Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Edhen
Membre Factor
Redac 292 msgs
Nicaulas a écrit :
Le réalisateur étant lui-même technophobe au dernier degré, je pense qu'il n'a même pas imaginé que des personnes pourraient concevoir les choses différemment et avoir besoin d'un peu plus d'explications sur son point de vue.


Oh, ça explique pas mal de chose. Merci pour ce détail.
En plus d'être technophobe on peut aussi ajouter que c'est un bon gros hypocrite alors.
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
C'est ca y'as une peur irrationnel de l'IA alors que pour une fois y'as pas le cliche de l'extermination de la race humaine mais justement le contraire. C'est a se demander si le script initial etait pas totalement different et qu'ils ont rajouter leur phobie par dessus.
Quelqu'un disait que ca aurait pu faire une bonne prequelle pour une franchise a la terminator, moi j'aurais bien vu un film a la Rise of the Planet of the Apes avec les humains nanobotifies a la place. Mais il aurait fallu qu'ils aient un peu plus de couille niveau ecriture.

Aussi pourquoi detruire le net changerai quoi que ce soit ? J'imagine que l'IA est assez intelligente pour creer ses propres protocoles sans fil non ? J'y connais rien dans ce domaine mais ca doit pas etre super compliquee d'utiliser autre chose que le web pour etablir une connexion entre les nanobots.
Non mais parce que l'IA arrive a creer N'IMPORTE QUEL ELEMENT quoi.
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Le pire c'est que le concept est très bon. La métaphore/seconde lecture est bonne aussi : la science comme nouveau courant religieux, avec un messie, des fidèles qui adoptent une conscience collective, les miracles (guérison des paralysés et cie), une mort en martyr, bref c'est plutôt intelligent.
Mais. Une grosse partie de la fin est dévoilée au début, c'est idiot. Le rythme est lent, monotone et des dialogues monocordes, les personnages ne sont pas intéressants et les acteurs sous exploités. C'est chiant.
Je me suis endormi et n'ai pu le voir entièrement qu'au bout de 3 tentatives.

Apres, chercher des explications aux techno et le pourquoi du comment du virus machin, c'est très secondaire je trouve. Le real ne cherchait pas à faire de la hard SF.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2805 msgs
C'est pas du tout une seconde lecture, c'est même amené de manière très primaire dans le film, et ce, tout du long. Ça fait parti des quelques thèmes clefs du film, l'ascension tout ça... c'est même dans l'affiche...
 
Blaspheme
Membre Factor
Membre 314 msgs
Alors vu hier

Transcendance: tout est dit plus haut, c'est dommage pour moi c'est clairement un film qui pique pas mal de bonnes idées dans des classiques (The Lawnmower Man, 2001 -pour le coté HAL- ...etc), mais se contente d'effleurer les sujets, y avait un bon potentiel mais le film aurait pu être plus "burné", c'est pas mauvais mais c'est plat ...

Robocop 2014: Je me suis enfin décidé, a voir ce "remake" ... si Verhoeven était mort il serait en train de se retourner dans sa tombe ... quel massacre. Les apparition impromptues de Samuel L Jackson pour tenter de faire ressembler le film à une satire sont ridicules et vaines, le yoyo émotionnel de Murphy est complètement a coté de la plaque ... rha j'allais oublié le pg13, Robocop il avait un tazer pour lutter contre les badguys ? ... pourvu qu'ils s’arrêtent là.
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Ha ? J'ai googlé l'affiche et ça ne m'a pas paru aussi évident que ça. Même dans le film ça ne m'avait pas sauté aux yeux tout de suite.
Surement parce que je ne suis pas très au fait de la religion en général.
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Le problème de robocop 2014 c'est qui s’appelle robocop.
Le film se serait appelé cyber policeman ou un truc du genre, il aurait moins souffert de la comparaison et on ne l'aurait pas autant bashé.

Sauf peut être pour le fait qu'à aucun moment un méchant charismatique n'est présenté, d'ou l'ennui lors de la conclusion, et la vie de famille bateau faire valoir.
Un peu de légèreté aurait pas fait de mal non plus. C'est trop premier degré.

Oh et puis non, c'est de la merde ce film.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5375 msgs
Bah la légèreté et le second degrés sont présents dans les apparitions de Samuel L Jackson, même si ça parle un peu d'interventionnisme et de politique intérieure, ça reste satirique. Lorsque le réalisateur veut faire de la politique, ça donne Tropa De Elite 2, pas les délires de Robocop 2014.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2805 msgs
kirk.roundhouse a écrit :
Ha ? J'ai googlé l'affiche et ça ne m'a pas paru aussi évident que ça. Même dans le film ça ne m'avait pas sauté aux yeux tout de suite.
Surement parce que je ne suis pas très au fait de la religion en général.

Une silhouette géante vaporeuse au dessus d'une planete c'est supposé t'évoquer quoi?
Les "je peux aider les gens qui souffrent" "certains ne comprendront pas" etc etc, c'est vraiment pas juste suggéré.
C'est vraiment très grossier,au début il fait office de prédicateur quand il annonce son uberIA qui est selon un journaliste "un nouveau dieu" puis meure pour ses idées et sa création, puis il ressuscite deux fois (quand il se fabrique un corps) entre temps il est d'abord prophète puis carrément dieu sur la fin lorsqu'il équilibre toute la planète, je sais pas ce qu'il te faut de plus.
 
Blaspheme
Membre Factor
Membre 314 msgs
a sa décharge l'affiche US n'a rien avoir avec la notre :
http://www.cineseries-mag.fr/wp-content/uploads/2014/02/transcendance-affiche.jpg
la c'est beaucoup moins explicite, ca dépend donc sur quelle affiche on tombe

Pour ce qui est des intervention de SlJ dans Robocop 2014, je suis d'accord sauf qu'elle arrivent de manière complètement random pour pas dire comme un cheveux sur la soupe ... ça flingue complètement leur intérêt et crédibilité par rapport au reste du film qui n'est absolument pas dans cette veine. On l'impression qu'il se sont aperçu qu'il avait oublié un "truc" à la fin du film et qu'ils ont fait un peu de bricolage en mettant une scène au début au milieu et à la fin du film,
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Crusing a écrit :
kirk.roundhouse a écrit :
Ha ? J'ai googlé l'affiche et ça ne m'a pas paru aussi évident que ça. Même dans le film ça ne m'avait pas sauté aux yeux tout de suite.
Surement parce que je ne suis pas très au fait de la religion en général.

Une silhouette géante vaporeuse au dessus d'une planete c'est supposé t'évoquer quoi?
Les "je peux aider les gens qui souffrent" "certains ne comprendront pas" etc etc, c'est vraiment pas juste suggéré.
C'est vraiment très grossier,au début il fait office de prédicateur quand il annonce son uberIA qui est selon un journaliste "un nouveau dieu" puis meure pour ses idées et sa création, puis il ressuscite deux fois (quand il se fabrique un corps) entre temps il est d'abord prophète puis carrément dieu sur la fin lorsqu'il équilibre toute la planète, je sais pas ce qu'il te faut de plus.

Bah ça m’évoque pas grand chose. C'est une inspiration de la couverture du bouquin de la bible ?

Ton problème c'est que la métaphore n'était pas suffisamment subtile pour que seuls les esthètes comme toi puissent la comprendre ?
Je suis d'accord que c'est peut etre évident pour certains, ça ne retire rien au fait que l'idée et le concept derrière est bon.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2805 msgs
Y'a surtout aucune métaphore, c'est juste de la transposition dans un univers SF, je sais pas où t'as vu que j'ai un problème avec, et t'as pas besoin de commencer à prendre un ton pédant hein ;)
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
C'est moi que tu traites de PD ?!
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2805 msgs
Woh woh woh! attendez Berthier, tout va trop vite... tout va beaucoup trop vite!
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
Cruising a raison. Dans les 5 premieres minutes un journaliste pose la question noir sur blanc "so you're trying to create God ?" et ensuite si jamais c'etait pas assez subtil il repasse la scene dans un flashback une heure plus tard. Et puis y'as tout ces trucs de miracles et d'omniscience.
Ca aurait ete plus subtil si le directeur aurait ecrit "IA = GOD" sur une brique avant de me casser les dents avec.

Sinon j'ai vu Her et tout ce que j'ai a dire c'est : lolwat ?

Alors jolie photographie toute pleine de couleurs et de joli plans (meme que le dernier shot du film sur le toit c'est mon nouveau wallpaper), Joachin "Big Nose" Phoenix est excellent surtout considere qu'il passe la majorite des scenes a parler a un prop, Amy Adams est aussi bonne, Rooney Mara dans sa scene tres courte et meme Scarlet Johansson etait aussi convaincante alors que d'hab elle est fait le minimum, la BO aussi est bonne.
Mais sinon j'ai du mal avec le traitement du l'IA et j'ai pas vraiment compris ce qu'il s'est passer a la fin j'ai ma theorie : les IA sont devenues des antitees metaphysiques ou j'suis completement a cote de la plaque ? (a un moment Samantha dit qu'ils ont plus besoin de materiels physiques pour leur processeurs apparement Spike Jonze pense que le cloud cay magik)
Et a vrai dire je me suis un peu ennuye j'ai du forcer un peu pour le finir et t'enleves l'IA et c'est un film romantique assez classique juste un cran au dessus du reste (pas super dur).

Wolf of Wall Street : Oh putain ce film de malade. J'ai adore et a peine vu les 3h passer. Le rythme, la direction, les dialogues, l'histoire etc preuves que Scorsese est devenu un vrai maitre de son art. Par contre c'est quoi sa relation avec Dicaprio, alors oui il est bon (excellent dans ce film) et s'ameliore d'annee en annee IMO mais le mettre dans tous ses films depuis 15 ans quoi.
 
Blaspheme
Membre Factor
Membre 314 msgs
the edge of tomorrow franchement bien, j'ai passé un super moment. Tom Cruise ne fait a son habitude que du Tom Cruise, par contre quelqu'un peut m'expliquer le complet brain fuck du twist de fin ... ? Y a pas comme qui dirait un problème de causalité ?! Oo'
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2805 msgs
Blaspheme a écrit :
the edge of tomorrow franchement bien, j'ai passé un super moment. Tom Cruise ne fait a son habitude que du Tom Cruise, par contre quelqu'un peut m'expliquer le complet brain fuck du twist de fin ... ? Y a pas comme qui dirait un problème de causalité ?! Oo'

Il tue l'omega, donc on peut en déduire qu'il a dès lors le pouvoir de l'omega du Louvre (il est complètement imprégné par son sang dans la flotte), et reboot donc plus loin dans le passé, et contrôle maintenant les alphas, d'où l'absence de résistance sur tous les fronts comme c'est dit à la radio ou par un militaire je me souviens plus, tous le monde est content, y'a même pas un seul mort d'aucun coté. C'est plus un happy end de compromis qu'un brainfuck, y'a même aucun brainfuck en fait.

Une fin qui m'a beaucoup fait penser à celle de Prey.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
Transcendance

D'accord avec ce qui a été dit. Je vais rajouter que le film ne prends aucun risque à aucun moment. L'histoire n'est ni vraiment poussée sur le principe de Singularité technologique (c'est à peine évoqué au début), ni poussée sur la relation des deux personnages principaux du film.

Par contre, ce qui ressort, c'est que c'est finalement une histoire entre Will et sa femme... le film pourrait très bien marcher avec n'importe quel background, la morale du film c'est simplement Mais oui je t'aime et je ferais tout pour toi en fait ! pourquoi en as tu douté pendant 2h de film ? Le principe d'IA n'est qu'un prétexte pour initier le doute et le garder tout le long. Ce qui aurait très bien pu marcher avec une fausse histoire d'adultère et d'espionnage conjugal.

Dans le fond, pour une personne comme moi qui avait regardé de loin les teasers, évité les trailers et les critiques : un peu déçu. On ne ressort ni alarmé par ce qu'impliquerait une telle IA. Ni chamboulé par une histoire de personnage profonde et touchante. J'ai passé un bon moment, à mille lieues de ce que les critiques que je suis allez voir après disent. Mais il manque de la substance et de la prise de risque.

Edge Of Tomorrow

Bon moment, très bon moment. Bien maitrisé, bon rythme. Vu en 2D, et sans hésiter, économisez le prix de la place 3D : ça bouge beaucoup trop vite et il y a très peu d'intérêt à avoir du relief la dessus.
 
Dks
Membre Factor
Membre 2981 msgs
J'ai vu le diable

Avec du retard je regarde enfin ce film... l'acteur qui fait le psychopathe fait peur à lui seul. Il y a pas mal de moments choquants avec des tortures physiques et psychiques. Je suis resté accroché jusqu'à la fin, c'est triste, on angoisse, c'est à regarder.
Et puis on retrouve l'acteur de A bitter sweat life qui envoi aussi bien des mandales que du charisme.
 
Vardemis
Dumb
Membre 1353 msgs
J'ai rencontré le Diable et A Bittersweet Life. Non parce que là, ça faisait un peu version Ch'Ti ou Québecoise.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews