Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Puncher's Impact décède
nazg
Rabbi Jacob
Membre 1464 msgs
Ca va, il s'est fait insulter de *****, on peut même rajouter que c'est un sacré #!!!§&## avec une pointe de §§!%ù%#@.

Cheh.
 
Message masqué
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
Noisybear a écrit :


L'équipe de Castle Crasher mangeait des pâtes à longueur de journée. C'est des dev flash qui se sont faits connaître sur Newsgroup et qui ont papa et maman derrière eux. Ca aide.

En plus comparer Castle Crasher et Lucha est une hérésie.

Le travail fourni par les animateurs et les graphistes surplombent pas mal de production actuelle. Ca a été très facile pour nous les LD de faire des niveaux qui mettaient en valeur leur boulot. Mais très long.

Les niveaux durent entre 15 et 25 minutes avec un rythme très soutenu.

Les gens qui y jouent aiment le jeu et se marre. Et, nous les membres de l'équipe on est vraiment fier de ce que l'on propose.


On va arrêter de faire semblant de ne pas comprendre les posts quand même.

Je parle de la charge financière : à ça, tu peux être d'accord ou pas (ce qui est plutôt difficile dans le fond puisque qu'un fait économique dans une gestion d'entreprise c'est difficilement réfutable a moins qu'il y ait une gestion foireuse).

Après que tu défendes ton projet, soit... mais ça ne fait pas de Castle Crashers un jeu moins bon. Qu'ils aient été aidés par maman, papa, ou aient bouffé des pâtes pendant trois ans.

Ils l'ont sortit leur jeu bordel, à deux... et c'est cohérent, le gameplay marche bien, l'univers est drôle. Et rien que pour ça je ne peux que leur tirer mon chapeau.

Et je ne suis pas entrain de dire que Lucha truc est mauvais, je n'y ai pas joué et j'en avais pas entendu parler avant le début de ce thread.
 
Attila
Membre Factor
Membre 17 msgs
Il n'a pas dit que Castle Crashers était moins bon, il a mis en avant le fait que les situations (et même les projets au final) ne sont pas les mêmes, et donc que ça n'est pas comparable.

Le mec qui parlait de Minecraft et des FPS en général avait fait une comparaison de la même "honnêteté".
 
Olivier
Membre 171 msgs
D-Kalcke a écrit :
@Olivier
Sauf qu'on sait jamais si le patron est un poivrot ou pas, on se renseigne vaguement avant de postuler, et de toute manière quand on est jeunes, l'important c'est de se faire de l'expérience pas forcément de tomber sur la bonne boite tout de suite. Donc bon, le parallèle avec l'age des conquêtes est pas terrible.
On est pas tous des idéalistes, on est pragmatique, on chercher du boulot, peut importe si la boite est mauvaise, parce que notre vie en dépend.


Désolé mais si tu penses comme ça, tu fais partie du problème. Je parlais de ta vie pas de ta subsitance. Je parlais de ce qui fait de toi un être accompli et créatif, capable d'accéder à une certaine mesure de liberté et d'autonomie mentale.

Si tout ce que tu cherches c'est à toucher un salaire et "te faire de l'xp" pour pouvoir gonfler ton CV et trouver un meilleur job alors rends-toi service : surtout ne viens pas dans le jeu vidéo.
Il y a plein de meilleures industries pour faire carrière. Tu gagneras plus d'argent, tu feras moins d'heures et tu grimperas les échelons plus vite dans la finance, la pub ou un groupe pharmaceutique par exemple.

Les mecs qui rentrent dans des boîtes de dev et qui y restent alors qu'ils ne croient plus au projet et se préoccupent seulement de maintenir les apparences pour ne pas se faire virer me dégouttent. Il y a un mot pour ça : parasite (spéciale dédicace @pincher impact). Le respect de soi et des autres - ceux qui y croient encore - impose de démissionner.

Et je ne dis pas ça pour dédouaner Guillaume Descamps et la direction de Mindscape qui ont très clairement une grande part de responsabilité dans ce fiasco. Il suffit de lire quelques interviews et de réfléchir à leur direction stratégique deux minutes pour le comprendre.

Mais c'est trop facile de venir jouer les vierges effarouchées maintenant en prétendant : "On ne savait pas ! On ne pouvait rien faire !". Trop facile de rejouer la scène éculée des gentils employés talentueux et dévoués contre les méchants patrons ignares et exploiteurs. Je me répète mais dans le succès comme dans l'échec d'un projet collectif, tout le monde porte sa part de responsabilité.

Encore une fois, il suffisait de se servir de son cerveau et de Google pour comprendre où allait Punchers Impact. Tout le monde le savait dans le milieu et d'ailleurs tout le monde connaît le nom du prochain sur la liste.

Mes sincères condoléances à ceux qui y ont naïevement cru et se sont vraiment donnés jusqu'au bout - de ce que je lis ils ne sont pas nombreux. Je leur souhaite de tirer les bonnes leçons de cette douloureuse expérience et qu'ils se relèvent rapidement.
Les autres, les parasites charognards, vous savez maintenant ce que je pense de vous.

Sur ce, je laisserai les hyènes hurler à la mort. Je préfère me battre pour créer des projets plutôt que me battre avec elles.
 
Muchacho
Héros de Factor
Membre 1444 msgs
pincher impact a écrit :

Seulement voila, t'es en CDI, tu fais de l'XP, tu gagne plus que dans n'importe quel studio de jeux français, malgré les quelques commérages l'ambiance y été excellente[...]

C'est vraiment un état d'esprit à chier.

Et j'espère sincèrement que ce que tu pensais être un champignon d'or fera office de champignon empoisonné.
Je me demande quelle réaction auront les lecteurs de CV ayant "Puncher Impact" dans la rubrique "Expérience Professionnelle".

Je ne souhaite pas un futur merdique à tout Puncher's Impact, mais au moins à toi (et GD, s'il s'avère être aussi fourbe qu'il n'y paraît).
 
D-Kalcke
L-O-U-R-D
Membre 4054 msgs
Olivier a écrit :
Désolé mais si tu penses comme ça, tu fais partie du problème. Je parlais de ta vie pas de ta subsitance. Je parlais de ce qui fait de toi un être accompli et créatif, capable d'accéder à une certaine mesure de liberté et d'autonomie mentale.
Ah ben, je m'accompli dans mon job et j'aime ce que je fais.

Olivier a écrit :
Si tout ce que tu cherches c'est à toucher un salaire et "te faire de l'xp" pour pouvoir gonfler ton CV et trouver un meilleur job alors rends-toi service : surtout ne viens pas dans le jeu vidéo.
Il y a plein de meilleures industries pour faire carrière. Tu gagneras plus d'argent, tu feras moins d'heures et tu grimperas les échelons plus vite dans la finance, la pub ou un groupe pharmaceutique par exemple.
L'un empêche pas l'autre, tu peux te faire plaisir dans ton boulot et bien gagner ta vie, tu peux tout donner dans un boulot et faire de l'XP.
La vérité, c'est que passion ou pas, personne ne ferait un métier pour la gloire toute sa vie.

Olivier a écrit :
Les mecs qui rentrent dans des boîtes de dev et qui y restent alors qu'ils ne croient plus au projet et se préoccupent seulement de maintenir les apparences pour ne pas se faire virer me dégouttent. Il y a un mot pour ça : parasite (spéciale dédicace @pincher impact). Le respect de soi et des autres - ceux qui y croient encore - impose de démissionner.
D'après ce que je lis, je vois pas beaucoup de parasites, ils ont tous été désabusé par le management, mais visiblement, ils ont tous cru qu'ils allaient pouvoir redresser la barre.
Les vrais parasites comme tu dis, ils se font virer, de toute manière, ceux qui bossent mais qui croient pas au projet, ça ne les regarde qu'eux, c'est humain de vouloir continuer à bosser pour toucher son salaire quand on a une famille, mais visiblement pour toi, ces gens là constituent de la lie de l'humanité...

Olivier a écrit :
Mais c'est trop facile de venir jouer les vierges effarouchées maintenant en prétendant : "On ne savait pas ! On ne pouvait rien faire !". Trop facile de rejouer la scène éculée des gentils employés talentueux et dévoués contre les méchants patrons ignares et exploiteurs. Je me répète mais dans le succès comme dans l'échec d'un projet collectif, tout le monde porte sa part de responsabilité.
Tu oublies que les employés sont des humains comme les autres, ils ont peut être leur part de responsabilité, mais d'après ce que je comprend, la seule chose à faire c'était de partir, et c'est un luxe que certains ne pouvaient surement pas se payer, et il est donc inutile de les accabler.

Olivier a écrit :
Encore une fois, il suffisait de se servir de son cerveau et de Google pour comprendre où allait Punchers Impact. Tout le monde le savait dans le milieu et d'ailleurs tout le monde connaît le nom du prochain sur la liste.
Franchement, rend service à tout le monde, et sort le nom, en ne le faisant pas, tu porteras aussi ta part de responsabilité....
 
CHIBRUS MAXIMUS
Membre Factor
Membre 2 msgs
Mougli a écrit :
Faut relativiser un peu quand même, hein.

Alors c'est clair que l'industrie du jeu vidéo c'est pas aussi rigolo qu'on pourrait l'imaginer (bienvenue dans la vie les gars, c'est un peu du même niveau que les gens qui pensent qu'un designer passe son temps à jouer), mais ya un certain nombre de choses à replacer dans leur contexte:

Tout d'abord, même si dans ce thread ça crache dans tous les sens c'est toujours les mêmes 3-4 personnes qui sont visées, donc faut éviter de tirer un portrait global de l'industrie à partir de ça.

Ensuite, une bonne majorité des boites françaises, c'est à la base des jeunes qui montent une boite à deux ou trois. Ils décrochent quelques contrats, arrivent à survivre avec des jeux alimentaires, mais c'est pas forcément des bons managers ni de bons businessmen.
Manque de bol ils sont au sommet de la hiérarchie.
Dans ce cas là ya pas beaucoup de scénarios possibles:

- Ils se sortent les doigts, ouvrent les yeux et réalisent qu'il y a des gens mieux qualifiés qu'eux pour faire leur boulot de gestion.

- Ils s'entêtent, stagnent et finissent par couler.

Et pis quand on lit les posts des gens de Punchers, on voit bien qu'on à faire a des juniors dont c'est très certainement leur première expérience dans le métier.

Et un bleu, par nature, c'est naïf. Et ya aucun mal à ça. On vous a vendu du rêve et vous avez tout gobé sans vous poser de question ? C'est surement arrivé à tout le monde. La prochaine fois vous prendrez du recul. Bla bla bla...


Roh mais c'est pas croyable!
J'peux difficilement en entendre plus, Mougli et DrX ca commence à être lourd vos trolls, arrêtez de prendre tout le monde pour des tocards pour la simple raison qu'ils se plaignent un peu. Punchers ca a été un coup dur pour beaucoup de monde, et les gens en question ne sont pas tous des débiles notoires. Perdre son boulot c'est pas ce qu'il y a de plus fun.

De plus, le coup de : "Depuis quelques années ya ce qu'on appelle le développement "indie"" j'ai bien envie de rire quand j'entends ça, le développement indie, ça a toujours existé dans le JV, c'est bien, c'est parfois intellectuel, parfois joli et globalement marrant 5 minutes mais ça n'a jamais été et ne sera jamais l'essentiel de l'industrie vidéo-ludique.
Alors le discours de, euh aujourd'hui on peut faire Heavy Rain dans un garage en étant trois copains après le gouter, ça va bien.

Pareil pour le discours de quand on est pas content on s'en va, (L'industrie du jeu, on l'aime ou on la quitte... ça sent le quinqua aigri et un poil réac) sérieux vous croyez vraiment que y'a des gens qui font ça exclusivement par pure passion?
Avez-vous déjà entendu parler du mot "salaire" et oui, c'est la raison pour laquelle les gens vont travailler, sinon on resterait tous chez nous (dans nos garages) à faire des jeux FB et Iphone en flash et à se faire des "couilles en or" comme le disais je ne sais plus qui sur ce thread, je ris.
Malheureusement tout le monde dans cette industrie n'est pas un ancien patron qui s'est cassé et s'est rincé la gueule au passage et qui ensuite donne des leçons.
Certains jeunes ont juste envie de vivre leur passion (en dehors de leur garage, sur des productions pas intélléctualo-indé) et de ne pas être exploités et/ou pris pour des cons.

Enfin pour les petits gars (survivants) de Punchers arrêtez 5 minutes de vous branler sur Lucha, votre jeu a des graphs corrects, mais il n'a même pas le feeling et la qualité gameplay d'un street of rage 2 (1992 les gars).
 
Joule
Big boss
Admin 8837 msgs
*** THREAD FERME ***

A tout vouloir faire comme des grands éditeurs ou développeurs, le studio nous a plusieurs fois demandé de fermer la discussion. Ce que nous avons refusé à chaque fois, sauf ce matin.

La discussion tournant en rond ou étant hors sujet depuis cette nuit, et pour éviter que certains participants soient la cible d'attaques pénales du studio ou de ses dirigeants, nous avons pris la décision de clore le débat.

Nous avons en tous cas pu vous montrer que l'envers du décor n'était pas toujours aussi idyllique que le laissent penser les dev diaries que l'on nous sert en vidéo dans les plans marketings.

Merci aux intervenants et aux lecteurs, qui auront permis de débat passionné sur plusieurs jours.
 
Puncher's Impact décède
Ce sujet est fermé, vous ne pouvez plus participer à cette discussion.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews