Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Swoosh
Membre Factor
Membre 199 msgs
Pareil, je m'étais bien emmerdé devant Venom et la performance de Tom Hardy m'avait fait pitié, d'autant plus que c'était pour moi l'attrait principal du film...

Sinon j'ai vu l'adaptation Netflix de Blame! et putain quelle déprime ! Entre le rythme à chier, Killy le vieux zombie et les clichés dégoulinants des deux pseudo amourettes, j'ai eu mal. La ville est tellement sous-exploitée, les personnages sont chiants comme des persos lambda de manga ou JRPG, visuellement ça va du lisse et un peu creux au vraiment crade. Je sais que l'exercice était difficile mais là ils se sont plantés avec brio.



The Nile Hilton Incident (Le Caire confidentiel)
Un polar autour de la corruption sur fond de printemps arabe. J'ai passé un bon moment. C'est un peu étrange, pas forcément toujours très cohérent, mais il y a une sorte d'ambiance que j'ai bien aimée. La musique y est pour beaucoup.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
Blame! j'ai bien aimé perso. Ça m'a donné envie de m'intéresser au matériau d'origine, du coup l'objectif est atteint je pense. En me renseignant sur le manga, j'ai effectivement constaté l'ampleur incroyable et toute la complexité de retranscrire un truc pareil en un film d'1h30. C'était juste pas faisable. Même sans connaitre le manga on sent très bien que ça n'est qu'un morceau de quelque chose. Je crois que l'intention était réellement de servir d'introduction, de tremplin vers le manga...et je trouve que c'est réussi sur ce plan. D'après les retours de ceux qui connaissent le manga, globalement ils semblent dire que le film s'en sort honorablement.

Sinon Venom, Tom Hardy ou pas ça sentait l'ennui à 3 bornes. Pas de surprise à ce niveau.
 
Temujin
Membre Factor
Membre 2194 msgs
Vu Spider-Man Into the Spider Verse et c'est la grosse claque.

Visuels qui tuent, check.
BO qui tue, check.
Ecriture qui tue, check.
Casting et jeu qui tue, check.

Une pepite et probablement instantanement mon film de super-hero prefere.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1344 msgs
La même ici, je ne pensais pas autant apprécier un film Spiderman.

Ça éclate n'importe quel film marvel sur les 10 dernières années, il faut une suite.
 
hohun
Membre Factor
Redac 5083 msgs
Mercy.

J'aurais dû m'arrêter à "Un film Netflix".

Le propos est idiot et le twist final tellement sorti de nulle part qu'il rend les motivations et les actions de certains personnages complètement débiles.

C'est le film que M. Night Shyamalan aurait fait s'il avait été scolarisé en segpa.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
T'aurais surtout dû t’arrêter au trailer; bien plus parlant sur la qualité du film que "un film Netflix" (loin de produire ou distribuer que des bouses).
 
hohun
Membre Factor
Redac 5083 msgs
Ben jusqu'ici, tous les films Netflix que j'ai vus et qui n'ont pas reçu un buzz positif se sont avérés être des films assez merdiques.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14767 msgs
Pareil. C'est du direct-to-vidéo survendu.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
hohun a écrit :
Ben jusqu'ici, tous les films Netflix que j'ai vus et qui n'ont pas reçu un buzz positif se sont avérés être des films assez merdiques.


En gros, tous les films Netflix qui ne sont pas perçus comme bons tu ne les a pas trouvé terribles...il semble y avoir une logique là dedans ^^. Après je suis loin de dire qu'ils sont tous bons hein, qu'on se comprenne bien. Il y a un paquet de truc pas terribles voire à chier. Mais c'est pas systématique.

Perso je ne classerais pas comme bouses:
- Beasts of No Nation
- Okja
- Swiss Army Man (c'est pas une production Netflix, mais une distribution...comme Mercy)
- Annihilation
- The Ballad of Buster Scruggs
- Roma
- 7 Anos
- 1922
- Gerald's Game
- The Christmas Chronicles
- Outlaw King
- Apostle
- The Night Comes For Us
- Operation Finale
- Erremantari
- Calibre
- 22 July
- The Invisible Guest
- Mudbound
- First They Killed My Father
- Tallulah
- Kodachrome
- Blue Jay
- The Discovery
- Hold The Dark


etc...j'en oublie surement. C'est pas forcément des grand films, ils sont imparfaits...mais pas des bouses ^^.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3735 msgs
GTB a écrit :
hohun a écrit :
Ben jusqu'ici, tous les films Netflix que j'ai vus et qui n'ont pas reçu un buzz positif se sont avérés être des films assez merdiques.


En gros, tous les films Netflix qui ne sont pas perçus comme bons tu ne les a pas trouvé terribles...il semble y avoir une logique là dedans ^^. Après je suis loin de dire qu'ils sont tous bons hein, qu'on se comprenne bien. Il y a un paquet de truc pas terribles voire à chier. Mais c'est pas systématique.

Perso je ne classerais pas comme bouses:
- Beasts of No Nation
- Okja
- Swiss Army Man (c'est pas une production Netflix, mais une distribution...comme Mercy)
- Annihilation
- The Ballad of Buster Scruggs
- Roma
- 7 Anos
- 1922
- Gerald's Game
- The Christmas Chronicles
- Outlaw King
- Apostle
- The Night Comes For Us
- Operation Finale
- Erremantari
- Calibre
- 22 July
- The Invisible Guest
- Mudbound
- First They Killed My Father
- Tallulah
- Kodachrome
- Blue Jay
- The Discovery
- Hold The Dark


etc...j'en oublie surement. C'est pas forcément des grand films, ils sont imparfaits...mais pas des bouses ^^.

Un bon paquet de série B dans ta liste assumée ou non.
Et The Ballad of Buster Scruggs dat déception, le film commencait si bien.

Pour moi globalement les films netflix sont au moins, pour la forme, tous, dans le haut du panier, mais pas mal sont ratés dans le fond ou vains.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1729 msgs
C'est pas faux...but still. Pour le formuler autrement, je ne trouve pas la programmation Netflix particulièrement moins bonne que la programmation d'autres boites de prod. Et faut avouer qu'ils essaient de faire mieux/de progresser. En salle, je ne suis absolument plus intéressé par les blockbusters qui sont des purges garanties sauf rares exceptions...et je pèse mes mots. Là pour le coup, oui on est dans la bouse survendue et dont le marketing t'interpelle à coup de masse dans la gueule. 200 millions pour des trucs vide, au mieux fades, au pire complètement idiots, et foutrement moches la plupart du temps...pas vraiment la crème du cinéma on en conviendra qui truste le marché. Et dans le reste, la grosse majorité est imparfaite également, voire pas mal de médiocre/nul. Et je distingue bien imparfait -qui peut tout à fait me convenir- et nul. Alors oui, forcément avec 600 films ou plus par an, on peut tomber sur une petite dizaine de films qu'on trouve vraiment très bon (et encore certaines années je galère). Mais bon je ne trouve pas le ratio spécialement plus honorable.

Alors, encore une fois, c'est pas tous des grands films dans cette liste, Netflix produit/distribue aussi des trucs très discutables ou pire, je ne dis pas le contraire...mais au fond je ne trouve pas ça pire que les sorties chaque semaine en salle et il y a des choses tout à fait correctes voire bonnes.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1344 msgs
J'ai surtout l'impression que Netflix file carte blanche et le chèque qui va avec à tout et n'importe quoi sans trop contrôler la qualité finale du bousin.

Je me fait souvent hyper par les trailers et une fois le truc sorti le soufflet retombe aussitôt dés les premières critiques qui vont souvent dans le même sens "vu et revu".
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 896 msgs
Comme c'est Noël, j'emmène mes filles voir des films pour elles.

Marry Poppins: Comme dirait Jean-Claude V, she's back, la Marie, physically and mentally. Les enfants ont leur La La Land. Acidulé, guimauve à tous les étages, mais c'est du beau cinéma bien cucul comme on les aime. Ou pas. A la photographie et chez les costumiers, ils ont bossé comme des dingues. Chapeau! Ah non, Parapluie!

Mia et le lion blanc : Ouais, c'est un peu manichéen et c'est pas du grand cinéma, mais bon, c'est un VRAI lion, il est pas en CGI comme l'ours de the Revenant contre lequel se battait cette tafiole de Di Carpaccio. Non non, ici, c'est du vrai de vrai. Du couillu à la Roar! Faut dire que pendant tout le film, on voit une fille qui grandit avec un putain de lion qui pourrait la bouffer en 3 secondes. Le film que Kessel aurait aimé voir. Rien que pour ça, c'est une prouesse. J'ai même appris un truc délire : en Afrique du Sud (où le film a été tourné... et où il a été interdit de diffusion), il y a des élevages de lions qui ne servent qu'à amuser les riches touristes qui s'amusent à les shooter à l'arbalète sous la houlette d'un guide à la déontologie douteuse pour se faire des trophées (et des selfies). C'est important, ça, les selfies. Moi, je te foutrai ça direct dans un bain d'acide sulfurique avec des piranhas sous amphétamines.

Die Hard 1 : Comme dit sur la tribune, voilà un vrai film de Noël. Je l'ai revu tout seul comme chaque année, même ma femme n'aime pas. M'en fous. C'est ma branlette de Noël. Ce film est juste un chef-d-oeuvre. Faut que je pense à allumer un cierge pour Alan Rickman. Et la réalisation, bordel, quelle merveille. Tous ces petits détails qui s’emboîtent à la perfection, toutes ces petites scènes qui ont des répercussions logiques et géniales une heure après ("faire le poing avec les pieds", la photo de famille que Holly couche sur la table, Elie qui fait un business foireux avec Hans, et puis toutes les métaphores, "la méticuleuse précision dans le détail" à propos des maquettes que Hans affectionnait enfant et qu'il a transposé à son plan machiavélique, ou encore la Rolex qu'Elie avait offerte à Holly et à laquelle Hans se cramponne au 30ème étage...).
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4958 msgs
Mother!

C'est une film"métaphore" et perso j'ai horreur de ça. Je déteste les métaphores, je trouve que c'est un moyen un peu facile et cucu pour parler d'une thématique quand on n'est pas capable de le faire dans un système narratif classique.

La fin d'une série très terre à terre comme The Wire me pousse finalement d'avantages à la réflexion et sa portée philosophique me semble plus importante, mais ça n'est clairement pas le même taf d'écriture.
Mais admettons, le cinema c'est de l'art, ça n'est pas parce que je trouve cucu et affligeant les métaphores et autres symboles que c'est ça l'est fondamentalement, ça n'est que ma perception.

Le film ici est super bien mis en scène, ambiance puissante, angoissant, ça fonctionne super bien. Ensuite ça dérive, moi je continue d'accrocher, mais on sent que ça va être difficile de conclure.

Et la conclusion arrive, ouais ok, c'était juste une longue métaphore, dommage. On essaye d'analyser, on comprend plus ou moins où l'auteur voulait en venir, on regarde les analyses sur le net, on lit les interventions du réalisateurs, tout ça est bien bancal, la thématique est très proche de mes paradigmes favoris pourtant ça ne me touche pas, la faute aux symboles qui atténuent toujours un peu le discours, comme filtré par tout un tas d'effets trop bavards.
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 465 msgs
Ba tu cherches trop, il suffit de se laisser porter sans se focaliser sur le pourquoi.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3735 msgs
Halloween 2018

Un semi ratage, le film n'est pas ridicule, mais pas très loin de l'être, Myers n’est pas assez suggéré, bien trop visible, mal rythmé dans les scènes de meutres, l'exposition du début est plate, la grosse scène finale est décousue et aurait du etre plus longue quitte à en faire un film de huis clos, les ficelles du renversement proie/traqueur sont bien trop grosses, reste la photo propre, et bien entendu la musique qui fait toujours le taf, et heureusement qu'elle est la...
Le prequel de Rob Zombie était bien plus appréciable, de loin.
 
Le dernier film que vous avez regardé²

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews