Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

ARTICLE Le Guide Factor Apple Arcade, partie 19

par Ricardo,
Cette semaine on chausse nos crampons virtuels avec un focus sur quatre jeux de sport : deux jeux collectifs, deux autres portés sur des disciplines solo, mais aucun ne lorgne sur la simulation dans le but de mieux nous amuser... mais y parviennent-ils? Venez jeter un oeil pour le savoir. Et pour information, Apple Arcade compte 137 jeux sortis à ce jour (+5 à sortir prochainement), dont 70 essayés sur Factor.
LIRE LA SUITE

TEST Torchlight III

par billou95,
Après 2 ans d'errance en free-to-play, les excuses de Max Schaefer, une transformation en épisode canonique-esque et un accès anticipé raccourci qui n'augurait rien de bon, Torchlight III est enfin de sortie sur Steam. On a pu jouer au jeu dans à peu près toutes ses phases de développement et on a décidé de vous en faire un gros bilan dans un long format vidéo de presque 2h, histoire de couvrir ce qui coince, mais aussi ses quelques points positifs.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Le top 10 des baignades

par CBL,
Chaque génération de consoles a son gimmick, la fonctionnalité qu'on nous ressort à toutes les sauces. Par exemple sur PS360, c'était la possibilité de se mettre à couvert.

Mais qu'en-est-il pour la génération actuelle ? Après une analyse hautement subjective et très peu scientifique, Factornews a conclu qu'il s'agissait de prendre des bains. Voici donc le top 10 des jeux avec des scènes de baignades. Allumez des bougies et mettez du Enya, il est temps de se laver le derrière.

TEST Mafia Definitive Edition

par Buck Rogers,
Le 6 septembre 2002 était sorti Mafia: The City of Lost Heaven sur PC développé par Illusion Softworks, rebaptisé 2K Czech en 2007. À l'époque, le jeu avait eu son succès d'estime, et même si les ventes n'avaient pas été au rendez-vous, il avait su rassembler une communauté de fans irréductibles. Il fallait quand même une configuration très musclée pour pouvoir le faire tourner correctement, mais le résultat était des graphismes somptueux pour un jeu urbain en monde ouvert et le titre offrait des rouages vidéoludiques qui le rendait vraiment à part. Il a mérité sa place dans la ludothèque des fans du genre, à côté de ténors tels que Grand Theft Auto III et Driver.

Le 25 septembre 2020, c'est-à-dire presque 18 ans après jour pour jour, est sorti Mafia: Definitive Edition sur PC, PS4 et Xbox One, le remake tant espéré des fans de la saga. Et même si des anciens de feu 2K Czech ont été de la partie, le titre a été remis au goût du jour par Hangar 13, les responsables du très moyen Mafia III. C'est peu dire que la peur et l'excitation m'ont accompagné au moment de lancer le titre pour la première fois. Deux questions me sont venues à l'esprit : est-ce que le jeu sera à la hauteur des attentes des fans de l'opus original, et est-ce qu'il réussira à convaincre cette fois-ci le grand public ? Ça tombe bien, cela fait justement partie des questions auxquelles je suis normalement censé répondre dans ce test.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Le Guide Factor Apple Arcade, partie 18

par Ricardo,
Retour à une sélection plus habituelle ce coup-ci : le hasard total. Nous avons donc au menu : un jeu enchanteur, un snack game, une monstruosité et un sauteur tout mignon. Côté stats l'abonnement en est à 135 jeux sortis, dont 66 essayés ici. En avant la musique.
 
LIRE LA SUITE

TEST Wasteland 3

par Fougère,
Est ce que vous vous souvenez de Wasteland 2 ? Sorti en 2014, c’était un des premiers “gros jeu” que j’ai testé pour Factornews. J’étais enthousiaste, parce que j’avais beaucoup entendu parler de Inxile, et curieux, parce que le post-apo était un univers encore neuf pour moi. Bref, j’en ai un très bon souvenir, et je m’attendais à retrouver la même chose en jouant à Wasteland 3. Mais comme on est maintenant en 2020, la réalité m’a rattrapé avec la vitesse et la force de frappe d’un missile nucléaire.
 
LIRE LA SUITE

TEST Inertial Drift

par choo.t,
Hasard du calendrier ou retour en grâce du genre, cette fin d’année 2020 est riche en jeux de course arcades, chacun se démarquant par son gimmick propre, du trip retro au rally top-down. Comme son nom l’indique, Inertial Drift s’articule autour du dérapage au travers d’une mécanique atypique utilisant les deux sticks analogiques, l’un contrôlant l’angle de braquage des roues, l’autre, la force latérale exercée sur le cul de la voiture par le gyroscope magique qui l’équipe.
LIRE LA SUITE

TEST Hotshot Racing

par billou95,
On peut dire que de l'eau à coulé sous les ponts depuis notre première prise en main hésitante il y a déjà 3 ans sur celui qui s'appelait encore Racing Apex. A l'époque développé en solo par la toute petite équipe de Lucky Mountain Games, il proposait de la course armée dans des environnements low-low-poly et tenait plus de l'Interstate 76 mollasson sur piste que du Ridge Racer. Aidés depuis dans leur tâche par les rétameurs officiels d'Outrun 2 dans sa mouture Xbox Sumo Digital, les développeurs ont fait prendre un virage serré à leur jeu jusqu'à lui donner un nom aux vibrations plus nineties histoire de conforter leurs intentions. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'à l'heure de sa sortie, ce changement radical vers le tout arcade a fini par payer.
LIRE LA SUITE

TEST Drug Dealer Simulator

par hohun,
La drogue, c’est mal, la carrière de Nicolas Cage et les accès spasmophiles de Macron en témoignent. Alors quand Promotion CanapGérald Darmanin me dit que consommer du cannabis est la raison du trafic mais aussi que dépénaliser le cannabis c’est une « lâcheté intellectuelle », je ne peux qu’acquiescer. Enfin, surtout parce que du coup, quand je vends de la drogue, ça me rapporte plus d’argent. Bienvenue dans mon monde, le monde super ghetto de Drug Dealer Simulator…
LIRE LA SUITE

ARTICLE Le Guide Factor Apple Arcade, partie 17

par Ricardo,
Cette semaine nous allons parler de jeux déjà testés sur FactorNews sur d'autres supports (non je ne fais pas mon fainéant, promis). D'ailleurs ce ne sont pas moins de 6 jeux qui sont traités cette fois-ci (avec un focus sur les spécificités - si elles existent - des versions Apple), et il y en a pour tous les goûts : De l'eau, du sport, du dessin, de l'ennui, de l'infini et de la lave. Oui c'est incroyable, mais ce qui l'est encore + c'est que je suis globalement d'accord avec les autres rédacteurs sur leurs tests respectifs, et pour fêter ça, ils auront droit à au moins un superlatif chacun. Les veinards.
LIRE LA SUITE

TEST Marvel's Avengers

par Feed & billou95,
En guise d'introduction, j'aurais pu commencer par un parallèle. J'aurais pu vous raconter ma rencontre avec Monsieur David Brevik, un après-midi de Gamescom 2012 dans l'une des chambres capitonnée du Radisson Blu Hotel. De sa présentation la voix toute chevrotante d'un certain Marvel Heroes qui aura le succès qu'on lui connait, avant de sombrer, faute de joueurs pour le faire vivre... J'aurais pu vous parler de mon amour pour le renouveau de Deus Ex porté par un Eidos Montréal en grande forme, avant qu'on les condamne aux travaux forcés... Mais finalement non, je ne peux défaire de mon esprit mes heures d'errances passées sur cette dernière superproduction AAAA dopée à la testostérone.
LIRE LA SUITE

TEST Les Contrées de l’Horreur

par Kallen404,
Les Contrées de l’horreur est un jeu d’aventure coopératif inspiré de l’univers de l’écrivain H. P. Lovecraft (à qui l’on doit le fameux mythe de Cthulhu) et édité par Edge Entertainment en France. Le jeu reprend les mécaniques de jeu Horreur à Arkham, mais offre une version moins poussive et plus accessible (parce qu’on n’a pas tous 7 heures de disponibles pour faire une partie é_è). Pour autant, n’allez pas vous imaginer que ça sera du gâteau !
LIRE LA SUITE

ARTICLE Mario fête ses 35 ans

par Frostis Advance,
Aujourd’hui, Nintendo fête les 35 ans de Mario, et c’est le genre d’évènement qui était plutôt attendu. Et comme souvent, il n’y a eu que très peu de leak et donc, beaucoup d’annonces ! C’est parti pour un récap de ce Nintendo Direct spécial moustache.

PREVIEW Gamescom 2020 : Premiers souvenirs compressés dans The Signifier

par billou95,
Entre deux productions excitées aux gros pixels qui tâchent, les vikings tout aussi énervés du label Raw Fury calment le jeu avec un tout nouveau titre ajouté dans leur escarcelle en mars dernier : The Signifier. Comme son nom ne l'indique absolument pas, cette aventure intérieure qui mélange enquête, exploration du cerveau assistée par IA à grand renfort d'effets de torsion de l'environnement et psychologie expérimentale a de quoi intriguer. On a donc profité de la Gamescom dématérialisée pour prendre un RDV tout aussi virtuel avec son développeur, histoire d'en savoir plus. Ambiance.

ARTICLE Prise Chaude : l’acte de tuer

par Rozzo,
Je déteste les insectes. Mais impossible pour moi de les écraser. Tenez, la semaine dernière, j’ai manqué de me faire piquer par un frelon, tout en essayant de le guider depuis ma salle de bain vers la fenêtre de mon salon. Avoir un stock de lapins au fond du jardin et les passer à la casserole, très peu pour moi. Pourtant, je pense avoir tué à peu près tout ce qui existe dans les jeux vidéo. Sans jamais vraiment me poser de questions. Jusqu’à The Last of Us : Part 2. 

Afin de ne pas divulgâcher l’histoire du jeu, j’ai choisi de diviser l’article en deux pages. La première est garantie sans spoiler. N’allez pas en page 2 si vous n’avez pas joué au titre. Vraiment, n’y allez pas. 
LIRE LA SUITE

TEST Darkestville Castle

par billou95,
​Passer comme ça du RPG tactique en tour par tour au point & click Lucasartien, y'a pas à dire ils ont le Sancho les argentins de Epic Llama (NDLR: pardon aux familles, tout ça). Pourtant ça leur a bien réussi puisque Darkestville Castle a été plutôt apprécié par les joueurs, à sa sortie en 2017 sur Steam. Pendant ce temps-là nous, entre deux parties de Prey, on avait plutôt les yeux rivés sur la transportable de Nintendo qui venait à peine d'entrer dans l'arène. Alors oui, on s'excuse d'avance platement aux fans du genre, mais il aura fallu 3 ans de plus pour qu'on découvre enfin ce jeu qui vient de sortir sur Switch (justement) et chez la concurrence (aussi).
LIRE LA SUITE

TEST Beyond a Steel Sky

par Ze_PilOt,
Point & click cyberpunk de 1994, conçus par Charles Cecil, créateur de Lure of the Temptress, et avec une direction artistique dirigée par l'auteur de comics Dave Gibbons (Watchmen, Judge Dreed,...), Beneath a Steel Sky a marqué son époque. Charles Cecil qui réalisera par la suite Les Chevaliers de Baphomet. Et donc, 10 ans après, nous voici en présence de la suite de ce jeu mythique des années 90.
LIRE LA SUITE

ARTICLE Taupe achat : les lentilles de correction pour VR

par Nicaulas,
​Inutile de vous rappeler que la VR coûte cher, du moins si on veut aller plus loin que les cardboxes dans lesquelles on colle un mobile. Dans leurs versions complètes (casque, caméras et manettes), l’Index, le Vive Pro et le Vive Cosmos Elite coûtent respectivement 1079 €, 1199 € et 999 €. Les alternatives moins chères ne descendent pas en dessous de 449 € pour le Rift S, 549 € pour le Quest et 799 € pour le Vive Cosmos standard. Auquel s’ajoute évidemment le prix du PC, surtout de la carte graphique en fait. Mais il y a également des investissements auxquels on ne pense pas forcément au moment de l’achat. Comme l’achat de lentilles complémentaires pour compenser une forte myopie. Qui vient rajouter plusieurs dizaines d’euros à la facture.
 Novembre 
 2020 
L
M
M
J
V
S
D
 
 
 
 
 
 
21
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 
Rechercher sur Factornews