Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Forums

Les series TV du moment
MaVmAn
Membre Factor
Membre 678 msgs
Marrant, je trouve au contraire que l'aspect soap et drama soporifique prend moins de place dans les saisons 3 et 4, qui sont plus centrées sur exploration spatiale, les relations politiques et questions sociales.
Les précédentes étaient souvent pénibles à regarder malgré les qualités et le concept intéressant de la série.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5817 msgs
Perso, le seul truc que j'ai vu dans la saison 3, c'est des histoires parfaitement absurdes autour de Karen et des fils Stevens qui viennent saccager effectivement le centrage sur l'exploration spatiale (pour faire du soap pathétique).
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 6523 msgs
Fallout
Je révise mon jugement, j’aime beaucoup.
Par contre va falloir que Jonathan Nolan fasse attention avec la structure de la série parce que c’est quasiment du copier coller de la S1 de Westworld.
Pas que ça me dérange mais vu la gueule des saisons suivantes j’ai une certaine appréhension.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 686 msgs
Fallout
Je ne m'attendais à rien et je suis agréablement surpris. Pas la série de l'année, mais franchement bien. Le gros point fort c'est que les arcs se finissent vraiment pour chacun des personnages pour enchainer sur un nouvel arc, avec les réponses qui leur sont données (et donc données aux spectateurs.) Ça n'est pas comme la plupart des séries qui vont te faire tourner un mystère sur plusieurs saison pour finalement finir par une explication à la mord moi le noeud (coucou Lost). Les acteurs sont plutôt bons, les effets spéciaux bien qu'inégaux restent corrects, la bande son c'est du Fallout... Bref, Je me regarderai la seconde saison sans trop de crainte.

Frieren
Anime de l'année. Juste regardez le, c'est un petit chef d'oeuvre. Le pitch : Frieren, elfe magicienne millénaire après 10 ans de combat à vaincu avec ses compagnons (2 humains et un nain) le roi des démons. Ils reviennent à une vie paisible et Frieren part pendant 50 ans pour continuer à étudier la magie. Lorsqu'elle revient voir ses compagnons, ils ont tous vieilli et l'un deux meurt de vieillesse. Frieren prend alors conscience de la brieveté de la vie des humains et regrette de na pas avoir essayé de mieux le connaitre.
Un superbe anime sur la vie, la mort, le deuil et le temps qui passe. Ça m'a fait pensé à Violet Evergarden. Beaucoup de réflexion sur la vie, peu d'action, mais beaucoup de poésie.
 
GTB
Membre Factor
Membre 2018 msgs
Arsh a écrit :
Frieren
Anime de l'année. Juste regardez le, c'est un petit chef d'oeuvre.


Yep je confirme pour Frieren. J'en avais parlé à l'automne et maintenant que la saison est terminé on peut dire que Madhouse a pondu une adaptation exemplaire. D'ailleurs depuis le début de sa diffusion en septembre, Frieren est passé assez rapidement No 1 du classement des meilleurs animes ever sur MyAnimeList et maintient sa place. Et le plus étonnant c'est que Frieren ne fait que peu de place aux combats, à l'action, c'est pas trépidant, pas de twist de ouf, pas de cliffangers...On est presque plus proche du Slice of Life Fantasy bien écrit et qui maîtrise le build up.
Avec ces 28 épisodes, on est à peu près à la moitié du manga, j'espère que Madhouse prendra le temps de soigner la saison 2 parce qu'elle réserve son lot d'inattendus. Parce qu'alors que MAPPA crunchait comme des tarés sur Jujutsu Kaisen pour des scènes d'action imbittables, Madhouse soignait des gestes banals.


J'en profite pour signaler que Dungeon Meshi (Gloutons et Dragons en vf) mérite largement le coup d'oeil. De prime abord ça ressemble à une simple comédie, mais l'écriture et le worldbuilding sont en réalité très malins et le scénar prend une ampleur surprenante. C'est en cours de diffusion sur Netflix (saison 1 de 22 épisodes).

Mushoku Tensei, lui, a commencé la diffusion de sa partie 2 de la saison 2 (sur crunchyroll). Et en fin d'année RE:Zero revient pour sa saison 3. Les 2 meilleurs (seinen) Isekai, loin devant les autres.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5817 msgs
Et en japanim (seinen), sorti en même temps que Frieren, les carnets de l'apothicaire c'est super aussi.
C'est une jeune fille, élevée par un apothicaire, passionnée par les poisons et préparations toxiques, qui se retrouve esclave à la cour de l'empereur de Chine après un enlevement/revente et qui tente de faire profil bas avec son savoir pour pas être emmerdée, et evidemment...
 
GTB
Membre Factor
Membre 2018 msgs
@Fwouedd> Yep, c'est d'ailleurs le 2ème gros morceau (avec Frieren) de ces derniers mois. Me semble-t-il que c'est un pays fiction, mais oui ça dégueule l'inspiration Chine impériale Ming. L'animation n'est pas aussi dingue que sur Frieren, mais visuellement c'est une réussite. Et puis Kevin Penkin (Made In Abyss) à l'OST pour ne rien gâcher.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Membre 14105 msgs
BeatKitano a écrit :
Fallout
Je révise mon jugement, j’aime beaucoup.
Par contre va falloir que Jonathan Nolan fasse attention avec la structure de la série parce que c’est quasiment du copier coller de la S1 de Westworld.
Pas que ça me dérange mais vu la gueule des saisons suivantes j’ai une certaine appréhension.

Je viens de finir et je m'apprêtais à écrire un avis... mais en fait j'ai rien à dire de plus parce que c'est exactement ça. C'est limite un calque de la S1 de Westworld, les persos, la narration, le mystère mystérieux qui se dévoile peu à peu : tout y est.

C'est pas une critique, en tout cas pas pour l'instant, parce que la S1 de WW c'était vraiment chouette, mais quand on voit ce que ça a donné derrière et comment ça a fini assez misérablement, va vraiment falloir que le couple Nolan-Joy reste loin de l'écriture du scénario.

Donc oui, c'était bien, le côté potache et décousu des premiers épisodes laisse la place à un truc plus structuré par la suite (même si on a un peu l'impression que ça ne commence vraiment qu'au sixième épisode), les acteurs sont bons, Walton Goggins est évidemment au top, y a vraiment pas grand chose à jeter si on est là pour de l'entertainment de qualiter et qu'on vient pas juste pour chouiner sur ce que BGS a fait de la licence.

Mais méfiance quand même pour la suite.
 
CBL
L.A.mming
Admin 17443 msgs
Comme d'habitude, Stéphanie Sterling a parfaitement résumé le tout.

A noter que Nolan et Joy ne sont PAS les scénaristes de la série. Les créateurs et showrunners sont Graham Wagner et Geneva Robertson-Dworet. Graham Wagner était le producteur de l'excellente série Portlandia ce qui explique pourquoi Kyle MacLachlan a été choisi pour jouer Hank McLean et l'excellent caméo de Fred Armisen en animateur radio taré.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 6523 msgs
Ils ne sont peut-être pas a l'origine du scenar mais ils ont clairement du poids dans certains choix, Michael Emerson bien que très bon acteur qui se retrouve en mcguffin humain dans une série ou Nolan est réal, executive prod et crédité comme initiateur du projet... ça trompe personne. Le personnage a le même type de role que dans la dernière série ou il a joué...avec Nolan a l'écriture
 
Connard
Membre Factor
Redac 143 msgs
For All Mankind, saison 2
Je l'ai enfin terminée !
C'était sympa mais j'ai bien moins aimé que la première saison. Effectivement, je vois ce dont les gens parlaient en évoquant le côté soap opéra ^^'
J'aimais beaucoup l'aspect "secondaire" de l'exploration spatiale de la première saison, on voyait ses effets sur les gens qui y participaient et leurs proches, et c'était, à mon sens, très bien fait (j'aime beaucoup Gordo). Dans cette deuxième saison, cette partie est étendue et on se retrouve avec des sous-histoires qui me semblent superflues.
En contrepartie, on voit plus les soviétiques mais ce n'est toujours pas pour exprimer leur point de vue. Ils ont des chapkas, ils font la gueule, il fait gris dans leur pays et ils sont méchants et manipulateurs. On croirait voir du OSS117 au premier degré. Même si la série montre que ce sont les américains qui font toujours de la merde et font dégénérer les choses avec leur politique militariste, ils sont justifiés moralement quasiment à chaque fois, et ils font ça pour le bien. C'est bien trop manichéen à mon goût.
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 888 msgs
Sugar
Série polar classique avec voix off, belles images, inspirations cinéma multiples et assumées. Ca pourrait être un LA Confidential moderne, un Spade, etc. Enquête classique, personnage attachant, etc. Et tout à coup, il y a la fin de l'épisode 6. Je suis très curieux de voir les deux derniers, du coup.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6607 msgs
From



des gens se retrouvent piégés comme par magie dans une ville. Les nuits sont agitées

Pas mal du tout en faisant autre chose en même temps, mais sinon c'est pas terrible.

La saison 2 s'enlise, ça me fait penser à des séries comme Helix où le lore devient sans queue ni tête, saupoudré de passages "c'était juste un cauchemar".
On regrettera le manque de gore, de violence spectaculaire.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 6523 msgs
Putain Le Vertueux tu baisses dans mon estime, arriver a placer Helix dans la critique d'une autre serie alors que même moi qui aime bien regarder des séries nanardesque est incapable de me rappeler ce qui s'y passe...
Même en faisant autre chose quoi... non vraiment tu vends vraiment pas du rêve sur From du coup.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6607 msgs
^^

Helix m'a vraiment beaucoup marqué, non pas que je me souvienne de ce qui s'y passe, je me souviens vaguement d'un virus et d'un arbre qui a de la sève dégueulasse, mais je n'avais jamais vu une série sombrer aussi fort, c'était très impressionnant.


Je pense que From n'est pas aussi nanardesque, mais je sens bien que les règles du jeu sont écrites au fur et à mesure, ça va mal se terminer comme série. Je ne peux pas vraiment la conseiller à part en tant que fond sonore.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 1219 msgs
Fallout : Première approche difficile pour moi, j'ai tenu 40 minutes sur le 1er épisode en me forçant avant de rage quit. Côté visuel, ça me semblait plutôt pas mal, et même très bien, que ce soit avec une jolie photographie qui fait très cinéma, des décors détaillés et les éléments du jeu que l'on voit poindre sans cesse (pipboy, stimpack, T51, les vaults et les costumes bleus, le vault boy omniprésent, les musiques jazzy souvent associées aux moments violents ...)
L'actrice principale est par ailleurs très sympathique, c'était un bon choix pour le coup.
Bon, alors, c'est quoi le problème? J'ai un souvenir ému de mes premiers moments à la sortie du Vault 13 de Fallout 1 pour aller chercher le jardin d'Eden en Kit. Ce qui m'avait frappé à l'époque, outre la violence des combats (qui ont plus une allure grand guignolesque dans la série télé), c'est le sentiment d'évoluer dans un environnement absolument désespéré. Un désert sans fin où la population et les bâtiments sont rares, tandis que les musiques extraordinaires de Mark Morgan m'accompagnaient. Chaque morceau qui mêlait habilement des sons tribaux, des notes au spleen languissant et les échos d'une civilisation industrielle disparue prenait aux tripes et rendaient l'expérience inoubliable.
Dans la série TV, rien de tout ça. Non, la densité des décors est telle que l'on n'a pas l'impression d'évoluer dans du post apo mais plus dans un parc d'attraction estampillé Fallout. D'ailleurs, en à peine quelques minutes, vas-y que je t'étale tout le lore. Là où dans le jeu, la découverte du monde extérieur était un événement important, il est ici gâché tout ça parce que la réal a rien trouvé de mieux que d'entamer un arc narratif complètement naze sur la confrérie de l'acier avec évidemment l'armure T51 que l'on découvrait bien plus tard dans le jeu.
En gros, ils ont tout balancé dès le départ, ils ne savent pas doser les effets, ils ne savent faire monter la tension graduellement, ils ne savent pas nous faire découvrir l'univers. Non, ils balancent tout. C'est des porcs.
Alors ok, ça envoie du rêve sur la bande-annonce ou avec un public peu regardant qui bouffe des chips devant amazon prime tout en scrollant à l'infini sur le smartphone, mais quand on a un minimum d'exigences, on éteint la TV ou on se revoit Mad Max 2.
 
ptitbgaz
Membre Factor
Membre 1876 msgs
Exactement le même sentiment sur Fallout mais j'avais la flemme d'écrire un pavé sur cette expérience sans saveur. On ne sait pas sur quel pied danser, entre désespoir post apo, action grand guignol et scénario bateau amené avec de gros sabots et à coups de.grosses références parfois absconses (pas joué au jeu). Le tout s'annulant l'un l'autre. Le mélange des genres n'est pas donné à tout le monde et n'est pas sud coréen qui veut.
ps : je n'ai vu que deux épisodes et d'autres disent que ça s'améliore au fil de la série. Je lui redonnerai peut être sa chance.

Dopesick
voilà une série maitrisée de bout en bout. Pourtant le réal a choisi de balader le spectateur d'année en année et d'histoires en histoires (3 arcs narratifs globalement) mais le tout se tient admirablement bien malgré la densité du scénario et grâce aux acteurs excellents. Keaton en tête mais aussi Kaitlyn Dever et surtout Michael Stuhlbarg qui restera comme l'un des plus gros salauds au sang froid de l'histoire des séries (vous voyez Kaa dans le Livre de la Jungle ?)
On explore les différentes composantes de la crise des opioides (victimes/patients, production/vente et recours judiciaires) et on passe de la compassion à la colère contre ces fdp de Sackler.

It's a sin
Très chouette série sur l'émancipation des gays en Angleterre et le train du sida qu'ils ont pris dans la gueule en même temps. C'est fun (faut dire qu'ils savent s'éclater dans tous les sens du terme), poignant et fatalement triste. Les acteurs sont cools.

The Hour
Série anglaise sur la création de la première émission d'investigation sur la BBC dans les années 50. Avec Ben Whishaw (Q dans Bond) et Dominic West (The Wire). C'est charmant, bien scénarisé mais c'est aussi assez théâtrale dans l'interprétation, les intrigues entre personnages et l'avancée de l'histoire (jolis raccourcis scénaristiques) malgré un contexte politique on ne peut plus sérieux. Du coup, ça se suit bien mais ça manque d'aspérités, de tripes et de rigueur je trouve.
Dans le même ton pince sans rire anglais, j'ai préféré Slow Horses.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 6523 msgs
ptitbgaz a écrit :
je n'ai vu que deux épisodes et d'autres disent que ça s'améliore au fil de la série. Je lui redonnerai peut être sa chance.


Si t'as pas joué aux jeux et que t'as pas aimé pas la peine d'insister mais sinon oui ça s'améliore après quelques épisodes, au début c'est vraiment en mode comedie/nawak (et c'est le ton des jeux bethesda a vrai dire, fallout a beau tapper des themes adultes c'est jamais très sérieux) mais ça devient plus intéressant ensuite.
 
Captain America
Membre Factor
Membre 2025 msgs
Big Apple a écrit :
Bon, alors, c'est quoi le problème? J'ai un souvenir ému de mes premiers moments à la sortie du Vault 13 de Fallout 1 pour aller chercher le jardin d'Eden en Kit..

Waterchip. Le JEK c'est dans Fallout 2, c'est la doyenne d'Aroyo qui envoi le chercher. Dans le 1er, il faut aller chercher une puce d'eau.
La série se passe bien après Fallout 4, qui lui même se passe bien après Fallout 2.
Il y a beaucoup de petits rappels des deux premiers épisodes, mais clairement la série s'appuie sur F4 et F76 pour quasi tous les éléments.

Le premier épisode est vraiment mal branlé, mais vraiment. Mal mis en place, mal présenté, ca donne exactement le contraire de ce qui doit être recherché dans un pilote, à savoir, accrocher le spectacteur. Mais ça s'améliore crescendo.

Mais, il faut vraiment s'attendre à retrouver l'ambiance (Si tant est qu'il y ait une ambiance) de F4 et non celle, ni du 1, ni du 2 ou l'humour était vraiment noir et encore moins ce qui se trouvait dans Tactics.
Il faut se rappeler aussi que F1 & 2 s'appuyait énormément sur l'imagination du à la pauvreté graphique de l'époque. (Ce qui marchait très bien, effectivement.)

Par ailleurs, dans Fallout 4, on trouve une Power Armor dès la première mission du jeu...
 
Palido
Carloser
Membre 1558 msgs
Big Apple a écrit :
Beaucoup de choses...

... pour ne pas réaliser que la série repose (plutôt logiquement) sur l'univers et le ton de Fallout vu par Bethesda, tel qu'il est connu aujourd'hui, plutôt que sur Fallout de Black Isle (qui date d'il y a près de 30 ans).

on éteint la TV ou on se revoit Mad Max 2

Ah oui, mais en fait, tu vis vraiment dans le passé ?

Je dis ça sans remettre en cause ton avis sur la série (je partage certains points), mais à un moment, il faut aussi accepter que des références du passé font partie du passé (dit-il en arborant une photo de Carlos).
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews