Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Big Apple
Membre Factor
Membre 995 msgs
MaVmAn : Ah, je pensais pas vraiment spoiler pour Vivarium mais bon....

Sinon, je confirme pour A couteaux tirés, très bon film ambiance Cluedo. Ce qui est très appréciable, c'est que le scénario tient bien la route, on n'a pas une succession de retournements invraisemblables comme c'est le cas bien trop souvent. Non, ici, c'est à la fois malin et limpide.
Mention spéciale pour Daniel Craig en enquêteur so british, je lui découvre un sens de l'humour que je ne soupçonnais pas.
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 531 msgs
Brooklyn affairs, d'Edward Northon, polar noir jazzy dans la veine de Chinatown, une dose d'humour en plus. A ajouter à la liste des très bons.
 
CBL
L.A.mming
Admin 15563 msgs
Je suis passé à côté car la critique n'a pas été tendre mais du coup je vais lui donner sa chance.

Big Apple a écrit :
Mention spéciale pour Daniel Craig en enquêteur so british, je lui découvre un sens de l'humour que je ne soupçonnais pas.


C'est parce qu'il est british justement. Accessoirement il a une éducation ultra-classique (théatre) donc il pouvoir jouer n'importe quoi.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 995 msgs
Motherless Brooklyn : Film policier très académique, superbe reconstitution des années 50. On suit un détective atteint du syndrome de la Tourette (FERME TA GUEULE CONNARD!) qui va enquêter sur la mort de son mentor qui était sur une piste (DE SKI, PUTAIN, UNE PISTE DE SKI!). Tout ça flirte avec le bon vieux film noir et son intrigue franchement alambiquée (LE BIQUET! LE BIQUET! CACHÉ DANS l'HORLOGE!) qui conduira jusqu'aux hautes sphères de ce monde (DE MERDE! DE MERDE!).
Voilà, je suis partagé entre l'envie de dire du bien de ce film qui a de nombreuses qualités (DEUTSCH QUALITÄT! ) mais aussi l'envie de dire qu'il lui manque ce petit quelque chose, ce grain de folie qui le rendra inoubliable ou formidable. Tout ça est bien trop lisse, trop poli, en bref trop politiquement correct voire vaguement ennuyeux. Et ce ne sont pas les gentils pétages (POTAGE! POTAGE!) de plomb du héros qui y changent quelque chose.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 2767 msgs

Gun Akimbo :
Un B-Movie d'action-comédie qui se regarde mais sans plus. On passe tout le films à se dire "Ah tiens, j'ai déjà vu cette scene dans Kick-Ass/Deadpool/Wanted", mais je suppose que si on n'a pas vu les films en question, le film passe pour une perle d'originalité.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1831 msgs
Je vais être nettement moins tendre: Guns Akimbo est un putain de calvaire. Quasi rien ne va dans ce machin. J'ai même pas réussi à le terminer. Un exploit de peu de films peuvent se vanter d'avoir accompli.
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 531 msgs
The Gentlemen, du Guy Ritchie plus sobre qu'à l’accoutumé mais bien foutu, bon mélange gangsters/humour.

Dans la Maison, François Ozon qui fait un (soft) psycho-thriller littéraire assez imaginatif, très bien.

Un monde plus grand, le trip shamanique sur l'initiation de Corine Sombrun, très classique dans la forme mais ça reste intéressant (moins que d'écouter les entretiens de la vraie Corine cependant).

Paperboy, l'intrigue est un peu légère mais l'écriture des perso et le jeu des acteurs vaut le coup, notamment McConaughey. Le rôle de Kidman manque de profondeur par contre, il est suggéré qu'elle n'est pas juste une poupée chaudasse superficielle sans pour autant que cela se ressente vraiment, dommage mais c'est quand même Nicole Kidman...
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 995 msgs
Groundhog Day ou Un jour sans fin
Je sais, c'est un vieux film. Mais depuis le confinement, avec ce curieux sentiment que tous les jours se ressemblent, où on ne différencie plus le lundi du dimanche, voir cette perle avec Bill Murray est indispensable. Bon, et puis j'aime bien l'acteur,à la fois nonchalant, cynique et amoureux. Par ailleurs, le film pose quelques questions sur le bon usage de son temps et par extension de sa vie.
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 531 msgs
Color out of space
Cette grosse claque.
Adaptation de Lovecraft qui commence tranquillou avec une belle réalisation et une ambiance maîtrisée. Puis au fur et à mesure, c’est une pure monté en puissance qui n'en fini pas dans le fantastique, la folie et l'horreur indicible.

Belle progression du réalisateur depuis Hardware (seul autre film de lui que j'ai vu), une série B entre MadMax et Terminator, pleine de défauts mais qui avait déjà quelques qualités notables et un style marquant.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 2767 msgs

Life :
Affligeant.
Je ne m’attendais pas à grand-chose, honnêtement c’était plus mon côté groupie de Jake Gyllenhaal qui m’a poussé à le regarder qu’autre chose, mais honnêtement, même pour ses yeux bleus, ses 1m82 de muscle et de sang bleu, ça ne vaut pas le coût.
C’est d’une nullité abyssale, et un coup d’œil sur la filmo du réalisateur pointe tout de suite le problème du doigt, Daniel Espinosa ne devrait pas avoir le droit d’approcher une caméra à moins de 50 m.
D'ailleurs, il signe le prochain Sony/Marvel, Morbius ce qui donne tout de suite le ton, et a trouvé le moyen de continuer à bosser avec Gyllenhal sur son prochain film, The Anarchists Vs ISIS.
Bref, épargnez-vous ces 104 minutes, même bourré, pour la déconne et en faisant autre chose, ce n’est pas regardable.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 995 msgs
Life Oui, le film n'est pas terrible, mais je ne serais pas aussi sévère. Ça se regarde comme un épisode d'une série de SF bas de gamme sur Netflix, Voilà.

Ex Machina Assez sympa, pas le film de l'année, mais on a là un joli trio dans un huis-clos oppressant, un huis-clos où chaque personnage s'oppose aux autres, un peu comme dans le jeu caillou-feuille-ciseaux. Je suis sûr que ça ferait une pièce de théâtre géniale au festival d'Avignon avec des guirlandes phosphorescentes pour remplacer la CGI. Sinon, les effets spéciaux de la fille sont sacrément classes.

Last Chrismas Londres, Noël, la neige, les illuminations et Kate (Emilia Clarke), une fille paumée déguisée en lutin qui travaille dans un magasin de déco pour sapins avec une chinoise un peu perchée... J'aime bien l'héroïne. Dans le film, elle est tellement craquante qu'on a envie de lui faire un gros hug parce qu'elle en a bien besoin avec tous ses soucis et quand même aussi parce qu'elle est mignonne et exagérément expressive comme Anna dans la Reine des Neiges 2.
Le film commence comme un Bridget Jones mais peu à peu commence à s'éloigner de la bluette un peu mièvre que l'on imagine pour se terminer en fable sociale à la Ken Loach grâce notamment à l'intervention de la mère de l'héroïne jouée par Emma Thompson et à un scénario qui est plus intelligent qu'il n'y paraît au premier coup d’œil. Agréable surprise pour moi.
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1482 msgs
Life c'était pas terrible et trop prévisible. Le seul bon point que je lui ai trouvé c'est de m'avoir donné de re-re-re-retourner sur "Prey".
 
Le dernier film que vous avez regardé²

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews