Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Les Fact'Or 2020

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor

Le soufflé trop vite retombé

Ricardo - Cyberpunk 2077 (Xbox One X)
Évidemment. C’est probablement le plus gros gadin qu’un jeu ait pu se prendre à sa sortie (précipitée). Je vais attendre au moins 6 mois avant de m’y remettre (et j’aurai peut-être la Cerise X d’ici là)



Laurent - TrackMania 2020 (PC)
On prend les mêmes et on recommence. Sauf qu’au lieu de capitaliser sur ses bases, le jeu essaye de se réinventer de zero, et perd au passage un netcode qui avait fait ses preuves. Dommage.



Billou - TrackMania 2020 (PC)
La même. Passée la découverte de sa nouvelle plastique et d’un éditeur qui intègre juste ce que les fans avaient bricolé dans leur coin, le jeu offre à sa sortie une campagne sans saveur, des menus imbitables et beaucoup d’options multijoueur pour au final pas grand chose. J’attendais mieux du reboot de TrackMania Stadium. Ex aequo avec Wildfire qui promettait beaucoup et se plante lamentablement, la faute à un gameplay mal fichu et des IAs aux scripts qui font n’importe quoi.


Nicaulas - Crusader Kings III (PC)
Attendu -évidemment- comme le messie, CKIII a certes convaincu beaucoup de monde, mais aussi déçu une petite frange des fans du II. En cause, une simplification de certains systèmes de jeu, et une fâcheuse tendance à être un générateur de blagues plus qu’un jeu de stratégie, les deux étant liés.



Frostis Advance - Cyberpunk 2077 (toutes plateformes)
Le jeu du turfu au 1000 promesses, qui se prend les pieds dans le tapis. Sorti au pire des moments, à savoir celui entre deux générations, complètement à la ramasse sur PS4 et Xbox One, jouable mais pas ouf sur PS5 et Xbox Series X, et ne pouvant livrer son vrai visage sur PC à cause de cartes graphiques en rupture… Vivement dans 6 mois, qu’il se montre totalement comme il se doit ! Au moins graphiquement.


Fougère - Wasteland 3 (PC)
Les années et l’expérience que j’ai accumulées depuis la sortie de Wasteland 2 ont été cruelles. Je l’attendais comme un nouveau RPG en tour par tour plein d’intelligence, j’ai eu le droit à une version réchauffée et fainéante de ce qui avait fait le sel du précédent opus.

Le GOTY

Nicaulas - Monster Train (PC)
“Qu’est-ce que c’est encore que ce clone de Slay The Spire à peine moins moche ?” déclara notre héros avant d’être happé dans un vortex temporel et d’oublier tous les autres jeux de cette année.



Ricardo - The Last Of Us Part II (PS4 Pro)
Rarement (jamais?) un jeu ne m’a fait passé par autant d'émotions d’une telle intensité. J’ai particulièrement apprécié le rythme, les dialogues matures et bien écrits, et les sujets abordés.



Laurent - Cyberpunk 2077 (PC)
Si si. Une ville entière à visiter. Un futur -coloré- bariolé, et un contenu de dingue fruit d’un travail de titans. Dégradé par des bugs et loin d’être parfait, mais une plongée dans un autre univers.


Billou - Desperados III (PC)
La tactique temps réel ne s’est jamais aussi bien portée depuis que Mimimi a repris le flambeau. En un jeu (Shadow Tactics), ils sont devenus les maîtres incontestés du genre. Aussi on ne se faisait pas trop d'idées sur la tournure qu’allait prendre Desperados III. Une formule raffinée, à plus gros budget pour un jeu doudou au gameplay parfait.



CBL - Half-Life : Alyx (PC)
La killer app de la VR. C’est beau, c’est fun, c’est bien optimisé, c’est bien raconté et c’est relativement long. Je pourrais coller le jeu dans toutes les catégories mais je vais tenter de parler d’autre chose. Le seul défaut est que maintenant on attend Half-Life 3 encore plus alors qu’on avait fait notre deuil.



Frostis Advance - Animal Crossing : New Horizons (Switch)
Ce n’est pas le plus beau jeu, ni celui qui a révolutionné la série, mais cet épisode Switch est sorti au bon moment : pile pendant le premier confinement et pendant que j’étais en chômage partiel. Autant dire que j’ai lâché un paquet d’heures (350 actuellement…) et que j’y joue presque tous les jours. Je n’arrive pas à me lasser de ce titre tant il m’apporte de la sérénité dans une année 2020 bien pourrave. 



Feed - Hades (PC)
Un rogue-lite qui plaît aux gens qui n’aiment pas les rogue-lites. Avec une vraie histoire bien racontée, une direction artistique fantastique et une excellente bande son. Les mécaniques de jeu sont équilibrées aux petits oignons et le tout est superbement enrobé. Le représentant parfait du “encore une partie”. (Mais aussi Monster Hunter World : Iceborne (PC) C’est encore plus de Monster Hunter, donc c'est forcément bien.)





Rozzo - The Last Of Us Part II (PS4)
Naughty Dog livre tout simplement l’un des jeux les plus importants de cette génération de consoles en fin de vie. Une surprise ? Non, les bougres avaient commis le même tour de magie avec le premier épisode. Que dire de plus, sinon que votre noble serviteur porte encore des séquelles de ces trentes heures de jeu, leur violence, leur apprêté.


Kallen - Spiritfarer (Switch)
J’ai longuement hésité avec Animal Crossing : New Horizon vu le nombre d’heures passées dessus, mais Spiritfarer m’a vraiment laissé un souvenir doux, apaisant. Je ne sais pas s’il a fait écho à mon vécu ou autre, mais ce jeu m’a vraiment touché. C’est une pépite qui mérite vraiment d’être savourée, de prendre son temps (la preuve, je suis dans le déni et refuse de faire mon dernier voyage…).



Fougère - Black Mesa (PC)
Surprise ! Tout le monde s'attendait à un bon gros Hades, MAIS NON ! Déjà parce que j’en ai beaucoup parlé, et parce que même si j’y ai joué cette année, il m’a clairement moins marqué que Black Mesa. Cette ré-imagination du premier Half Life était juste parfaite pour un gars comme moi qui a découvert ce bon Dr Freeman avec Half Life 2. Et voir l’inventivité qu’était capable de déployer Valve il y a tant d'années me laisse dire qu’il mérite leur place de légende dans l’industrie.



ZeP - Half-Life : Alyx (PC)
 
Rechercher sur Factornews