Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Forums

Les series TV du moment
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5812 msgs
J'ai vu que deux épisodes de fallout pour le moment et j'ai vraiment du mal avec un paquet de trucs pour le moment qui sont pas liés à l'univers fallout ou ce qu'en fait Bethesda :

Je trouve déjà que les personnages sont pas franchement intéressants, tous comme les dialogues qui n'ont jamais vraiment d’intérêt. Tout est très caricatural, sans originalité et sans saveur.
L'ultra violence est gratuite et va pas de paire avec le ton général des deux épisodes. Çà ressemble à du post apo disney avec du gore au milieu.
Mais pire que tout, y'a un truc au niveau montage et rythme qui fait vraiment foutraque quoi. La scène de baston western du second épisode est completement éclatée à force de vouloir faire rentrer du VATS, ça n'a aucun sens stylistique (sans parler des problemes des flingues qui tirent, en fonction de l'importance des personnages, du calibre variable entre le 9mm et le 50mm, si le personnage est important, ça fait un petit trou dans la jambe, si le personnage est décoratif, la moitié du corps explose).

Y'a quand même un truc bizarre avec le viol d'un des personnages principaux, c'est pas un sujet. C'est quand même très très très étonnant dans le contexte.

Bref, j'avoue qu'au moment de lancer le 3eme épisode, j'ai vu que la saison 3 de la ferme de Clarkson était sortie et comme en plus c'est formidable, je me vois pas relancer Fallout.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Membre 14087 msgs
Tu fais ce que tu veux de ton temps, mais je t'invite quand même à persévérer, tout le monde* est à peu près d'accord pour dire que la série se bonifie au fil des épisodes.

* sauf les vieux cons qui avaient pas compris le projet et espéraient retrouver le Faloute de leur enfance et pas celui de Bethesda, mais bon ceux-là on peut pas grand chose pour eux.
 
Connard
Membre Factor
Redac 142 msgs
Dispatches From Elsewhere
Hum... ok. Des gens répondent à diverses affiches collées dans leur ville, qui proposent des choses un peu extravagantes, et ils se retrouvent mêlées à une histoire étrange.
La mise en scène est très sympathique, l'histoire est accrocheuse et touchante pendant qu'on suit les quatre protagonistes qui tentent de résoudre le mystère. Il y a une grande part d'étrange dans cette série (on m'a indiqué que ça pouvait rappeler Utopia, que je n'ai pas vue) et on est parfois un peu perdu mais c'est très souvent bien fait. Puis le dernier épisode arrive (à dire vrai, la bascule se fait à partir de la fin du précédent). On y passe en territoire 200% méta et la série nous frappe au visage avec une massue tout en nous criant "TU COMPRENDS MON MESSAGE ? ET LÀ ?!". L'auteur, Jason Segel, semble avoir écrit une série très personnelle avec des thèmes qui lui sont chers et ce dernier épisode en est le paroxysme. Je ne sais pas trop quoi en penser. Je vois ce qu'il a voulu faire mais je ne suis pas forcément totalement convaincu par l'exécution, à cause de cette dernière heure. Au moins, on ne passe pas à côté de l'intention !
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 674 msgs
Connard a écrit :
Dispatches From Elsewhere...


J'avais beaucoup aimé, même si je te rejoins sur la fin un peu forcée.
A noter que c'est inspiré d'un vrai ARG auquel ont participé des milliers de personnes pendant plusieurs années, limite encore plus dingue que le scénario de série elle même.
Un autre truc appréciable dans cette mini série, c'est sa manière d'intégrer l'aspect inclusif. On est à l'opposé de Disney ou Netflix, ici c'est naturel et normal, plutôt que de prétendre se donner une légitimité "socialement et moralement correct" en ayant coché au forceps une case dans le cahier des charges...


Outer Range saison 2: La série est toujours excellente.
L'ambiance est un peu moins twin-peaksiène, s'éloignant un peu de l'aspect fantastico-mystique qui était plus présent dans la saison 1. Pareil pour la folie des personnages qui sont montrés un peu plus terre à terre. Pas forcément un défaut, question de goût. Hormis de point central de l'histoire, la quasiment tous les mystères trouvent leurs réponses et la série se concentre sur les enjeux. A la fin on est plus dans du "qu'est-ce-que c'est ?", mais dans du "comment ça va se passer?".
 
Gnark
Membre Factor
Membre 62 msgs
Par rapport à Dispatches From Elsewhere, pour la petite histoire, la série ne tombe pas de nulle part mais est largement inspirée de la folle histoire de la Latitude Society / Jejeune Institute (après tout le mélodrame sur les relations interpersonnelles et l'hommage à la personne et le surréel, c'est du rajouté 'pour la TV').

J'avais eu la chance de participer à la Latitude Society en ... 2015? Grosso Modo un riche millionnaire avait flambé une partie de son héritage pour organiser une expérience immersive jeux de piste hyper bien foutue, véritable gouffre financier.

Petit résumé de ce que je me souviens:

-Un pote me file une carte de visite avec un passcode unique, et un message cryptique. "Just for you, don't tell anyone about this"
-Tu trouves un site web, et en galérant tu parviens à rentrer dedans et à prendre rdv pour un test d'aptitude à rejoindre la Latitude Society.
-Tu te retrouves un mardi aprem dans une zone industrielle de San Francisco devant une porte noire; A l'heure indiquée, la porte s'ouvre toute seule.

-Tu arrives dans un sas plutôt bien foutu, avec une vidéo disclaimer te demandant si tu es prêt blabla. Tu laisses tes affaires dans un casier. Tu rentres dans un tobogan.
-Tu arrives dans un sous terrain dans le noir absolu dans lequel tu dois naviguer. Ca te prend bien 10mn à naviguer dans le noir à tatons.
-Tu arrives dans une petite pièce jolie avec un grand livre de contes ouvert; Tu commences à regarder le livre, et une voix commence à le lire et les dessins s'animent (un petit projo caché dans le plafond anime le livre pour toi; effet super bien foutu)
-Tu rentres ensuite dans un très joli salon hyper bien décoré et mystérieux (genre Twin Peaks), avec un barman et un autre mec qui t'offrent un cocktail et te disent des choses cryptiques sans répondre à tes questions.
-Un vieux téléphone sonne; Tu décroches. Une voix te donne des instructions (Récupère tes affaires, sors du batiment, des instructions supplémentaires vont suivre) (message enregistré mais bien foutu)
-Tu sors (à contrecoeur; c'était cozy) du batiment, et ton téléphone portable sonne. La même voix te donne des instructions. Fais 20 pas tout droit. Maintenant tourne à droite. Marche jusqu'à ce que tu voies une médaille en or incrusté dans le trotoire. Suis la flèche. Continue jusqu'à la prochaine médaille (les mecs ont même fait des travaux de voierie!)
-Cela t'amène à un petit bar du quartier de Mission; Arrivé là bas tu dois faire un clein d'oeil au barman et lui dire un code secret pour qu'il te file un jeton doré.
-Tu récupères ton jeton, et ton téléphone ressonne. Cela t'amène dans une sale de jeux d'arcade désaffectée; Toutes les machines sont allumées, et l'une attire particulièrement ton attention; tu mets ton jeton dedans.
-Tu joues une partie de vieux jeux rétro shootemup de vaisseau spatial; tu arrives au boss; tu combats le boss.
-Le jeu se met à glitcher, et le boss te parle de la latitude society (donc ils ont même dev un jeux!)

Et c'est à peu près la fin de la première partie de l'expérience (au final, yen aura pas vraiment d'autre, ils ont flambé tout leur pognon)

Après de retour sur le site web tu débloques d'autres trucs, tu as des secrets cachés ici et là, et tu peux acheter (genre 50 balles) des cartes pour des amis à toi pour qu'ils soient eux aussi invités dans la latitude society.

Ils ont aussi essayé de faire des meetins en mode société secrète d'initiés, mais j'y suis jamais allé, ca avait l'air potentiellement un peu lame, surtout par rapport à l'excellence du jeu de piste.

Bref bref, Dispatches from elsewhere j'ai bcp aimé car ca m'a un peu fait revivre cette expérience assez unique, mais la couche dramatique rajoutée par dessus pour en faire un tv show était parfois cool, parfois bof.

AMA!

Et désolé pour le wall of text et les souvenirs qui s'effacent 9 ans plus tard!

Plus d'infos:
https://en.wikipedia.org/wiki/Nonchalance
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 887 msgs
@Gnark: Excellente anecdote, j'adorerais faire ce genre de truc.

P'tite question à ceux qui ont conseillé Frieren : j'ai vu les premiers et j'ai trouvé ça très bon, avec un étonnant point de départ et des thématiques abordées rares, et des scènes touchantes et inattendues, des épisodes où il ne se passe "rien". Mais très vite, on a l'air de repartir vers un schéma classique de combat (quoique Frieren ait un petit côté One Punch Man), le groupe de héros, les méchants à battre, etc. Il faut s'attendre à quoi pour la suite s'il vous plait ?
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5812 msgs
C'est jamais classique.

Mêmes les passages qui semblent ultra classiques (une sorte de championnat de magie, la base du shonen) prennent une tournure à la Frieren, posé et nostalgique avec une pointe d'humour.

Sinon, j'ai vu Devs, j'ai trouvé ça super, même si j'ai toujours un peu de mal avec les séries qui abusent des plans longs ultra graphiques pour renforcer le coté artistique et des personnages quasi systématiquement dans la retenue. Mais ça reste vraiment super malgré ce coté poseur.

J'ai vu aussi la premiere saison de Three Body Problem, et j'ai trouvé ça cool, y'a pas mal de trucs que j'aime pas, une certaine opération pseudo militaire par exemple qui me semble over the top, jsuis pas super fan de l'ensemble du casting non plus, le truc en VR dénote aussi (même par rapport au bouquin que je me fait en livre audio actuellement).
Mais je trouve là encore l'histoire assez formidable, et surtout, ça ne s'enlise pas dans des mystères, c'est vite parfaitement rationnel.

Ensuite, juste après Devs et Three Body problem, j'ai lancé l'épisode 3 de fallout, et c'était vraiment pas le bon moment.
 
GTB
Membre Factor
Membre 2017 msgs
Mendoza a écrit :
@Gnark: Excellente anecdote, j'adorerais faire ce genre de truc.

P'tite question à ceux qui ont conseillé Frieren : j'ai vu les premiers et j'ai trouvé ça très bon, avec un étonnant point de départ et des thématiques abordées rares, et des scènes touchantes et inattendues, des épisodes où il ne se passe "rien". Mais très vite, on a l'air de repartir vers un schéma classique de combat (quoique Frieren ait un petit côté One Punch Man), le groupe de héros, les méchants à battre, etc. Il faut s'attendre à quoi pour la suite s'il vous plait ?


Il faut s'attendre à ce que ça explore différents chemins narratifs, avec toujours le même objectif 1er qu'au début. Si tu t'inquiètes de savoir si ça dérape en nekketsu frénétique, la réponse est non. Il y a des arcs plus tournés baston pour des questions de rythme mais ils ne seront pas traités "classiquement" et c'est jamais le main-focus (d'autant que Frieren est out of the league, elle est rarement en difficulté). Le but est toujours de raconter quelque chose sur les personnages et les thématiques. J'aurais même tendance à dire que Frieren réserve quelques surprises pour la saison 2.

Si le genre vous parle, je conseille également Mushoku Tensei. Dans l'idée on est aussi sur du monde médiéval-fantasy, magie tout ça avec un focus sur l'écriture (perso/thématiques/worldbuilding taré). Par contre 2 salles, 2 ambiances. Là où Frieren opte pour la mélancolie feel-good, MT est un Isekai seinen qui n'hésite pas à mettre mal à l'aise, abordant les faiblesses humaines et des thématiques sérieuses, parfois crades. C'est pas Berserk, mais ça se pose là quand même. Saison 2 en cours de diffusion.
 
lalefi
Membre Factor
Membre 10 msgs
Salut, je conseil aussi Mushoku Tensei tres bon
 
Arsh
Membre Factor
Membre 686 msgs
lalefi a écrit :
Salut, je conseil aussi Mushoku Tensei tres bon


Deux reco ? Je rajoute à ma watchlist alors !

Mieruko-chan
Un slice of life comédie horreur. Miko est une jeune lycéenne qui a une vie tranquille jusqu'au jour où elle va commencer à voir des fantômes. Mais pas le genre Casper, plutôt le genre bien dégueux. Elle va alors essayer de les ignorer pour ne pas attirer leur attention.
Je m'attendais à un truc assez vite redondant, mais pas du tout, c'est drôle, un peu flippant par moment, Les designs des fantômes sont vraiment excellents niveau body horror. L'opening montre bien le décalage de l'anime (la musique est entrainante mais les paroles sont glauques).
Bref, je conseille de regarder les trois premiers épisodes pour vous faire une idée.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3797 msgs

Little Bird :
Une mini-série de 6 épisodes sur les raffles des années 60. C'est très bien foutu et assez exigeant émotionnellement, surtout les 3 premiers épisodes où j'ai du faire des pause pour pas péter un cable.

C'est dispo gratos chez Arte jusqu'au 21 aout.
 
GTB
Membre Factor
Membre 2017 msgs
Arsh a écrit :
lalefi a écrit :
Salut, je conseil aussi Mushoku Tensei tres bon


Deux reco ? Je rajoute à ma watchlist alors !


Je préviens à nouveau. Bien qu'il soit parmi les mieux classés sur MyAnimeList, c'est un anime assez controversé de part les thématiques qu'il aborde. Il peut avoir un effet répulsif au début chez certains. Pour le formuler plus clairement, ça aborde la sexualité de ses personnages dans un contexte assez particulier. Et il faut avoir conscience que le récit se focalise sur la vie de son personnage et parle de l'humain, donc les premiers épisodes ont un côté slice of life avec un peu de worldbuiding. J'ai tendance à conseiller d'aller au moins jusqu'à la fin de l'épisode 8, c'est là que Mushoku ouvre les vannes de la méta-histoire. Et pour avoir lu le light novel qu'il adapte, c'est de loin le meilleur Isekai.
 
Aslan85
Membre Factor
Membre 366 msgs
Oh, @GTB , suite a une precedente recommandation, j'ai commence a regarder Mushoku Tensei avec mon gamin de 6 ans mais suivant ta derniere reponse, faut-il que j'arrete pour lui ?
Il accroche bien grace a l'apparence du hero qui a son age dans les premiers episodes, quand au ref sexuelle, il est trop petit pour que ca le fasse titler donc ca passe pour l'instant mais si ca part trop loin dans les sujets adultes, je vais stopper et ne pas lui faire regarder un truc que je regretterai.
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 363 msgs
Vaut mieux arrêter effectivement, quand j'ai vu le message d'Arsh hier j'avais hésité à faire moi aussi un petit post d'avertissement, puis je me suis dit que la présentation de GTB était probablement suffisante.

Au passage c'est très cool GTB d'avoir pris le temps de remettre une deuxième couche !

Personnellement en tant qu'adulte j'ai été dérangé par certaines scènes de Mushoku Tensei. D'ailleurs la seule chose qui fait que ça passe c'est que le protagoniste fait des erreurs apprend et évolue, sinon ce serait vraiment beaucoup trop glauque.
 
Aslan85
Membre Factor
Membre 366 msgs
Super merci. J'arrete a temps pour lui alors et je vais continuer de mon cote.
 
GTB
Membre Factor
Membre 2017 msgs
Aslan85 a écrit :
j'ai commence a regarder Mushoku Tensei avec mon gamin de 6 ans mais suivant ta derniere reponse, faut-il que j'arrete pour lui ?


En théorie, sans hésitation je répondrais oui. Mais tu connais ton gamin, pas moi. Donc je peux juste te dire que tout ce qui concerne les dérives sexuelles de Rudeus, plus l'histoire avance plus ça se calme avec l'évolution du perso (mais le sexe reste toujours présent). C'est précisément le fil rouge thématique du récit : ce mec déglingué qui souhaite profiter de sa réincarnation pour devenir une meilleure personne et mieux réussir sa vie. Donc plus ça avance, plus Rudeus évolue vers le bon.

Cela dit, comme je l'ai dit, Mushoku Tensei est un seinen (cible un public plus adulte que le shonen) qui parle de l'humain et aborde de nombreux thèmes sérieux. Pas de quoi choquer ou traumatiser ton petit, mais il ne comprendra pas forcément ce qu'il est en train de regarder, de quoi ça parle ou pourquoi ça en parle. Je me demande d'ailleurs comment il a digéré les 1ers épisodes qui abordent les traumas de Rudeus, l'adultère de Paul et la situation familiale/morale compliquée qu'il entraîne, etc...Et par la suite ça utilise la dysfonction érectile pour en réalité parler de dépression sans la nommer, ça risque d'être compliqué pour lui.
Il y a aussi quelques scènes de violence qui peuvent être assez graphiques et impactantes. Rien qui puisse bouleverser un ado ou un adulte, mais à 6ans ça pourrait. Là encore, c'est toi qui connaît ton fils.

Alors, au delà de tout ça, il pourrait tout simplement kiffer l'histoire d'aventure/magie dans ce monde fantaisie, mais sans spoiler, disons que cette meta-histoire et le worldbuiding vont devenir assez riches et complexes. Il pourrait être paumé au bout d'un moment. Et il y a des arcs assez longs sans ce côté action-aventure qui pourraient l'ennuyer.

Tout ça pour dire que MT n'a pas été écrit pour les enfants, donc difficile de dire quelle sera l'expérience de ton fil devant cet anime. Ce qui est sûr c'est qu'elle ne sera pas ce qu'elle devrait être. Mais encore une fois, tu connais ton fils bien mieux que moi et si tu regardes avec lui, vous pouvez discuter de que ça raconte en réalité. A titre d'information, Mushoku Tensei est globalement déconseillé au moins de 14 ans/16ans/18ans (en fonction des pays). Et je déconseille également.

De mon point de vue, la controverse autour de Mushoku Tensei n'a pas lieu d'être dans la mesure où, pour un adulte, les intentions, les contextes et le propos me semblent très clairs. Voir Mushoku comme quelque chose de problématique serait comme voir Breaking Bad comme une apologie du trafic de drogue, ça n'a pas vraiment de sens selon moi. Au départ, Rudeus, de part ses nombreux traumas, a une psychologie assez fucked up et on est censé ressentir du dégoût sur certains aspects (disons le clairement, un gamin de 5ans avec la conscience d'un homme de 34ans fantasme sur les femmes, autant sur sa nouvelle mère que sur des gamines de 6ans. Et dans sa vie passé le mec s'est fait défoncer et foutre à la porte par ses frères parce qu'au lieu d'aller à l'enterrement de leurs parents il se touchait la nouille sur une photo de sa nièce...qd je dis que ça va dans le sordide). La question morale est (volontairement) présente en permanence dans MT, et dans l'écriture d'absolument tous les personnages. Tous ont leurs vertus et leurs faiblesses, aucun n'est bon ou méchant. Et je trouve justement cette écriture assez remarquable dans l'exploration de l'humain et comment on se rend compte que chacun essaie de faire de son mieux avec son bagage, ses aspirations, et du contexte. Paul par exemple est un personnage intéressant dans la mesure où en apparence il semble être un mec cool, pour qu'on se rende compte que c'est en fait un parfait trou du cul...mais qui cherche sincèrement à être un bon père, que c'est ce statut là qui le poussera à évoluer en tant que personne.
Bon en plus des thématiques abordée, Mushoku Tensei est aussi souvent mal compris par méconnaissance de la culture japonaise.

Comme je le disais, Mushoku Tensei aborde de très nombreuses thématiques sérieuses, parfois touchy, au travers de la vie de Rudeus, au sein d'un monde médiéval-fantaisie riche où une méta-histoire complexe est en cours. Et c'est l'un des rares anime où le cringe n'est pas là pour le fan-service mais pour être traité sérieusement. C'est excellent à bien des niveaux, un de mes animes favoris (même s'il écrème beaucoup le light novel, beaucoup plus détaillé, pour des raisons de format), mais il faut savoir dans quoi on s'embarque.
 
Aslan85
Membre Factor
Membre 366 msgs
Non non mais je vais arreter de regarder avec le gamin.
Vous en avez parlez, avec l'ambiance coloree je n'ai pas tilt que ca pouvait etre un seinen, je me suis dit que pourquoi pas, j'ai lance les premiers episodes et il a accroche de voir un gamin de son age etre tres bon en magie. Il n'a completement rien capte a toutes les ref sexuelles. Il n'a pas compris pourquoi le daron se faisait engueuler, pourquoi le gars se fait virer de chez lui dans son acienne vie, etc.
On est qu'a l'episode 5, je vais arreter la, c'est tres bien ainsi. Par contre, moi je vais continuer, ca a l'air tres tres bien.
 
Connard
Membre Factor
Redac 142 msgs
Fallout, Saison 1
C'était cool ! Cependant, il y a plein de détails sur la forme qui m'ont sorti plusieurs fois de l'expérience pour des trucs cons : changement d'environnements permanents alors que le désert est à perte de vue (un même perso passe du désert à la forêt, au désert, au lac, au désert, en permanence), longévité de certaines personnes pas forcement expliquée, personnages qui semblent savoir ce que le spectateur sait pour ne pas avoir à refaire de l'exposition, etc...
J'ai trouvé la série super maladroite sur plein de point, donc, particulièrement sur la mise en scène, mais c'était un très bon moment (bah ouais, c'est plutôt anti-capitaliste ^^')
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6595 msgs
Sugar



Un détective privé cherche quelqu'un.

Beaucoup de bonnes choses dans la série, une bonne mise en scène qui permet d'avoir des ambiances oniriques. Pas mal du tout sur la forme, l'intrigue, le rythme n'est pas du tout au niveau d'un true detective mais ça se laisse regardé.
Jusqu'à ce que...
J'en dis pas plus,.

On aurait pû avoir une bonne série, pas culte mais quand même pas mal, au final on a truc plutôt bancal et pas très intéressant.
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 887 msgs
Le twist est tellement inattendu (enfin pour moi) que je me dis que les créateurs savent vraiment où ils veulent aller. Ce n'est pas un truc que tu improvises vite fait en plein tournage. Du coup, le reste de la série étant de nature fort correcte, je pense que je regarderai la saison 2 si elle sort un jour : où diable veulent-ils (et peuvent-ils !) nous amener avec ça ?

Dark Matter : c'est soigné, bon casting, mais un ensemble de décisions dures à supporter en tant que spectateur. On s'en passe parfaitement, il ne faudrait pas que la série s'éternise trop.

The Boys s4 : ça devient un poil too much à mon goût. Vivement que ça s'arrête ?

A Gentleman in Moscow : moui. J'aime l'idée d'un témoin inamovible coincé dans un hôtel et qui regarde la société évoluer autour de lui. J'aime Ewan McGregor. J'attendrai la fin pour me faire une opinion définitive. Pour l'instant c'est joliment mélancolique.

the Undisclosed War : ca date de 2022, je n'en avais jamais entendu parler. On suit le département britannique des services secrets de "défense informatique". Vu deux épisodes pour l'instant, et j'apprécie deux idées : la visualisation du processus de codage ou de décodage, que je trouve excellente, et Simon Pegg en boss calme et réfléchi, loin (pour l'instant) de ses rôles habituels. Vu que ça reste une série d'espionnage, la qualité globale de la série dépendra de son scénario vu dans son ensemble.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews