Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

ACTU

Summer Game Fest 2022 : le gros récap'

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Geoff Keighley vient de terminer sa conférence de deux heures pour l'ouverture du Summer Game Fest. Plutôt habitué à mettre de l'ambiance, il avait prévenu il y a quelques jours (comme il l'avait déjà fait pour la Gamescom l'an dernier, du reste) qu'il allait falloir relativement tempérer ses attentes et ne pas espérer un enchainement de megatons. On vous la fait courte, même si l'article va être long : il n'avait pas menti.

La conférence s'est ouverte avec du gameplay de Street Fighter 6 et la présentation d'un personnage que personne n'avait vu venir : Guile. Il a une dégaine de mécanicien avec sa grosse salopette et il porte un petit bouc bien taillé, mais bon, c'est Guile, il n'y a pas grand chose à en dire. Le jeu est attendu pour l'année prochaine sur PC, PS4 et PS5, mais sur les Xbox Series uniquement pour les machines Microsoft.



Le premier vrai "world premiere" de la soirée a suivi juste après : il s'agit d'un nouveau jeu dans l'univers Aliens, édité par Focus. Et alors que la longue cinématique initiale laissait espérer penser à un gros FPS façon Colonial Marines mais en bien, ça sera en fait un shooter vue du dessus jouable en coop, en gros Helldivers ou Alien Swarm avec la licence Alien. Ca s'appelle Aliens: Dark Descent et ça sortira l'année prochaine sur PC et consoles, vieille comme nouvelle gen.



The Callisto Protocol,  qui avait déjà fait forte impression avec son trailer il y a quelques jours chez Sony, est revenu nous montrer presque le même trailer (mais pas tout à fait, il y a encore plus de gore), ainsi qu'une petite vidéo de gameplay. C'est absolument et sans discussion possible Dead Space avec une moustache dans une prison de l'espace : mêmes angles de caméras, même interface diégétique, mêmes armes, mêmes coups de talon qu'on colle dans les ennemis au sol après les avoir démembrés... Glen Schofield ne quitte vraiment pas sa zone de confort, mais ça a l'air quand même très efficace. Ca sort en fin d'année, là aussi sur PC et consoles vieille et nouvelle gen.




"World revealé" hier, Calofe 2022 était déjà de retour avec cette fois-ci une très longue vidéo de gameplay, montrant une mission prenant place sur une plateforme pétrolière puis un bateau en pleine tempête. C'est toujours millimétré niveau mise en scène et ça en jette pas mal, mais ça reste Calofe. 



Nouvelle semi-surprise ensuite, avec l'annonce (ou plutôt la re-annonce) de Flashback 2, édité par Microids. La vidéo est courte et les rares extraits de jeu sont noyés au milieu d'effets, comme pour en montrer le moins possible. On ne va pas se mentir, ça n'inspire pas vraiment confiance, et quitte à vouloir rejouer à quelque chose du genre, on attendra plutôt Lunark. Flashback 2 sort cet hiver sur PC, consoles et Switch



En développement depuis des lustres, et après un petit coucou uniquement textuel en début d'année, Witchfire est revenu parader avec une vidéo de gameplay qui montre un jeu vraiment très joli et... c'est à peu près tout ? On n'en sait pas beaucoup plus si ce n'est que le jeu devrait débuter sa phase d'early access "bientôt", mais uniquement sur l'Epic Game Store du sheitan malheureusement.



Deuxième jeu de ce qui aura été l'un des thèmes récurrents de la soirée, la flippe dans l'espace, Fort Solis est le premier jeu du nouveau studio Fallen Leaf basé à Liverpool. On ne sait pas trop ce que proposera le jeu à part qu'il s'agira d'un thriller dans une base spatiale, avec des inspiration "Dead Space x Moon (le film de Duncan Jones)". Ca tournera sur UE5 et on trouvera au casting vocal Roger "Arthur Morgan" Clark et Troy "des centaines de jeux" Baker.



On continue les jeux dans l'espace qui font peur avec l'improbable retour d'entre les morts de Routine. Si vous avez moins de dix ans, vous n'avez forcément jamais entendu parler de ce jeu (et puis il faut aller vous coucher aussi, vous avez vu l'heure ?) qui avait été montré régulièrement pendant des années avant de complètement disparaitre du jour au lendemain. Cette nouvelle version n'a heureusement plus la tête d'un jeu de 2010 et semble, pour le peu qu'on en voit, vraiment réussie. La partie sonore devrait aussi théoriquement assurer puisque c'est Mick Gordon qui s'en charge. Aucune date de sortie n'a en revanche été annoncée donc on n'est pas à l'abri que le jeu redisparaisse dans un trou noir.



Après une première coupure pub, on a eu droit à une cinématique au design générique, montrant un personnage générique dans des ruines de l'espace génériques se faire attaquer par un monstre générique avant qu'un robot générique ne vienne la défendre. On n'avait pas la moindre idée de ce dont il était question avant d'apprendre qu'il s'agissait de Stormgate, le premier jeu du studio Frost Giant composé par d'anciens de Blizzard, et on a donc compris d'où venait ce petit goût d'eau tiède. Ca sera un RTS free-to-play, jouable en coop jusqu'à trois ou en PvP à trois contre trois, et la bêta débutera l'année prochaine.



Toujours de l'eau, mais peut-être un peu moins tiède et un peu plus salée avec Highwater de Demagog Studio, qui nous avait déjà offert Golf Club Wasteland l'année dernière. On reste dans le post-apo mais on range le fer 9 puisque cette fois-ci il s'agira de traverser un monde submergé sur son petit bateau dans un jeu mêlant aventure et stratégie. Ca doit sortir en fin d'année.



American Arcadia, le nouveau jeu des créateurs de Call of the Sea, est venu passer une tête rapidement au SGF, avant de s'attarder au Tribeca Fest demain. Plus d'île tropicale et de Grands Anciens ici puisqu'on se retrouve dans une sorte de croisement entre The Truman Show et Running Man avec une esthétique années 70. On espère en apprendre plus demain notamment sur l'alternance entre deux points de vue complètement différents.



Marvel's Midnight Suns doit sortir début octobre mais malgré ça, Take 2 et Firaxis ne semblent pas pressés de montrer à quoi ressemblera réellement leur jeu puisqu'ils n'ont une fois de plus qu'une cinématique certifiée 0% de gameplay à nous offrir. Ca commence à être un peu inquiétant.



Présent durant les deux dernières Gamescom, Midnight Fight Express fait une infidélité au salon allemand en revenant nous montrer un nouveau trailer durant le Geoff Show. C'est toujours fait par un petit gars tout seul, c'est de l'action ininterrompue que ce soit avec des flingues, des patates ou des bagnoles, mais malgré tout ça a l'air un peu mou. Le jeu doit sortir le 23 août mais une démo est dispo dès maintenant sur Steam



On savait déjà que TMNT Shredder's Revenge nous laisserait jouer April O'Neal et Master Splinter en plus des quatre tortues. DotEmu a fini par confirmer ce soir ce qu'on voyait tous venir : Casey Jones et ses clubs de golf se joindront également à la fête. La surprise se situait au niveau des modes de jeu puisqu'en plus d'un mode quatre joueurs qui s'annonce déjà bien bordélique, le jeu proposera également un mode à six joueurs, pour que l'anarchie soit vraiment totale. Ca sera sûrement incompréhensible, mais ça sera rigolo, et de toute façon on sera vite fixés puisque le jeu sort le 16 juin sur PC et Switch.



Nightingale, le jeu de survie craft en multi, est venu se montrer avec une nouvelle vidéo présentant un système de cartes qui permettront de faire des trucs. Honnêtement on ne sait pas trop ce qu'on était censé voir, et on commence de toute façon à être un peu lassés des jeux où il faut chasser sa bouffe et couper des arbres, même si l'univers "victorian-punk" (le brevet est déposé) est un peu original.



Autre jeu peu enthousiasmant, le reboot de Saints Row est venu annoncer la mise à disposition de Boss Factory, une "démo" permettant de se créer son propre personnage, la customisation étant au centre du jeu. On n'est pas sûr qu'il ait grand chose de plus à proposer malheureusement. On verra bien à sa sortie en août, sur consoles et l'EGS du Malin.



Résumer Warhammer 40 000 Darktide peut aller très vite : c'est Vermintide 40K. Si on est payé au signe, on pourrait dire que Fatshark semble avoir réussi à transposer de fort belle manière le gameplay multi coopératif de Vermintide dans l'univers de Warhammer 40.000 dans lequel le groupe de joueurs devra faire face à des hordes d'ennemis et repousser ceux-ci au moyen de diverses armes, principalement de corps à corps mais pas que. Ca doit sortir à la rentrée, le 13 septembre.



Vous espériez secrètement une annonce du supposé Silent Hill développé par Bloober Team ? Pas de chance, il faudra vous contenter de Layers of Fears qui semble reprendre des éléments des précédents épisodes. Ca tournera sur Unreal Engine 5, donc ça sera sûrement très joli, et ça sortira un jour.



Gotham Knights, le jeu solo-multi dans l'univers de Batman sans Batman, avait un trailer dédié au personnage de Nightwing, l'un des quatre qu'il sera possible d'incarner en plus de Batgirl, Robin et Red Hood. Arrivée prévue le 25 octobre sur PC et nouvelles consoles, les anciennes ayant récemment été abandonnées sur le bord de la route.



Et pour finir la soirée, Geoff avait le gros morceau, le one more thing, le vrai megaton, le retour d'une licence chérie de tous. Pas de chance, on était au courant depuis cet après-midi. Les sourires sur scène étaient crispés. Neil Druckmann avait fait le déplacement pour nous parler également de ce qui devait être à la base un simple mode multijoueur annexe mais qui a fini par prendre de l'ampleur pour devenir un vrai jeu stand-alone (plus d'infos : l'année prochaine), de la série HBO dont le tournage est terminé (plus d'infos : bientôt), et du fait qu'il s'est mis à bosser sur un nouveau jeu (plus d'infos : un jour). 



C'est tout pour la conférence Summer Game Fest édition 2022, et c'était vraiment pas terrible. On espérait que Kojima allait venir faire un coucou sur la scène de son grand ami Geoff pour nous présenter son supposé nouveau jeu, mais non. En revanche, le gars Keighley a conclu sa conf en indiquant qu'il ne comptait pas se laisser marcher sur les pompes par l'ESA, puisqu'il prévoit d'organiser en 2023 une conférence en public. Le gant est jeté.
Rechercher sur Factornews