Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Forums

Les series TV du moment
TheArtist
Membre Factor
Membre 58 msgs
Umbrella Académie : Ça commençait pas trop mal, mais j'ai trouvé ça un peu longuet, avec des aller retour un peu lourdingue et/ou incohérent. Ca reste globalement supportable, en tout cas plus que les séries disney +


Ouais pareil, c'est vraiment pas ouf Umbrella Academie...
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 277 msgs
Stranger Things saison 4

Je n'en attendais pas grand chose et heureusement, je trouve le démarrage de cette saison très laborieux après 4 épisodes. Le retour à une thématique plus horreur aurait pu marcher mais là c'est quand même très décousu, avec pas mal de trucs vus et revus et un monstre qui fait un peu pitié. A la limite je crois que j'aurais préféré qu'on reste sur le thème comédie d'espionnage de la S3, c'était pas ouf mais c'était rigolo (quand je disais que j'attendais pas grand chose).

Je vais peut être regarder Umbrella accad... non je déconne. Deux saisons c'était suffisant.
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1649 msgs
Strangers Things S4 : un peu longuette, le fait de l'avoir scindée en 2 parties et plus que bienvenue, on aurait frisé l'indigestion !
Apres la saison est sympa, l'OST fait toujours mouche et il y a quand meme quelques passages money shot (fin ep 4). Mais oui, vivement la fin.

Umbrella Academy S3: j'accroche toujours autant. Alors certes ca loop à mort, mais certains perso sont tjs aussi chiant/cool 'klaus & Ben".

The Boys S3: rince & repeat. l'acting est certes bon, mais l'ecriture etant sur un seul niveau, le coté, gore, cul, nazi commence a sérieusement s' essouffler de mon coté.

A noter qu'hormis quelques EP, je suis un peu comme "Le vertueux" aka, je visionne principalement en arriere plan.
J'ai essayé de faire de meme sur les series/fil disney marvel, ca ne marche pas. mon cerveau fond malgré tout.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3357 msgs
Strangers Things Saison 4 :
C’est lent, ça tient sur du retcon à la con, chaque épisode est rempli à 90% de vide, l’écriture est pénible, les acteurs en ont plus rien à foutre, bref :
 
CBL
L.A.mming
Admin 17023 msgs
The Boys S3 s'essouffle effectivement pas mal niveau scénario. Ils sont même arrivés au trope je suis ton père. Mais ça fait du bien d'avoir du contre-Marvel et d'avoir une série sans taboo.

Stranger Things 4 : pas encore fini mais en 1986 les gamins utilisent un Amiga connecté à un écran monochrome (?) pour accéder à Internet avant même l'existence des fournisseurs d'accès. Ils obtiennent une réponse en HTML (inventé en 1990) avec des tags DIV (apparus en 1997) et contenant du CSS (inventé en 1996). C'est gentil de se prendre pour WarGames (en plus en le citant) mais il faudrait faire un poil gaffe aux technos utilisés. C'est d'autant plus bizarre que le reste de la série tente de coller relativement à son époque.
 
HiroShinji
Membre Factor
Membre 77 msgs
Y a même du Flex qui est apparu après 2010.

Mais je pense pas qu'il faille prendre ça au sérieux. Des grosses ficelles pour faire avancer le scénario, y en a un sacré paquet. Que la hackeuse arrive en quelques secondes à trouver les coordonnées d'une "organisation secrète" là où l'armée elle-même n'y arrive pas (et va jusqu'à torturer un pauvre gars pour ça), y a un moment ta suspension d'incrédulité s'est fait la malle depuis longtemps. Voir du HTML en faisant un arrêt sur image, personnellement ça m'a juste bien fait rigoler. Ça alimente juste le côté série B décalé à moitié assumé de cette série.

Par contre j'ai du mal à comprendre les critiques qui disent que c'est lent.

J'ai au contraire trouvé la saison bien rythmée. Ils arrivent toujours à créer de la tension dans les différents arcs. Mais à vrai dire je l'ai vu comme un cache misère, en faire un gros divertissement qui te tient en halène pour pas que les ficelles grotesques et WTF se voient de trop.
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 277 msgs
Je suis d'accord avec ton dernier point, on est sans arrêt sous tension mais du coup à force ça donne un côté artificiel.
Comme pour cette scène de piratage justement: le papa de la hackeuse va bientôt revenir / aller-retour de caméra incessants / MUSIQUE STRESSANTE.
Et on en viendrait presque à oublier de se demander pourquoi diable l'agent avait le numéro du serveur (?) dans son putain de stylo. Genre en plus d'être agent de terrain il est sys-admin en remote le weekend ?

J'ai fini l'épisode 7 hier, pour l'instant c'est une déception. Il y a eu beaucoup d'effort sur la réalisation, on sent le gros budget mais on sent aussi qu'il y a eu de gros efforts pour ne surtout pas prendre de risques... Et donc ça tourne en rond, toujours les mêmes enjeux, toujours autour des mêmes personnages. C'est comme les derniers produits Star-Wars, quand Zaza disait à la page précédente qu'il en pouvait plus des Skywalker et de Tatooine, j'ai le même sentiment de lassitude, et clairement c'était pas obligé de coller autant aux éléments de la saison 1.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3357 msgs
CBL a écrit :
Stranger Things 4 : pas encore fini mais en 1986 les gamins utilisent un Amiga connecté à un écran monochrome (?) pour accéder à Internet avant même l'existence des fournisseurs d'accès. Ils obtiennent une réponse en HTML (inventé en 1990) avec des tags DIV (apparus en 1997) et contenant du CSS (inventé en 1996). C'est gentil de se prendre pour WarGames (en plus en le citant) mais il faudrait faire un poil gaffe aux technos utilisés. C'est d'autant plus bizarre que le reste de la série tente de coller relativement à son époque.


Le pire, c’est que c'est pas du code copié-collé au pif, la valeur de l’input date correspond et l’URL utilisée pointait vers un domaine non enregistré, qu’un fan s'est dépêché de récupérer : yutani1980.nu et d’en faire une redirection.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Admin 13430 msgs
Fini Stranger Things 4. Toujours pas une grande série dont on reparlera encore dans 20 ans, mais ça reste du divertissement plutôt correct. Y a quand même un problème de longueur des épisodes, qui auraient pu être quasiment tous considérablement raccourcis en éliminant un bon paquet d'arc et d'éléments qui servent à rien :

- tout l'arc Joyce et Hopper chez les communistes, de très loin le plus inutile de toute la saison
- la hackeuse qui disparait aussi vite qu'elle est arrivée
- les jocks qui lancent une chasse à l'homme dans toute la ville pour traquer les rôlistes satanistes et dont le chef meurt comme une merde limite en hors-champ
- le pote stoner relou


Et j'en oublie sûrement. Ca aurait aussi mérité de moins vouloir absolument tout expliquer, justifier, détailler pour ne laisser aucune place au mystère.

Malgré ça y a quand même de chouettes moments, notamment le dernier épisode qui au-delà de sa durée grotesque (2h20) pour un épisode de série, se fait quand même vraiment plaisir sur certaines scènes (Nancy badass avec son shotgun a canon scié, Eddie et son solo de guitare sur la caravane, Hopper qui décapite un streum façon Barbarian avec sa grosse épée à deux mains).

Et puis surtout, j'aime bien qu'on ne nous balance plus en permanence les références années 80 en pleine gueule comme pouvaient le faire les précédentes saisons, c'est beaucoup moins lourd à ce niveau et l'esthétique globale se suffit à elle-même pour qu'on y croit un tant soit peu sans qu'on ait besoin des gros coups de coude dans les côtes.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5635 msgs
Ouais, j'ai passé un bon moment sur The Boys S3 et sur Stranger Things S4, j'en demandais pas plus. Je reste client pour la suite des deux séries.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3357 msgs
The Boys Presents: Diabolical

J’aime beaucoup ce que les séries anthologique/cadavre-exquis apportent à un univers, ça permet de changer de ton et d'aborder des sujets annexes sans que la série principale n’en pâtisse.
Bon vu le style y’a forcément à boire et à manger, mais j’ai globalement préfère ce spin-off à la saison 3.
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3357 msgs
The Umbrella Academy [S3] :
Nul à chier, c'est en roue libre total, les scénaristes, les acteurs, les réals, l’FX, tout le monde s’en fout et ça se voit.

Resident Evil :
Ouai non, toujours pas, pourtant Paul W.S. Anderson n’avait clairement pas placé la barre très haut, pour ne pas dire qu’il n’avait même pas essayé de la soulever du sol, mais là, c'est… tout aussi mauvais mais dans un autre registre.
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 277 msgs
The Sandman:
Je n'ai pas lu les comics (personne n'est parfait) donc je ne dirai rien sur la fidélité ou non, juste que j'ai beaucoup aimé. Il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dedans, les 4 premiers épisodes sont sympas, j'ai assez peu apprécié le cinquième mais ensuite et jusqu'à la fin, rien à dire c'est très bon.
Quelques petites remarques quand même:
J'aurais aimé un peu plus de folie dans les visuels, là c'est bien fait mais on reste dans le classique. Et bon... un peu moins de flirts inutiles pour la prochaine saison svp ?
 
choo.t
Saint rââle
Redac 3357 msgs
Alors, pour avoir bouffé tous les comics et les avoirs mis très hauts dans ma liste de comics préférés (juste à côté de The Authority ♥), j’ai clairement pas le même avis.

The Sandman:
Bon alors, déjà, le cast, c’est nawak, j’parle pas du race-bending évident, mais quelqu’un n’a pas bien compris le principe de blind-cast, le but est de faire abstraction de la couleur de peau, pas du talent. Tous les acteurs sont soit nul à chier, soit mal à l’aise dans leur rôle (hormis Death, Fiddler's Green et The Corinthian qui relèvent le niveau). Mention spéciale à Jenna Coleman dont la tronche de poupée m’avait exaspéré dans Dr Who et a qui ils ont refilé le rôle de John Constantine.

Ah oui d’ailleurs, John Constantine, faut qu’on en parle, les mecs ont pas eu les droits donc ils ont collé Johanna Constantine à la place, mais c'est complétement con vu que Johanna est déjà un perso de l’univers de Sandman, pire, ils ont fait jouer à Coleman les deux Johanna différentes, non sérieux, c’est claqué au sol.

L’acteur d'Orpheus fait illusion dans les deux premiers épisodes, donc quand il est à poil et ferme sa gueule, passé ce moment, c'est la catastrophe.
J'pensais que Brienne of Tarth Gwendoline Christie ferait un bon Lucifer (qui est sensé ressembler à David Bowie, mais forcément, c'est plus difficile de le caster maintenant), mais non, là aussi, c'est nul.

Visuellement, même si les FX sont corrects pour une série, c'est lisse et ça n’a ni la personnalité ni le charme des planches du comics, à la limite le seul truc qui conserve l’identité visuelle, c'est les crédits qui s’inspirent des couvertures, mais bon, c'est vraiment faire les fond de tiroir pour trouver un truc positif à dire.

Bref, ce pain-là, il est cuit trop vite dans un four trop chaud. La montée a pas le temps de se faire et y a trop d'air dans la mie.
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 799 msgs
Sandman : on a beaucoup aimé, surtout les 5 premiers. L'arc sur le vortex était moins intéressant. On n'a jamais lu les comics, aussi pas d'avis sur la qualité d'adaptation. Mais à la différence de choo.t, aucune objection sur le casting, la réalisation ou la narration. Le Corinthien nous a fait une forte impression, il faut revoir cet acteur, son sourire et son charisme dans d'autres situations.
 
peolio
Membre Factor
Redac 74 msgs
L'acteur du Corinthien joue aussi dans les 2 premières saison de Narcos.

Moi aussi j'ai bien aimé The Sandman, les épisodes contenant des intrigues entières sont meilleurs pour moi aussi, alors que les 4 derniers composent un seul arc et le rythme est un peu moins dynamique dans ceux ci.
Le Corinthien est stylé, par contre le perso principal a un visage un peu particulier, mais je suppose que c'est l'effet recherché. J'ai pas encore lu le comics mais je pense m'y mettre parce que l'univers de la série m'a bien plu.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Admin 13430 msgs
Je viens de finir la S4 de Westworld, que j'étais je pense le seul à encore regarder ici. Incroyable cette série.

Oui, incroyable un tel gâchis de potentiel. C'est écrit avec le cul, les dialogues n'ont aucun sens et semblent tirés d'une fanfic sur un Skyblog, les personnages sont complètement unidimensionnels MAIS ils peuvent quand même changer du tout au tout d'un claquement de doigt sans raison autre que parce que ça arrange bien les scénaristes, il y a des trous gigantesques dans le scénario, des incohérences qui se voient à des kilomètres, des pans d'histoire qui sont complètement évincés... Y avait vraiment un postulat de base super, HBO semblait avoir mis les moyens, la première saison se tenait vraiment bien, mais c'est très vite parti en couille et ça finit assez misérablement. Quel naufrage.

Tout l'inverse de Better Call Saul, une série que comme beaucoup j'avais commencée sans trop rien en attendre (un spin-off / prequel sur un personnage secondaire à la limite du comic relief dans Breaking Bad, bof quoi), et au final c'était tout simplement exceptionnel et la fin est absolument parfaite. Une très très grande série.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 6190 msgs
Sandman
Il faut gouter 3 fois avant de dire qu'on n'aime pas. Là j'en suis à 2 épisodes, c'était difficile à regarder tant c'est médiocre. Là j'hésite à passer en mode VF sur le second écran. Voir laisser tomber totalement et regarder si le comics fait vraiment mieux.
Tout est cheap, mal mis en scène, une musique omniprésente, bruyante, sans caractère qui fait presque penser à des téléfilms de noel. Il y a un côté fairytale que je n'apprécie pas du tout dans ces deux premiers épisodes. C'est parfois limite ringard, la mise en scène sur la séquence des 3 diseuses de bonne aventure... (franchement pas passionnant d'ailleurs). Toutes les séquences avec les frères sont vraiment turbo pourries.
Ça fait vraiment conte pour enfants avec une prod de téléfilms américains.

Les acteurs sont médiocres, la direction artistique me laisse dubitatif, les fx architecturaux puent les images de synthèses.
J'aimais bien l'acteur principal, mais c'est vrai que dès qu'il y a d'autres éclairages et qu'il se met à parler c'est fadasse.
Y a juste les paupières du méchant qui sont rigolotes. Je ne retiens que ça pour l'instant.

Le problème c'est que je ne suis pas spécialement fan du lore qui donne l'impression d'avoir été fait au fur et à mesure et encore moins du scénario, de ses péripéties, ce qui me fait penser que ça ne doit pas être beaucoup mieux dans le comics sur ces points précis. Mais au moins on peut imaginer l'acting des personnages, ne pas subir la musique ni la 3d moche.


Westworld 4

Moi aussi je continue de regarder ! Mais en faisant autre chose en même temps, perso je trouve que le concept de base ne méritait pas d'en faire une série. Je n'ai vu aucun potentiel avec le synopsis.
En regardant la s1 j'étais plutôt d'accord avec mes apriori car c'était quand même pas terrible et je ne vois pas trop comment ils auraient pu en faire un truc bien.
Par contre, qu'ils aient pu dériver à ce point c'est très étonnant ! Et ça rend l'expérience presque stimulante de constater qu'en tant que lambda, j'aurais sans doute pu faire mieux que l'équipe de pro qui a pondu le scénario.
 
Rouge
Membre Factor
Membre 124 msgs
WWS4 : mmeeehhh

The sandman : pour la balade dans autre chose que l'univers marvel ou star wars +1 . C'est du reste pas très bon, et je suis assez d'accord avec les points déjà cités. Mais l'intrigue se tient et j'ai passé un moment plaisant, en tout cas plus qu'avec 67% des trucs que j'ai vu cette année. Mieux, ça m'a donné envie d'aller lire les comics !

PS : @choo.t moi j'ai kiffé Brienne en Lucifer.
 
Anglemort
Membre Factor
Membre 277 msgs
De mon côté ça m'a donné envie de voir les autres séries tirées des œuvres de Gaiman.
Donc American Gods, c'est encore mieux. Il y a le petit truc en plus qui manquait à The Sandman au niveau de l'esthétisme, les épisodes prennent bien le temps de développer l'ambiance et les personnages, j'approche de la fin de la première saison et je suis conquis.

Lucifer, heu... ça n'a pas l'air très intéressant. Pour le dire gentiment.

Reste à trouver un peu de temps pour caser Good Omens quelque part. Et lire les comics aussi, je me demande comment j'ai fait pour passer à coté des œuvres du monsieur depuis tout ce temps.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews