Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

(Test) Dishonored
MaVmAn
Membre Factor
Membre 432 msgs
channie a écrit :


Protip: c'est un cauchemar pour la loc. Cela dit si tu fais bien gaffe les gardes changent de patrouille lorsque l'un des leurs disparait. Et ça c'est extrêmement cool.



Oui c'est déjà cool et la phrase c'est du caviar, une réaction quelconque aurait fait l'affaire. Comme aller jeter un coup d’œil là où leur pote était puis reprendre leur nouvelle ronde.
Bref le genre de truc qu'on vois dans la plupart des jeux d’infiltration depuis au moins 10 ans.

C'est sur que ce n'est pas ce qui gâche le gameplay et je comprend que ce ne soit pas prioritaire, mais ça renforce l'immersion et donc l'expérience de jeu.
 
Mawwic
Membre Factor
Membre 145 msgs
@MaVmAn: je n'ai jamais eu l'occasion de refaire ça pour le vérifier moi-même, mais l'un des journalistes qui a testé le jeu nous a raconté qu'il s'était amusé à éliminer discrètement tous les sous-fifres d'un groupe de gardes, ne laissant au final plus que l'officier.
Et apparemment, une fois seul, ce dernier se mettait à se gratter la tête et à regarder aux alentours, se demandant où étaient passés ses hommes.

Sinon, la réaction des gardes dépend aussi - sur certains points - du niveau de difficulté auquel tu joues.
Plus tu augmentes la difficulté, plus les gardes font mal, plus ils détectent rapidement le joueur (et les anomalies), et moins les potions te redonnent de la vie et de la mana.
 
Paulozz
Membre Factor
Membre 1288 msgs
Moi ce qui me brise l'immersion, c'est de porter des objets par télékinésie comme dans HL²
 
hohun
Membre Factor
Redac 4714 msgs
SOS pinaillage bonnjouuuur, que puis-je faire pour vous.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
@meduz' scuzi m'sieur. Résiste un peu, tu trouveras bien une offre raisonnable dans le mois à venir.

Tiens sur ce passage là j'ai vraiment regretté que cela ne soit pas possible d'étouffer un mec et de sortir l'arbalette en le tenant pour mettre un autre hors d'état de nuire.
 
channie
Membre Factor
Membre 568 msgs
MaVmAn a écrit :
Bref le genre de truc qu'on vois dans la plupart des jeux d’infiltration depuis au moins 10 ans.


Je veux un exemple qui a 10 ans parce que de mémoire seuls Arkham Asylum/City proposent cela, (Y'avait pas ca dans Thief, ni dans MGS, ni dans Splinter Cell ni dans Hitman...et encore moins dans Deus Ex :o)
 
Alroc
Membre Factor
Membre 322 msgs
Alors je sais pas si c'est le bon endroit pour ça mais j'ai une question concernant les succès :

Comme ça spoil un peu je mes les balises :

Est ce que si j’empoisonnes la distillerie de Slackjaw je peux encore avoir le succès 'Main propre'

merci
 
Mawwic
Membre Factor
Membre 145 msgs
@Alroc: sûr à 99% que ça compte et que ça t'empêche d'avoir ce succès / achievement / trophy / whatever.
Tu ne le fais peut-être pas au fil de l'épée, mais tu causes quand même la mort de personnages.
 
spook
Quand c'est nouveau, c'est mauvais. Ne jamais pas avoir peur !
Membre 2438 msgs
Bon bon bon. J'aime bien le jeu mais il est dans ses mécanismes et sa manière de raconter l'histoire totalement daté.

Alors pour commencer on a ENCORE le droit à un mec qui veut bien vous aider à booster vos armes, etc, mais il faut payer. Heu. Il s'en branle de la cause ?

Entre chaque "mission" on a droit à un écran récapitulatif typé ARCADE. Merci de me briser l'immersion, c'est cool.

Tout le début est trop simple, trop fluide, trop tout. Entre le fait qu'on me sauve SUPER RAPIDEMENT comme si ils étaient au courant de la corruption... mais alors pourquoi ne pas me prévenir plus tôt ?! Je sors de la prison, je bute tout le monde, plus tard des gardes retrouvent les corps et... ne donnent pas l'alerte (ou entre eux). Je les butes. Plus loin je me rend compte que je me suis échappé juste à côté du centre de contrôle du pénitencier. Mais ils n'ont rien vu, rien entendu (j'ai souvent buté au flingue)... Encore plus loin je tombe sur des gardes qui sont au courant de ma fuite (ceux d'avant étaient donc super débile ?) et savent que j'ai buté tout le monde. Je ne sais pas comment. Je les butes. En fait je pense tous les buter pour respecter les volontés de Darwin.

La petite vieille dans la première mission est symptomatique. Elle est là, elle survit, elle existe on ne sait comment. Quand on bute les 3 mec on a le droit à une rune qui apparaît soudainement. Pas moyen de me le donner d'une autre façon ? Genre dans un coffre histoire de ne pas le faire apparaître comme dans un...JV ? L'impression d'évoluer dans un décors quoi. J'imagine que ça va être le cas tout du long. Dommage.

Note : Notre QG a été choisi par C'ptain Obvious.

Note² : Je peux me déplacer en bateau sans souci alors que j'ai bien entendu dans les HP "il est interdit de circuler en bateau blabla". Cohérence, j'écris ton nom.
 
Mawwic
Membre Factor
Membre 145 msgs
Je te trouve un peu dur; même si ce que tu dis n'est pas faux pour autant.

Mais c'est peut-être parce que pour moi - et là, je ne parle pas en tant que mec de Bethesda, c'est mon avis perso' de joueur - le plus important dans Dishonored (et, plus généralement, dans un jeu), ce n'est vraiment pas l'histoire; du moins au sens classique du terme.
C'est avant tout le gameplay et le level-design qui priment, te permettant de switcher de manière fluide entre l'action frontale bourrine, l'infiltration à l'ancienne... et une troisième voie mêlant les deux, que j'appelle la voix du "Predator": aka profiter de son hyper-mobilité avec le Blink et le double saut pour rendre fous les ennemis, en fonçant au corps à corps pour les buter brutalement, puis en utilisant cette même hyper-mobilité pour ensuite disparaître aussi sec (avant que les collègues du type que tu viens de dessouder aient le temps de te tomber dessus et de profiter de ta faible résistance et de leur surnombre).

Après, il reste un chouette univers et une DA atypique, qui ajoutent indéniablement à l'ensemble - mais pour moi, ces deux éléments peuvent tout à fait exister indépendamment de la qualité de l'histoire et de sa cohérence interne.
La densité de l'univers et son cachet sont pour moi bien présents; ils constituent en vérité la grande histoire, le background du jeu; et ils peuvent être distingués sans problème des petites histoires qui y prennent ensuite place (dont celle de Corvo fait partie).
A ce titre, je me retrouve pas mal dans ce que disait Viktor Antonov dans une récente interview au sujet du jeu:

Avant de mettre en place une histoire, vous pensez plutôt à concevoir un univers ?
Antonov : Un jeu vidéo n’a pas vraiment d’histoire linéaire, contrairement aux films. Ce qui est important dans le jeu, c’est la backstory, ce qui s’est passé avant le jeu, de sorte à ce que l’univers ait une vraie profondeur. Le jeu a des dialogues et une intrigue, et une histoire un peu simple car c’est le joueur qui va influencer son déroulement. La création se fait par le dessin, le design et l’écriture de choses qui sont invisibles dans le jeu final, c’est l’historique de ce monde.


On serait dans un jeu qui se veut clairement plus RPG, je ne dis pas, j'aurais peut-être davantage tiqué sur les points que tu soulèves.
Mais il a toujours été assez clair que Dishonored - s'il revendiqe ses liens de parenté indéniables avec un Deus Ex - n'entend pas s'attarder autant que ce dernier sur le côté narration et interactions sociales, pour se concentrer davantage sur les purs mécaniques de gameplay du genre FPS hybride.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4714 msgs
Par rapport à la critique "on rend service à un gang 10 minutes après l'avoir raidé", ça s'imbrique correctement si on s'est pas fait repérer quand on empoisonne la fiole. Après tout, on est dans un jeu d'infltration, ils ne savent pas que c'est nous qui l'avons fait.
 
Calimsha
Membre Factor
Membre 82 msgs
En tant que belge, je ne peux toujours pas y jouer. VDM
 
spook
Quand c'est nouveau, c'est mauvais. Ne jamais pas avoir peur !
Membre 2438 msgs
Mawwic : Le truc c'est qu'on est constamment au courant qu'on est en train de jouer à un JV. Une fois passé cet écueil c'est tout bon. Je suis juste déception car je m'attendais à plus.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 4745 msgs
hohun a écrit :
Par rapport à la critique "on rend service à un gang 10 minutes après l'avoir raidé", ça s'imbrique correctement si on s'est pas fait repérer quand on empoisonne la fiole. Après tout, on est dans un jeu d'infltration, ils ne savent pas que c'est nous qui l'avons fait.



D'ailleurs je n'ai pas encore fini mais SPOILER Je me demande si y'a autant de weeper vers la fin du jeu si on empoisonne pas la fiole justement :) J'ai l'impression qu'on peut vraiment changer l'expérience de jeu.
 
Alroc
Membre Factor
Membre 322 msgs
Mawwic a écrit :
@Alroc: sûr à 99% que ça compte et que ça t'empêche d'avoir ce succès / achievement / trophy / whatever.
Tu ne le fais peut-être pas au fil de l'épée, mais tu causes quand même la mort de personnages.



Sniff je dois recommencer une troisième fois alors
 
Valanthyr
Membre Factor
Redac 1099 msgs
channie a écrit :
Je veux un exemple qui a 10 ans parce que de mémoire seuls Arkham Asylum/City proposent cela, (Y'avait pas ca dans Thief, ni dans MGS, ni dans Splinter Cell ni dans Hitman...et encore moins dans Deus Ex :o)

Pas du F/TPS mais de l'infiltration : la série des Commandos (1998 pour le premier opus), ainsi que Desperados (2001) ou encore Robin Hood: The Legend of Sherwood (2002) dans le même genre.

Ça devient en soi un mécanisme de gameplay : dans certains niveaux particulièrement difficiles ça permet d'arriver à isoler un garde qui va se rendre compte du meurtre si on décide sciemment de laisser un mort sur son trajet, de décaler des rondes pour créer une ouverture de quelques secondes là où il n'y en avait pas, etc.

Je ne prétends pas que Commandos et Dishonored soient comparables niveau gameplay et encore moins qu'ils aient les mêmes buts, mais en tout cas cette feature a bel et bien eu un rôle central dans certains jeux.
 
Paulozz
Membre Factor
Membre 1288 msgs
Je viens de le finir et c'était un turie (dans tous les sens du terme) !

Bon je me suis quand même tappé quelques bugs, dont un bloquant (à la zelda), mais par chance, le jeu concerve toutes les autosave et j'ai pu en trouver un pas trop vielle.

Je trouve quand même le 3eme tier du jeu un poil en dessous des 2 premiers.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1575 msgs
Mawwic...


Puisqu'apparemment t'es chez Bethesda -ou Arkane- et que ça fait toujours plaisir à entendre: je savoure le jeu. 2h30 de jeu et je pars pour ma première mission c'est dire.
 
channie
Membre Factor
Membre 568 msgs
Valanthyr a écrit :

Pas du F/TPS mais de l'infiltration : la série des Commandos (1998 pour le premier opus)


Dans Commandos je te garantie que c'est le même comportement: les gardes se foutent de leur potes qui disparaissent de manière suspecte au détour d'un chemin.
 
Mawwic
Membre Factor
Membre 145 msgs
spook a écrit :
Mawwic : Le truc c'est qu'on est constamment au courant qu'on est en train de jouer à un JV. Une fois passé cet écueil c'est tout bon. Je suis juste déception car je m'attendais à plus.


Je comprends; c'est d'ailleurs ce que Dr.Loser reproche sans cesse à FarCry 3 - qui semble sinon relativement sympathique lui aussi.


@GTB: merci ! Ca fait effectivement toujours plaisir :)
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews