Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

The Witcher 3 : le voyage inachevé

kimo par kimo,  email
 
Attendu au tournant, on peut dire que ce 3ème épisode des aventures de Geralt n'a pas déçu. Tout le monde le sait déjà, The Witcher 3 est un excellent jeu et le suivi de CD Projekt est à la hauteur des attentes. Comme on est sérieux et qu'on les aime, on a quand même écrit un truc.

La mesure du monde


Il faut un peu de temps pour réaliser l’ampleur de The Witcher 3. Après 2 ou 3 heures de jeu, arrivé à Velen, on est persuadé d’avoir achevé le premier chapitre du jeu, alors qu’il ne s’agissait en fait que d’un immense tutoriel. Quelques quêtes annexes plus tard, on finit par ouvrir sa carte pour rejoindre la grosse ville de la zone et organiser rationnellement son exploration. Ce n’est potentiellement qu’à ce moment-là qu’on découvre que cette seule zone recouvre en fait facilement l’équivalent de toute la superficie des jeux précédents.


 
De l'enthousiasme au découragement, notre réaction risque alors fort conditionner le rapport que chacun sera prêt à établir avec le jeu. Car il y a quelque chose de vertigineux à constater l'immensité du terrain de jeu. Il est clair que The Witcher 3 est un jeu monstrueux en termes de contenu. On peut y engloutir des dizaines d’heures par jour pendant plusieurs semaines sans en voir le bout. On peut aussi probablement y jouer des mois. Mais il se pourrait bien que le jeu permette aussi d'imaginer une autre voie, qu’il rend possible grâce à la qualité scénaristique de son univers : celle de ne jamais en finir.

Par qualité, on ne parle pas ici nécessairement d’un scénario particulièrement captivant, mais de la capacité qu’a le jeu de tout contextualiser. Des mini-activités ponctuelles à la quête principale, en passant par les contrats, les rencontres et les quêtes annexes, il y a toujours une histoire à comprendre, à lire ou à entendre. Les récits personnels et les vicissitudes des villages s’articulent avec les grands événements du monde, ses guerres et ses légendes. Se promener dans The Witcher 3 c'est donc être acteur mais aussi témoins de petits et grands changements. Le territoire est lui-même une tapisserie grandeur nature de cette histoire, avec ses lieux reculés, marais et bois hantés par les croyances et les monstres du folklore, mais aussi la grandeur toute "contemporaine" des villes et des royaumes, leurs champs de batailles réels et politiques et les préoccupations matérielles de leurs habitants.



Rares sont donc les jeux à avoir été capable de peindre un territoire aussi plein et cohérent. C'est très efficace pour nous faire plonger dans le jeu, puisque partant pour une destination précise, nous pouvons être interpelé par quelque chose (un monstre, une bâtisse ou un personnage) et trainé d’un lieu à un autre, puis d’une quête secondaire à une autre. Trois heures après, nous finissons par nous demander ce que nous avions l’intention de faire au début. Le monde de The Witcher est donc grouillant d’histoires, de chemins et de digressions qu'il nous invite sans cesse à emprunter.

Le caillou dans la botte

Heureusement que le monde est un prétexte suffisant pour suivre l’aventure, car le gameplay en lui-même risque de ne pas motiver longtemps notre progression. Non pas qu’il soit inintéressant, même si c'est sûr que certains mécanismes relèvent plus du pur emmerdement pour le joueur que d'idées géniales (l’inventaire limité, l’encombrement, aussi inutile que pénible, mais aussi un système d’alchimie et de craft bancal et des déplacements laborieux à cheval). Mais c'est surtout qu'au bout de dix heures à tuer du monstre ou de l’homme, les combats – même tendus – perdent de leur intérêt. En cause aussi un équilibrage approximatif, une IA nulle et surtout, un environnement  qui n'apporte aucune variété aux affrontements. Combattre en lieu clos, sur un dénivelé, ou sur plusieurs étages, c’est demander à être victime de bug de collision ou d’IA. Rapidement, plus aucun nouvel élément de gameplay n’est introduit, sauf à considérer que faire la même chose avec une arme plus puissante et une version améliorée d’une potion compte pour variété. Même si le système de personnalisation des armes et de progression du personnage sont sympathiques, ça reste d'incidence un peu trop anecdotique pour les laborieux efforts que ça demande. Bref, avoir plein de choses à faire n’est pas nécessairement synonyme de faire plein de choses différentes.

 
Non pas que ce soit nécessairement un défaut d’avoir un gameplay qui n’évolue que très peu. Mais lorsqu'on doit y investir 200 heures, on se pose la question : pourquoi joue-t-on ? D’où cette idée d’inachèvement qui peut finir par pointer le bout de son nez, notamment lorsqu’après avoir accompli les quêtes principales, il reste une myriade d’activités à faire. Chacun jugera pour lui-même de l’intérêt qu’il y a de les compléter, et à quel rythme. Il ne s’agit pas ici de porter un jugement moral sur le jeu, mais au contraire de supposer qu’il porte peut-être, dans sa démesure même, des possibilités de consommations variées, tout autant porteuses de sens les unes que les autres : qu'on décide de l'affronter sur une semaine, sur un an, ou d’y renoncer le temps venu.

C'est que The Witcher 3 est un jeu assez riche pour qu’on puisse l’apprécier pleinement sans même finir l’histoire principale ou voir le quart de son contenu. Les enjeux narratifs de la quête principale restent d’ailleurs assez vagues pour ne pas exiger de nous une quelconque urgence de savoir. Mais c'est surtout grâce à la qualité d'un univers qui se suffit à lui-même que le joueur peut tout autant se passer d'une histoire linéaire et de la conclusion qui l'accompagne, que des gratifications propres au jeu qui reposent sur le même principe (le fait de "gagner", de finir).

Le chemin qui ne mène nulle part

Faire le deuil de cet achèvement (ou du moins ne pas en faire un objectif immédiat) suppose peut-être de faire disparaître un certain nombre d'éléments qui semblent parti-pris pour nous faire bouffer du jeu : désactiver le HUD et la minimap, résister à consulter la carte et laisser venir les différentes rencontres comme autant de mini-épisodes du sorceleur errant Geralt. On peut essayer de retrouver ainsi une progression sous la forme d'un fil narratif, en transformant les activités de jeu en péripéties éventuelles et non en objectifs à accomplir.



On voit ici se dégager la puissance potentielle d’un jeu comme The Witcher 3, capable de fabriquer un univers qui, dépassant le jeu, ne le réduit pas à des enjeux de gameplay (comme a su aussi le faire GTA 5 et son immense ville) tout en le chargeant de possibilités narratives (ce que GTA 5 ne parvient justement pas forcément à faire) qui suffisent à vouloir s’y plonger malgré un gameplay pas toujours très précis. The Witcher 3 peut aussi être vécu comme une série en expansion, où c'est l'itinéraire du joueur au sein d'un territoire, et non pas l’arc narratif ou la saison, qui en fixe les limites et le déroulé.

En un sens, il peut tout à fait rejoindre les simulateurs de promenade narrative qui laissent au joueur le soin d'interpréter et de choisir le sens de leur voyage, comme Stanley Parable, Dear Esther ou The Walking Dead. Dans ces jeux, la narration est effectivement liée au gameplay : il y est producteur d'itinéraires singuliers, dont les embranchements sont intégrés à un système de décision spatial, interprétatif ou moral. Si ce n'est pas le seul rapport possible, ni forcément le plus évident, The Witcher 3 peut lui aussi permettre au joueur de prendre les décisions qui fabriqueront son trajet et donc son propre récit, en fonction du chemin ou des quêtes dans lesquels il souhaite s'investir au dépend d'autres (système qui existe déjà en partie puisque ses décisions rendent inaccessibles certaines sections du jeu). A condition aussi qu'il accepte lui-même de ne pas tout voir ni tout faire, de ne pas avoir toutes les réponses, mais de simplement traverser un monde.

Un fil à la patte

Fort de cette potentielle qualité, The Witcher 3 n’en tire pourtant pas entièrement parti. Coincé entre la logique d’un Assassin’s Creed, qui suppose de donner au joueur les moyens de finir le jeu à 100%, et celle d’exploration d’un Dragon’s Dogma ou d'un Skyrim. Ce qui différencie les deux logiques, c'est un rapport au but. Dans ce dernier cas, on ne fait que traverser un univers dont on ne maitrisera pas entièrement les tenants et les aboutissants. Dans l’autre, le territoire est divisé en activités clairement définies qui nous permettent de "vider" le territoire et de finir ainsi le jeu. The Witcher 3 a du génie pour construire son univers, pour évoquer un contexte par le biais de son environnement, nous poussant vers une logique d’exploration. Mais, par ses mécanismes même, il penche aussi clairement vers le modèle d’Assassin’s Creed : le fast-travel, les informations de la carte, la minimap, le GPS, le sens witcher. Autant d'outils qui viennent désenchanter par le gameplay l'exploration de l'univers et prémâcher notre confrontation avec ce dernier, en nous permettant de tout faire sans rien rater. La gratification de trouver un secret est ainsi grandement amoindrie par la facilité à laquelle le jeu nous y mène.



Pourtant, il est curieusement impossible de s’orienter ou d’enquêter sans avoir recours à cette interface. Il n’y a aucun panneau indicateur au sein d’un univers pourtant saturé de signes et d'indications. Il est donc impossible au joueur de se passer complétement du GPS, de la carte ou de ses sens witcher pour finir les quêtes et s’orienter de lui-même dans le monde. Si bien qu’au final, il est même plus facile de trouver le secret enfoui de telle villageoise que de s’orienter de visu vers la plus grosse ville du coin. Le jeu n'offre donc pas au joueur les outils nécessaires à une exploration détachée de ses mécanismes, ni ne fait de la découverte d’un territoire inconnu le cœur de son gameplay. Le territoire, tel qu'on le parcourt, est finalement plus lié à des enjeux propres aux codes actuellement en vogue de l’open-world qu’à la cohérence de son univers. C'est un monde où en définitive, on ne découvre presque rien par soi-même, mais où on complète successivement les tâches indiquées.

Se confrontent deux visions paradoxales du game design, qui semble d'un côté vouloir libérer le joueur de certaines contraintes linéaires de la progression par l'open world, mais qui tend d'autre part à le contraindre à une manière de jouer, de peur peut-être qu'il ne rate quelque chose ou qu'il n'emploie pas cette liberté de progression et d'exploration à bon escient. C'est là les limites d'un jeu qui cherche à contrôler le rapport que le joueur doit avoir avec l'univers qu'il visite. En le privant de la possibilité de passer à côté des choses, il décharge l'exploration d'une véritable tension et la rend curieusement moins excitante, ce qui a tendance à la rendre parfois aussi triviale que de compléter une liste de courses.



Mais celà provoque aussi un autre effet pervers qui apparait à terme sur l'ensemble du jeu. En plus du découragement possible devant le nombre possible de choses à faire, le joueur qui décide de tout faire finit par "vider" le territoire de son intérêt. Il y a aussi de forte chance qu'il devienne rapidement trop puissant pour les quêtes à venir (principales et secondaires) et n'y trouve plus son intérêt dans le gameplay. Au demeurant, les ambitions open world du jeu sont donc également sapées dans le gameplay par des mécanismes de progression qui les rendent obsolètes, et même un joueur qui veut suivre la logique privilégiée par le jeu, et le finir tout entier pour profiter de tout son contenu, risque à terme de rester lui-aussi sur sa faim.

Merci beaucoup à Fwouedd pour les screenshots de la version PC. A admirer en pleine résolution ici.
Plus grand, plus beau, plus riche, The Witcher 3 est une réussite indéniable et un jeu phénoménal en terme de contenu et de narration. Si bien qu'on ne peut s'empêcher d'en demander plus, pour pouvoir en profiter pleinement. De ce côté là, solidement attaché au gameplay des opus précédents et à une structure de jeu hérité de l'open world AAA, The Witcher 3 ne révolutionne rien. C'est clairement ce qui se fait de mieux dans le genre, mais au prix de défauts caractéristiques.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Lutherian
 
Le gros problème de The Witcher 3 à mon sens (en dehors de son interface imbittable dans les objets) :
Le running gag. Je veux dire, on sait déjà dès le début qu'on ne trouvera pas Ciri (sauf sur iOS, ha ha ha...) ni à Novigrad, ni à Velen... simplement à cause du fait qu'on nous invite à la rechercher dans trois lieux différents pendant lesquels on va devoir faire de très longues (et très bonnes) quêtes, tout ça pour un flashback jouable qui ne nous apprend presque rien et un Jasquier qui donne des envies de meurtres à chaque reload d'une partie ou qu'on se TP dans une grande ville.

Et les innombrables "je veux bien t'aider, mais rend-moi un service d'abord", même si Geralt à l'air fatigué / gonflé / agacé, ça fini par être réellement lourdingue à force.

J'explore Skellige en ce moment (et c'est sublime) mais j'espère sincèrement que le macguffin géant qu'est cette Ciri va changer un peu...

EDIT :
J'ajoute à cela le principe de mettre des points de comp dans des skills qui ne peuvent pas être utilisés tant qu'on a pas débloqué un slot pour mettre ce skill. C'est extrêmement frustrant et même si c'est là pour forcer le joueur à varier son gameplay, ça me gonfle, surtout pour mettre des points dans des trucs qui ne me serviront jamais, faute de slots pour équiper les skills !
kakek
 
Si je te comprend bien, l'idée ce serait de faire un jeu dans lequel tu n'es pas censé voir plus de 1/3 du contenu. Parceque rien n'indiquerait ou est le contenu, et tu serais obligé de le choper au hasard de l'exploration non-guidée. Pourquoi pas ...

Par contre, pas d'indicateur sur le GPS, je doute que ça marche. La limite de cette proposition, comme souvent dans les jeux videos, c'est que tu es limité dans les actions que tu peux faire par ce que le jeu a prévu. Je m'explique.

Je trouve une offre de boulot pour raoul, dont le frère a disparut. Pourquoi y a il une grosse cible sur ma carte qui m'indique ou trouver ce mec, et il est en surbrillance dans ma vision de sorceleur ?
Parce qu'en vrai, hors d'un JV, je pourrai demander a n'importe qui en chemin si ils connaissent raoul, et si je suis bien sur le chemin de sa chaumiere. Si au milieu de sa réponse je ne voit pas bien quelle maison il m'indique, je pourrai lui demander plus de précision ...
Mais dans un jeu ça ne marche pas comme ça. Je ne peut pas avoir une ligne de dialogue pour chacune des 25 indications que je pourrait potentiellement demander a n'importe qui.

Les indicateurs sur le GPS c'est, pour l'instant, la meilleur alternative que j'ai vu.
fwouedd
 
Le probleme, c'est pas l'indicateur GPS, c'est l'absence d'alternative RP.
Tu ne peux pas savoir ou aller par les dialogues ou par le journal de quêtes. Un problème qui n'existe pas dans les jeux Bethesda, tu as des indications à la fois orales, écrites et en plus tu as des panneaux pour te repérer sur le chemin.

Il n'y a aucune information géographique dans les dialogues la plupart du temps.

C'est relativement inexcusable au vu de l'existence de l'outil "sens de sorceleur". Perso, j'ai trouvé ce problème très dérangeant en jeu.
Le vertueux
 
Une petite croix sur une carte réaliste que le pnj trace pour nous et aucun indicateur de notre orientation ça serait mieux qu'un point lumineux c'est certains. A ce niveau là il y a encore du boulot dans les rpg.
fwouedd
 
Encore une fois, y'a pas tant de boulot que ça. Tu peux jouer sans GPS et en virant les indications sur la carte dans Skyrim ou dans new vegas, t'as un lien direct entre l'écriture et le level design, ça a été pensé pour.
kimo
 
@kakek
l'idéal serait d'avoir les deux possibilités, l'une n'exclue pas nécessairement l'autre. Donc l'idée c'est juste de ne pas limiter la façon qu'à le joueur d'entrer en rapport avec le monde. Je ne dis pas du tout que le jeu doit être exclusivement comme ça.
Si tu veux un GPS, c'est super, il y en a un. Si tu peux t'orienter aussi sans, c'est encore mieux. Il y a plein de RPG qui fonctionnent sans GPS ou on te dit, va au nord du village, à Troupazouille trouver l'herbaliste pour soigner la vache de Machab. Et tu n'as pas besoin de GPS pour trouver Tripazouille parce que c'est au nord, ou que c'est indiqué, et puis une fois arrivé il y a un panneau herbaliste, ou alors tu demandes au premier villageois qui te dit, sur la palce du village il y a l'herbaliste. Dans ton exemple tu oublies qu'un jeu vidéo n'est pas obligé d'être conforme au réel et que tu peux trouver d'autres solutions. Il n'y a pas qu'une alternative binaire entre un gps et aucune indication.

ça a tjrs existé ce type de truc dans les RPG, je me rappelle souvent avoir eu des options de conversation "ou puis-je trouver des armes, etc..." dans FF7 pour prendre un jeu à la mode. Même dans The Witcher, pour trouverla sorcière à Velen, on t'indique le chemin (lac, rocher, charrette...). Il y a des Zelda sans GPS. On peut aussi parler de GTA, au début il y avait une carte papier fournie avec le jeu. Enfin bref, la liste est longue et le GPS n'est qu'une solution parmi d'autres. C'est celle qui est la plus systématiquement utilisée actuellement, mais je ne suis pas convaincu que ce soit automatiquement la meilleure pour tous les jeux ni pour tous les joueurs.
Chinaski
 
Je trouve aussi que jouer sans aucun indicateurs est une bien meilleure expérience ( et que c'est le cas dans la plupart des RPG ). J'y joue sans mini-map/GPS et sans indicateurs de lieux/quêtes sur la carte générale, et ça passe plutôt bien.
La vision spéciale seule suffit lors des quêtes, faut quand même ouvrir sa carte de temps en temps pour trouver sa destination, mais à part ça, s'orienter "naturellement" dans des décors aussi somptueux et bien agencés est très agréable. Par contre, faut faire son deuil du 100%, du coup, à moins d'y passer sa vie...

Sympa le test, qui fait bien de souligner le gigantisme du jeu, aussi excitant que lassant ( par intermittence ) et de mettre avant l'exceptionnel travail sur le lore fourni par CDP ( un régal d'évasion ).
fwouedd
 
Chinaski a écrit :
aut quand même ouvrir sa carte de temps en temps pour trouver sa destination


C'est ça que je lui reproche. Je précise que j'ai trouvé le jeu fantastique et que du coup, je rentre dans les détails hein, mais ce sont des détails qui font les plus grands jeux.
Il aurait gagné en immersion en remplaçant les panneaux inutiles par de vrais panneaux indicatifs et en ajoutant des informations géographiques sur les quêtes (comme le dit Kimo, comme celle qui mène à la sorcière au début) pendant les dialogues, quitte à utiliser un peu plus les sens du sorceleurs quand les explications sont floues (après tout, tous les pnj sont pas des pro en cartographie).
C'est un détail, mais un détail qui a un impact en jeu, limité mais réel pour certain.
TheSlider
 
fwouedd a écrit :
[...] Il aurait gagné en immersion en remplaçant les panneaux inutiles par de vrais panneaux indicatifs [...]

Il me semblait qu'on pouvait cibler les panneaux pour les lire. Non ?

kakek a écrit :
[...]
Parce qu'en vrai, hors d'un JV, je pourrai demander a n'importe qui en chemin si ils connaissent raoul, et si je suis bien sur le chemin de sa chaumiere. Si au milieu de sa réponse je ne voit pas bien quelle maison il m'indique, je pourrai lui demander plus de précision ...
Mais dans un jeu ça ne marche pas comme ça. Je ne peut pas avoir une ligne de dialogue pour chacune des 25 indications que je pourrait potentiellement demander a n'importe qui.

Les indicateurs sur le GPS c'est, pour l'instant, la meilleur alternative que j'ai vu.


Outcast. Tu demandes à n'importe quel npc ou trouver quelqu'un. En fonction de la distance à laquelle tu est, il te dira soit "demande à quelqu'un à tel endroit", soit "je l'ai croisé dans tel quartier" ou finalement "c'est cette personne la bas" en tendant le bras.
Ça marche très bien et évite de s'en remettre à l'interface.
Chinaski
 
fwouedd a écrit :

Il aurait gagné en immersion en remplaçant les panneaux inutiles par de vrais panneaux indicatifs et en ajoutant des informations géographiques sur les quêtes (comme le dit Kimo, comme celle qui mène à la sorcière au début) pendant les dialogues, quitte à utiliser un peu plus les sens du sorceleurs quand les explications sont floues (après tout, tous les pnj sont pas des pro en cartographie).
C'est un détail, mais un détail qui a un impact en jeu, limité mais réel pour certain.

Yep ! Comme dans Morrowind ( c'était le bon temps ).
En plus, vu le travail fourni sur l'univers et le décor ce aurait été très agréablement immersif dans TW3.
fwouedd
 
TheSlider, ah bah écoute, avec l'Ui au minimum, perso, le jeu ne me proposait que voyage rapide en interaction avec les panneaux.
Chinaski
 
Si, quand tu cliques sur le panneau, ça ouvre la carte et il y a un petit texte à gauche qui donne l'histoire du lieu, je pense que Slider parle de ça.
Mais ça n'a rien à voir avec le fait qu'on est téléguidé pendant tout le jeu et qu'on a pas à trouver par nous-même les lieux de quêtes, à l'ancienne !
TheSlider
 
Ah, non, je parle d'un texte type sous-titre ou bulle qui apparait lorsque tu cibles un panneau. Il me semblait avoir lu ça dans un test (j'attends mes vacances pour débuter le jeu).
Le testeur n'avait pas trouvé le bouton pour marcher alors il rageait en dépassant les panneaux qu'il ne parvenait à lire qu'une fois sur deux.
fwouedd
 
Nope, de mon coté, comme je disais, en ciblant, j'avais qu'un rappel pour la touche de voyage rapide. Après, les panneaux sont un détail quand à la localisation des lieux de quêtes, y'a vraiment pas d'alternative RP à la map.
Chinaski
 
TheSlider a écrit :
Le testeur n'avait pas trouvé le bouton pour marcher alors il rageait en dépassant les panneaux qu'il ne parvenait à lire qu'une fois sur deux.

Bigre ! C'est qui ce "testeur" ?
zaibatsu
 
Complètement d'accord avec vous. Sur la simple base de l'observation et de la déduction, quand il faut se démerder tout seul pour trouver quelqu'un ou quelque chose, l'immersion et la satisfaction qui en résultent font intégralement partie de l'expérience de jeu... C'est difficile de mettre des mots dessus mais c'est crucial. Genre, "cherche le pic rocheux en forme de canine" ou "le prêtre se trouve sur la seule colline pelée", c'est l'essence de l'exploration.

(Au fait, mortels Fwouedd les screenshots. Celui avec la tour dans la brume m'a donné une envie monumentale d'y jouer).
Chinaski
 
J'ai justement fini cette quête hier ( le phare dans la brume ).
L'ambiance était parfaite, surtout l'arrivée en bateau façon Tintin et l'Ile Noire...
fraido
 
moi je parlerais de deux points qui me soulent dans ce jeu:
- le premier , le système de combats c'est la misère pourrie en difficulté ultime,
- le second comptant aussi pour les skyrims et autres : les bouquins, a quoi ça sert de me faire lire toute la bibliothèque du jeu si c'est pour rien.
un livre devrait permettre de nous donner des indices pour des trésors à trouver, des faiblesses pour tuer les créatures et autres astuces , c'est bien de connaitre la vie des protagonistes du jeu mais à part remplir mon inventaire ça sert pas à grand chose .
C'est mâcher le travail de filer les stats d'un mob au premier pop.
nono_le_robot
 
Certains livres débloquent des entrées du bestiaire, des points de voyage rapide, des quêtes secondaires, etc... Par contre effectivement pas besoin de les lire réellement, suffit de les ouvrir dans l'inventaire.
Neurosol
 
Entièrement d'accord avec le point de vue de l'article: aussi beau et bien écrit soit-il, ce jeu reste un film interactif.

Je passe mon temps à explorer le monde sans enclencher de quête, à visiter les cavernes ou certains endroits qui piquent la curiosité. Ceci afin de retrouver cette sensation perdue depuis Gothic3 ou, exploration/dangers et rencontres fortuites avaient bien plus de sens.
lafayette
 
fwouedd a écrit :
Tu peux jouer sans GPS et en virant les indications sur la carte dans Skyrim

Hé non malheureusement, les quêtes sont rarement assez bien indiquées dans Skyrim pour retrouver les lieux sans repère sur la carte. Pas mal s'en plaignait à sa sortie.
Le compromis est donc de virer la boussole et de juste regarder la carte de temps en temps. Et le sentiment d'exploration n'en est qu'amélioré.
Pareil pour TW3 (sauf que la carte de TW3 met un peu de temps à s'afficher, c'est un peu chiant).
lafayette
 
Les bouquins, j'essaie de les lire pour le lore, pour fois ils sont pas trop longs (un seul paragraphe souvent) et plutôt bien écrits (comme le reste du jeu).
Gothic 3 : Aaaah nostalgie, la découverte de ce monde était vraiment chouette... mais après 20h de jeu... typiquement un passage à l'open-world un peu foiré, avec un monde vide et des quêtes fedex. A l'inverse de TW3.
Chinaski
 
Immense Gothic 3 ! Malgré ses quêtes fedex et ses sangliers fous, c'était un plaisir à visiter avec ses environnements variés et ses intérieurs sans temps de chargement. On fait mieux maintenant, mais ça reste un putain de bon souvenir ce jeu.
fwouedd
 
Et puis y'a un passage tellement fou dans la quête principale de witcher 3, tellement fou façon SF que ça reste clairement dans mon top des jeux à faire.
ant-1
 
Je me demande si je me suis trompé de forum. Je croyais être sur celui des vieux cons qui aiment les jeux vidéo mais n'ont pas un temps libre de débile bicoze les enfants, la lessive toussa. En ce moment je joue à Skyrim parce que j'aime être en retard dans les jeux. Sans GPS et fast travel j'aurais arrêté à la troisième session.

Les jeux de ce type ou tu as trouzemille missions secondaires à chaque nouvel endroit ou tu vas, c'est injouable sans ça pour mon emploi du temps. Si je fais une session 3-4 jours après une autre, aucune chance que je me rappelle que je dois chercher une maison verte sur un pic pelé plus petit que le pic qui a de la neige dessus mais plus grand que celui qui a un château au pied dans un décor d'herbes sèches. Et si jamais après quatre sessions de jeu (donc peut-être huit jours IRL, rempli de bruit et de fureur bien réels et pas du tout vidéoludiques) je passe devant la maison verte, jamais je ne vais la raccrocher à la quête de la vache de Roger au milieu des trouzemilles autres quêtes.
Et en plus j'aurais juste plein de quêtes ouvertes et aucunes terminées, puisque je ne sais pas ou aller pour les finir. Et pourtant j'apprécie la découverte d'un lieu avec son histoire lors d'un déplacement en route vers un lieu non "fasttravellable". Par exemple hier soir je suis tombé sur un phare avec l'histoire tragique d'une famille d'immigrants qui se sont fait bouffer par des créatures chitineuses qui avaient percé un trou dans leur sous-sol. J'ai tué la reine, versé une larme, enterré le crâne du père dans le phare pour qu'il puisse contempler la beauté sauvage de la mer du nord durant l'éternité et je suis parti tuer les sorcières du couvent plus loin. Mais quand j'ai dû aller faire la suite de la quête dans un lieu perdu sur une île presque hors de la carte, j'ai été content d'avoir un GPS, sinon je l'aurais jamais trouvé de mon vivant.

Vous me paraissez d'être soit de sacré bullshitteurs soit vous avez un temps libre de malade. Et une mémoire de fou. Et un brin snobs.
fwouedd
 
Je vois pas ce qu'il y a de snob à demander, en parallèle aux outils pour les casus qui veulent torcher leurs jeux le plus vite possible, des outils pour les gens qui prennent leur temps et veulent la jouer RP posé, quitte à mettre 3 ans pour finir un jeu.

Comme je suis effectivement snob et que je considère mon prochain comme un débile profond, je vais plus avant dans l'explication :
Demander quelque chose en parallèle signifie non pas remplacer un système, mais proposer une alternative supplémentaire, ça veut dire "en plus".
Toi comprendre différence entre remplacement et ajout?

Et oui, j'assume sans aucun problème le fait d'être un gros con, et j'adore ça (j'ai déjà exposé mon opinion sur la démocratie dans une civilisation de débiles?).
__MaX__
 
Ce faux débat sur les points sur la carte, la localisation gps... j'en peux plus sérieux. Même dans un lore RP à fond, quand un mec t'explique et te décrit un endroit, le fait qu'un point soit explicitement spécifié sur une carte est tout à fait cohérent et logique : on te dit où c'est, tu le notes sur une carte... "ho mon dieu l'immersion est tellement cassée, c'est tellement loin de ce que la réalité pourrait être". Surtout pour un personnage comme un Witcher qui a une faculté de détection et d'orientation très largement supérieure aux humains. (mais n'entrons par dans le débat du "contexte" du personnage ou je vais devoir tirer dans la foule).

Le débat sur le point brillant à la place d'une infographie type "papier" avec un marqueur rendu comme un "coup de crayon" c'est aussi vraiment faux débat. Ouais c'est un point d'interrogation blanc et à chaque fois que je vois un point d'interrogation blanc je me sens inexplicablement extirpé de l'univers dans lequel je joue... sérieusement ?

C'est vrai que c'est tellement cool de devoir faire 50m... "tab" (je suis où par rapport à mon marqueur)... 50m... "tab"... 50m... "tab"... c'est tellement plus RP et grisant.

Parce que si on veut rentrer dans la critique de l'aspect RP d'un jeu on peut y entrer : j'ai plus de 8 jours et des bananes (au compteur interne au jeu). Je lis une très grosse partie des manuscrits, les dialogues je ne passe rien (je regarde les scènes intégralement sans me baser sur les sous-titres), et je n'ai pas spécialement l'impression de me trainer à ramasser des objets de craft... autrement dit quand je joue en général je ne perds pas 5 heures à juste me balader au milieu de la forêt pour admirer... ça m'arrive, mais j'y passe 10 minutes pour le plaisir de prendre quelques screenshots. 'fin tout ça pour dire, sur 8 jours au total il n'y en a pas 4 dédiés à de la balade.

Je suis toujours dans la zone Velen / Novigrad et je n'ai toujours pas terminé la quête principale, je suis sur la fin de la recherche de Dandelion et je me préoccupe de faire tout ce que je peux au maximum avant de partir à Skellige. Donc, même si je ne joue probablement pas autant que certains vu mon emploi du temps, aujourd'hui quand je vois des threads de mecs qui dégomment systématiquement les RPGs sur l'aspect RP et disent qu'aujourdhui (le 25/06) ils ont terminé TW3 à 100% en mode "RP", c'est de la pure mythomanie : en terme de temps ce n'est pas possible ou alors ils ont mangé, bu, et dormi TW3 depuis sa sortie.

OU ! ils zappent les dialogues, utilisent les points de voyage rapide, ne font pas les quêtes secondaires... et même avec ça, je ne vois pas comment il est techniquement possible de quadriller la map des deux premières zones "efficacement" en mode RP et découvrir l'intégralité du jeu. Il y a des points d'accès sur la trame principale qui sont assez difficile d'accès... et sans information sur une carte c'est le truc a passer 3 heures à trouver le spot.

Alors bypasser certaines composantes essentielles de l'immersion (dialogues, lecture) et chouiner sur un système de repérage de zone, ça me fait toujours rire à gorge déployée. C'est encore un truc pour mesurer qui a la plus grosse "MOI MOSIEUR JE SUIS HARDCORE QUAND JE JOUE A TW3 §§!§! (mais je zappe tous les dialogues)".

Et par curiosité vu que certains forums mettent les profils steam... j'ai été voir quelques profils de joueur qui râlent : avec 4h de jeu au compteur ou la moitié des achievements lié aux quêtes secondaires / craft obtenus c'est toujours le truc qui donne envie de filer des baffes. C'est juste pour le sport de râler en somme (ou de faire le kéké).

Personnellement, j'exploite les mécaniques de gameplay qu'on m'offre à moins que je les trouve radicalement cheatées. Le système de transport rapide de TW3 est bien équilibré et force le joueur à se déplacer par ses propres moyens en partie. Il est amplement possible de découvrir beaucoup de zones au hasard sans passer par la case "panneau d'affichage" et avoir tous les "?", par contre aller le chercher c'est bien pour finaliser une zone. C'est très bien de vouloir être RP et je respecte la manière dont les gens jouent, mais être plus extrême que ça ne le serait dans le contexte "réel" c'est complétement con. Si t'as envie de faire ton vrai bonhomme et de galérer ta race, tu prends tes potes sous le bras, tu te fais un paintball ou un GN dans un domaine forestier gigantesque sur plusieurs jours avec un scénar... tu joues pas à TW3 en faisant ta pleureuse sur l’icône "?" qui est pas comme en vrai tracé sur un faux parchemin virtuel que tu sors de ta poche.

Voilà c'était le coup de gueule que je gardais depuis quelques années sur le sujet :] (ça fait du bien).

@fwouedd : sache que ça ne te vise pas et que je sais pertinemment que tu vas mettre 5 ans à passer Velen vu que tu auras été blessé et que du coup tu te forceras à n'utiliser qu'un degré de ton stick analogique pour simuler ta blessure à la jambe afin de rentrer au village le plus proche... et probablement jamais terminer le jeu vu que Diablo 4 et 5 vont sortir entre temps ;]

Pour revenir sur un aspect de ce que tu disais kimo : l'équilibrage n'est pas approximatif du tout. Bien au contraire c'est LE truc le mieux géré du jeu. En tout cas en Deathmarch. A chaque fois que je me suis fait défoncer (et dans ce niveau de difficulté c'est récurrent), ça a été systématiquement de ma faute : empressement, parade ratée, mauvaise gestion de l'intoxication ou inattention sur les ennemis autour, vouloir être plus offensif que défensif... etc etc...

Le début a été rude, le temps de comprendre les timings, les mécaniques et comment on peut tirer l'avantage suivant la créature. Mais une fois en main, aucun des combats ne m'a semblé injuste. J'ai même passé des missions de niveau 25 au niveau 15 rien que pour tester : ça m'a pris des plombes à butter les mecs mais très concentré il est possible de ne jamais subir de dégâts et tuer des humains bien au dessus de son niveau. Les créatures c'est beaucoup plus difficile parce qu'elles peuvent outrepasser la défense de Quen sur certains gros critiques.

Je suis d'accord avec toi sur les bugs de collision qui eux m'ont effectivement rendu fou. Mais l'équilibrage dégâts provoqués / dégâts reçu est bon... et tout ce qui est lié aux possibilités d'appréhender une menace est très bien géré : sons, animations pour alerte le joueur, hitboxes.

D'autre part, la fragilité du Witcher est très cohérente avec le Lore. Geralt est excellent, mais il n'est pas immortel. Il se prépare en amont et réfléchi à son approche. Prend des risques pour ne pas mourir (cf le trailer avec le vampire qui démontre bien ça). Il est normal entre " " pour le joueur de se faire éclater lorsque l'on rencontre une créature très puissante la première fois.

Si tu veux parler d'équilibrage pété on peut parler du deuxième épisode si tu veux =]
PoF.be
 
fwouedd a écrit :
Et puis y'a un passage tellement fou dans la quête principale de witcher 3, tellement fou façon SF que ça reste clairement dans mon top des jeux à faire.


Ça et le moment ou Ciri te parle d'un monde qu'elle a visité où les gens avaient "du métal" dans la tête et se déplaçaient dans des véhicules volants. Après ça, tu peux même t'attendre à la voir débarquer en easter egg dans Cyberpunk 2077.
Dks
 
Comme j'ai une config trop vieille, je regarde quelques vidéos et c'est surtout les combats qui ne me donnent pas envie, plus l'inventaire qui fait pas fini :\. Mais c'est sûrement un bon jeu, verrais bien après une update de mon matos...
fwouedd
 
Ca vaut le coup Dks, même imparfait, l'histoire, les perso et l'univers sont vraiment vraiment addictifs.
Dks
 
Faut que je fasse déjà gta V... mais je n'ai pas envi d'y jouer en low à ces deux jeux... arg des sous, me faut des sous.
PoF.be
 
Dks a écrit :
Faut que je fasse déjà gta V... mais je n'ai pas envi d'y jouer en low à ces deux jeux... arg des sous, me faut des sous.


J'ai fais tourner le jeu en medium/high, avec de la prodondeur de champs et l'occlusion ambiante, sur une GTX660 ça tapait dans les 30 à 40 fps. J'ai testé le mode ultra pour quelques screenshots et finalement, la différence ne se voyait surtout que dans les chutes de framerate.
Chinaski
 
ant-1 a écrit :
Vous me paraissez d'être soit de sacré bullshitteurs soit vous avez un temps libre de malade. Et une mémoire de fou. Et un brin snobs.

Je vais choisir.. une mémoire de fou.

__MaX__ a écrit :
Ce faux débat sur les points sur la carte, la localisation gps... j'en peux plus sérieux. Même dans un lore RP à fond, quand un mec t'explique et te décrit un endroit, le fait qu'un point soit explicitement spécifié sur une carte est tout à fait cohérent et logique : on te dit où c'est, tu le notes sur une carte... "ho mon dieu l'immersion est tellement cassée, c'est tellement loin de ce que la réalité pourrait être"

C'est pas un débat effectivement.
En fait on disais juste qu'on aime jouer comme ça, pas que c'est plus logique ou réaliste...
Dks
 
PoF.be a écrit :
Dks a écrit :
Faut que je fasse déjà gta V... mais je n'ai pas envi d'y jouer en low à ces deux jeux... arg des sous, me faut des sous.


J'ai fais tourner le jeu en medium/high, avec de la prodondeur de champs et l'occlusion ambiante, sur une GTX660 ça tapait dans les 30 à 40 fps. J'ai testé le mode ultra pour quelques screenshots et finalement, la différence ne se voyait surtout que dans les chutes de framerate.


Enfin là j'ai que 4gb de ram, un core2duo E6850 et une 560ti... j'émets un doute que ce ne soit pas juste moche ^^. Faut que je passe au moins à un i5 et 8gb de ram. Mais y a d'autres priorités quand on est devenu un vieux con aigri ;)
kimo
 
@ Max

Je ne sais pas si mon test est concerné par la 1ere partie de ton argumentaire. Je ferais juste remarquer que je me base sur l'idée d’inachèvement pour parler de ça. Pour moi il ne s'agit pas de RP (je fais parti de sgens qui sautent les cut-scene), mais de gameplay. Le gameplay, ça peut être basé sur la logique de l'exploration et pour moi dans un jeu qui propose un univers aussi vaste, j'aurai aimé que cette exploration puisse vraiment exister en tant que principe de jeu, quitte à ce que ça me fasse rater des choses (puisque je ne compte pas tout faire justement). Comme je le disais à kakek plus haut, il existe bcp d'autres méthodes pour orienter le joueur sans qu'il galère à mort dont certaines sont plus amusantes à jouer que le GPS. Sachant que je saute les cuts-scenes et que ce n'est pas pour le RP que je regrette l'absence de cette fonctionnalité. Après encore une fois, il ne s'agit pas de descendre le jeu sur cette question, ni de dire GPS-casual LOL. Chacun peut jouer comme il le veut, tant qu'il s'amuse.

Concernant l'équilibrage, j'ai joué en deathmarch moi aussi, et je trouve que ça va du tout au tout, du trop difficile au tout début bien que ça ne dure pas énormément de tps (genre les archers ou les nekkers au début du jeu) au trop facile un peu plus tard. En difficile, certains adversaires n'ont franchement pas les patterns adaptés à ce niveau de difficulté. Celà dit, je trouve que les combats sont plutôt bien tendus et que ça ne pardonne pas, ce qui est sympa, mais le fait qu'il y ait des abus systématiques de certaines techniques du coup me fait dire que c'est pas super équilibré. Tout ça est de toutes façon plus discutable que les soucis d'IA et les bugs de collision, j'en conviens.
JeanBourrin
 
Notez, au cas où ça vous aurait échappé, et si comme moi vous avez le sens d'orientation atrophié sans boussole (et sans mini-map) sur les trajets à cheval, shift enfoncé sans rien toucher d'autre et cette bonne Ablette trouve son chemin (avec plus ou moi de bonheur certes).
Une bonne alternative au syndrome de la "cartefourite" (cette honteuse maladie qui te fait sortir ta carte à chaque carrefour).
Comme quoi, c'est bien la première fois qu'on peut faire confiance à une femelle pour se repérer. (ne dites rien, c'est cadeau) :]
Chinaski
 
Elle suit les routes toute seule, mais dans la plaine elle va un peu où ça lui chante, j'ai l'impression.
Notwenewton
 
Purée merci pour le spoil sur le tout premier commentaire :-(

J'comprends pas l'intérêt de ceux qui l'ont fini de venir se la raconter à te parler des scènes (importantes) sans balises spoiler. Sans déconner.
dagon
 
Magnifique test, avec une excellente inspiration, l'ode au voyage : ce n'est pas la destination qui compte, mais la route parcourue. C'est poétique.
Respect.
__MaX__
 
@kimo Non pas foncièrement au test. Plutôt au mélange de commentaires tirant vers ce côté élitiste / râleur juste principalement pour une histoire de forme. La dernière phrase de ant-1 synthétise bien ça. Sur factor c'est pas les positions les plus "hardcore" que j'ai pu voir sur le sujet. C'était juste un ras-le-bol par rapport à ce débat qui est sorti.

Comme je suis loin de la fin probablement, fwouedd me disait que j'allais me taper la tête sur les murs à certains moment pour la difficulté. Peut être que je réviserais mon avis à ce moment là :)

Ton idée sur l'aspect gameplay est bonne. Ca serait bien effectivement, mais je pense que toute cette mécanique qui s'est créé autour des achievements et trophées et ce côté "complétionniste" risque d'en faire gueuler plus d'un.
Autre problème : les joueurs sont globalement des assistés. Tout du moins, pour la grande masse qui fait le pognon d'un jeu. Jouer à l'explorateur, ça marche pour toi, moi et probablement la plupart des gens présents sur Factor. En général, je ne pense pas que ça soit le cas.

@Notwenewton, j'ai corrigé ça.
azedean59
 
Je joue sans fast travel, je suis tout de même proche de la fin, j'aime faire la quête principale d'abord en m'arrêtant de temps en temps pour aider des gens qui le demande (quêtes annexes sur ma route). il est vrai que de nos jours même pour un open world, tout est fait pour être vite consommé.
Je pense que c'est à chacun de le jouer à sa façon, il m'arrive de m’arrêter dans un village et de prendre mon temps de marcher au travers les ruelles et essayer de parler a tout le monde.
veda
 
Je fais les quêtes secondaires en priorité : l'exploration. Dans le sens ou je parcours une zone et je la nettoie. C'est plus fort que moi. Il faut que je sois passé partout. Allo Doc! Des fois je me dis 'merde, tu devrais le faire d'une façon plus aléatoire, plus naturelle' Quoiqu'il arrive je prends le temps de marcher, observer, ambiance etc..

Je n'avais pas ce tiraillement dans l'approche sur DA: Inquisition (que j'ai apprécie). Tout ça , c'est le signe que le jeu m'emballe : mon précieux :)

PS : toujours a Velen - Novigrad et pas vu Kriss encore - Niveau 15 :)
lafayette
 
@veda
Le problème avec cette approche c'est que tu vas te balader quand tu vas reprendre la quête principale (tu me diras si tu fais l'inverse c'est les quêtes secondaires et les contrats qui deviendront trop faciles). A moins de monter un cran la difficulté...
veda
 
Oui faut que j enchaine sur la quête principale. Il est temps ;-)
ptitbgaz
 
lafayette a écrit :
fwouedd a écrit :
Tu peux jouer sans GPS et en virant les indications sur la carte dans Skyrim

Hé non malheureusement, les quêtes sont rarement assez bien indiquées dans Skyrim pour retrouver les lieux sans repère sur la carte. Pas mal s'en plaignait à sa sortie.
Le compromis est donc de virer la boussole et de juste regarder la carte de temps en temps. Et le sentiment d'exploration n'en est qu'amélioré.
Pareil pour TW3 (sauf que la carte de TW3 met un peu de temps à s'afficher, c'est un peu chiant).


Assez d'accord sauf que comme souligné, sortir la carte est assez lourdingue. Du coup j'ai remis le GPS...
Je donnerais cher pour un mod qui affiche directement la carte quand tu vas dans le menu (avec accès aux autres sous menus sur un côté) ou mieux un raccourci direct à assigner à un bouton, en mode toggle idéalement.

Sinon super jeu qui, s'il n'est pas parfait (équilibrage (rarement), inventaire, détails de jouabilité), n'en reste pas moins meilleur que tous ses concurrents du genre dans beaucoup de domaines (y compris le combat je trouve).
__MaX__
 
veda a écrit :
PS : toujours a Velen - Novigrad et pas vu Kriss encore - Niveau 15 :)


/me jette une pierre.

Triss omg !
Chinaski
 
C'est sûrement à cause de Kriss de Valnor de la série Thorgal...
veda
 
Possible. J'ai tous les Thorgals.

A moins qu'on m'ai filé la version collector spécial StarAc avec Cris et Jennifer et leur copain Gégé... -»[]
lafayette
 
@ptitbgaz
Au pad t'as accès directement à la carte en maintenant le bouton start appuyé (bon c'est pas vraiment plus rapide mais ça fait toujours un bouton de moins à appuyer).
Je te conseille aussi d'attribuer la quicksave (un peu indispensable aux niveaux difficiles) à un bouton. Si ça t'intéresse voici mon profil pour Antimicro (une pression sur le bouton "guide" affiche l'inventaire, maintenir appuyé pour la quicksave). Tu peux aussi trouver des profils pour pouvoir balancer tous les signes sans passer par le menu radial, mais ça demande de revoir ses habitudes (d'ailleurs si on pouvait avoir un vrai menu radial en mode hold/release ce serait pas du luxe).
Je vais sûrement me faire aussi un raccourci pour activer/désactiver ce foutu auto-centrage de caméra qui est surtout pénible quand on veut admirer le paysage à cheval ("ToggleCameraAutoCenter()" dans la console).
Sinon au niveau mods j'ai pas encore vu grand chose d'intéressant, à part le déblocage de la console et le fameux sweetfx pour ceux qui préfèrent des couleurs plus naturelles (ou encore plus saturées >_<)...
Chinaski
 
@veda,
Kriss, c'est le meilleur perso de la série, elle est classe !
ptitbgaz
 
lafayette a écrit :
@ptitbgaz
Au pad t'as accès directement à la carte en maintenant le bouton start appuyé (bon c'est pas vraiment plus rapide mais ça fait toujours un bouton de moins à appuyer).
Je te conseille aussi d'attribuer la quicksave (un peu indispensable aux niveaux difficiles) à un bouton. Si ça t'intéresse voici mon profil pour Antimicro (une pression sur le bouton "guide" affiche l'inventaire, maintenir appuyé pour la quicksave). Tu peux aussi trouver des profils pour pouvoir balancer tous les signes sans passer par le menu radial, mais ça demande de revoir ses habitudes (d'ailleurs si on pouvait avoir un vrai menu radial en mode hold/release ce serait pas du luxe).
Je vais sûrement me faire aussi un raccourci pour activer/désactiver ce foutu auto-centrage de caméra qui est surtout pénible quand on veut admirer le paysage à cheval ("ToggleCameraAutoCenter()" dans la console).
Sinon au niveau mods j'ai pas encore vu grand chose d'intéressant, à part le déblocage de la console et le fameux sweetfx pour ceux qui préfèrent des couleurs plus naturelles (ou encore plus saturées >_<)...


Ho cool, je me disais justement que ça pourrait être une solution !... Je vais tester ça. Par contre c'est quoi Antimicro ? T'as aussi un pad 360 ?
Nicouse
 
Je ne crois pas que le lien vers l'article de RPS à propos du fast travel ait été donné. Un éclairage supplémentaire sur ce type de façon de jouer...
http://www.rockpapershotgun.com/2015/06/26/fast-travel-is-rubbish/
Chinaski
 
Sympa l'article de RPS, thanks !
lafayette
 
Un moyen simple de renforcer l'empathie du joueur envers des PNJ :
The Brilliant Dialogue of The Witcher 3 (son autre vidéo "Empathy in Character Design" est à voir aussi).
Sinon outre les bouquins, les comics sur la saga valent aussi le coup d'oeil.
noir_desir
 
Je lis les bouquins en ce moment, ils sont quand même pas folichon... Après je les lis en fr, mais ça reste bof bof.
JeanBourrin
 
J'ai lu tout ça, étalé sur quelques mois, en me refaisant le premier jeu (que j'ai d'autant plus apprécié) et découvert le second.
On s’aperçoit, je trouve, du bon travail fait sur les jeux. Les deux médias sont au final complémentaires si on aime les personnages et l'univers.

Pour la (les ?) traduction, effectivement, un style inégal, parfois plein d'esprit, parfois laborieux ou plat, mais on tombe toujours au bout de quelques pages sur un personnage intéressant, une phrase bien troussée, un trait d'esprit, une référence... bref, de quoi tenir tranquillement.
noir_desir
 
Oui, mais ça reste bof. Disons qu'il faut aller au bout dhistoriette longuette pour avoir un point de vue sympa/heureux, intéressant et c'est dommage, car ça lhistoire un peu insignifiante au final.
jemmy1989
 
un jeu tout simplement enorme, il faut une bonne config PC et beaucoup de temps pour le jouer s'une maniére convenable et le terminer



________________________________________________________________________________
galaxy note 5 housse galaxy s5
Evets
 
Changelog du patch 1.07 à venir qui va gommer quelques défauts et améliorer grandement l'expérience je pense :

http://forums.cdprojektred.com/threads/52492-Patch-1-07-Changelog

Beaucoup de corrections de bugs de quêtes, de crashes et de collisions, de l'optimisation, des coffres de stockage, un nouvel onglet pour les bouquins et les notes dans l'inventaire et d'autres petites améliorations qui font plaisir.

Ca fait environ trois semaines que je n'y joue plus en attendant ce patch, et il semblerait que j'ai bien fait d'attendre =)
Evets
 
Le patch 1.07 est dispo depuis le 18 juillet, le jeu vaut encore + le détour maintenant.
Tonolito_
 
Evets a écrit :
Le patch 1.07 est dispo depuis le 18 juillet, le jeu vaut encore + le détour maintenant.


Je confirme, le jeu est plus fluide à config équivalente. Cependant demeure un soucis chez ouam, le jeu ne semble pas prendre en compte mon tweak .ini, et malgré modif, je dois toujours retoucher les paramètres graphiques à chaque lancement du titre :/
Sans parler du bug de notif ou d'infos (qui demeurent malgré un tour dans les options). Bref, c'est un peu reloud.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !
MrPapillon
(09h00) MrPapillon Et j'utilise "terminer" parce que dire n'importe quoi sur le jeu c'est du spoil.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Parce que si peut-être au début on a l'impression de lire un 20 minutes, une fois terminé on s'est bien rendu compte que ça n'a aucun rapport.
MrPapillon
(08h58) MrPapillon Le vertueux > Je suppose que tu l'as pas terminé pour sortir ça ?
Le vertueux
(08h33) Le vertueux Un puzzle game qui ressemble à des grilles de sudoku qu'on a dans le 20mn tous les matins. Nul, nul, nul !
choo.t
(06h04) choo.t Ah, "Multiple Endings" dans Sethian, c'est deux, dont une qui se débloque en 1 seul caractère à la fin du tuto, c'est un peu du foutage de gueule.
choo.t
(01h43) choo.t Moi c'est Scorn que j'attend, la DA style H.R Giger n'est que trop peu représentée dans le JV.
ignatius
(00h05) ignatius j'adore Devil Daggers, je crois pas pour l'instant rentrer dans la phase, le truc dingue c'est de regarder les records des meilleurs, t'as l'impression de rentrer dans la matrice.
ignatius
(00h01) ignatius (23h55) MrPapillon > Un peu comme dans The Witness.
ignatius
(00h00) ignatius (22h14) CBL > Là c'est tout de suite plus clair.
jeudi 16 février 2017
MrPapillon
(23h55) MrPapillon Dans Devil Daggers, en mourrant toutes les minutes, ton cerveau se modifie au fil du temps et tu commences à avoir une image mentale de tout ce qui grouille sur la map, le moindre petit son et tu réajustes ta trajectoire.
MrPapillon
(23h53) MrPapillon CBL > C'est pas une question de plus ou moins de monstres ou de plus ou moins devoir éviter/bouger, c'est une question de jeu qui est fait de dentelle sophistiquée plutôt qu'un jeu qui est fait avec plein de papier mâché partout.
MrPapillon
(23h51) MrPapillon Le vertueux > Ah ouaip la direction artistique de Inner Chains c'est un peu du Dark Souls en plus organique/arrondi partout. Mais le gameplay a l'air atroce dans les vidéos, surtout les machins qui tirent de l'électricité.
Le vertueux
(23h43) Le vertueux Rahh quel dommage.
CBL
(23h42) CBL MrPapillon > (23h35) C'est parce que tu n'as pas testé la campagne Hell On Earth qui defonce la plupart des FPS recents
Le vertueux
(23h41) Le vertueux Quoi que je viens de revoir une vidéo, ça a l'air un peu mou.
Le vertueux
(23h39) Le vertueux Inner chains. Il faudrait que le gars de Devil Daggers tente de faire un univers autour de son gameplay et de bien gérer le rythme, d'avoir des moments de contemplations.
Le vertueux
(23h38) Le vertueux comment se nomme t-il déjà ?
Le vertueux
(23h38) Le vertueux oh si y a un fps qui me vend du rêve là
Le vertueux
(23h37) Le vertueux MrPapillon > Parfois le plus dur est fait, mais il n'y a rien qui suit. Minecraft par exemple, le plus dur était fait, mais y a rien qui a suivit à part pour les amateurs de diorama virtuels.
MrPapillon
(23h35) MrPapillon Pas comme Brutal Doom par exemple, qui est juste du Doom avec du gore, peu de valeur ajoutée conceptuelle.
MrPapillon
(23h34) MrPapillon Même s'il fait pas un nouveau jeu avec des niveaux, c'est déjà extraordinaire d'avoir un gars qui a réussi à montrer le chemin et qui a trouvé le "truc" qui fait qu'on pourrait refaire du Doom surpuissant.
MrPapillon
(23h33) MrPapillon Le vertueux > Ben là le plus important est fait. Le gars a clairement une vision, il a réussi à bien comprendre le la surpuissance d'un Doom et de le surmultiplier en version contemporaine.