEST Thief Simulator

par hohun,
Excusez la vignette cradingue et hors-sujet mais les dévs ont eu la flemme de faire un press kit alors bon. J’ai une chose honteuse à vous avouer : j’adore les excellents jeux, mais je crois que je leur préfère les mauvais jeux. Il m’est parfois difficile de m’enthousiasmer pour les premiers car, eh bien, ils sont excellents et il est laborieux d’exprimer autre chose que de l’admiration. Personnellement, si ça ne tenait qu’à moi, les tests d’excellents jeux se résumeraient à une conlusion d’une ligne : « Fais confiance à Factornews mais pas trop, ACHÈTE CE JEU ». Pour les mauvais jeux, en revanche, je deviens comme un Hulk maléfique : plus c’est mauvais, plus ma rage est profonde, et plus j’ai envie d’enchaîner les paragraphes remplis d’insultes.
LIRE LA SUITE

TEST Onimusha: Warlords

par billou95,
S'il y a bien un truc qu'on aime faire chez Capcom, c'est recycler son petit catalogue de licences jusqu'à l'épuisement. Il n'y a qu'à voir Monster Hunter World, 14e épisode canonique ou plus récemment Resident Evil 2, jeu dont on ne compte plus les rééditions qui déboule en Remake dans quelques semaines sur consoles et PC. Alors quand ils nous ressortent l'un des jeux qui a façonné la gloire de la PlayStation 2 en portage haute définition et ce après 12 ans d'absence de la série originale... on hausse les épaules à défaut de nouveauté on s'y remet, pour le plaisir.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Fact'Or 2018 : And the winner is...

​Pour cette fin d'année, on a vu les Fact'Or en grand et on s'est dit qu'on allait vous faire participer à nos délires. Alors oui, tout n'était pas parfait, on a écouté vos remarques et on fera mieux l'année prochaine. En attendant, vous avez tout de même été 397 à jouer le jeu de nos catégories débiles et à sélectionner les jeux qui pour vous faisaient sens. Sans plus attendre, découvrez ci-dessous les résultats de vos votes.

TEST Desert Child : See you space moron

par miniblob,
C'est la saison de se moquer des bonnes résolutions. Ne faites pas semblant, plutôt que d'encourager vos potes qui vous jurent la main sur le cœur profiter de la nouvelle année pour arrêter de fumer, faire du sport ou être un peu moins cons sur les réseaux sociaux, vous êtes plutôt du genre à les enfoncer en leur rappelant qu'ils ne tiennent jamais leurs engagements. Et bien, rigolez autant que vous le voulez, mais en ce mois de janvier 2019, j'ai pris la résolution de ne plus craquer pour un jeu sur la base des promesses d'une campagne Kickstarter. Si j'en suis arrivé là, c'est à cause d'un certain Desert Child.
LIRE LA SUITE

TEST Double Cross : Homonculus R.I.F.T.

par billou95,
Dans un monde où des extra-terrestres géants jouent aux billes avec les multivers (voir la géniale fin de Men in Black), comment faire en sorte que tout un chacun n'empiète pas sur les plates-bandes dimensionnelles du plus proche voisin cosmique ? C'est le point de départ du nouveau jeu de 13AM Games, les développeurs du coloré et déjanté Runbow qui s'était offert une sortie en primeur sur Wii U en 2015. Pas de bol !
LIRE LA SUITE

TEST Kingdom: Two Crowns

par Ze_PilOt,
Il n’existe aucun test de Kingdom: New Lands sur Factornews. Ce qui m'embête un peu, car Two Crowns est une sorte de grosse mise à jour de New Lands. Qui est lui même une grosse mise à jour de Kingdom tout court. Bref, comme nous n’avons rien de tout ça, je vais devoir bosser plutôt que de vous filez un lien.
LIRE LA SUITE

TEST New Super Mario Bros. U Deluxe : Braquage à l'italienne

par billou95,
On l'a essoré sur deux, peut-être même trois consoles différentes (oui, on parle de toi là qui a acheté la Wii U), alors, on n'a pas vraiment crié au scandale lorsqu'on a découvert que Nintendo préparait une édition Deluxe (aka. "aussi sur Switch parce que vous l'avez pas assez acheté sur la génération précédente") de son New Super Mario Bros. U. Si comme des millions de joueurs vous avez déjà touché à la série, vous pouvez directement passer à la conclusion. Pour les autres, tâchons de faire un bref récapitulatif de ce qui s'est passé ces 12 dernières années sur la planète Mario 2.5D.
LIRE LA SUITE

TEST The Council, film manoir

par Nicaulas,
Depuis quelques années, presque toute la presse jeu vidéo a pris le pli de ne pas chroniquer les jeux épisodiques au jour le jour. La méthode la plus répandue consiste désormais à écrire quelque chose sur le premier épisode, puis d'attendre la fin de la saison pour livrer un avis définitif. L'avantage, c'est que ça permet d’éviter d'écrire 5 fois la même chose. L'inconvénient, c'est qu'il peut se passer beaucoup de choses entre le premier et le dernier épisode. Prenez The Council, dont on vous avait parlé en mars dernier. Depuis, on a appris que Big Bad Wolf était en fait une filiale de Cyanide, qu'après un bon démarrage le jeu se vendait malheureusement un peu moins bien, et que le genre du "Telltale-like" avait pris un sérieux coup derrière la nuque avec la disparition peu glorieuse de Telltale. Pour tout dire, on a un peu l'impression d'arriver après la bataille. Mais peu importe : The Council mérite amplement qu'on lui consacre quelques paragraphes.
LIRE LA SUITE

TEST Distance

par hohun,
2012. Par la magie de l’excès de temps libre, je trébuche sur le Kickstarter d’un jeu nommé Distance, où j’apprends que ledit jeu nous permet d’incarner UNE VOITURE QUI SAUTE ET QUI VOLE. Fervent adepte des idées idiotes et des concepts biscornus, je saute à pieds joints dans la démo du précédent jeu amateur du studio, Nitrionic Rush, qui est en quelque sorte un prototype de ce que devrait être Distance. Agréablement surpris par un concept en pratique bien moins idiot (mais aussi plus prenant) que prévu, je décide d’y aller de ma e-piécette.
LIRE LA SUITE

ARTICLE LAN Story

par CBL,
Eté 2000. Approximativement 3 heures du matin. Une bande d’ado comate devant des écrans d’ordinateur. La plupart ont les yeux rouges de fatigue, le dos en compote et le bide en vrac suite à la consommation excessive de chips et de boissons douteuses. Soudain l’un d’entre eux lève la tête, affiche un sourire radieux et lance le cri de ralliement : “On fait un Star ?”. Après quelques hésitations, je finis par répondre : “OK je hoste. C’est parti pour Hunters. Random pour tout le monde”. Je me retrouve à jouer Terrans. Si je veux en sortir vivant, il va falloir penser long terme et donc Battlecruisers. La prochaine heure va être remplie de rushs ratés, de stratégies foireuses et d’Overlords droppant des tonnes d'hydralisks derrière les lignes ennemies. Putain que ça va être bon.
LIRE LA SUITE

TEST GRIS : 50 nuances d'amour

par miniblob,
Aurais-je perdu la raison ? Depuis que nos routes se sont croisées, je ne suis plus tout à fait le même. Et pourtant, je ne me suis jamais senti aussi vivant et entier. Les quelques mots qui suivent vont sans doute te paraître faussement grandiloquents, voire un peu pompeux. Essaye toutefois d'aller jusqu'au bout de ma déclaration, c'est pour moi la seule façon de t'ouvrir mon cœur.
LIRE LA SUITE

TEST Monster Boy et le Royaume Maudit : Jin est jeune, en colère

par billou95,
Quitte à m'offrir gratuitement en pâture aux lions dans les commentaires, je vais vous avouer quelque chose : petit je n'avais que peu d'égards pour les consoles de Sega. Mes potes me vantaient les mérites de Sonic the Hedgehog, Alex Kidd in Miracle World, Golden Axe sur Master System alors qu'en face on avait nous Super Mario Bros. 3, Teenage Mutant Ninja Turtles, Castlevania. Ah, l'imprenable NES ! Et puis cette manette tellement cheap qu'elle n'avait pas de bouton start qui faisait mal aux pouces après 10 minutes de jeu, non vraiment ce n'était pas très sérieux tout cela. Et je ne vous parle même pas de la MegaDrive...
LIRE LA SUITE

TEST Do Not Feed the Monkeys : Ils sont si vils, laissez les singes de mon quartier

par miniblob,
Avant eux, avant leur logiciel mité, mon ordinateur et moi étions en liberté. Mais ils sont arrivés, et l'ordi est en surchauffe et moi en mauvaise santé. Car ils ont inventé surveillance et surveillés, et fichiers personnels et caméras cachées, et des règles absurdes pour mieux nous contrôler. Et c'est depuis lors qu'ils sont si policés, les singes de mon quartiers.
LIRE LA SUITE

TEST Mutant Year Zero : Road to Eden

par Ze_PilOt,
Dérivé du jeu de rôle papier “Mutant Year Zero”, Road To Eden est un mix d’infiltration et de combat tactiques “à la x-com” des créateurs d'hitman et PAYDAY, dans un univers post-apo où personne ne s’étonne de cochons qui parlent.
LIRE LA SUITE
 Avril 
 2019 
L
M
M
J
V
S
D
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
Rechercher sur Factornews