Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

E3 2018 : Deuxièmes frayeurs dans Call Of Cthulhu

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
L'an dernier on découvrait pour la première fois le Call Of Cthulhu de Cyanide dont la majorité de la démo se passait dans le manoir Hawkins. Le jeu n'était pas jouable. Cette année le jeu n'était toujours pas jouable et la présentation avait de nouveau lieu dans le manoir Hawkins. C'est un peu dommage car on aurait aimé voir de nouveaux environnements et surtout prendre en main le jeu mais c'était l'occasion de découvrir un peu plus le gameplay.
Pour cette démo, le héros suivait l'officier Bradley dans le manoir à la recherche d'indices pour comprendre ce qui est arrivé à la famille Hawkins. En arrivant dans une pièce qui semble avoir connu un incendie, on est invité à activer le mode reconstitution. Ce dernier est similaire au mode Investigation des Batman Arkham à savoir qu'il faut trouver des éléments spécifiques dans le décors qui feront apparaitre des êvènements passés. Petit à petit, les acteurs de ce drame apparaissent figés. Ce qu'on peut découvrir dépend de ses compétences.

Une fois qu'on a reconstitué la scène, on parle au flic et on peut choisir de lui mentir ou de tout lui expliquer en détail. "Clémentine s'en souviendra" : en fonction de ce qu'on dit, cela devrait influencer nos rapports avec les PNJ et donner lieu à des fins différentes. Le mode reconstitution n'est pas le seul moyen de trouver des indices. Il faut aussi fouiller partout pour trouver des indices physiques. Le jeu vous prend un peu par la main en affichant un gros point d'interrogation tant que vous n'avez pas tout trouvé. En fouillant la barraque, on finit par tomber sur une pièce dans laquelle un rituel a eu lieu. Un jet d'occultisme perment d'en apprendre plus. Plus on se plonge dans l'occulte et plus la santé mentale en prend un coup. On va rapidement subir des hallucinations sonores et des hallucinations visuelles.



Alors qu'on fouille la barraque, un type en cagoule pique un tableau et s'enfuit en courant. On tente de le poursuivre mais il est trop rapide. On poursuit son exploration dans la bibliothèque et on apprend qu'en lisant des bouquins on peut augmenter ses stats. Certains indices permettent de résoudre des puzzles. Par exemple dans une pièce se trouve un globe terrestre avec une loupe. On comprend qu'en le tournant d'une certaine manière on peut ouvrir un passage secret et une carte sur la table donne des indices sur comment faire. Mais on peut aussi ouvrir un panneau mural qui va dévoiler des engrenages contrôlant le passage secret. On va pouvoir tenter de les forcer à la main si on a la compétence requise ou avec un pied de biche si on l'a trouvé auparavant. Le passage secret s'ouvre et on tombe sur un tableau montrant un type qui nous ressemble comme deux gouttes d'eau. Fin de la démo.

Si le choix de l'environnement de la démo n'était peut être pas judicieux, le but de cette dernière était de mettre l'accent sur la partie investigation du jeu et cet aspect semblait assez réussi bien qu'un peu trop guidé. Graphiquement le jeu s'est bien amélioré depuis l'an dernier. Pour autant, la date de sortie est un vague "2018". Le fait qu'il ne soit pas jouable à cet E3 nous fait dire qu'il va peut-être glisser à 2019. Il se retrouverait donc face à The Sinking City. Call Of Cthulhu qui est publié par Focus et était à la base développé par Frogwares puis a été repris par Cyanide qui a depuis été racheté par Bigben. Il met en scène un détective dans les années 20 dans l'univers du Mythe de Cthlulhu. The Sinking City est un jeu Frogwares publié par Bigben qui met aussi en scène un détective dans les années 20 dans l'univers du Mythe de Cthulhu.
Rechercher sur Factornews