Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Avec la Switch Lite, Nintendo file dans sa chambre

Hell Pé par Hell Pé,  email  @hellpe
 
En y réfléchissant deux secondes, ça tombait sous le sens : entre la Switch hybride, onéreuse et en pièces détachables, et les 3DS et 2DS vieillissantes, il manquait à Nintendo une console moderne purement portable, et la manière la plus simple de concevoir un tel engin aurait été d'en faire une Switch. C'est ce que le Wall Street Journal suggérait en mars dernier, et c'est ce que Nintendo a fini par annoncer aujourd'hui, dans une vidéo qui a le mérite de faire preuve d'honnêteté.

Car la Switch Lite est une Switch avec "moins" de Switch : pour commencer, elle ne se connecte plus du tout à la télévision et devient une "vraie" portable. Ses manettes ne se détachant plus, elles perdent les fonctions "Wiimote-esques" des Joy-Cons et ne vibrent plus, du moins, plus en "HD" ; par conséquent, les jeux nécessitant le dock comme 1-2-Switch ne seront pas compatibles sans acheter des manettes supplémentaires. L'écran rétrécit de 1,8 centimètres. Plus intéressant, le poids de la bête passe de presque 400 grammes (Joy-Cons inclus évidemment) à 275 grammes. Et si on en croit le site officiel français de Nintendo, l'autonomie de la Switch Lite sera la même que celle de sa grande sœur, malgré une capacité de batterie réduite – le site américain annonce une autonomie légèrement supérieure, pour ce que ça vaut. Les puristes remarqueront que la manette + est de retour, ce qui leur ôtera toute excuse d'être incapables de faire des top 1 à Tetris 99.

La nouvelle portable de Nintendo est censée sortir le 20 septembre prochain, en trois coloris plus une édition limitée Pokémon prévue en novembre (qui n'est pas sans rappeler les prototypes de Game Boy Advance de Gwénaël Nicolas avec leurs boutons colorés sur fond gris clair), et coûter 199 dollars aux États-Unis (on sait pas encore chez nous mais vous connaissez la règle de conversion : remplacez le $ par un €), soit le même prix que la New Nintendo 3DS XL, pour laquelle on se doutait depuis quelques temps que c'était la fin des haricots. La boucle est ainsi bouclée, et les gosses (de riches) vont pouvoir jouer à Pokémon dans leur chambre pendant que leurs parents squatteront la Switch du salon pour jouer à des vrais jeux de gamer qui exploitent à fond la diagonale de leur téloche, genre Cadence of Hyrule.

[mise à jour : ajout de précisions quant aux jeux non compatibles avec le mode "portable"]

Rechercher sur Factornews