Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Jade Raymond et EA se séparent

Buck Rogers par Buck Rogers,  email
 
Il y a quasiment quatre ans jour pour jour, on vous annonçait le départ de Jade Raymond d'Ubisoft, après avoir officié entre autre sur Assassin’s Creed, Watch Dogs et Splinter Cell: Blacklist. On avait appris par la suite qu'elle avait été recrutée par Electronic Arts, un éditeur un peu psychopathe et serial killer de studios de développement, pour diriger une structure nouvellement créée à l'époque, le studio Motive. Les choses avaient commencé à sentir mauvais l'année dernière, là encore à la même époque, après la fermeture surprise (...) de Visceral Games et le départ d'Amy Hennig, dont leur jeu Star Wars en développement était chapeauté par Jade Raymond.

Et c'est encore en octobre qu'on vient d'apprendre que Jade Raymond a décidé de démissionner d'EA. C'est par un communiqué transmis à nos confrères de Game Informer que l'éditeur s'est exprimé et voici un extrait de la déclaration :
« EA Studios se concentre sur la fourniture de nouveaux jeux et contenus plus créatifs aux joueurs. Laura Miele et son équipe ont pris plusieurs mesures en interne pour mieux soutenir nos concepteurs de jeux vidéo, notamment en élargissant le portefeuille de Samantha Ryan pour diriger de nouveaux studios, dont Motive. [...] Avec ce changement, Jade Raymond a décidé de quitter Electronic Arts »
Nous n'avons pas encore eu la réaction de l'intéressée, mais est-ce que ce changement d'organisation interne a été mis en en place pour pousser Jade Raymond vers la sortie ? On finira bien par avoir le fin mot de l'histoire. Mais de toute façon avec un Curriculum Vitae comme le sien, on ne doute pas que celle-ci rebondisse très vite dans l'industrie vidéoludique à un poste équivalent. On lui souhaite quand même bonne chance.
Rechercher sur Factornews