Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

ARTICLE [E3 2017] Premiers articles dans State Of Mind

par CBL,
Et voilà. C'est la dernière preview de cet E3 2017 et on finit donc cette édition 2017 avec State Of Mind, la nouvelle production Daedalic Entertainment, les créateurs de Deponia et de tout plein de jeux d'aventures allemands dont feu ClémentXVII était friand.

Pour State Of Mind, Daedalic a abandonné la 2D et le Moyen-Age au profit d'un thriller futuristique tournant sous Unreal Engine 4.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premières trahisons dans Raiders of the Broken Planet

par miniblob,
Dans la vie il faut faire des choix, surtout quand l'aventure vous tend les bras sur une lointaine planète inhospitalière. Êtes-vous plutôt du genre à vous serrer les coudes avec vos potes pour accomplir vos objectifs, ou au contraire à mener votre barque en solitaire quitte à prendre un peu de plaisir à enfoncer ceux qui se mettraient en travers de votre route ? Dans les deux cas, Raiders of the Broken Planet a pensé à vous, mais vous, penserez-vous à lui ?
LIRE LA SUITE

ARTICLE [E3 2017] Premiers bonds dans Sonic Forces et Sonic Mania

par CBL,
Sega dispose de trois tonnes de licences cool dans ses cartons mais s'acharne à proposer ​les mêmes en boucle chaque année. En 2017 sortiront donc un nouveau Total War, un nouveau Yakuza et deux nouveaux Sonic : Sonic Forces et Sonic Mania.

Ils étaient tous les deux jouables à l'E3 et ayant oublié de prendre des rendez-vous, j'ai du jouer à François le français pour les tester : cela consiste à faire semblant de ne pas voir qu'il y une file d'attente et à faire semblant de ne pas entendre les gens qui se plaignent quand on squatte la borne pendant trois heures. Je ne suis pas fier car très franchement cette preview aurait pu tenir en deux phrases.
LIRE LA SUITE

ARTICLE [E3 2017] Premiers boulets de canon dans Skull & Bones

par CBL,
Le monde est injuste. Prenez Assassin's Creed par exemple. On a eu deux suites pour Assassin's Creed 2 et zéro pour Black Flag.

Partant de ce constat et après un soir de cuite, le chef d'Ubisoft Singapour s'est dit : "M'en fous ! Je la ferai moi-même ma suite de Black Flag ! Avec encore plus de pirates ! Et des templiers ! En fait j'ai même pas besoin d'assassins. Ni de templiers." Ainsi est né Skull & Bones, l'autre nouvelle licence d'Ubisoft de l'E3 2017. Je vous jure.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers marchandages dans Moonlighter

par miniblob,
La plupart des aventuriers se cachent derrière l'appel de la gloire ou la défense d'une cause quelconque pour justifier leurs pérégrinations. Pourtant on sait bien que le nerf de la guerre c'est le fric (et accessoirement épater les poulettes). Moonlighter ne s'encombre pas de tels scrupules, si le jeune Will est prêt à risquer sa vie, c'est tout simplement pour faire marcher son magasin.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premier trou détective dans Donut County

par miniblob,
Après avoir travaillé au sein de studios plutôt inventifs tel que le fameux Giant Sparrow à qui l'on doit The Unfinished Swan et What Remains of Edith Finch, Ben Esposito a décidé de mener sa barque en solitaire pour nous pondre Donut County. Ce n'est pas tellement que le bonhomme ait un tempérament d’ermite, mais plutôt qu'il a un message clair et fort à faire passer au monde : « le trou n'est pas seulement un vide, il faut aussi considérer ce qu'il y a autour et ce qui tombe dedans... »
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premier ballet en coop dans Ashen

par miniblob,
Pour son premier E3, Annapurna n'a pas fait les choses à moitié. Si cet éditeur venu du cinéma fait office de novice sur le marché des jeux vidéo, les titres qu'il présentait sur le salon portaient tous la marque de l'originalité. Dans le lot, c'est sans doute Ashen qui a le plus marqué les esprits.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers mouvements de foule dans RIOT

par Joule,
Ne passons pas par quatre chemins : la sélection Indiecade nous a paru plutôt en deça des éditions précédentes. Nous sommes tout de même allés faire un tour sur le paradis des indés jouer à quelques bizarreries, mais encore trop peu avancées ou pas vraiment intéressantes pour en parler. On s’est aussi arrêtés voir une nouvelle fois RIOT, le projet italien en gestation depuis des lustres.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premières diapos pour PES 2018

par Joule,
La palme des plus chouettes goodies de cet E3 2017 allait haut la main à Konami pour Pro Evolution Soccer 2018. En effet, les journalistes venant assister à la présentation repartaient avec un belle boîte contenant une manette PS4 et un casque siglés aux couleurs du jeu. Le revers de la médaille, c’est qu’il a fallu se taper 20 minutes d’un Powerpoint soporifique…
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers drones dans Surviving Mars

par CBL,
Quand Joule m'a dit "CBL, ça te tente de couvrir Paradox Interactive ?", je m'attendais à tomber sur des DLC pour leurs 4X de bourrin mais j'avais oublié que c'était aussi l'éditeur des jeux Haemimont Games, les développeurs des trois derniers Tropico.

Ils étaient venus présenter Surviving Mars, leur dernière création. Un peu à la manière de Planetbase, le jeu propose de construire une colonie sur Mars et de tenter d'y faire survivre une poignée d'humains assez stupides pour faire le voyage.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premières engelures dans Frostpunk

par miniblob,
Il faut bien le reconnaître, il arrive que certains développeurs forment d'inquiétantes inclinaisons au sadisme. Prenez 11 bit studios par exemple, non content de nous avoir déprimé avec This War of Mine, voilà qu'ils remettent le couvert avec Frostpunk. Cette fois-ci il ne s'agira pas de survivre à travers une guerre, mais de traverser une ère glacière, et ça ne veut pas dire que vos personnages vont moins souffrir.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Première inception dans The Crew 2

par Joule,
C’est évidemment lorsque l’on est pressé que la tuile arrive. Alors que notre planning était serré chez Ubi, la borne de The Crew 2 qui n’attendait que moi a décidé de crasher (probablement par peur d’une preview incendiaire). Quelques coups de clé à molette virtuelle plus tard, je pouvais enfin me lancer dans le prochain jeu des lyonnais d’Ivory Tower.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers minions mignons dans Ni no Kuni II

par miniblob,
Vous voulez une recette pour concocter un J-RPG attirant ? Prenez un studio de développement habitué à l'exercice, versez-y un bonne dose d'artistes issus de l'animation japonaise, n'oubliez pas de remuer en y ajoutant un compositeur renommé, et pour finir balancez quelques bestioles mignonnes, de la magie et des enfants qui doivent sauver le monde. C'est plus ou moins de cette façon qu'on se retrouve avec un ou deux Ni no Kuni sur les bras.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premières légionelloses dans Starlink

par CBL,
Le line-up Ubisoft E3 2017 était riche en surprises et en nouvelles licences. Parmi elles s'est glissé un certain Starlink: Battle For Atlas, surnommé No Man's Skylanders par une partie de la presse.

Il faut dire que le nouveau jeu d'Ubisoft Toronto propose un concept intéressant : un shoot dans un monde ouvert couplé avec des jouets physiques à modifier et collectionner. On a assisté à une présentation du jeu sur PC même si dans l'immédiat, le jeu n'est pas prévu sur cette plateforme.
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers goodies dans Seeking Dawn VR

par Joule,
L’adage selon lequel plus on reçoit de goodies lors de la présentation d’un jeu, plus le jeu est mauvais se vérifie assez souvent. Par exemple, lors de la présentation de Seeking Dawn, un jeu VR développé par les Chinois de Multiverse, on a eu droit à un sac à dos, un t-shirt, une casquette, un fascicule promo, un press kit et un porte-clés…
LIRE LA SUITE

PREVIEW [E3 2017] Premiers chants religieux dans Far Cry 5

par CBL,
Far Cry 5, c'est avant tout l'histoire d'un coup de bol. Quand Ubisoft Montréal se sont mis à bosser il y a trois ans sur le jeu, ils ne pensaient pas déclencher une telle polémique. Ils voulaient juste faire un jeu où on pouvait tirer sur des bouseux et des cultistes.

Mais trois ans ont passé et le contexte politique a bien changé depuis les élections présidentielles américaines de 2016. Le jeu a pris une tournure politique involontaire qui lui a donné un méchant coup de pub. Mais est-ce vraiment un hasard ? Réfléchissez : la campagne d'Hilary Clinton a été sabordée par des pirates russes. Qui est le chef des russes ? Poutine. Avec qui Poutine est pote ? Donald Trump ? Et qui possède des bureaux à Moscou ? Ubisoft. Je tremble pour ma vie en écrivant cette preview qui sera peut-être ma dernière.
LIRE LA SUITE
 Octobre 
 2017 
L
M
M
J
V
S
D
 
 
 
 
 
 
1
7
8
15
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
Rechercher sur Factornews