Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

PREVIEW E3 2018 : Premiers hachis dans Super Meat Boy Forever

par Nicaulas,
Dire que Super Meat Boy Forever est un jeu mal aimé avant même d'être sorti serait un doux euphémisme. Il part avec une série de handicaps dans le coeur des fans du premier épisode (certains n'hésitent pas à lâcher des "meilleur platformer de tous les temps") : il en prend le contrepied en se transformant en runner, il adopte de la génération procédurale plutôt que des niveaux minutieusement fabriqués à la main, et Danny Baranowsky n'est plus aux commandes de l'OST. Nous mêmes sommes sceptiques sur le jeu depuis son annonce. Mais ça, c'était avant de pouvoir l'essayer sur le showcase Xbox.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières crises de Rage 2

par CBL,
Soyons francs : quand Bethesda a annoncé que Rage 2 était développé conjointement par id software, les pros du FPS bourrin, et Avalanche Studios, les pros du monde ouvert où tout explose, on ne s'attendait pas à un drame intimiste sur fond de fin de monde. Cela tombe bien, Bethesda non plus. Ils ont voulu faire un jeu débridé, violent, punk et coloré. Le post-apo a rarement été aussi rock'n roll.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : первые саботажа dans Phantom Doctrine

par CBL,
Une partie des Enfants Terribles d'XCOM étaient présents à l'E3 dont Phantom Doctrine qui était jouable en compagnie d'un des dev du jeu sur le stand Good Shepherd. Par stand, comprenez un bar en face du Convention Center. On pourrait simplifier en disant que c'est une version Guerre Froide de XCOM 2 mais Creative Forge a poussé le délire bien plus loin qu'on ne l'imaginait. Il est temps de remonter le temps et de se replonger en 1983 pour tenter de déjouer une sombre conspiration.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premiers coups de lame dans The Elder Scrolls : Blades

par CBL,
The Elder Scrolls. Jamais un nom n'a aussi bien résumé l'activité du lecteur moyen de Factornews. On aurait aussi proposé The Elder Trolls ou The Elder Remembers The Good Old Times. Mais chez Bethesda, c'est le nom de la licence medfan déclinée à toutes les sauces ces derniers temps : MMORPG, jeu de cartes, réalité virtuelle... La nouvelle déclinaison est un jeu pensé pour smartphones : The Elder Scrolls : Blades. Le jeu était jouable sur iPhone X et proposait deux niveaux que j'ai retourné : forêt et donjon.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières mises à couvert dans The Division 2

par Fougère,
Porte étendard du game as a service chez Ubisoft, The Division a eu une vie mouvementée jusqu’à maintenant. Entre les bugs qui cassaient complètement le jeu, la triche dans la zone dédiée au PvP et l’équilibrage parfois discutable du jeu à haut niveau, le titre de Massive Entertainment a tout de même réussi à tirer son épingle du jeu. Après quelques années à faire vivre le titre grâce à des ajouts de contenu réguliers, voici venue sa suite, qui devrait corriger tout ça.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières pièces d'or dans Kingdom: Two Crowns

par CBL,
Vous connaissez la série Kingdom ? Moi non plus. Pourtant Kingdom: Two Crowns est déjà le troisième opus après Kingdom et Kingdom: New Lands qui est disponible sur toutes les plateformes. C'est l'oeuvre d'un développeur/graphiste/touche à tout appelé Thomas van den Berg ainsi que celle de Gordon Van Dyke.  Gordon est aussi le co-fondateur de Raw Fury, un éditeur de jeux indies. Il était présent sur le stand pour répondre à mes questions et me donner des conseils. Faisons comme si c'était le tout premier Kingdom et reprenons depuis le début.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : premières descentes dans Below

par Nicaulas,
Annoncé lors de l'E3 2013, Below sait se faire désirer. Dans la foulée de l'imparfait mais attachant Superbrothers : Sword & Sworcery qu'ils avaient co-développé, Capybara Games promettait un roguelite en pixel art, avec une forte composante exploration et Jim Guthrie à la compo. La hype a pris immédiatement, et n'est pas vraiment retombée malgré de multiples reports (il n'y a toujours pas de date de sortie officielle même si le développement semble proche de la fin). C'était donc une agréable surprise de voir le jeu jouable sur le showcase Xbox, et on a pu lui accorder une petite demi-heure.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premiers game over dans Code Vein

par CBL,
Soyons francs : l'unique raison pour laquelle j'ai testé Code Vein au Microsoft Theater ce matin s'appelle miniblob. En voyant le jeu, je me suis rappelé du titre de sa dernière news à son sujet et une chose après l'autre je me suis retrouvé la manette dans les mains. La langue française comporte de nombreux adjectifs parfaitement adaptés pour décrire Code Vein. Pourtant celui qui correspond le mieux est plus un anglicisme barbare : darksoulesque.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières cendres dans Ashen

par Fougère,
Présenté lors de l’E3 2015, Ashen s’était un peu fait oublier depuis. Au-delà d’une vidéo l’année dernière pour donner signe de vie, on n’avait pas eu beaucoup d’informations sur le jeu depuis. C’est donc avec plaisir qu’on a pu mettre les mains dessus pendant le Xbox showcase.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premiers bourre-pifs dans Jump Force

par CBL,
On a pu jouer à de nombreux jeux durant notre passage au Microsoft Theater ce matin dont certains avaient été annoncés la veille. C'était le cas de Jump Force, le jeu de baston de Bandai Namco qui met en scène les héros les plus connus des mangas publiés dans les magazines Jump. Six personnages étaient jouables : Goku et Frieza pour DBZ, Luffy et Roronoa Zoro pour One Piece et Naruto et Sasuke pour Naruto. Bien entendu d'autres viendront se greffer à la sélection. On sait déjà que Light de Death Note sera au programme par exemple. Deux arènes étaient disponibles : en pleine ville et en pleine nature.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premiers déjà-vu dans Shadow of the Tomb Raider

par Nicaulas,
En 2013, le reboot de Tomb Raider était une expérience très sympa, entre décors exubérants, scénario nanar (les zombie-ninjas !!) et TPS bas du front. En 2015, sa suite était déjà moins enthousiasmante, avec moins de variété dans les environnements, ambiance christico-proutprout et presque aucune nouveauté de gameplay. 2018, Shadow of the Tomb Raider s'apprête à conclure la trilogie, et c'est sans trop d'illusions qu'on a essayé la démo présentée sur le showcase Xbox.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières particules dans Anthem

par Nicaulas,
​Sans vrai badge presse ni rendez-vous planifiés à l'avance, l'EA Play n'a pas été aussi intéressant qu'espéré de notre côté. Si CBL a pu placer quelques headshots sur Battlefield V, les autres jeux qui nous intéressaient n'étaient pas jouables, en tous cas pas pour le public. Point de Sea of Solitude donc, ni d'Anthem pour lequel on a du se contenter d'une présentation en amphi. Une version longue de la vidéo de gameplay de la fin de conférence EA, en somme.
LIRE LA SUITE

PREVIEW E3 2018 : Premières Destructions dans Battlefield V

par CBL,
L'an dernier, j'ouvrais le bal des previews E3 avec celle de Battlefield Star Wars Battlefront 2 et cette année je remets le couvert avec Battlefield V. On aurait pu gâcher un paragraphe sur le fait que ce n'est pas vraiment le cinquième opus mais comme Fallout a zappé 71 opus on va passer l'éponge et se concentrer sur le jeu. Cela tombe bien, EA avait préparé suffisamment de PC pour jouer à 64 au combo souris-clavier.
LIRE LA SUITE

TEST God of War

par Frostis Advance,
Après avoir combattu presque tout l’Olympe en terminant allongé dans son propre sang, Kratos revient avec quelques années de plus, accompagné cette fois-ci de son fil, Atreus, loin de ses terres natales, dans le royaume des divinités et des monstres nordiques. Pour ce nouvel épisode, Santa Monica Studio s’offre un changement d’ambiance visuelle bien plus enneigé, mais reste tout de même dans le délire mythologique et grosse bagarre. Mais est-ce l’épisode de trop ? Réponse dans l’introduction : clairement non.
LIRE LA SUITE

TEST The Thin Silence : Hello darkness, my old friend...

par miniblob,
Que vous soyez parano, dépressif ou tout simplement doté d'une piètre estime de vous-même, soyez le ou la bienvenue et montez à bord de notre joyeux test de The Thin Silence. Si vous vous bercez d'illusions, que vous pensez encore que le mot « jeu » est forcément synonyme de fun ou que vous êtes sur le point d'en finir avec votre psychothérapie, cet article devrait heureusement vous remettre sur le droit chemin, celui de la tristesse et du dégoût de soi.
LIRE LA SUITE

TEST Frostpunk : Chill City -2000°C

par Fougère,
Le froid inspire le jeu vidéo. Que ce soit à travers le fun, comme dans SSX, la survie, comme Don’t Starve ou l’aventure, comme Tintin au Tibet, la neige plaît aux joueurs. Frostpunk vient s’ajouter à cette longue lignée de jeux qui font grelotter.
LIRE LA SUITE

TEST Ni no Kuni 2 : Le plaisir du bout des lèvres

par miniblob,
Ce n'est pas toujours facile d'entretenir une relation stable avec les JRPG. Entre ceux qui abusent du fan service jusqu'à l’écœurement, ceux qui vous font miroiter un monde ouvert pour mieux vous enfermer dans un couloir et ceux qui sont restés bloqués une quinzaine d'années en arrière, les amoureux du genre ont de quoi se décourager. Et pourtant, il en faut si peu pour ranimer les braises de la passion, il suffit par exemple de descendre à la cave de la nostalgie, d'y trouver un petit bouton kawaii et c'est parti pour des heures de plaisir. Si en plus, comme c'est le cas de ce Ni no Kuni 2, on vous propose quelques petits extras originaux, il y a toutes les raisons de se pourlécher les babines.
LIRE LA SUITE

TEST A Way Out, un nanar de taulards

par Nicaulas,
Ecrire un test d'A Way Out. Le plan était parfait, sur le papier. J'avais regardé la vidéo explicative de Josef Fares réservée aux journalistes et j'étais prêt à comparer ses intentions avec le produit fini. J'avais recruté un coéquipier fort peu rompu aux jeux narratifs à QTE, pour contrebalancer mon exaspération anticipée de vétéran du genre et pondérer mon cynisme et ma lassitude. On était prêt à incarner Leo et Vincent, deux taulards que tout oppose sauf leur désir de vengeance et de liberté, dans une grande aventure narrative sur la fraternité et la condition humaine. Et puis on a lancé le jeu, et tout a dérapé.
LIRE LA SUITE
 Juillet 
 2018 
L
M
M
J
V
S
D
 
 
 
 
 
 
1
7
10
14
15
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
Rechercher sur Factornews