Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

David Cage présente : Une leçon de Kara design
flousta
Membre Factor
Membre 300 msgs
__MaX__ a écrit :
En fait si je prends Factor, Nofrag ou Gamekult pour exemple, je me demande encore et toujours pourquoi 50% des gens n'ont pas arrêté de jouer tellement ça laisse transpirer les gars blasés. Tout est laid, tous les gameplay sont foireux, tous les scénars sont à jeter [insert more here]...

Plus que le fait d'être blasé ce qui me saoule ce sont les déclarations des mecs comme Cage ou Molyneux qui veulent toujours aller plus loin et qui accouchent de souris... Qu'ils fassent des trucs funs, qui leur plaisent, mais qu'ils arrêtent la condescendance. Enfin qu'ils n'oublient pas que le jeux-vidéo ça demande un gameplay, un vrai et je suis désolé mais dans HR, le gameplay est vraiment naze (ça n'engage que moi)
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
spook
Ce n'est pas la faute de la technique, mais de tes propres goûts vis-à-vis de l'acteur/actrice derrière l'avatar (ou des choix de Cameron).


Ils ont vraiment réussi leur coup marketing.

Tu oublies un peu les dizaines d'animateurs qui doivent repasser derrière, mais qui ne recevront jamais d'oscar (et qu'on essaie de bien cacher dans les making-off).
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Membre 12475 msgs
Encore une fois, la comparaison Cage / Molyneux n'a pas lieu d'être, comme la comparaison Cage / Kojima. Molyneux est peut-être l'un des plus grands mythos du monde du JV, mais quand il te sort son mytho, il te raconte une histoire, il te vend du rêve, il te parle, tu l'écoutes et tu es envoûté. Et même si le produit final est loin de ce qu'il t'a fait miroiter, ça reste là aussi un vrai jeu, avec des vraies mécaniques de gameplay, plus ou moins audacieuses, plus ou moins réussies, mais qui vont quand même un peu au-delà du pressage de X pour jasonner.
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7778 msgs
Déjà rien que manipuler le perso comme on manipulerait un Fenwick est assez révélateur.

 
The System Five
Membre Factor
Membre 3217 msgs
ça à vraiment l'air intuitif vu comme ça.
Un paragraphe par bouton, bravo les dudes.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
Je suis d'accord flousta, mais la forme et le fond d'un jeu sont dissociables, tu peux objectivement admettre que quelque chose est extrêmement beau mais foutrement ennuyeux.

Si je reprend Heavy Rain en exemple, c'est globalement chouette, parfois laid, il y a des expressions faciales à faire flipper un nouveau né, mais il y a des séquences qui sont très impressionnantes en terme de rendu et d'illumination (la boite de nuit par exemple).

Mais tout le monde préfère dire que c'est de la merde, des fois qu'on perde la face devant ses petits copains des internettes.
 
SuiX
Membre Factor
Membre 396 msgs
Skizomeuh a écrit :
Déjà rien que manipuler le perso comme on manipulerait un Fenwick est assez révélateur.

http://properlycalibrated.net/images/uploads/heavyrain_controls.jpg


Ouaip

http://tof.canardpc.com/view/b7198fb7-617b-4f75-aec9-652b6e64dc7d.jpg

(Ouais je sais c'est naze)
 
flousta
Membre Factor
Membre 300 msgs
@ __MaX__ Heavy Rain je ne le critique pas comme les autres jeux parce que le créateur a décidé d'en faire autre chose qu'un jeu (une sorte de mixe batard entre le cinéma et le JV, un truc adulte selon lui). Quand on se penche sur le côté cinéma généralement le jeu ne vaut pas un bon DTV avec Gary Daniels, la faute à un scénario relativement inconsistant (ça n'engage que moi), des plans plus que foireux et une surenchère pathétique par moments (avant la danse en boite de nuit par exemple).
Comme ça reste un "jeu", je m'attarde donc au gameplay et là je suis désolé je m'y retrouve pas avec les pseudos QTE dont certains ont une importance quasi-nulle parfois.
En gros ça pète plus que son derrière mais ce n'est ni un bon jeu, ni un bon film, ni un bon téléfilm, voilà pourquoi j'ose dire que c'est pas terrible.

PS : Attention tout n'est pas à jeter dans Heavy Rain mais comme à l'école je mettrais la mention "Trop insuffisant, des efforts à fournir" (surtout au niveau du scénario et de la technique cinématographique)
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Membre 12475 msgs
flousta a écrit :
En gros ça pète plus que son derrière mais ce n'est ni un bon jeu, ni un bon film, ni un bon téléfilm, voilà pourquoi j'ose dire que c'est pas terrible.

Marrant, c'est exactement ce que je disais d'un autre jeu il y a quelques années déjà (après le test de feu-snoopers).
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
spook a écrit :
Cyberpunk@
L'impasse ? Youhou, tu connais l'Uncanny Valey ?


Mais qu'est-ce que tu racontes?

L'uncanny valley, c'est le sentiment de malaise quand on voit un personnage synthétique (physique ou numérique) qui a un comportement presque humain, mais dont on sait pertinemment qu'il ne l'est pas. L'illusion ne prend donc pas complètement.

C'est justement à cause de cet uncanny valley que des films comme les star wars I-II-III ne sont pas crédibles à l'oeil, tu ajoutes de l'eau à mon moulin.

Et pour revenir au sujet, il est impossible aujourd'hui de refaire le parrain ou l'impasse en image de synthèse sans que l'oeil ne le remarque. Encore une fois, ça fonctionne dans Avatar parce que Cameron crée ses propres règles: ses êtres vivants et sa végétation imaginaires avec une physique réaliste.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5375 msgs
__MaX__ a écrit :
mais il y a des séquences qui sont très impressionnantes en terme de rendu et d'illumination (la boite de nuit par exemple).

Mais tout le monde préfère dire que c'est de la merde, des fois qu'on perde la face devant ses petits copains des internettes.


"Il est super ce jeu, le gameplay n'est pas bon, l'histoire et les personnages non plus, mais le rendu et l'illumination sont superbes"

Faut pas déconner, ça c'est pas l'avis d'un joueur ou d'un cinéphile, c'est une critique de technicien.

Sans méchanceté et avec tout mon respect, c'est typiquement le genre de truc dont tout le monde se fout éperdument qui n'influence pas la perception de la qualité du produit.
ils participeront tout au plus au sentiment de grande réussite si le reste est de très bonne facture.
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
Je ne vois pas l’intérêt de cet exploit technique étant donne qu'il est déjà possible de faire beaucoup mieux en recalcule ... et d'ailleurs le precalcule se prête beaucoup mieux aux jeux de Quantic qui sont très limite en terme d’interactivité
 
WOLFREIM
Membre Factor
Membre 353 msgs
Z'êtes quand même sacrément blasés. Sans son juste l'image, je trouve que ça tue la gueule. Si la modé est difficilement attaquable vu la simplicité du modèle, le rendu visuel, les lumières, les fx sont vraiment impressionnants.

Mais si ça reste le grand écart qu'il y a eut entre les démos de HR et le jeu final, ça va déchanter.

Après bon je suis pas étonné de voir les commentaires qu'il y a un peu partout, quand on voit que certains arrivent à dire que "Samaritan" c'est pas mieux que GoW, voire laid alors qu'il n'y a pas l'aspect "D.Cage est un con" qui peut biaiser le jugement, sur cette vidéo c'était évident que 90% de la communauté allait encore déverser des litres de bile pour le fun.

En fait si je prends Factor, Nofrag ou Gamekult pour exemple, je me demande encore et toujours pourquoi 50% des gens n'ont pas arrêté de jouer tellement ça laisse transpirer les gars blasés. Tout est laid, tous les gameplay sont foireux, tous les scénars sont à jeter [insert more here]...


Cette démo est sympa avec un chouette rendu mais objectivement, le cinéma (notamment ce qui a été fait sur Tintin) est bien plus en avance. Cependant c'est revolutionnaire - dans le domaine des jeux vidéos- car des expressions faciales de ce type il y en avait pas non plus dans la démo de SAMARITAN d'Epic. Et la plupart des mouvements, expressions faciales de jeux vidéos sont souvent catastrophiques, cassent complètement l'expérience d'immersion. Avant le joueur lambda n'y faisait pas trop gaffe, mais avec des films comme Avatar et le travail sur les expressions (qui ont d'ailleurs demandé beaucoup de travail de retouche), cela devient plus flagrant.
Quand vous êtes dans une histoire, un récit, immergé dans un jeu les petits détails de rien du tout ne doivent pas casser cette immersion. Quand je vois cette vidéo, là ou c'est la force de celle ci, c'est qu'on est scotché à la scène qu'on est train de regarder. Donc pari réussi pour David Cage pour cette demo.
Pour ce qui est du jeu final, les problématiques d'optimisations spécifiques du jeu vidéo étant différentes (notamment du cinéma) il risque d'y avoir une sacrée différence.
 
The System Five
Membre Factor
Membre 3217 msgs
full_tera>surtout que heavy rain aurait pu largement etre un simple point n clic sur fond de jpeg (genre 1112) entrecoupé de sequence live, ça n'aurait pas changé grand chose.
 
spook
Quand c'est nouveau, c'est mauvais. Ne jamais pas avoir peur !
Membre 2438 msgs
flousta a écrit :

Je nuancerais en disant que c'est l'utilisation d'éléments virtuels est une grande avancée pour le cinéma. Mais du cinéma "tout" virtuel ça a donné des trucs comme le film de Zemeckis, Avatar et quelques autres films qu'on aura vite fait d'oublier (du moins me concernant).
Le "cinéma virtuel" c'est pas encore pour maintenant (quoique John Carter est presque tout en CGI), exception faite de son application au cinéma d'animation...


Haha. Renseigne toi avant de balancer des âneries. Tu n'as rien compris à ce qu'est le cinéma virtuel...

Ze_PilOt a écrit :


Ils ont vraiment réussi leur coup marketing.

Tu oublies un peu les dizaines d'animateurs qui doivent repasser derrière, mais qui ne recevront jamais d'oscar (et qu'on essaie de bien cacher dans les making-off).


Car on s'en fout ? On peut au pire espérer que dans le futur on ne soit plus obligé de passer par là. Mais là tu sous-entends que les animateurs font tout ce qui est puéril.
 
Typotom
Membre Factor
Membre 548 msgs
Cyberpunk a écrit :
Et pour revenir au sujet, il est impossible aujourd'hui de refaire le parrain ou l'impasse en image de synthèse sans que l'oeil ne le remarque. Encore une fois, ça fonctionne dans Avatar parce que Cameron crée ses propres règles: ses êtres vivants et sa végétation imaginaires avec une physique réaliste.


C'est pas parce que ce n'est pas possible aujourd'hui que ça ne le sera pas demain. De même que de juger comme ça d'un coup que le jeu vidéo ne sera jamais capable de se hisser au rang du cinéma. Que cette démo soit réussie ou pas, que ce soit du cage ou pas, des gens essayent, et il me parait superficiel de jeter leur travail parce qu'on a décidé qu'ils n'y arriveraient pas.
 
2vic
Membre Factor
Membre 1236 msgs
Au final, je me demande comment on peut croire révolutionner le jeu vidéo quand on en oublie complètement de s'interroger sur les bases. Il me semble que ce n'est pas en s'attardant sur des points de détails comme la technique de rendu ou les expressions faciales qu'on peut proposer une expérience nouvelle. LA NOIRE l'a prouvé dernièrement : la technique était révolutionnaire, le jeu était complètement sclérosé.

Je sais qu'il est facile de se moquer de Miyamoto, mais le mec se focalise essentiellement sur ce qui fait un jeu. Sur la mécanique, la structure : comment il a réussi à s'affranchir des murs invisibles et donner une sensation de liberté non contrainte dans Mario galaxy en utilisant des mini planètes, c'est assez dingue. Ce jeu est un des seuls jeu dans lequel j'avais l'impression de pouvoir faire tout ce qui semblait possible. Pas de murs invisibles, pas d'objets inutiles, pas de PNJ qui ne réagissent pas correctement. En réduisant considérablement le champs des possibilités, il offre une liberté d'action sans égal. Le monde entier est explorable parce qu'il est minuscule.

Je ne dis pas que Mario galaxy est un jeu "adulte", mais il y a plus de réflexion sur le médium que ce que Cage peut apporter. Le fait de dire : il faudrait des visages plus réaliste, tout le monde peut le faire : c'est le niveau zéro de la réflexion. Se demander comment s'affranchir des contraintes spatiales et de la liberté accordé au joueur pour qu'il ne ressente aucune frustration dans son exploration du jeu, c'est autre chose quand même.

Même Wii Music (qui est mauvais), et le simple fait d'avoir voulu créer un "jouet vidéo" sans autre but que le plaisir de jouer sans score ou niveaux à passer est plus intéressant que ce que Cage propose. Mais tout le monde s'en fout parce que les designs font "gamins".

Ne pas se poser de questions là-dessus pour un développeur qui se propose de révolutionner le médium, c'est quand même un peu con.
 
flousta
Membre Factor
Membre 300 msgs
spook a écrit :


Haha. Renseigne toi avant de balancer des âneries. Tu n'as rien compris à ce qu'est le cinéma virtuel...



Car on s'en fout ? On peut au pire espérer que dans le futur on ne soit plus obligé de passer par là. Mais là tu sous-entends que les animateurs font tout ce qui est puéril.

Nan mais je comprends pas ton délire, j'ai bien cité John Carter et le film de Zemeckis pour te parler du cinéma virtuel tel qu'on l'entends dans le cinéma (qui souffrait déjà du sentiment Uncanny Valley, tout comme Beowulf), mais les guillemets à "tout" virtuel était là pour t'aider... Oui le rendu de William Dafoe dans John Carter est impressionnant, non ça me convainc pas comme le cinéma dit "traditionnel" tu peux me mettre tous les liens que tu veux en citation ça ne changera rien... pour l'instant.
Mais sinon c'était très constructif
 
Umadrab
Membre Factor
Membre 80 msgs
Temujin a écrit :


Plus serieusement le mec c'est le Luc Besson du jeu video,


QFT.

Et comme avec un film de Luc Besson, je vais quand même tester son jeu et me dire en fin de jeu qu'on ne m'y reprendra plus.

Sinon c'est quoi cette mode de salir autour du nez pour rendre la pigmentation réaliste ? Personnellement, j'ai vérifié dans la glace et c'est tout propre autour de mon tarin. Enfin, disons plutôt que c'est pas plus sale qu'ailleurs.
 
WOLFREIM
Membre Factor
Membre 353 msgs
Exact la technologie évolue, Dieu merci. Ce sera peut être pas parfait mais bien mieux que ce qui s'est fait dans les jeux il y a 10 ans.

Pour les fans de technique et de motion/performance capture voici quelques vidéos sympas de making of sur Tintin.

Au final, je me demande comment on peut croire révolutionner le jeu vidéo quand on en oublie complètement de s'interroger sur les bases. Il me semble que ce n'est pas en s'attardant sur des points de détails comme la technique de rendu ou les expressions faciales qu'on peut proposer une expérience nouvelle. LA NOIRE l'a prouvé dernièrement : la technique était révolutionnaire, le jeu était complètement sclérosé.

Je sais qu'il est facile de se moquer de Miyamoto, mais le mec se focalise essentiellement sur ce qui fait un jeu. Sur la mécanique, la structure : comment il a réussi à s'affranchir des murs invisibles et donner une sensation de liberté non contrainte dans Mario galaxy en utilisant des mini planètes, c'est assez dingue. Ce jeu est un des seuls jeu dans lequel j'avais l'impression de pouvoir faire tout ce qui semblait possible. Pas de murs invisibles, pas d'objets inutiles, pas de PNJ qui ne réagissent pas correctement. En réduisant considérablement le champs des possibilités, il offre une liberté d'action sans égal. Le monde entier est explorable parce qu'il est minuscule.

Je ne dis pas que Mario galaxy est un jeu "adulte", mais il y a plus de réflexion sur le médium que ce que Cage peut apporter. Le fait de dire : il faudrait des visages plus réaliste, tout le monde peut le faire : c'est le niveau zéro de la réflexion. Se demander comment s'affranchir des contraintes spatiales et de la liberté accordé au joueur pour qu'il ne ressente aucune frustration dans son exploration du jeu, c'est autre chose quand même.

Même Wii Music (qui est mauvais), et le simple fait d'avoir voulu créer un "jouet vidéo" sans autre but que le plaisir de jouer sans score ou niveaux à passer est plus intéressant que ce que Cage propose. Mais tout le monde s'en fout parce que les designs font "gamins".

Ne pas se poser de questions là-dessus pour un développeur qui se propose de révolutionner le médium, c'est quand même un peu con


C'est pas un peu totalement hors sujet là?

David Cage ne propose pas de faire un FPS, non?
Parce que l'expression faciale dans un FPS où l'on passerait son temps à shooter des mecs à 20 mètres de distance on s'en fout un peu effectivement. Par contre je verrai bien ce genre de techno sur un jeu de type Mass effect pour toute la partie Role playing, avec de vrais visages expressifs ce qui pourrait renforcer encore plus l'immersion (les jeux mass effect sont de qualité, mais au niveau des expressions faciales, il serait possible d'aller plus loin).

Alors Mario galaxy... franchement ... quel rapport?

Un peu de diversité et d'innovation ça ne fait pas de mal non plus. Est ce que c'est judicieux, vu que l'univers vidéo ludique est converti massivement à l'ideologie de l'optimisation dans tous les sens ? C'est au public, les joueurs consommateurs de décider si c'est inutile ou une feature indispensable à certains types de jeux.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews