Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Presque l'E3 2018 : Premier panier de crabes mutants chez Focus et BigBen

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
C'était sous notre nez depuis un moment, mais il a pourtant fallu attendre de voir les deux jeux présentés à 20 mètres de distance dans le West Hall du Convention Center pour qu'on s'en rende compte. Depuis l'annonce du rachat de Cyanide par BigBen, le sac de noeuds qu'est le développement de Call of Cthulhu s'est encore complexifié.
Petit rappel des faits : en 2014, Focus et Frogwares sont encore à la colle. Les seconds ont développé pour le premier une série de jeux d'enquêtes Sherlock Holmes avec un petit succès. Certes, Magrunner Dark Pulse a été un énorme échec commercial, mais c'est une filiale de Frogwares qui avait développé ce puzzle/FPS. Dans les mois qui précèdent la sortie de Crimes & Châtiments (le septième épisode de Sherlock Holmes), Focus annonce officiellement que Frogwares (la maison mère) va développer un jeu tiré du jeu de rôle sur table "Call of Cthulhu". 

Premier acte

Rien de très surprenant, puisque les ukrainiens ne peuvent pas s'empêcher du foutre du Lovecraft partout dès qu'ils le peuvent. Dans les Sherlock Holmes bien sûr (il y avait même eu un mash-up des deux univers dans La Nuit des Sacrifiés), mais aussi dans Magrunner. Dans des interviews, des membres de chez Frogwares précisent que le jeu est en pré-production et qu'ils veulent profiter de leur expérience sur les Sherlock Holmes pour mettre l'accent sur l'investigation. Ils annoncent également travailler avec des auteurs du RPG originel, histoire de respecter le matériau de base et de rassurer les fans. Pas de date de sortie, mais tout va bien.

Le premier gros accroc intervient en mai 2015, quand Frogwares annonce travailler sur un huitième Sherlock Holmes… qui sera édité par BigBen. On ignore si c'est BigBen qui est venu chasser sur les terres de Focus, si Focus a volontairement laissé filer Frogwares pour des raisons budgétaires ou stratégiques, ou si Frogwares a pris l'initiative d'aller voir ailleurs, mais toujours est-il que le projet CoC a du plomb dans l'aile. D'autant plus que rien n'a été montré depuis l'annonce.

Deuxième acte

Assez logiquement, Focus et Frogwares arrêtent de travailler ensemble. En février 2016, Focus annonce à nouveau le jeu. C'est Cyanide, autre partenaire privilégié de l'éditeur, qui reprend le bébé. La sortie est alors fixée à un vague "2017". Le changement de développeur ne change pas radicalement la philosophie : même s'il est alors fait mention d'infiltration, on nous annonce toujours un jeu d'enquête avec un profond respect du RPG papier.

Mais Cyanide est une assez grosse structure qui a plusieurs fers au feu. Ils travaillent sur le deuxième Styx, aident au développement de Space Hulk Deathwing ou encore préparent une autre adaptation de RPG sur table, Werewolf: The Apocalypse. Call of Cthulhu n'avance pas aussi vite que prévu. Malgré des trailers à l'E3 2016 ou début 2017, le jeu finit par être reporté à 2018. E3 2018, malgré un hands off, le jeu n'est pas jouable pour la presse et on craint un nouveau report à 2019.

Troisième acte

Pendant ce temps, Frogwares a sorti son Sherlock Holmes chez BigBen en juin 2016. Leur nouveau projet a été annoncé juste avant, en mars 2016. Ce sera The Sinking City. Un jeu d'enquête. Dans l'univers de Lovecraft. Les points sont assez faciles à relier : Frogwares repart sur les bases de ce qu'ils voulaient faire chez Focus 2 ans plus tôt. Ils n'ont plus la licence du RPG papier, restée chez Focus, mais l'univers de Lovecraft est libre de droits, ils peuvent donc se lancer dans quelque chose de très proche. Jusqu'ici pourquoi pas, il y a de la place pour tout le monde, d'autant plus que les deux jeux semblent évoluer dans des directions légèrement différentes.

Sauf qu'en 2018, coup de tonnerre : BigBen annonce qu'il va racheter Cyanide. (Bien qu'on ignore si les deux évènements sont liés, Cédric Lagarrigue avait quitté Focus à la surprise générale quelques jours plus tôt.) Si Cyanide continue de développer CoC chez Focus sans problème apparent, et participe aux What's Next et aux E3, ça ressemble pour le moins à une couleuvre à avaler : Focus finance le jeu d'un studio qui, dans les faits, est partie chez un concurrent. Qui plus est un concurrent en train d'investir de grosses sommes pour boxer dans la même catégorie. Un concurrent qui a dans les cartons Sinking City, un projet très similaire qui sortirait, si les dates sont tenues de part et d'autres, presque en frontal avec Call of Cthulhu.
Pour l'instant, le feuilleton en est là. Difficile de dire comme tout ça va se boucler. En théorie, rien n'empêche Cyanide et Frogwares de terminer leurs jeux chacun de leur côté. En pratique, on imagine que du côté de Focus on doit serrer les dents en voyant un partenaire de longue date basculer chez un concurrent, et que du côté de chez BigBen on ne dirait pas non à une annulation ou un report de Call of Cthulhu pour laisser le champ libre à Sinking City. A suivre.
Rechercher sur Factornews