Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Forums

Les series TV du moment
GTB
Membre Factor
Membre 1965 msgs
Pourquoi animation japonaise? C'est le même constat technique partout (encore une fois, même s'il y a aussi des exceptions partout). Après, il y a les sensibilités aux approches, ça j'entends bien.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Admin 13433 msgs
Je regarde plus trop d'animations, occidentale ou japonaise, parce que je suis pas UN GROS BÉBÉ, mais j'ai pas l'impression de jeter un très gros pavé dans la mare quand je dis que l'animation occidentale est généralement plus fluide que l'animation japonaise. Je parle juste de la fluidité de l'animation, le nombre de frames pour un mouvement, pas la qualité artistique du dessin qui elle peut être plus subjective - et Gaben sait qu'il y a beaucoup de choses très très vilaines en animation occidentale. C'est sûrement un style, pas forcément que une contrainte technique, mais moi ça m'a toujours dérangé.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1965 msgs
Zaza le Nounours a écrit :
l'animation occidentale est généralement plus fluide que l'animation japonaise. Je parle juste de la fluidité de l'animation, le nombre de frames pour un mouvement


Fausse impression ça. Dans l'animation occidentale on trouve le même type de bidouilles à économie (dont des séquences à peu de frames). Après, chacun les utilisera plus ou moins intelligemment/efficacement pour que ça se sente le moins possible. Et puis il y a le rendu qui peu jouer dans la sensation. Quand des séries commes les Simpsons, Futurama ou Disenchantment ont 5 frames à la minutes ça choque moins vu le style graphique.

Mais encore une fois, si je tempère ton propos , je conviens qu'il est tout à fait valide. Quand dans Edgrunners t'as un plan dialogue de dos sur 2 persos qui discutent avec juste un léger trav, et aucun mouvement de quoique ce soit, c'est clairement un plan éco, tu fais ton dialogue sans rien avoir à animer. C'est vrai. Ca marche mais c'est chiche. Tout le monde préférerait avoir de l'animation aux petits oignons partout et dans chaque séquence, c'est sûr. Mais les réalités de production sont ce qu'elles sont aussi :/.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Admin 13433 msgs
GTB a écrit :
Fausse impression ça. Dans l'animation occidentale on trouve le même type de bidouilles à économie (dont des séquences à peu de frames). Après, chacun les utilisera plus ou moins intelligemment/efficacement pour que ça se sente le moins possible. Et puis il y a le rendu qui peu jouer dans la sensation. Quand des séries commes les Simpsons, Futurama ou Disenchantment ont 5 frames à la minutes ça choque moins vu le style graphique.


Non mais ça c'est archi faux, regarde n'importe quel vieux Tex Avery, Looney Tunes, même les Simpson pour un truc plus récent, c'est pas de l'anim à 120 FPS on est d'accord mais on est à des années-lumière de 99% des animes où un perso qui marche le fait avec 3 frames. Les plus ou moins gros plans sur des visages complètement statiques où tu vas juste avoir juste avoir trois variations de bouche ouverte pour un personnage qui parle, ça ferait même rigoler South Park mais t'as ça dans tous les animes du monde.
 
Connard
Membre Factor
Membre 25 msgs
C'est probablement une question de budget aussi. Il me semble qu'un épisode de Futurama ou de Final Space coûtent autour du million de dollars à produire. One Piece est à 90k$ par épisode, les animes semblant être entre 50k$ et 180k$ par épisode. Death Note étant une exception, ayant été à 1 million aussi, manifestement.
 
Muchacho
Héros de Factor
Membre 1546 msgs
Mon avis:

1) C'est un choix artistico-économique.

2) Personne n'en a rien a branler à part Zaza (mais l'argument est valide en soit).
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6195 msgs
BLACK DOG : BEIGN A TEACHER
Une prof fait ses premiers pas en tant qu'enseignante en Corée.



Alors le début c'est la grosse claque, super série, énorme. Par la suite la série ne parvient pas à garder la qualité tout le long et reste au final en surface sans toucher aux sujets un peu tabou, mais ça reste sympa.
On y voit une fois encore que les coréens sont quand même proches de nous en terme de culture, j'ai pas franchement été dépaysé par les comportements des personnages et leur attitude en société.
Le début de la série est assez technique, faut s'accrocher un peu, c'est pas mal d'en savoir un peu sur le système éducatif coréen avant de regarder, à savoir, les enfants sont des esclaves, ils travaillent comme les notre le jour, puis la nuit, jusqu'à 22 heures minimum, ils continuent de bosser dans des académies.
Donc école publique ou privée la journée, puis académie le soir. Par contre je ne sais pas dans quelle proportion tout le monde bosse comme ça, sont-ce seulement ceux qui veulent entrer dans de grandes université ou même celui qui a moins d'ambition doit faire pareil ? Je ne sais pas trop. La Corée a le taux de suicide le plus élevé au monde. Faudrait sans doute qu'ils revoient leur copie.

J'ai vraiment beaucoup aimé, mais elle n'est pas sans défaut. Les murs ont trop d'oreille et les flashback de scènes qu'on a déjà vu, trop nombreux.


Bee and the puppy cat lazy in space sur netflix




Apparemment c'est une version remaster d'une série qui existait déjà.

Au début je ne comprenais pas du tout le style, c'est wtf mais pas trop, pas aussi bizarre qu'un THE EXTERNAL WORLD de David OReilly par exemple. Avec une écriture vraiment basique qui m'échappe totalement.
Mais après, je m'habitue à la narration si basique, un peu de sens s'en dégage, quelques concepts rigolos, rien de bien fort mais la mignontitude de puppycat, des environnements, le choix des couleurs rattrapent tout.
Alors je ne sais pas trop pourquoi mais je suis sous le charme de cette série.
Objectivement c'est quand même pas du travail d'écriture de haut niveau, c'est le moins que l'on puisse dire.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3359 msgs
Toujours chez Frederator y'a Bravest Warriors qui est bien plus sympas, curieux que Netflix ne l'ai pas récupéré d'ailleurs.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6195 msgs
Je ne connais pas, je regarderais, mais je doute que ça soit plus sympa car il n'y a pas puppycat qui crève l'écran.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3359 msgs
Il y a la magnitude de Catbug à la place, c'est tout aussi bien.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1965 msgs
@Zaza> Je réponds un peu tardivement mais peu de temps et je voulais prendre du recul sur ce que tu dis. Alors oublions les Tex Avery, j'évoquais l'animation actuelle.
Je vois très bien de quoi tu parles, du genre de plans à peu de frames, et des astuces du type plan torse pour s'épargner l'anim des jambes, gros plans yeux pour s'épargner l'anim de la bouche etc...Bien sûr qu'il y a tout ça dans la japanime. Mais fait avec suffisamment d'intelligence et de punch ça passe bien (comme le dit Muchacho, tout le monde s'en fout du coup). Et puis surtout c'est aussi le cas de l'animation occidentale. Quand on regarde ce que produit ces dernières années l'animation occidentale et la japanime, j'ai pas spécialement l'impression d'une animation plus chiadée avec beaucoup plus de frame chez nous. Pour imager ce constat que je me fais, voilà des séries récentes qui me viennent en tête d'un côté et de l'autre.

Occident:
- Hilda
- Rick & Morty
- Disenchantement
- Archer
- InsideJob
- Bojack Horseman
- Vox Machina
- Invincible
- Family Guy
- Castlevania
- LastMan

Japon:
- Demon Slayer
- Violet Evergarden
- Vinland Saga
- Attack on Titan
- The Promised Neverland
- Jujutsu Kaisen
- Psycho-Pass
- Little Witch Academia

Bref, j'ai pas le sentiment d'avoir d'un côté une anim' vraiment au rabais et de l'autre nettement moins. On retrouve des principes d'economie des 2 côtés, et parfois un peu plus de frames, un peu moins de plans fixes dans quelques prod occidentale, mais compensé par une mise en scène chez les nippons.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 640 msgs
GTB a écrit :
Ceci


Mais même au delà de ça, ça fait des années que l'animation fait dans le recyclage et l'économie de moyen,même chez les grands classiques
 
GTB
Membre Factor
Membre 1965 msgs
@Arsh> Zaza insistait surtout sur le nombre de frames. Et faut admettre que les Jap s'économisent pas mal d'animation en utilisant des astuces, et parfois dans certaines séquences on sent que quelques frames en plus seraient bien utiles. Il faut aussi admettre que l'animation occidentale s'offre parfois ces frames nécessaires. Mais c'est loin d'être systématique (on le voit dans les ex que j'ai posté). J'ai vraiment pas l'impression qu'on puisse dire que l'animation occidentale est notablement et toujours plus fluide que la japanime. De mon point de vue, il y a une équivalence globalement.
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 278 msgs
Après ce qui peut changer l'impression globale c'est que dans la japanime il y a beaucoup plus de productions à petits budgets. Je pense à tous ces isekai produits à la chaine dont l'animation fait saigner les yeux et dont le scénario donne envie de se frapper la tête sur les murs en hurlant.

D'ailleurs au passage, j'ai tenté Re:zero saison 2, et bah c'est pas fameux. C'est con, j'avais bien aimé la première saison et c'était pour moi un des rares isekai qui valaient le coup. Mais il il y a une sorte de malédiction qui touche les animés heroic fantasy et en particulier ce genre là, en fait comme le genre est hyper-saturé ils essayent tous de se distinguer avec un concept de départ un peu original.
Sauf qu'une fois le concept de départ épuisé (ce qui ne prend souvent qu'une demi-saison) il n'y a plus rien. Et du coup on se rend compte que l'univers est pauvre, que les personnages secondaires sont transparents et que globalement l'histoire ne va nulle part.
C'est un peu ça pour Re:zero, qui se contente dans cette saison de répéter la même boucle encore et encore et d'utiliser les pires facilités d'écriture pour maintenir la tension. Sauf que ça ne marche pas, l'évolution de l'univers et du héro n'a manifestement pas été réfléchie au delà du concept de départ.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6195 msgs
Comment peut on passer d'une série de la qualité de The Haunting of xxx, ou encore l'excellent Midnight Mass (sermon de minuit) à Midnight club ?
Que s'est il passé pour avoir un tel downgrade.

Si l'objectif est de faire une série pour ado, enfant, style collection "chair de poule", ça passe encore, c'est pas excellent, mais ça passe, mais pour un adulte, spécialement de type mâle alpha, c'est vraiment pas terrible.
Beaucoup trop de défauts pour en faire la liste, mais c'est fadasse, certains passages sont affligeants (quand les gosses racontent des histoires c'est souvent pénibles) tandis que l'intrigue principale peine à décoller.

EDIT : je viens d'aller voir des critiques presses car je me demandais s'il y avait des infos à ce sujet, je n'en ai pas trouvé mais j'aime bien la critique de libe qui est plus pertinente que la mienne :

on pense à Chair de poule, anthologie d’horreur pour tout-petits, tant tout ça est flemmard, éculé et en plus moche. C’est l’horreur façon Riverdale, à destination des 15 ans et plus. Pire, c’est de l’épouvante pour des adultes qui ne veulent pas être trop épouvantés. Le triomphe du mou, du tiède, du confortable. La très grande médiocrité de l’ensemble est d’autant plus regrettable qu’il y a quelques belles choses noyées dans cet océan de banalités.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1965 msgs
Le vertueux> Alors ça s'explique, Flanagan n'a quasi rien fait sur cette série, contrairement aux autres qu'il a produit, écrit et réalisé dans leur totalité ou presque. Sur Midnight Club il chapeaute le truc.

J'imagine que ça explique que cette série ne m'a jamais tenté alors que je suis client de Flanagan.

Anglemort> c'est vrai aussi.
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 799 msgs
Andor :
Ca n'a rien à voir avec les autres Star Wars, aussi pas évident à juger : y a pas un sabre laser, pas un jedi. C'est lent, mais la tension finit par vraiment bien monter et l'épisode 6 est bon. La série a l'intérêt de montrer une autre facette de leur univers, qui correspond mieux à l'adulte que je suis devenu que toutes les autres séries, films ou dessins animés sortis. C'est vraiment dans la veine de Rogue One, donc qui a aimé le film devrait apprécier la série. Maintenant, je reste un fanboy aussi je ne suis sans doute pas le mieux placé pour évoquer les qualités objectives de la série. Bon casting, décors sobres, rien de choquant niveau effets spéciaux, musiques "originales". Ce que Star Wars a produit de mieux depuis Rogue One.
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1763 msgs
Les anneaux de pouvoir (pas faire grand chose)
Malgré le fait que je m'endorme à chaque épisode, je n'ai pas besoin de demander ce qu'il s'est passé à ma femme plus assidue, pour comprendre ce qu'il s'est passé à l'épisode précédent : rien.
Entre ça et les incohérences nombreuses : les 3 ou 4 navires numénoréens accompagnés des sous marins qui devaient contenir les chevaux et le reste, le banquet d'Astérix à peine la légion Orque vaincue, les deux elfes qui se tapent des centaines de km en robe de chambre sans provision pour aller voir les nains, les pieds velus qui font des hommages à ceux qu'ils ont perdu mais qui n'hésitent pas à laisser tout le monde crever, etc
Egalement les personnages qui ont le charisme d'un buffet d'endives, ceux à qui on a envie de mettre des claques tant ils sont bêtes alors qu'ils sont censés êtres des surhommes qui ont des centaines d'années pour les insulaires, voir des milliers pour les elfes.
Le suspens à deux centimes euros sur la possible mort d'un personnage qui vaincra de toutes façon Sauron dans quelques saisons.

La liste est trop longue. C'est vraiment de la merde.
 
ptitbgaz
Membre Factor
Membre 1770 msgs
Mendoza a écrit :
Andor :
Ca n'a rien à voir avec les autres Star Wars, aussi pas évident à juger : y a pas un sabre laser, pas un jedi. C'est lent, mais la tension finit par vraiment bien monter et l'épisode 6 est bon. La série a l'intérêt de montrer une autre facette de leur univers, qui correspond mieux à l'adulte que je suis devenu que toutes les autres séries, films ou dessins animés sortis. C'est vraiment dans la veine de Rogue One, donc qui a aimé le film devrait apprécier la série. Maintenant, je reste un fanboy aussi je ne suis sans doute pas le mieux placé pour évoquer les qualités objectives de la série. Bon casting, décors sobres, rien de choquant niveau effets spéciaux, musiques "originales". Ce que Star Wars a produit de mieux depuis Rogue One.


Bah je ne suis pas un fanboy (les derniers m'ont gonflé, les premiers ont mal vieilli et mon préféré est le n°3), je suis d'accord sur Andor. C'est sobre mais élégant, grave sans être pathos et le scénario est plutôt habilement distillé avec quelques décors grandioses qui rappellent qu'on est dans de la SF. Javais aussi aimé Bobba Fett The Mandalorian (erreur, pas la même). Évidemment, maintenant il faut que ça décolle et passe en vitesse hyper-espace (haha... hum)

Tokyo Vice: très chouette série produite (et réalisée pour le 1er épisode) par Michael Mann. Tirée de l'histoire vécue mais adaptée du premier journaliste occidental à intégrer le journal le plus vendu du Japon. Il s'intéresse au milieu des Yakuzas... Mise en scène élégante et belle photo (avec lumières et séquences de boites de nuit chères à Mann), scénario bien ficelé et bien amené avec ces persos dont les trajectoires se chevauchent (au propre comme au figuré :D). Ansel Elgort est bon en jeune journaliste exalté et charmeur et les compromissions/faiblesses de la société japonaise vis à vis du banditisme finement dépeintes.
 
CBL
L.A.mming
Admin 17030 msgs
Andor est bien tourné, bien raconté et bien joué mais fait tout pour ne pas sortir en dehors des clous. Mais ce que ça raconte est super basique. On a l'impression d'avoir vu tout cela un gros paquet de fois dans Star Wars ou ailleurs.

Et le coup du casse, c'est importe quoi. On va nous faire croire qu'à ce niveau de technologie ils payent les soldats avec des bouts de métal ? Et pourquoi ils gardent des stocks ? Les mecs sont payés tous les mois donc Ils se font chier à tout amener sur la planète pour après le redistribuer totalement ?

Star Wars ne fait jamais vraiment de sens mais la trilogie originale conservait une certaine cohérence et une logique.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews