Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ARTICLE

Les Fact'Or 2020

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor

L'histoire

Nicaulas - Mafia Definitive Edition (PC)
Tout comme l’original, ce remake prend un peu de Scorsese, De Palma et Leone, et secoue très fort. Du coup, l’histoire a l’efficacité de sa simplicité.



Feed - Hades (PC)
C’est de la mythologie grecque, c’est connu, et après God of War, voici un autre point de vue de ces récits. Pour qui s’intéresse un minimum à cet univers, c’est prenant.



CBL - Cyberpunk 2077 (PC)
La quête principale est assez prévisible et reste finalement très en surface de sujets philosophiques mais les dialogues sont savoureux et les PNJs sont attachants. Les quêtes secondaires sont variées et bien écrites, le tout avec un savant mélange de sujets graves et de déconne totale.



Billou - Lair of the Clockwork God (PC)
Le dernier petit chef d’oeuvre de Dan Marshall et Ben Ward n’est pas seulement drôle, attachant et malin dans son improbable tambouille point & click/plateforme, il se paye aussi une histoire rocambolesque qui va à 100 à l’heure, dans tous les sens et ne laisse jamais respirer le joueur et ses héros.



Frostis Advance - Yakuza Like A Dragon (Xbox One)
Mon tout premier Yakuza ! Et pour cet épisode, je découvre Ichiban Kasuga, un jeune homme un peu paumé, recrue de la famille Arakawa. Attachant mais un peu trop obnubilé par son patriarche, il accepte d'en prendre plein la gueule à la place d'un autre membre de la famille, en guise de remerciement de l'avoir sorti de son trou. La suite du jeu propose toute une vision du Japon, en mettant en avant des personnages laissés pour compte, chose que l’on voit très rarement dans un jeu vidéo. C’est bien écrit, drôle mais sérieux en même temps. 



Fougère - Baldur’s Gate 3 (PC)
Alors oui, c’est encore en accès anticipé, et oui j’ai dit dans ma preview que la cohérence narrative était à la ramasse. MAIS ! Mais il y a quand même un super début d’histoire dans ce premier chapitre de BG 3. Entre un démon qui vous propose un marché dès le début, des compagnons tous plus louches les uns que les autres ou la galerie de NPC que vous croisez après avoir échoué, c’est prometteur. Et je suis impatient d’en voir plus !



ZeP - Crusader Kings III (PC)

La narration

Feed - Hades (PC)
Oui, encore. Toutes les pièces s’emboîtent parfaitement. Le gameplay avance la narration, qui se fait au détour des personnages rencontrés et qui ajoutent de nouvelles mécaniques au jeu.


Billou - Observer : System Redux (PS5)
J’étais complètement passé à côté du jeu à sa sortie. Le remaster sur PS5 et Xbox Cerises m’a permis de m’y plonger en le découvrant avec sa toute nouvelle patine ray-tracée et quel trip ! Entre ses interrogatoires par visiophone du futur interposé dans le dédale labyrinthique de cet immeuble délabré et ces “aventures intérieures interactives” qui s’invitent de temps à autre pour faire enfin progresser l’intrigue, le jeu déroule son rythme assez brillamment.



Rozzo - The Last Of Us : Part II (PS4)
Pour Ellie, Joel, et toute la clique. J’ai écrit un article sur la narration du titre tellement celle-ci m’a marqué.


Nicaulas - Black Mesa (PC)
En plus de la narration en plan-séquence d’Half-Life, discutée et rediscutée depuis plus de 20 ans, c’est le storytelling environnemental de ce remake qui fait mouche, y compris sur Xen.



Kallen - Spiritfarer (Switch)


Fougère - Hades (PC)
Oui, bah il fallait bien que j’en parle à un moment ! Je me permet de caser Hadès dans la narration, parce que c’est cette année qu’on à eu le fin mot de l’histoire ! Et qu’est ce que c’était satisfaisant ! La maestria déployée par Supergiant dans la narration de toute cette aventure à travers ses personnages, c’est quelque chose qui manque cruellement à beaucoup de studios. Qu’ils continuent comme ça, on sera tous très contents !
 

Le fou-rire

Nicaulas - Noita (PC)
Vous vous souvenez de cette vieille vidéo de la beta de Minecraft, où un type veut se construire une cheminée et fout le feu à la maison qu’il a passé des heures à construire ? Noita nous fait vivre ça, en boucle, et c’est tellement hilarant qu’on en redemande.



Ricardo - Helheim Hassle (découvert sur One X, acheté en promo sur Switch)
Jeu d’aventure/puzzle passé complètement inaperçu mais qui renferme un sens de l’humour hors du commun que ce soit dans ses (nombreux) dialogues ou dans son gameplay même. Mon coup de cœur de l’année.


Kallen - Among Us (PC)
“Il ment ! Sa voix est plus aiguë que d'habitude, ou comment tous les motifs sont bons pour rejeter les accusations de traître sur les autres. On ricane, on jubile, j’en attendais pas moins (même si le jeu est moche comme un pou).



Rozzo - Phasmophobia (PC)
Je pensais vraiment que Phasmophobia allait m’occuper avec mes amis une petite soirée, qu’on en ferait gentiment le tour et surtout, surtout qu’il ferait aussi peur qu’un Day by Daylight. J’ai eu faux sur toute la ligne : Pendant pas loin de 25h, j’ai eu les chocottes, j’ai découvert une nouvelle manière d’aborder le jeu d’horreur, et bon sang, qu’est-ce que je me suis marré.  


Feed - Maneater (PC)
C’est bête, digne d’un film sur RTL9, mais tellement débile que ça en est marrant. Pour ne rien gâcher, le jeu est fort sympathique et c’est un plaisir d’arriver au bout de l’aventure de ce requin (après avoir mangé environ 30000 personnes).



CBL - Untitled Goose Game (PC)
House House a eu la bonne idée d’ajouter un mode co-op à leur simulateur d’oie. Ça rend le jeu super facile mais encore plus marrant. Honk!



Billou - Chicken Police (PC)
Avec une traduction française qui sait transcrire à la perfection ses blagues aviaires et des acteurs qui jouent leur rôle de poulets comme des vrais stars de cinéma, l’absurde propos de Chicken Police (un thriller noir des années 40 avec des animaux anthropomorphes) fait travailler nos zigomatiques comme peu d’autres jeux en 2020.



Fougère - Crusader King III (PC)
Les fous rire dans Crusader King 3, ils peuvent mettre plusieurs dizaines d’heures à se construire. Mais le côté complètement improbable du jeu, et les conséquences imprévues que vont avoir les dizaines de petites décisions que vous allez prendre, vont parfois tellement vous surprendre que vous ne pouvez pas vous empêcher d’éclater de rire tellement ce que vous voyez est ridicule.
 

La chialade

Kallen - Spiritfarer (Switch)
Je pensais naïvement ne pas m’attacher à tous mes compagnons de route et au final, ça a été un crève-cœur à chaque départ de mon bateau. 


Nicaulas - Mafia Definitive Edition (PC)
“Mister Angelo ?
- Yes.
-  Mister Salieri sends his regards.”


Fougère - Personna 4 Golden (PC)
Le jeu cache sa “vraie” fin derrière une série de choix complètement abscons, ce qui fait que vous avez 99% de chance de terminer le jeu sur une fin NULLE et TRISTE
 
Rechercher sur Factornews