Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Manifold Garden éclot dans deux jours

SHORTNEWS par Nicaulas, 0
On l'a attendu longtemps, on savait qu'il devait sortir avant 2020, mais Manifold Garden nous a réservé quelques dernières surprises. On vient ainsi d'apprendre que le jeu sortirait ce vendredi, le 18 octobre. Et si sa version PC est toujours une exclusivité temporaire Epic Games Store, une version mobile exclusive à l'Apple Arcade sera également de la partie. Pour la peine, le jeu s'offre un dernier trailer que vous pouvez visionner ci-dessous. Prem's sur le test.
LIRE LA SUITE

Legends of Runeterra, le jeu de cartes League Of Legends

ACTU par CBL,
En regardant la conf' League Of Legends, on a eu l'impression que Riot Games a suivi à la lettre la checklist du studio qui veut bouffer Blizzard et Valve:
  • version mobile de League Of Legends : OK
  • clone de Counter-Strike/Overwatch : OK
  • version mobile de leur autochess : OK
  • clone de Diablo : OK
  • série animée League Of Legends : OK
Mais ils leur manquaient un truc, le genre casse-gueule car il y a beaucoup trop de concurrence. Je parle évidemment d'un jeu de cartes. Legends of Runeterra sera donc un jeu de cartes LoL qui sera disponible sur PC, iOS et Android. Vous pouvez même vous inscrire pour y jouer. Oui, il a une bonne tête d'Hearthstone. Je pourrais faire une analyse complète pour expliquer en quoi le jeu est différent mais cela ne sert à rien : LoR est déjà le troisième jeu le plus regardé sur Twitch.
LIRE LA SUITE

Project F : Le DiabLoL de Riot Games

SHORTNEWS par CBL, 1
Riot Games a annoncé beaucoup de choses pour ses dix ans. L'une des annonces les plus mystérieuses est un certain Project F qui semble être un hack'n slash multijoueurs dans l'univers de LoL. On a pu en voir quelques secondes et c'est à peu près tout ce qu'on sait.
LIRE LA SUITE

Teamfight Tactics aussi sur mobile

SHORTNEWS par CBL, 0
En plus de la version mobile de LoL, Riot Games bosse aussi sur une version mobile de Teamfight Tactics, leur autochess maison. Elle sortira sur iOS et Android au premier trimestre 2020 avec une beta prévue au mois de décembre. Il faudra utiliser son compte LoL pour se connecter et les progrès effectués seront conservés entre la version PC et la version mobile. Riot va aussi complètement renouveler le parc des héros dans TT.

​EGX 2019 : Factor se met à l'heure anglaise

ACTU par billou95,
On vous l'avait annoncé en mars : après une première visite du salon anglais riche en découvertes de jeux indépendants l'année dernière, on fait à nouveau le déplacement cette semaine dans le plus gros rassemblement de jeux vidéo outre-Manche pour y découvrir des tonnes de titres britanniques (et d'ailleurs) et ce jusqu'à dimanche prochain. Au total, ce sont près de 250 jeux qui seront jouables sur le show floor et on en a sélectionné 26 très peu ou carrément pas encore pris en main depuis leur annonce. Et "cherry on the cake", inutile pour nous d'aller braver les éléments car pour fêter comme il se doit ses 12 ans d'existence, le salon est de retour au ExCel London, l'un des plus grands parcs d'expositions de la capitale londonienne.
LIRE LA SUITE

Luigi's Mansion 3

PREVIEW par billou95,
Annoncé au cours de l'E3 2019, le nouvel épisode de Luigi's Mansion, la série action-aventure de Nintendo promet beaucoup. Déjà parce qu'il est conçu pour le hardware le plus performant de l'éditeur nippon, mais aussi parce qu'il embarque quelques ajustements de gameplay qui pourraient bien dynamiter l'action un peu trop gentillète des précédents opus. En attendant le test, nous avons pu passer quatre heures sur la version finale de Luigi's Mansion 3 et vous pouvez découvrir nos premières impressions accompagnées de gameplay maison en vidéo ci-dessous.
LIRE LA SUITE

Project A : Riot Games annonce un FPS compétitif

ACTU par Rozzo,
Ça bouillonne en ce moment chez Riot Games. Bien connu pour son League of Legends (10 ans déjà !) qui était le jeu le plus joué des internets jusqu’à l’arrivée d’un rouleau compresseur nommé Battle Royale, le développeur va tenter d’attaquer Blizzard et consorts sur son propre terrain. 

Le Project A sera donc un FPS compétitif jouable avec différents héros qui posséderont chacun des compétences uniques. Au côté des autres annonces de l’éditeur (League of Legend : Wild Rift et Project L), celui-ci se démarque par son exclusion du Riot-Verse, et sera donc une nouvelle licence. Côté promesse, on nous vend un développement fait avec des vétérans du FPS (Counter-Strike, Halo, etc.) et un soin tout particulier apporté au netcode et à la technique.

On comprend bien la manoeuvre derrière un tel projet (A) : le MOBA n’est plus le genre en vogue et même si LoL continue à cartonner, il est important pour Riot de se diversifier. On a même le sentiment que le jeu va tenter de manger à tous les râteliers du FPS compétitif. Pêle-mêle, un time-to-kill et un spray qui lorgne du côté de CS, des maps à la direction artistique qu’on qualifiera poliment de simples et lisibles, mais aussi des pouvoirs à la Overwatch, et des personnages qui ressemblent pour le moment beaucoup à… Fortnite ?

Rendez-vous en 2020 pour voir si l’on est face à un mastodonte… ou un nouveau Battleborn
LIRE LA SUITE

Project L : le jeu de combat League of Legends

ACTU par Frostis Advance,
Posséder League of Legends, c’est bien. Mais proposer d’autres styles de jeux, c’est peut-être mieux, surtout quand on sait que LoL n’est plus le numéro un mondial. De ce fait, Riot Games s’est empressé de racheter le studio Radiant Entertainment en mars 2016 (en même temps, quand ta société mère s’appelle Tencent, tu peux te permettre de racheter ce que tu veux).

Radiant Entertainment est un petit studio californien, fondé par Tom Cannon (CEO et accessoirement le mec qui a créé l'Evo) et son frère Tony Cannon (CTO, et cofondateur de Shoryuken.com). Ce petit duo est donc tranquille d’un point de vue financier et peut se permettre de prendre son temps pour développer des projets. L’un des projets s’appelait Rising Thunder, un jeu de combat en free-to-play dévoilé en 2015. Mais il a vite été mis de côté à la suite du rachat par Riot Games. A partir de ce moment, on s’est tous dit « ok, Riot Games veut sortir un jeu de combat ».

Mais Riot prend aussi son temps et aujourd’hui, soit 3 ans et quelques après ce rachat, la société de Los Angeles dévoile Project L, un jeu de combat avec comme combattants, les personnages de League of Legends. Pour l’instant, rien de bien concret a été montré. Il ne faut pas s’attendre à une date de sortie, ou même un support, tout juste sait-on que les développeurs travaillent sur le sujet qui est encore qu’une alpha. Il va donc falloir s’armer de patience avant d’en voir plus.
LIRE LA SUITE

La faille sauvage se dévoile pour League of Legends

ACTU par Frostis Advance,
On ne l’attendait plus trop, mais c’est bon, Riot Games vient d’annoncer la sortie de League of Legends autre part que sur PC. Il fallait donc attendre le dixième anniversaire de son jeu phare, pour voir débarquer League of Legends : Wild Rift sur consoles, iOS et Android.

Prévu pour l’année 2020 sans plus de précision (on peut déjà s’inscrire pour la version Android ou sur consoles via le site officiel), cette version de LoL ne sera pas bien différente que sa grande sœur. Concrètement, il s’agit ici de transposer les déplacements et autres aux pads ou aux doigts. Apparemment, cette conception de design prend un paquet d’années chez Riot… En même temps, pas facile de motiver les troupes entre deux histoires de sexismes en interne. Depuis, Riot Games tente de faire le dos rond, notamment avec une section « Diversité et inclusion ».

En attendant, League of Legends : Wild Rift reprendra le même système économique que la version PC, à savoir un accès totalement gratuit sous forme de Free to Play, ce qui semble être le bon choix depuis au moins 10 ans. A noter aussi qu’il y aura une carte inédite spécialisée dans les combats en 5 Vs. 5 et des sessions de jeux timée sur 15 minutes pour les joueurs mobiles. Et pour celles et ceux qui ne veulent pas patienter, ou qui jouent tout simplement sur PC, un nouveau personnage débarquera le 10 novembre, nommée Senna.
LIRE LA SUITE

Daydream 2016-2019

ACTU par CBL,
Google Daydream est le casque de réalité virtuelle de Google lancé en grandes pompes fin 2016 avec tout plein de partenaires logiciels et matériels. Comme le GearVR, le Daydream nécessitait d'utiliser un smartphone haut de gamme pour fonctionner mais c'était une solution pas chère et bien pensée. Cette semaine Google a annoncé le Pixel 4 et le Pixel 4 XL. En théorie les specs sont parfaites pour Daydream : écran OLED haute résolution qui raffraichissent à 90 images par seconde, SoC Qualcomm haut de gamme, NFC...

Mais pourtant les deux nouveaux téléphones port-étendard de la marque ne supporteront pas le Daydream. Google a d'ailleurs arrêté de vendre le casque sur son propre site. En clair, le Daydream est décédé. Ce n'est pas exactement une surprise vu le manque de popularité du casque mais c'est aussi une spécialité de Google d'abandonner brutalement un produit. Du coup avant d'acheter une fournée de jeux chez Stadia, on vous recommande une certaine prudence.
Rechercher sur Factornews