Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
ignatius
Membre Factor
Membre 693 msgs
Crusing a écrit :
C'est comme sw8, bonnes idées ou pas, si le minimum syndical de la cohérence n'est pas là, stun fail.


Critiquer la cohérence de Star Wars 8, c'est oublier tout les autres épisodes. le sacrifice de Holdo c'est pour l'effet dramatique (mettre une brique sur l'accélérateur du vaisseau eut été moins "cohérent" pour le coup), un code cinéma, comme plein d'autre choses dans le film que je vais pas prendre le temps d'énumérer...
Alors ceux qui prennent leurs bibles et leurs compas pour dire la Force peut faire et peut pas faire ça, dans les jeux peut être, mais dans les films, ça a toujours été le Deus ex machina kamoulox de la saga. La seule règle c'est la dualité Force/ Force obscure que je trouve particulièrement bien troussée et dans un bel écrin dans le dernier opus.

libre à chacun de penser ce film est une merde (mais pas à cause de l'incohérence sinon on va avoir un Christopher Nolan qui va faire un serious Star Wars).
 
ignatius
Membre Factor
Membre 693 msgs
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
Rien à voir avec le sacrifice, mais plutôt l'hyperdrive TGCM.
Quant à l'histoire de BR2049 qui ne tient pas debout go odieuxC tout y est.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 4013 msgs
Crusing a écrit :
Rien à voir avec le sacrifice, mais plutôt l'hyperdrive TGCM.
Quant à l'histoire de BR2049 qui ne tient pas debout go odieuxC tout y est.


Je peux te faire une critique type odieux connard pour n'importe quel film, à partir du moment où il y a un parti pris.

Que tu prennes ce site pour parole d'évangile te regarde mais n'attends pas de moi que je rejoigne cette pseudo bien pensance (et bim un neologisme...), j'ai revu BR2049 et je confirme mon avis.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 520 msgs
Cyberpunk a écrit :
Je peux te faire une critique type odieux connard pour n'importe quel film, à partir du moment où il y a un parti pris.

Que tu prennes ce site pour parole d'évangile te regarde mais n'attends pas de moi que je rejoigne cette pseudo bien pensance (et bim un neologisme...), j'ai revu BR2049 et je confirme mon avis.


C'est le problème, à partir du moment ou on espère trop d'un film, on prend le risque d'être déçu. Et pour le peu qu'on soit un peu aigri/trop sensible/de mauvaise foi (barrez la ou les mention(s) inutile(s) ), on forcera trop le trait sur les défauts plutôt que sur les qualités. Personnellement, je n'attends plus d'un film qu'un divertissement (ni bon ni mauvais, juste moyen). Comme ça j'ai tendance à trouver ça souvent meilleur à ce que je pouvais espérer.
Bon y'a parfois de grosses déceptions (oui c'est toi que je vise ID4:Resurgence), mais la plupart du temps quand c'est pas terrible, j'ai juste un sentiment de "mouais, bon tant pis" (Justice League si tu me lis...)
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
Cyberpunk> rien à voir avec un site référence ou quoi, juste la flemme de lister la trouzaine d'incohérences. Et go quelques pages en arrière sinon.
 
Captain America
Membre Factor
Membre 1727 msgs
Ah, bonne idée Blade Runner 2049. Faut que je le regarde pour me faire mon avis dessus. Je l'avais complètement zappé.

Sinon, j'ai regardé Logan. J'ai été surpris de la violence du film, là ou habituellement les films de super héros ne sont pas aussi explicatifs et sanglants. Mais bon, ça ne dessert pas le film, bien au contraire. J'ai toujours autant de mal avec les placements de produits d'aujourd'hui dans les films se déroulant 11 ans plus tard.
Et j'ai trouvé la fin un peu bâclée.
Mais dans l'ensemble c'était bien.
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1573 msgs
Arsh a écrit :

Personnellement, je n'attends plus d'un film qu'un divertissement (ni bon ni mauvais, juste moyen).


Cette phrase me rends triste. Réduire le 7eme art à son simple aspect entertainment, c'est plutôt déprimant, alors que ça peut et que ça offre tellement plus, pour peu de faire l'effort d'aller voir autre chose que les CTRL+C/CTRL+V de Disney...
 
Arsh
Membre Factor
Membre 520 msgs
Yolteotl a écrit :
Arsh a écrit :

Personnellement, je n'attends plus d'un film qu'un divertissement (ni bon ni mauvais, juste moyen).


Cette phrase me rends triste. Réduire le 7eme art à son simple aspect entertainment, c'est plutôt déprimant, alors que ça peut et que ça offre tellement plus, pour peu de faire l'effort d'aller voir autre chose que les CTRL+C/CTRL+V de Disney...


C'est pour ça qu'il faut lire la suite. Trop de films sont surestimés et maintenant je préfère ne plus rien attendre pour avoir une vraie bonne surprise. Un exemple tout simple, ils ont repassé hier Incassable et ça reste pour moi le meilleur film de super héros jamais fait. Pourtant quand j'ai été le voir lorsqu'il est sorti au cinéma, je ne m'attendais vraiment pas à avoir un film meilleur que 6ème sens.
Bref, je vais très (trop ?) souvent au ciné pour ne voir que des chefs d'oeuvre (il faudrait qu'il en sorte 1 par semaine) donc oui, le reste du temps c'est du divertissement en attendant une nouvelle claque.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
Yolteotl a écrit :
Arsh a écrit :

Personnellement, je n'attends plus d'un film qu'un divertissement (ni bon ni mauvais, juste moyen).


Cette phrase me rends triste. Réduire le 7eme art à son simple aspect entertainment, c'est plutôt déprimant, alors que ça peut et que ça offre tellement plus, pour peu de faire l'effort d'aller voir autre chose que les CTRL+C/CTRL+V de Disney...

Oui c'est la version longue de "débrancher le cerveau" qui donne carte blanche à toutes les incohérences crasses voire les justifie.

Je peux comprendre l'aspect roller coaster, et même tolérer des incohérences (pas le choix de toutes façon), et j'en matte des merdes y'a qu'à voir ce que je poste ici, mais même dans le bas du front il y a des seuils à ne pas dépasser, suspension consentie de l'incrédulité toussa. Même pour raconter l'histoire de Le petit grille pain courageux il faut de la cohérence, un minimum. Bref débat éculé et redondant, encore.

La problématique de l'histoire de blade runner tient sur tellement d'incohérences qu'on en vient à se demander la nécessité de l'existence du film. Et pour SW8 c'est carrément la fête à neuneu, on est au niveau d'un fast n furious/transformers en terme d'écriture, peut être même pire.
Rien à voir avec qu'une question d'attente, tant ça n'est même pas au niveau d'une histoire racontable par un enfant de 8 ans. Il faut au moins que les bases soient posées pour pouvoir ensuite juger si les attentes ont été remplies. L'exemple récent type de ce genre fail c'est Covenant.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 520 msgs
Crusing a écrit :
Yolteotl a écrit :
Arsh a écrit :

Personnellement, je n'attends plus d'un film qu'un divertissement (ni bon ni mauvais, juste moyen).


Cette phrase me rends triste. Réduire le 7eme art à son simple aspect entertainment, c'est plutôt déprimant, alors que ça peut et que ça offre tellement plus, pour peu de faire l'effort d'aller voir autre chose que les CTRL+C/CTRL+V de Disney...

Oui c'est la version longue de "débrancher le cerveau" qui donne carte blanche à toutes les incohérences crasses voire les justifie.

Je peux comprendre l'aspect roller coaster, et même tolérer des incohérences (pas le choix de toutes façon), et j'en matte des merdes y'a qu'à voir ce que je poste ici, mais même dans le bas du front il y a des seuils à ne pas dépasser, suspension consentie de l'incrédulité toussa. Même pour raconter l'histoire de Le petit grille pain courageux il faut de la cohérence, un minimum. Bref débat éculé et redondant, encore.

La problématique de l'histoire de blade runner tient sur tellement d'incohérences qu'on en vient à se demander la nécessité de l'existence du film. Et pour SW8 c'est carrément la fête à neuneu, on est au niveau d'un fast n furious/transformers en terme d'écriture, peut être même pire.
Rien à voir avec qu'une question d'attente, tant ça n'est même pas au niveau d'une histoire racontable par un enfant de 8 ans. Il faut au moins que les bases soient posées pour pouvoir ensuite juger si les attentes ont été remplies. L'exemple récent type de ce genre fail c'est Covenant.


Désolé, mais je ne suis pas dans le "débranchage de cerveau". Sinon j'apprécierai les F&F, les Transformers, les Ninja Turtles et bien d'autres. Je dis juste que certains films n'ont pas d'autre but que d'être des divertissements. Et qu'il faut pas s'attendre à du putain de Shakespeare.
Mais même dans les films dit géniaux et acclamés par tous, j'ai pu trouver des merdes et inversement. Juste parce que je ne voulais pas y mettre tous mes espoirs.
Un exemple de film que tout le monde a adoré et qui m'a laissé de marbre : Lalaland
Même s'il a des qualités, j'ai surtout vu ces défauts. Résultat des courses je ne suis jamais rentré dedans.
Aujourd'hui j'ai l'impression qu'on est dans les excès, impossible de trouver un entre deux. Soit tu as une bouse, soit tu as un chef d'oeuvre. Mais un film juste sympa, non tu n'y a pas le droit.
Tu parles de suspension consentie de crédulité, mais à ce niveau là je ne vais plus du tout au ciné si je n'y prends pas part ! Les incohérences qu'on accepte parce que "pas le choix" c'est encore pire d'ailleurs. La plupart des films de Nolan sont bourrés d'incohérences, pourtant je ne vois jamais de "c'était mauvais". 6ème sens a des incohérences et il est considéré comme un des meilleur films de Shyamalan. Y'a tellement de trucs à dire sur les films "cultes" qu'on pourraient les classer dans les films passables. Donne moi un film parfait de ces dernières années, tu n'en trouveras pas.

Donc arrêtez un peu et basez vous sur ce que doit amener le film. Un film d'horreur vous a fait peur ? Un film d'action vous a fait oublier votre quotidien bien plan plan ? Un film sentimental vous a fait pleurer ? Un film comique vous a fait marrer ? Ils ont remplis leur rôle de base. Après la grande question est qu'est ce qu'ils ont de plus que tous les autres films que vous avez vu.

Bref. Ma réflexion pourra peut être paraitre décousue, mais en résumé, la vie c'est chiant, heureusement que par moment on peut s'évader devant un film. Et si en plus ses défauts s'effacent totalement devant ses qualités, alors c'est encore mieux.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1808 msgs
Pourquoi mettre en opposition bon films, propos et divertissement? Est-ce qu'un bon film ne peut pas être divertissant? Est-ce qu'un film ayant un propos mais imparfait ne peut pas être préférable à un film bon mais juste divertissant? Peut-on tout pardonner à un divertissement?

Pourquoi mettre dans le même panier deux notions aussi différentes que la suspension de crédulité et les incohérences? (à mon souvenir il n'y a pas d'incohérences dans 6ème sens)

Depuis quand un film qui plait à beaucoup serait une garantie de nous plaire?

Qu'est-ce que l'univers?
 
Arsh
Membre Factor
Membre 520 msgs
GTB a écrit :
Pourquoi mettre en opposition bon films, propos et divertissement? Est-ce qu'un bon film ne peut pas être divertissant? Est-ce qu'un film ayant un propos mais imparfait ne peut pas être préférable à un film bon mais juste divertissant? Peut-on tout pardonner à un divertissement?

Pourquoi mettre dans le même panier deux notions aussi différentes que la suspension de crédulité et les incohérences? (à mon souvenir il n'y a pas d'incohérences dans 6ème sens)

Depuis quand un film qui plait à beaucoup serait une garantie de nous plaire?

Qu'est-ce que l'univers?


Merci !
Et pour la plus grosse incohérence dans 6ème sens, je dirais le moment ou Bruce Willis essaie d'ouvrir la porte sous l'escalier et qu'il n'y arrive pas parce qu'elle a été condamnée par sa femme avec une table juste devant. Franchement, même en tant que fantôme tu vois cette p*tain de table qui bloque le passage. Il y en a d'autres un peu moins gênantes mais celle là j'ai jamais compris.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
3 billboards
Drame "polar" dans la cambrousse ricaine.
Franchement pas bien convaincant, j'ai du mal à saisir la hype autour de ce film, j'ai vu des films bien plus prenants ces derniers mois. On a vraiment une impression de déjà vu malgré la tentative de renverser vite fait quelques codes au niveau des personnages.
Tiens même Mise à Mort du Cerf Sacré est bien plus marquant et a bien plus d'identité, de loin, et de plusieurs crans. En fait ça ressemble à deux épisodes d'une série mis bout à bout, avec un petit cliffhanger à la fin. J'imagine que ce qui a plu c'est que ça montre la tranche électrice de trump, intolérante et benêt derka derb. Comme Logan Lucky. Effet de mode à hollywood donc.
 
miniblob
Membre Factor
Redac 513 msgs
C'est pas la première fois qu'on n'a pas les mêmes goûts mais moi j'ai vraiment adoré 3 billboards. J'y suis allé sans a priori, je me tiens assez peu au courant des critiques ciné, et franchement j'ai été bluffé.

J'imagine que la comparaison a déjà été faite à tire-larigot à cause de Frances McDormand, mais ça m'a pas mal fait penser à Fargo dans la façon de passer de la comédie absurde au drame. Tu parles d'un cliffhanger final mais au contraire moi j'ai vraiment eu l'impression de passer d'une surprise à l'autre, le film ne m'a jamais vraiment emmené là où je m'y attendais, et j'ai trouvé ça chouette. Bref, faut croire que je suis à la mode sans même m'en rendre compte (mais un léger coup d’œil à ma tenue vestimentaire me fait étrangement douter de cette hypothèse...).
 
GTB
Membre Factor
Membre 1808 msgs
Arsh a écrit :
GTB a écrit :
Pourquoi mettre en opposition bon films, propos et divertissement? Est-ce qu'un bon film ne peut pas être divertissant? Est-ce qu'un film ayant un propos mais imparfait ne peut pas être préférable à un film bon mais juste divertissant? Peut-on tout pardonner à un divertissement?

Pourquoi mettre dans le même panier deux notions aussi différentes que la suspension de crédulité et les incohérences? (à mon souvenir il n'y a pas d'incohérences dans 6ème sens)

Depuis quand un film qui plait à beaucoup serait une garantie de nous plaire?

Qu'est-ce que l'univers?


Merci !
Et pour la plus grosse incohérence dans 6ème sens, je dirais le moment ou Bruce Willis essaie d'ouvrir la porte sous l'escalier et qu'il n'y arrive pas parce qu'elle a été condamnée par sa femme avec une table juste devant. Franchement, même en tant que fantôme tu vois cette p*tain de table qui bloque le passage. Il y en a d'autres un peu moins gênantes mais celle là j'ai jamais compris.


C'est pas une incohérence ça. Le film obéit à une règle qu'il énonce directement et on ne peut plus clairement. Une règle -abusée j'en conviens- sur laquelle repose toute l'idée du film d'ailleurs. Et c'est justement la différence entre suspension d'incrédulité et incohérences. Accepter les règles, l'approche, les idées qui structure un film engage la suspension d'incrédulité. J'accepte (ou pas) l'idée d'un homme en slip qui vole, j'accepte (ou pas) l'idée de personnages anthropomorphiques. J'accepte (ou pas) l'idée d'Alien etc..Une incohérence c'est lorsque le film se contredit lui-même. Il ne peut pas dire que son personnage résiste aux balles et le faire avoir mal si on lui jette un caillou. Il ne peut pas dire que sa bestiole ne supporte pas la lumière et la faire se balader en plein jour, il ne peut pas faire dire blanc à un personnage et le faire agir en noir, etc...tant qu'il donne des informations aux spectateurs qu'il ne respecte pas il y a incohérences. Par contre il peut injecter un élément introductif de changement. Ma bestiole ne supporte pas la lumière, mais à un moment elle va boire du coca ce qui a pour effet de lui faire supporter la lumière plus tard. Là on sort de l'incohérence, puisque le film donne l'info de l'évolution il n'y a plus contradiction, et on revient à un engagement de suspension d'incrédulité: j'accepte (ou pas) l'idée que du coca fasse ça.

La suspension d'incrédulité repose sur notre décision volontaire d'accepter ou non une idée/un choix délibéré plus ou moins farfelu du film. C'est subjectif. Une incohérence est une contradiction intrinsèque, factuelle, du film. C'est objectif. C'est vraiment deux notions très différentes.
 
Swoosh
Membre Factor
Membre 215 msgs
Suspension d'incrédulité plutôt, sinon je ne sais pas comment vous fonctionnez au quotidien.

J'ai moi aussi bien aimé 3 billboards. Il était loin d'être parfait et j'ai parfois eu l'impression qu'il avait le cul entre deux chaises à cause justement des moments un peu absurdes/comédie qui pouvaient jurer avec le reste, mais au final j'ai trouvé que ça fonctionnait bien.

Sinon j'ai regardé Seven Sisters il y a peu et heureusement que je n'ai pas payé le ciné pour ça, je m'en serais voulu. C'est mal écrit et mal joué (manque de bol, l'actrice principale a 7 rôles). L'idée n'est pas mauvaise mais elle est vraiment mal exécutée.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
What Happened to Monday c'est un film direct to VOD, comme Bright, c'est d'ailleurs du même tonneau quasiment.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1808 msgs
Swoosh a écrit :
Suspension d'incrédulité plutôt, sinon je ne sais pas comment vous fonctionnez au quotidien.


Huhu, of course!

Sinon What Happened To Monday sentait bien le concept sympa qui serait mal exploité. Pas surpris.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 520 msgs
GTB a écrit :
C'est pas une incohérence ça. Le film obéit à une règle qu'il énonce directement et on ne peut plus clairement. Une règle -abusée j'en conviens- sur laquelle repose toute l'idée du film d'ailleurs.

Justement, la règle c'est que les morts ne savent pas qu'ils sont morts, pas qu'ils deviennent aveugles
Mais attention, je n'ai jamais dit que 6ème sens était un mauvais film, je le trouve excellent, hein ! ;)
C'est juste pour montrer que même un film de cette qualité a des défauts mais que l'on zappe tant il est bon. (Contrairement à Signes)

GTB a écrit :
Une incohérence c'est lorsque le film se contredit lui-même. Il ne peut pas dire que son personnage résiste aux balles et le faire avoir mal si on lui jette un caillou.

Si le caillou est en kryptonite, il peur avoir mal si c'est Superman (humour de mairde pas taper !)

GTB a écrit :
Il ne peut pas dire que sa bestiole ne supporte pas la lumière et la faire se balader en plein jour (...) Ma bestiole ne supporte pas la lumière, mais à un moment elle va boire du coca ce qui a pour effet de lui faire supporter la lumière plus tard. Là on sort de l'incohérence, puisque le film donne l'info de l'évolution il n'y a plus contradiction, et on revient à un engagement de suspension de crédulité: j'accepte (ou pas) l'idée que du coca fasse ça.

Justement, Gremlins est bourré d'erreurs basées sur l'eau (le clebs qui lèche gizmo, les gremlins qui marchent dans la neige...) et la lumière justement (dans Gremlins 2, il fait quand même vachement clair dans les bureaux et les studios d'enregistrement, pourtant ça ne gêne pas les gremlins)

GTB a écrit :
La suspension de crédulité repose sur notre décision volontaire d'accepter ou non une idée/un choix délibéré plus ou moins farfelu du film. C'est subjectif. Une incohérence est une contradiction intrinsèque, factuelle, du film. C'est objectif. C'est vraiment deux notions très différentes.


Je ne dis pas le contraire, juste que par moment, les réalisateurs ont tendance à faire un peu ce qu'ils veulent pour que ça les arrangent. Notamment avec les super héros qui reviennent d'entre les morts, avec les Mogwais (voir au dessus), ou les voyages dans le temps (surtout les voyages dans le temps, le plus bel exemple étant dans Retour vers le futur 2 ou le vieux Biff aurait du revenir avec la Delorean dans le futur ou il est devenu riche.)
Bref il y a des erreurs qu'on peut accepter alors que d'autres non. Je pense que ça dépendra aussi de la qualité du film, un film excellent pouvant se permettre plein d'incohérence qu'on ne remarquera pas alors qu'un mauvais film, une seule incohérence et on ne remarquera que ça.
Mais bon, tout ça pour dire que ça n'enlève rien au propos quant à la relation divertissement/qualité d'un film.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews