Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

L'e-sport fait vivre
CBL
L.A.mming
Admin 14159 msgs
Le monde de l'e-sport est en pleine ébullition. La nouvelle folie des fondateurs de startups et des gérants de fonds d'investissement est de s'acheter des équipes de Leagues Of Legends. C'est le cas de Martin Shkreli par exemple mais il n'est pas le seul. Un de mes amis bosse pour une startup qui crée des applications pour montres connectées (bienvenue en 2016 !). Son patron s'est acheté son équipe de LoL pour un petit million de dollars. Comme souvent, le porno a été un précurseur : fin 2014, Youporn s'était offert son équipe.

Du coup les salaires des joueurs s'envolent. La Team Elemental a été une des premières à dévoiler combien touchent ses joueurs. En incluant les bonus, ils se font dans les $75 000 par an pour jouer aux jeux vidéo toute l'année. Je serais prêt à parier qu'un bon paquet de beta-testeurs est en train de se poser des questions sur leur carrière. Ce n'est pas tout : de plus en plus d'universités américaines ont maintenant des équipes de League of Legends au même titre que les équipes de foot et de basket et proposent même des bourses d'études.

Activision-Blizzard ne perd pas de temps. Quelques mois après avoir annoncé sa division e-sports, l'éditeur aurait racheté la Major League Gaming pour 46 millions de dollars. Il faut dire que l'ancien président de la MLG, Mike Sepso, est le nouveau patron de la division e-sports d'AB. Une ligue qui organise des tournois de World of Warcraft, StarCraft II et Call Of Duty serait donc maintenant détenue par les mêmes personnes qui commercialisent ces gens. Il y a évidemment un conflit d'intérêt mais on est aux US donc tout le monde s'en fout.

La notion de régulateur est très vague dans le monde du sport pro américain. Les sports majeurs (football US, basket, baseball, hockey...) ne sont pas gérés par des fédérations ou des associations mais par des entreprises. Chaque équipe de NFL/NHL/NBA est en fait une franchise ou une concession (comme le McDo du coin) qui est généralement la propriété d'un businessman ou d'un chef d'entreprise. En 2014 par exemple, Steve Ballmer (ancien patron de Microsoft) s'est offert les Los Angeles Clippers pour 2 milliards de dollars.

A l'heure actuelle, des investisseurs se battent pour faire revenir le football US à Los Angeles. Plusieurs projets sont en concurrence. L'un d'entre eux consisterait à construire un nouveau stade et à faire revenir les Raiders et les Chargers. Bob Iger est le président du conseil d'administration de ce projet. C'est aussi le PDG de Disney qui est la maison-mère de la chaine ESPN. Vous avez bien lu : le patron de la chaine de sport la plus populaire aux US tente de s'acheter deux équipes de foot. En clair, l'e-sport pourtant si jeune commence déjà à ressembler sérieusement à la NFL. Ce n'est pas un compliment.

Lire la suite sur le site : L'e-sport fait vivre.
 
The Real Phoenix
Membre Factor
Membre 762 msgs
Pour rebondir sur les stades, il y a un "Last Week Tonight" sur Youtube qui parle du probleme économiques des stades dans les villes aux US. C'est assez édifiant.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1529 msgs
> "Il y a évidemment un conflit d'intérêt"

Pourquoi ?
Ça ressemble à une forme de concentration verticale (qui a ses propres problèmes) mais pour le conflit d'intérêt je ne vois pas (au mieux une confluence d'intérêt).
 
PoF.be
Membre Factor
Membre 967 msgs
Si je me trompe pas, RIOT détient les droits de la ligue de LOL et impose des conditions à toutes les équipes inscrites. je n'appellerai pas ça du conflit d'intérêt, à partir du moment où tous les participants sont logés à la même enseigne.

Par contre pour l'histoire du patron d'ESPN qui veut s'acheter une ou deux équipes c'est différent. Le gars gagnerait quelque chose à favoriser ses équipes avec un meilleur soutien médiatique et l'effet que cela aurait sur le merchandising et les ventes de ticket.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1266 msgs
Boaf, c'est pas très surprenant en fait, le foot Français c'est un peu pareil.
Ya qu'à voir les patrons du PSG qui sont aussi les boss de BeIn Sport il me semble.

Et puis au moins les règles du soccer on les connait :)
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1561 msgs
Oui voilà.
Il n'y a pas de conflits d'intérêts ici.
Les éditeurs financent la scène e-sport de leur jeu pour vendre plus. Que ce soit la team A ou B qui gagnent, ça ne change pas grand chose pour eux (on pourrait arguer de ça dans les jeux où les asiatiques dominent mais ce sont des cas particuliers)
Dans le cas de la MLG, le soucis c'est plus pour les jeux non Activision Blizzard qui profitaient de ces événements et qui vont probablement être exclus avec le rachat.
 
Kalyon
Membre Factor
Membre 454 msgs
J'attends avec impatience le moment où cette petite "bulle" va exploser.
 
Butagaz
Membre Factor
Membre 393 msgs
Kalyon a écrit :
J'attends avec impatience le moment où cette petite "bulle" va exploser.


En attendant, pop corn!
Et pour MLG: ils avaient pas une dette de trouze millions de $? (que tonton Acti peut absorber sans broncher, certes) Parce que les derniers tournois qu'ils avaient organisé avaient justement arrêté genre en plein milieu.
 
D-Kalcke
L-O-U-R-D
Membre 4062 msgs
Yolteotl a écrit :
Dans le cas de la MLG, le soucis c'est plus pour les jeux non Activision Blizzard qui profitaient de ces événements et qui vont probablement être exclus avec le rachat.
C'est justement ça le conflit d'intérêt ! C'est comme si la ligue de lancer rachetait la ligue d'athlétisme, ça gueulerait parcequ'ils pourraient grandement favoriser leurs sports.
On est dans un monde tellement pourri que vous ne voyait pas le problème, c'est fou.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14159 msgs
Ou c'est comme si Adidas s'offrait la FFF...
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1561 msgs
Non, ce n'est pas pareil. Parce que Adidas ne fournit pas le football. Il fournit un bout d'équipement qui permet de jouer. Un développeur, il détient non seulement les équipements, le terrain, le ballon, et les règles du jeu.

Vous faites des comparaisons avec les sports classiques alors que ça n'a vraiment rien à voir. Les structures en ligue sont obsolètes, si je veux faire mon tournoi, je vais sur wannawar, ça prend 30 secondes et je peux inviter qui j'ai envie à y participer. Si j'ai 10000€ à claquer, je lance un tournoi pro et je n'ai pas besoin d'avoir l'accord d'une instance supérieure pour le faire.

La MLG, ce n'est pas "la ligue d'athlétisme", c'est un événement parmi des tas d'autres, ils n'ont aucune forme d'exclusivités sur les jeux qu'ils choisissent de diffuser. A la rigueur, ça pourrait être comparable aux jeux olympiques, où les disciplines pratiquées évoluent avec le temps, mais là encore ça supposerait d'avoir 4 / 5 JO différents chaque année gérés par des organismes différents.

L'esport fait partie intégrante maintenant du développement d'un jeu multijoueur. L'éditeur va équilibrer le jeu pour garder l'intérêt des joueurs, pour continuer à se faire du fric, et va investir dans les competitions pour que les pros puissent en vivre, améliorant leur niveau de jeu, et donnant aux joueurs normaux de s'investir encore plus.

Si les éditeurs investissent autant dans l'esport, c'est parce qu'ils savent qu'avec les modèles économiques F2P actuels, comme sur smartphone, le plus important c'est de garder ses joueurs actifs. C'est un cercle vertueux pour l'esport :
-L'éditeur investit dans l'esport
-Plus de pro peuvent en vivre / Plus d'évènements autour de jeux
-Meilleur impact médiatique auprès des joueurs normaux (la "hype"), ce qui les fait rester sur le jeu et dépensent leur thune dessus plutôt qu'ailleurs
-Plus d'investissement de l'esport
 
D-Kalcke
L-O-U-R-D
Membre 4062 msgs
Y'a quand même un conflit d'intérêt dans le rachat de la MLG par ActiBli, parce que je suppose que la MLG ne proposait pas que des jeux ActiBli avant son rachat par ce dernier. Du coup, ils ont tout intérêt à favoriser leur propre jeux plutôt que ceux des éditeurs concurrents. Alors que justement, ils devraient respecter une certaine équité. D'où le conflit.

C'est bien aussi ça le problème de l'e-sport (de mon point de vue), y'a pas fédération nationale ou mondiale unique ni, de ligue mondiale unique, du coup, tu peux pas avoir de champions du monde. Je veux dire, par exemple, perso, le foot je le regarde à la télé seulement lors de la coupe du monde.

Sinon, j'ai une question con, qui finance l'e-sport ? Les annonceurs ? Les spectateurs ?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14159 msgs
Tricheries, matchs arrangés, dopage, jeux d'argent... Il a une tête bizarre ton cercle vertueux pour l'instant.

Pour que l'eSport progresse, il faudrait justement que les ligues/tournois arrêtent d'apparaitre dans tous les sens. Ca devient ridicule : ESEA League, Electronic Sports League, Cyberathlete Professional League, Intel Extreme Masters, Major All Stars, International e-Sports Federation, Electronic Sports World Cup, DreamHack, European Gaming League, APEX, EVO,.. Et c'est juste pour les leagues indépendantes. Tu peux ajouter encore une bonne dizaine de ligues/tournois directement gérés par Blizzard, Riot, Valve, Capcom, Nintendo, Microsoft,... et maintenant on va ajouter EA et Activision.

C'est la grosse foire d'empoigne et tout ce petit monde se bat à coup de sponsors et de partenariats en espérant devenir la ligue dominante. Si tu veux créer de l’intérêt pour un sport, il faut justement avoir de l'exclusivité au lieu de partir dans tous les sens. S'il y avait un superbowl par mois ou 300 équipes de NBA, personne n'en aurait rien à carrer.
 
D-Kalcke
L-O-U-R-D
Membre 4062 msgs
C'est clair, si le sport classique a mis en place des équipes nationales avec des compétitions événementielles (qui arrivent tous les 4 ans) type coupe du monde de foot ou jeux olympiques, c'est pas pour rien, ça donne de la valeur (à tous points de vue) à la compétition, et donc au sport.
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1561 msgs
Y'a quand même un conflit d'intérêt dans le rachat de la MLG par ActiBli, parce que je suppose que la MLG ne proposait pas que des jeux ActiBli avant son rachat par ce dernier. Du coup, ils ont tout intérêt à favoriser leur propre jeux plutôt que ceux des éditeurs concurrents. Alors que justement, ils devraient respecter une certaine équité. D'où le conflit.


L'organisateur n'a aucune obligation vis à vis des éditeurs. On ne va pas demander à l'EVO de faire autre chose que des jeux de combats. Des tournois et des événements, il en apparaît et meurt tous les ans... Starcraft n'est plus représenté dans des endroits où il l'était par le passé, et il est apparu dans d'autres. Si il arrivait qu'un jeu soit uniquement en vie grâce à la MLG, c'est qu'il n'y a pas les structures derrières pour qu'il survive sur la scène esport. (comprendre d'autres tournois, d'autres organisateurs, le soutien de son éditeur et même plus simplement, une communauté le poussant)

C'est bien aussi ça le problème de l'e-sport (de mon point de vue), y'a pas fédération nationale ou mondiale unique ni, de ligue mondiale unique, du coup, tu peux pas avoir de champions du monde. Je veux dire, par exemple, perso, le foot je le regarde à la télé seulement lors de la coupe du monde.


Il y a des circuits pro et des événements annuels, les WCS pour Starcraft, The International pour Dota2, etc... c'est l'équivalent si tu veux d'une coupe du monde.

Tricheries, matchs arrangés, dopage, jeux d'argent... Il a une tête bizarre ton cercle vertueux pour l'instant.


Complètement hors sujet. Oui l'argent a tendance à corrompre les gens, et du coup les pros ne mériteraient pas un salaire pour ce qu'ils font ?

Pour que l'eSport progresse, il faudrait justement que les ligues/tournois arrêtent d'apparaitre dans tous les sens. Ca devient ridicule : ESEA League, Electronic Sports League, Cyberathlete Professional League, Intel Extreme Masters, Major All Stars, International e-Sports Federation, Electronic Sports World Cup, DreamHack, European Gaming League, APEX, EVO,.. Et c'est juste pour les leagues indépendantes. Tu peux ajouter encore une bonne dizaine de ligues/tournois directement gérés par Blizzard, Riot, Valve, Capcom, Nintendo, Microsoft,... et maintenant on va ajouter EA et Activision.

C'est la grosse foire d'empoigne et tout ce petit monde se bat à coup de sponsors et de partenariats en espérant devenir la ligue dominante. Si tu veux créer de l’intérêt pour un sport, il faut justement avoir de l'exclusivité au lieu de partir dans tous les sens. S'il y avait un superbowl par mois ou 300 équipes de NBA, personne n'en aurait rien à carrer.


Tu mélanges tout. Les Intel Extreme Masters sont organisés par l'Electronic Sports League, la Cyberathelete Professionnal League est morte depuis plus de 2 ans, l'EVO est spécifique aux jeux de combats, la Dreamhack est la plus grosse LAN du monde... Bref, tu parles de poires et de tomates comme si c'étaient tous des pommes. Qui plus est, ses événements (quand il s'agit d'événements) sont pour la plupart complémentaires, certains se jouent en ligne, d'autres hors ligne, ils se répartissent au cours de l'année/du mois/de la semaine, avec des ambitions différentes (question de cashprize principalement). Et les éditeurs ne sont pas au même niveau que ces organisations, quand un joueur participent à la Dreamhack ou aux IEM pour Starcraft, il gagne des point WCS qui s'inscrivent dans un circuit annuel, avec une grosse finale à la Blizzcon.

Avant de parler d'un sujet, il faudrait un minimum le connaitre, parce que là c'est évident que tu t'énerves sur un sujet que tu ne maîtrises pas.

C'est clair, si le sport classique a mis en place des équipes nationales avec des compétitions événementielles (qui arrivent tous les 4 ans) type coupe du monde de foot ou jeux olympiques, c'est pas pour rien, ça donne de la valeur (à tous points de vue) à la compétition, et donc au sport.


La construction de chaque sport s'est faite en fonction du contexte et de la société au moment où il a été créé. Ce n'est pas pour rien que le foot a 2 périodes de 45 minutes sans interruption, quand tous les sports américains sont prévus pour passer des pubs très régulièrement.
De même pour l'Esport, on est sur une culture bien plus concentré, bien plus intense, et avec des athlètes pouvant participer à bien plus d'événements. (c'est pas la même chose de faire du football que de jouer à counter strike) Le fait d'avoir un nombre important d'événements, diffusés tout au long de l'année et avec bien plus d'intensité que n'importe quel sport existant, c'est une conséquence de la société dans laquelle cette compétition est née. Comparer ça avec des sports centenaires, et en quelque sorte dépassés par rapport aux normes actuelles, c'est se tromper de débat.
 
Reez
Membre Factor
Membre 560 msgs
Yolteotl a écrit :
L'organisateur n'a aucune obligation vis à vis des éditeurs.


C'est ce que tout le monde essaye de te dire : dans ce cas précis, a partir du rachat, il en aura surement. Croire le contraire serait montrer un peu trop de naiveté.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14159 msgs
Yolteotl a écrit :
Complètement hors sujet. Oui l'argent a tendance à corrompre les gens, et du coup les pros ne mériteraient pas un salaire pour ce qu'ils font ?


Je ne dis pas cela. Je pense par contre qu'effectivement que quand tu injectes trois tonnes de blé et que derrière il n'y a pas d'organisme indépendant de contrôle, c'est la porte ouverte à toutes les dérives. Et oui la CPL a disparu tout comme la Professional Gamers League, les World Cyber Games et tant d'autres organisations de ce type. Et vu la multiplication actuelle des ligues/tournois, une bonne partie va aussi crever rapidement.

A partir du moment où un éditeur a en charge sa propre ligue et s'en sert à des fins publicitaires pour ses jeux, il va probablement chercher à rendre les compétitions plus spectaculaires quitte à traffiquer un peu les compétitions, augmenter le montant des prix pour les gagnants,... Bref, tout ce qui a pourri le foot US et le soccer est en train de se reproduire à vitesse grand V dans l'esport. Mais tout va bien.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1529 msgs
Historiquement il y avait des ligues concurrentes (dans le sport US) puis il y a eu des rachat, fermetures, fusions etc. Et ça n'empêche pas des plus petites ligues d'exister avec leurs propres niches.

Un conflit d'intérêt c'est quand une entreprise comme Goldman Sachs vend des produits dérivés à ses clients en leur garantissant leur stabilité tout en pariant sur leur faillite prochaine. Ou un cabinet d'avocat qui est embauché pour représenter une entreprise, tout en ayant un intérêt financier à ce qu'elle perde ses procès. Ou un juge qui reçoit des contributions de prisons privées pour qu'il condamne plus de gens quel que soit leur culpabilité. etc. C'est quand une même personne ou une même organisation a deux buts apparemment opposé qu'il y a conflit d'intérêt. Quand c'est deux acteurs différents qui ont des buts différents c'est un conflit tout court (et de la concurrence, ou si l'un est en position de force insurmontable un possible abus de position dominante).

Le rachat de ligues (ou leur organisation comme "The International") par les boîtes de jeu ressemble plus à de la concentration verticale ou du sponsoring bête et méchant. Addidas/Nike sont probablement de gros sponsor de tournois. C'est dans l'intérêt du tournoi d'être populaire (et de ne pas trop dépenser en fournitures si elles peuvent être données par le sponsor), et c'est dans l'intérêt de Nike/Addidas que le tournoi soit populaire et qu'il ait lieu. Ils ont grosso modo les mêmes intérêts (ou différents mais qui n'entrent pas en conflit).

Je sais que c'est mal vu de citer Wikipedia mais parfois c'est utile de rappeler les bases :
https://en.wikipedia.org/wiki/Conflict_of_interest
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1529 msgs
Par exemple Coca et Pepsi sont deux marques qui essaient de gagner toutes les deux des parts de marché. Si Coca sponsorise les jeux Olympiques mais que Pepsi en souffre c'est juste de la concurrence. Ce n'est pas un conflit d'intérêt parce que ce sont deux entités tout à fait différentes.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14159 msgs
Oui enfin Coca n'a pas (encore) acheté le CIO ou la FIFA. Et n'organise pas les tournois...
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews