Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Crusing
Membre Factor
Membre 3047 msgs
Zombieland c'est surtout un teenmovie.
 
Havok06
Membre Factor
Membre 1155 msgs
Le vertueux a écrit :
Zombieland surfe un peu sur la même vague que Kick ass ou Scott Pilgrim, on prend un faible sans charisme comme acteur principal, on met des références geek et le tour est joué.
En plus il y a des zombies, le niveau 0 du cinéma. Perso je n'avais pas du tout supporté.

T'oublies l'ingrédient essentiel qu'est la bonasse de service dont le pauvre geek tombe amoureux.

Par contre j'avais beaucoup moins aimé Scott Pilgrim qui lui ne tournait qu'autour de ça alors que ZombieLand y'avait au moins des zombies et Bill Murray.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1602 msgs
hohun> Un film d'auteur n'est pas un film d'arte, ni un genre en soi. The Raid est un film d'auteur. District 9 est un film d'auteur, Gravity est un film d'auteur.

Cyber> Dernier Pub... est pas mal, réserve quelques surprises mais tu ne seras surement pas plier en deux.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4760 msgs
Le terme cinéma d'auteur est une expression (je ne prendrais pas le risque de la définir), il ne faut pas prendre le mot "auteur" au pied de la lettre GTB.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3047 msgs
GTB a pourtant raison, on fait souvent l'amalgame, un film d'auteur n'est en rien obligatoirement un film chiant avec des dialogues d'une heure dans la cuisine en regardant le plafond, ou des travellings de 10 minutes sur le décors (souvenez vous solaris), pour moi un film d'auteur c'est simplement un film où le réal est aussi à l'écriture et ou il a le dernier mot, c'est tout.
Je suis sur que même Danny Boon fait des films d'auteur.
Mais bon on avait compris l'idée.

la définition de wikipédia a l'air très complète
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cin%C3%A9ma_d'auteur
 
GTB
Membre Factor
Membre 1602 msgs
Je sais bien ce qu'on met en général derrière "film d'auteur" oui. J'ai bien compris le propos. Cela dit c'est un amalgame qu'il faut éviter. Cette expression à un sens. Un film d'auteur est un film d'un auteur. Réal, écriture, final cut, voire production...Il peut être de n'importe quel genre et budget.

Éventuellement qu'on parle plutôt de film d'art et essai à la place de films d'auteur.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
Je viens de regarder The Man From Earth, j'arrive plus à savoir si c'est sur Factor ou sur Nofrag que j'en ai entendu parler mais en tout cas, c'était assez fou :

Un enseignant Scientifique est en train de se barrer, il est intercepté en plein déménagement par ses potes qui sont des tronches dans des domaines divers.
En essayant de lui faire dire pourquoi il se barre, il fini par raconter qu'il serait né il y a 140 siècles.

C'est très minimaliste (C'est une discussion en temps réel dans une maison au coin du feu), fauché, pas fantastiquement interprété ou réalisé, très imparfait et pourtant, c'est hypnotisant et passionnant.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3047 msgs
C'était ici, ça revient régulièrement.
Tu remarqueras que le mec qui joue dedans peu allègrement jouer De Niro jeune.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4806 msgs
Donc en gros tout le monde avait compris mon propos et mon exagération mais je me fais quand même nazifier ? Prenez une camomille, les gars.

Oh pardon, prenez une infusion à la camomille, faudrait pas faire des amalgames.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4760 msgs
Je t'ai un peu défendu hohun car je suis gentil.
 
elton
Membre Factor
Membre 1557 msgs
Vu Tucker and Dale VS Evil ce soir. Je sais pas si c'est déjà sorti ici, mais c'était bien fnu. Par contre évitez à tout prix la bande annonce.
 
das_Branleur
Membre Factor
Redac 950 msgs
C'est à moitié HS et je ne connais pas le niveau de postabilité du lien donc je ne le posterai pas.
Mais si vous voulez une logiciel capable de lire (et afficher) les torrents d'information directement depuis leur source (?!) sans perdre un pet de qualité, cherchez un site qui propose du "temps de popcorn" et téléchargez le logiciel. En plus l'interface est giga-clean, y'a des propositions de films selon les genres, etc... C'est mieux gaulé que Netflix c'est fou furieux.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1278 msgs
das_Branleur a écrit :
C'est à moitié HS et je ne connais pas le niveau de postabilité du lien donc je ne le posterai pas.
Mais si vous voulez une logiciel capable de lire (et afficher) les torrents d'information directement depuis leur source (?!) sans perdre un pet de qualité, cherchez un site qui propose du "temps de popcorn" et téléchargez le logiciel. En plus l'interface est giga-clean, y'a des propositions de films selon les genres, etc... C'est mieux gaulé que Netflix c'est fou furieux.


Plutot bien foutu effectivement mais c'est pas ma came.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4760 msgs
Man of Steel
Zack Snyder fait caca sur toute la mythologie de Superman pour pondre une niaiserie qui compense dans peu d'autres domaines.
Le côté spectaculaire tombe à l'eau par la photographie monochromatique insipide et l'effet très artificiel des effets spéciaux. Une esthétique qui vieillira très mal à mon avis.
Les persos ont peu de charisme et sont parfois ridicules, mention spéciale à la méchante "bad ass" et l'une des pires Lois Lane jamais castée.
Il y a tout de même de bonnes idées, on voit le potentiel de puissance de Superman comme jamais, même si ses techniques de combats sont répétitives. Les costumes des méchants sont sympas.

J'aurais préféré qu'il respecte la mythologie et qu'il amène cette histoire plus tard dans la chronologie de superman, là ça touche trop à l'essence du personnage selon moi. Mais de toute façon le film est visuellement pas loin d'être kitsch, ce qui n'est pas acceptable pour un blockbuster spectaculaire.

TipTop
Mais de quoi ce film peut bien parler ? Où le réalisateur veut il en venir ?
François Damien a beau être là, il ne sauve rien, je n'ai pas pu aller jusqu'à la fin, c'est vraiment médiocre.

Enger Games 2
Il y a quelques idées de background ou de design qui sont sympas mais ça reste du teenage movie, pas le pire du genre mais vous avez intérêt à faire du zbrush en même temps que vous regardez toute cette guimauve.
 
spook
Quand c'est nouveau, c'est mauvais. Ne jamais pas avoir peur !
Membre 2438 msgs
La machine à blacklist va chauffer.

Solaris (2003)

Chiant. Je déconseille fortement.

Chris Kelvin doit aller voir un psy'. Fissa. Son ex-femme (fille à problèmes) aussi. Son penchant à la manipulation étant flagrant tout du long. Même dans son suicide elle continue à le manipuler... et des années après il s'en est toujours pas remis au point qu'il accepte de vivre "nul part" avec la copie de sa femme.

Sinon la musique est cool. Mais ça je le savais déjà.
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1421 msgs
Des ricains qui ont vu The Monument Men ? Le doc sur Arte m'a donné envie d'en connaitre un peu plus mais j'ai lu 1 ou 2 retours sur le net jugeant le film de moyen. Une sorte de Ocean Eleven du "pauvre".
 
zouz
Membre Factor
Membre 1278 msgs
Revu Tintin et le secret de la Licorne en Bluray chez un pote, mais quelle tuerie !
Un bon gros sans faute, la réal est impeccable, le scénario pareil (merci Moffat) et les acteurs sont justes.

Et puis c'est fidèle à Tintin sans jamais tomber dans le cucu et la facilité.
Vivement une suite.
 
Scratchproof
Membre Factor
Membre 518 msgs
Je me suis fait The Butler hier soir. Vraiment sympa, assez simpliste sur certains points et quelques petite erreurs mais ça se laisse regarder. J'ai passé un bon moment.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4760 msgs
Albator
Ma copine et moi avons lutté contre le sommeil durant tout le film, nous avons décidé d'arrêter avant la fin.
Soporifique au possible, le film est desservi par un scénario particulièrement ennuyeux.
Le film n'est pas particulièrement nase, il n'y a pas trop de fautes de gout, pas beaucoup de passages trop navrant, mais il n'a pas non plus de qualité, si ce n'est une qualité graphique globale honorable.
 
Tipiak
Membre Factor
Membre 120 msgs
Getaway

Déjà pas bien motivé dès le départ pour le regarder, si ce n'est la curiosité de voir à quoi ressemble la Mustang, le premier tiers du film met vraiment la motivation à rude épreuve.
Scénario banal, dialogues robotiques, répartie de moule du "héro", débauche de tôle froissée qui en suit une autre dans la plus grande indifférence (non, je ne ferai pas de lien entre la géographie du pays hôte et le prix des voitures)...

Dans le deuxième tiers, l'intrigue se concrétise. Un petit retournement réveille c'te molasson d'Ethan Hawke, et enfin on a le droit à un semblant de raison (oui, je sais que dans un film du genre, la raison c'est un peu pas trop l'idée).
Bon par contre, toujours une orgie de tôle froissée. On aime...

Ou on aime pas.

Enfin, le troisième tiers, le meilleur.
C'est dommage, parce que les deux premiers tiers mettent ta concentration et ton aptitude à rester éveillé à rude, très rude épreuve.

Si le scénario vu, vu, et puissance mille revu perdure, on a un peu d'originalité dans l'écriture, et du coup, ça passe un peu mieux.
Il faut néanmoins attendre les 15 dernières minutes du film déjà trop long pour voir THE scène qui à elle seule peut presque sauver la banalité infâme qu'est ce film.

1 minute de plan fixe* de course poursuite en vue subjective via une (des nombreuses**) caméra sur le pare-choc de la Mustang.

Jouissif.

Difficile de la décrire, pour le coup il faut la voir. C'est très bien filmé, très bien synchronisé, et on est vraiment à fond dedans à tel point qu'on en serait presque crispé.
Une scène pas loin d'être culte (si la qualité du reste du film suivait) tant elle frôle la perfection. Pour quelque chose qui semble réellement filmé, en plus (sans ajouts).

En bref, un film lambda, quand même moins "intéressant" que les autres films lambda, au scénario banal, mais avec une scène superbe trop peu exploitée.

Si ça intéresse certains et qu'ils ne veulent pas risquer de s'endormir dès la 12e minute et ainsi louper la scène, je tâcherai de donner le minutage.


* seul plan fixe de plus de 2 secondes, à bord de la voiture, de TOUT le film. Prévoyez 3 boites d'aspirine...
** la Mustang est bardée de caméra, tous azimuts (c'est lié à l'intrigue), mais pourtant faut attendre la toute fin pour avoir UNE scène d'UNE minute au travers de ces caméras... Consternant.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews