Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Blaspheme
Membre Factor
Membre 314 msgs
Crusing a écrit :
contrôle maintenant les alphas, d'où l'absence de résistance sur tous les fronts comme (c'est dit à la radio).


Mmmhh ok, moi j'étais parti sur un reboot de la journée avec la fin de la journée précédente donc impossible ... j'ai pris l'absence de résistance pour l'absence d'ennemie. Ceci dit dans ce cas l'Omega est toujours en vie du coup lui aussi contrôle les Alphas, ça n'a pas vraiment de sens non plus, pourquoi n'opposerait il pas de résistance je trouve que cette fin flingue complètement un film qui aurait pu être très bon, dommage. Enfin pour ceux qui l'ont pas vu à par ces 5 dernières minutes le reste du film est très bon.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4716 msgs
Crusing a écrit :
kirk.roundhouse a écrit :
Ha ? J'ai googlé l'affiche et ça ne m'a pas paru aussi évident que ça. Même dans le film ça ne m'avait pas sauté aux yeux tout de suite.
Surement parce que je ne suis pas très au fait de la religion en général.

Une silhouette géante vaporeuse au dessus d'une planete c'est supposé t'évoquer quoi?

Désolé mais l'allusion religieuse n'est pas évidente. L'iconographie chrétienne représente très peu, sinon pas, de "force supérieure qui surplombe la terre".
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4685 msgs
La beauté de la religion ce sont tous les gens qui se plient aux dogmes : il faut se mettre à genoux et mettre les paumes de mains l'une contre l'autre pour prier, il faut prier 5 fois par jour en se tournant vers la Mecque, il faut porter un petit col blanc et une soutane pour montrer que l'on est un homme de Dieu.
Les Dogmes, il n'y a rien de tout ça dans Transcendance, tout juste de la ferveur, un individu omniscient et de vagues parallèles à la mythologie chrétienne. Cette thématique dans le film n'a donc que peu d'intérêt selon moi.
 
Blaspheme
Membre Factor
Membre 314 msgs
Enfin pour abondé dans le sens de Cruising dans Transcendance, y a quand même un forte analogie entre un dieux et le personnage principal (dont j'ai oublié le nom), il est omniscient, omnipotent réussite réalise des miracles, ressuscite l'iconographie de l'affiche (fr le place au dessus de la terre). Après être un dieu c'est pas la même chose que faire partie d'un dogme / religion. Chez les chrétiens par exemple, Jésus, (le vrp du dieux des chrétiens) n'avait ni col blanc, ni soutane et n'obligeait pas les enfants de cœur a lui tripoter son scoubidou dans la sacristie.

De plus les religions / dogmes commencent après la mort des derniers prophète nan ?
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
Exactement il est clairement omnipotent (la partie ou il traque tous les dissidents), il creer a partir de rien ('fin avec les nanobots quoi), il fait des miracles pour ensuite faire "partie" de eux (les gens qui sauvent),il essaie d'unir l'humanite et quand il meurt pour ensuite revenir vers la fin avec un nouveau corps, ca rappele un certain hippie a barbe et cheveux longs.
Donc ouais c'est vraiment pas super subtil, j'ai du mal a voir pourquoi tu vois pas le rapprochement. C'est pas comme si la moitie de l'histoire tournait pas en rond autour du theme "La technologie est la nouvelle religion majeure du monde".
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
Anarchy a écrit :
Sinon j'ai vu Her et tout ce que j'ai a dire c'est : lolwat ?

apparement Spike Jonze pense que le cloud cay magik)


Le cloud c'est magique pour Hollywood. Dans transcendance, on t'apprends que pour répliquer le fonctionnement d'un cerveau humain, tu as soit besoin d'un processeur quantique que ça existe même pas encore, ou alors une connexion internet et un GoogleDrive (et 10 sec pour transférer les données).
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2813 msgs
Ouais enfin débattre de ça c'est comme expliquer les incohérences dans les films avec des voyages dans le temps hein.
A part bien sur si tu fais partie d'un programme de recherche ultra secret, voire mieux! Tu viens du futur et sais des choses que nous, hommes du passé, ignorons!
"Calibre 12 automatique, 45 à canon long avec visée laser, fusil plasma à phase 40 Watt, Uzi 9mm." Omagad
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
Quand un film parle d'une technologie qui n'existe pas, tant qu'il reste logique avec ce qu'il développe autour (les nanites, l'AI de her), j'ai aucun problème.

A partir du moment où il prend un élément existant, qui entre dans un point important du scénario (pas un truc de décor ou d'accessoire), et fais de la merde avec, j'ai un soucis.

J'ai aucun problème avec un film militaire où les mecs utilisent pas le bon flingue, pas de la bonne façon, ou que le chargeur a 20 balles de trop. Tant qu'il a 20 balles de trop tout le temps.

J'ai un plus gros soucis s'ils commencent à utiliser le flingue pour tirer sur une station orbitale depuis la terre. (et le passage de transcendance, c'est de ce niveau là).

Pour reprendre ton exemple de voyage dans le temps, c'est pareil. Si pendant tout le film ils te montrent que lorsqu'ils affectent le passé, ca affecte le futur, ok. Puis d'un coup ça ne l’affecte plus ou pas de la même façon, là non.

Et si tu penses qu'un film sur le voyage dans le temps est forcément incohérent, regarde Primer. Ou retour vers le futur, qui reste consistent avec son idée sur 3 films (on en dira pas autant de certains blockbusters sortis récemment).
 
das_Branleur
Membre Factor
Redac 949 msgs
Ze_PilOt a écrit :
Quand un film parle d'une technologie qui n'existe pas, tant qu'il reste logique avec ce qu'il développe autour (les nanites, l'AI de her), j'ai aucun problème.

A partir du moment où il prend un élément existant, qui entre dans un point important du scénario (pas un truc de décor ou d'accessoire), et fais de la merde avec, j'ai un soucis.


100% d'accord.

Le seul "problème", c'est que dans 92,8% des cas (chiffres du chapow), les gens ont un QI ne leur permettant pas de se rendre compte comme nous, geeks, que les technologies existantes ne permettent pas du tout l'utilisation sci-fi qui en est décrite au ciné. Le fait justement d'utiliser un techno existante pour faire du sci-fi permet qui plus est aux scénaristes/réalisateurs de donner l'impression à l'average Joe qu'il peut comprendre ce qu'il voit à l'écran puisque ce n'est pas une nouvelle techno. Cerise sur le gâteau, la techno a moins besoin d'être expliquée.

Nous-mêmes geeks, quand on mate des films type Apollo 13, on pense que tout est nickel parce qu'on est pas non plus ultra-calés sur le fonctionnement d'une navette & co. Mais si ça se trouve, à une échelle plus élevée, les mecs des la NASA/Agence Spatiale pourraient dire "Dafuq?! Mais c'est pas du tout comme ça en réalité! Ca tient pas debout putain..."
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
Suffisait de remplacer "internet" par "ultranet" et ça m'aurait moins dérangé. C'est bon mais ça me sort vite d'un film ce genre de "détail".
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
divergent
Hahahahaha.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2813 msgs
Jai du tenir 30 minutes, le pitch est tellement idiot, meme pour une cible pré ado. Après nous aussi on a eu nos daubes pour ado avec les mortal kombat et autres, mais là ça se prend tellement au sérieux...

Ce qui est moins drôle c'est qu'il a le budget d'un vrai blockbuster.
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
C'est la faute a Hunger Games. Maintenant tout le monde veut sa propre franchise de films dystopiens avec un/une ado qui lance une revolution. Ils sont deja en train de filmer la suite de Divergent et ont annonce la fin decoupee en 2 films parce que c'est aussi a la mode depuis quelques annees.

Y'as aussi The Giver qui sort en aout. Ils vont sucer le concept jusqu'a la moelle.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2813 msgs
Mention spéciale a l'actrice principale au regard bovin qui fait office de tori spelling 2.0
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
Bah faut bien pour que les adolescentes s'identifient mieux au personnage.

Je viens de voir le trailer de 50 Shades of Grey. J'arrive pas a y croire, je suis bouche bee. J'etais meme persuade que c'etait une parodie jusqu'a que je cherche la page imdb.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2813 msgs
En fait la morale du film c'est :"même les moches ont le droit de faire du krav maga et du parkour en peau de pêche bleu pour avoir l'air cool et sauver le monde et se taper le prof de gym" (je rappelle que je n'ai tenu que 30 min, mais ça doit être ce qu'il y a a retenir, et cest déjà dans l'affiche)

Édit : je prie pour que tonolito ne vienne pas nous dire qu'on a des standards de moche vachement élevés et qu'elle est quand même bien pétable, pour une mineur.
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
C'est vrai qu'ils ont poussé le vice jusqu'à caster un cheptel de nanas encore plus moches, uniquement pour remonter un peu le niveau de la moche principale qui doit surement être la fille du producteur, ou d'une filiation un peu plus salace.
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
J'irai pas jusqu'a l'appeler moche, si elle me propose gentiment de me fellationer je dirais pas non. Elle est juste fade en fait, le genre de fille que t'oublie vite. Ce qui est parfait pour Divergent du coup.
J'pense surtout qu'elle a ete castee parce qu'elle ride la vague de l'oscar et du golden globe de Descendants (qui est vraiment a chier jamais compris le buzz quand il etais sorti).
 
Nicaulas
Footix
Redac 1454 msgs
Descendants n'était pas à chier. Overhypé sans aucun doute, il ne méritait pas le torrent d'éloges qu'il a reçu, et Clooney était nul, mais ça se laissait regarder, notamment grâce au couple d'ados débiles.

Et Shaileene Woodley, je lui fait des bébés quand elle veut.
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
Je peux comprendre aimer ce film si on aime le genre mais moi il m'as juste foutu les nerfs. Une famille de moyenne classe qui essaient de se "reconnecter" avec la fille qui passe chaque scene a bouder comme une emo qui a ses regles.
Pas vraiment le genre de problemes avec lesquels j'arrive a connecter a un niveau personnel donc du coup j'ai passe la majorite du film (que j'ai jamais fini d'ailleurs) a voulour foutre des gifles a la fille mais aussi d'lui foutre ma bite dans la bouche pour qu'elle la ferme un peu. C'etait une experience bizarre pour mon penis.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews