Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Shepard est orphelin
Monowan
Membre Factor
Membre 430 msgs
Le premier m'a foutu une claque mais c'était pas mal lié au bond technologique, j'avais pas de gros pc, c'était mon premier jeux neskgen...la première fois que j'ai vu mon perso crée de toutes pièces parler avec un lip-sync impeccable j'ai trouvé ça magique. De la même manière, j'avais jamais joué à un shoot à base de cover donc le gameplay me semblait assez frais. L'univers était prometteur au début, moi aussi je lis plein de SF cheloue qui déconstruit les codes du genre, ça empêche pas d'apprécier une bonne grosse machine classique où on se tire dessus en pyjama. Saren, Wrex ou la bigote Ashley, c'était des bons personnages pas (trop) manichéens.
Le 2 m'a fait déchanter avec sa palette moche et ses personnages edgy comme Jack ou le cul de Miranda. C'est aussi le moment où Bioware à commencé à m'apparaître comme une boîte assez antipathique et capable d'un mauvais goût assez effarant, parce qu'à la même époque ils sortaient Dragon Age et sa fantasy en plastique. Le résultat est là : j'ai pas touché au 3 et j'y toucherai pas.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14161 msgs
Disons qu'après Baldur's Gate 2 et Neverwinter Nights, je pense qu'ils avaient tout dit en matière de RPG med-fan. Donc le studio a essayé de se réinventer avec KOTOR, Jade Empire et Mass Effect. (Je n'ai pas encore lancé Dragon Age) tout en se tournant vers les consoles. Dans les trois cas c'était couillu et c'était surtout nécessaire sous peine de couler vu l'état du jeu PC à la même époque.

Mass Effect a ses soucis mais comparé au vide sidéral de RPG SF (voire de RPG tout court) à cette époque, c'était du pain béni. J'aime beaucoup l'histoire et les personnages. L'univers est assez classique mais a le mérite d'être créé de toutes pièces. Ce n'est justement pas du Star Wars à mon avis. J'ai fait le 2 d'une traite et faudrait que j'attaque le 3 un jour.
 
lirian
Membre Factor
Membre 659 msgs
kirk.roundhouse a écrit :
Et les culs moulé dans les combis N7 en 3d.
A ne pas oublier quand même.




Comment l'oublier.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5381 msgs
Le RPG med-fan, c'est sur, mais à mon avis, ce qui les motivait, c'était surtout de faire des genres de jeux qui se jouent au pad afin d'augmenter très largement leurs ventes quitte à sacrifier quelque peu les qualités ludiques de leurs productions.

Surtout qu'ils ont fini par revenir au med-fan en arrivant à trouver un équilibre interessant à la fois pour les fans de tactical RPG et à la fois pour un marché plus large. Ils ont purement et simplement dégagé l'équilibre pour le second opus, se concentrant totalement, encore une fois, sur un marché le plus large possible.

A mon avis, c'est juste l'illustration d'une boite qui est passé au stade de la boite d'investisseurs lambda. Ils ont même fait un jeu assez moyen sur 3DS.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14161 msgs
Comme je le dis plus haut, c'était soit passer sur consoles soit mourir.
Ils ont réussi la transition là où Black Isle/Interplay s'est planté.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5381 msgs
Je souligne l'aspect expéditif de la transition d'un point de vue qualitatif. J'ai du mal à croire que les créateurs de MDK2 ou de baldur's gate soient particulièrement fier de leur phase en Mako ou de leur inventaire, comme ils ne doivent pas être très fier de leur RPG sonic sur 3DS.

On est passé du qualitatif au quantitatif, ça sent la politique du chiffre d'ici. Et j'habite loin.
 
Monowan
Membre Factor
Membre 430 msgs
fwouedd a écrit :
Je souligne l'aspect expéditif de la transition d'un point de vue qualitatif. J'ai du mal à croire que les créateurs de MDK2 ou de baldur's gate soient particulièrement fier de leur phase en Mako ou de leur inventaire, comme ils ne doivent pas être très fier de leur RPG sonic sur 3DS.


MDK2 était absolument dégueulasse, une insulte au premier.

Et pour un exemple de développeur de RPG dit harcdore qui n'a pas baissé son froc en passant sur consoles, voir Obsidian.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14161 msgs
Gné ? A part NWN 2, ils n'ont fait que des jeux console et ils ne sont pas vraiment hardcore...
 
Monowan
Membre Factor
Membre 430 msgs
Qu'est-ce que tu racontes ? Sawyer et Avellone sont des vétérans PC, Fallout, Torment, c'est quoi pour toi?
 
lirian
Membre Factor
Membre 659 msgs
Monowan a écrit :
Qu'est-ce que tu racontes ? Sawyer et Avellone sont des vétérans PC, Fallout, Torment, c'est quoi pour toi?


Tu parles de BIS ou Obsidian ?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14161 msgs
Monowan a écrit :
Qu'est-ce que tu racontes ? Sawyer et Avellone sont des vétérans PC, Fallout, Torment, c'est quoi pour toi?


Ca c'est Black Isle.
Obisidian c'est KOTOR 2, Alpha Protocol, Dungeon Siege 3, Fallout New Vegas et South Park. Souvent des bons jeux mais pas exactement le trip hardcore Fallout/Torment.
 
Monowan
Membre Factor
Membre 430 msgs
Le nom actuel de l'entité je m'en fous un peu, c'est toujours en bonne partie les mêmes mecs derrière. Et pour moi New Vegas c'est un chef d'oeuvre (certes malade) à côté duquel beaucoup sont passés, et oui je le qualifie volontiers de hardcore comparé à la soupe de la concurrence. C'est un vrai RPG où les skills ne sont pas là pour décorer, avec de vrais choix et conséquences qui ne se limitent pas à appuyer sur un bouton dans les 5 dernières minutes pour choisir entre la bonne et la mauvaise fin. Après ils ont fait de l'alimentaire comme tout le monde mais je pense quand même qu'ils s'en sortent avec la tête bien haut.
 
Shanks
Membre Factor
Membre 134 msgs
Pas doté d'un excellent gameplay, vachement répétitif mais rarement ennuyant pour autant. C'est sûr que rétrospectivement, ME est un peu une bouse... mais il avait du potentiel : les phases en véhicule en moins, des dialogues affinés, un inventaire optimisé, un background plus ramifié et surtout des combats plus intelligents, c'est finalement peu de choses qui auraient pu en faire un grand jeu. Ce sont avant tout des prises de décisions de la part de quelques personnes plutôt que des défis techniques, en somme. Le scénario/l'univers du jeu laissaient entrevoir une myriade de possibilités autrement moins génériques et puérils que ceux proposés dans les 2 épisodes suivants, comme ça a déjà été souligné par beaucoup ici. Donc ouais, un scénario enrichi et un univers plus mature pour le 2, j'y croyais perso. En tout cas la sortie du 2 coïncide assez bien avec le rachat de Bioware par EA, j'y vois une corrélation certaine, on a bien vu ce que ça a donné pour Dragon Age 2...

Sinon je suis assez charmé de lire d'autres personnes que moi (et qui ont certainement une culture et une réflexion sur le sujet au moins un peu supérieures à la moyenne) qui ont trouvés la série assez nulle (c'est pas non plus le pire jeu de tous les temps, hein). La plupart des sites journalistiques, dès qu'il y a une annonce sur ME, que ce soit dans les articles mêmes, les commentaires des articles ou les forums, ça se pisse dessus en sautillant comme des lapins. Comment ne pas devenir blasé, méprisant et arrogant face à tant d'ignorants ?!

Je n'ai pas touché à KOTOR à l'époque, un peu après la sortie de Mass Effect... et ça me semblait être du pareil au même (surtout au niveau de l'inventaire).
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Ha mais c'est sur que si tu cherches des gens qui nagent à contre courant jusqu'à la noyade, c'est sur factor que tu les trouveras !
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Le mako c'était un rallongement de durée de vie artificiel, exactement comme la taille des maps dans Reaper of Souls. Néanmoins, l'ambiance à fait que j'ai passé des heures dans cette connerie sans trouver ça fondamentalement emmerdant. Les sondes du second épisode qui remplacent le Mako, personne n'en fait de drame alors que c'était le truc le plus chiant du monde.

Pour revenir au grief de base qui est la DA / Univers si on fait abstraction du gameplay. Agiter Star Wars qui est lui même une combinaison de l'Odysée d'Homère, Kurosawa, Tolkien et autres principes fondamentaux d'une histoire réussie s'en est drôle. Non pas pour sortir l'argument du "ouais Lucas lui aussi a pompé", mais plutôt pour dire que cette critique pourrait être appliquée a à peu près tout type d'univers dense qui essaie de définir un monde crédible.

Les concepts même présents dans Star Wars ou SdA et donc par extension Mass Effect sont des canons du genre qui marchent et n'importe qui qui écrit une histoire pourra te le confirmer. Ce que tu reproches à Mass Effect, ce n'est pas de pomper Star Wars, c'est tout simplement de ne pas être une oeuvre de HG Wells, Asimov ou K Dick.

Mais quand ces mecs ont démarré leur jeu, ils avaient peut être simplement envie d'écrire un truc grandiose qui use de mécaniques connues parce que c'est simplement ce qu'ils voulaient faire... et non pas réinventer la S-F ou écrire je ne sais quelle oeuvre intimiste et barrée du genre A Scanner Darkly.

Alors bien évidemment tu me connais, j'aime les bons jeux et les bonnes histoires. Et je ne suis pas complétement aveugle au point de te dire que les Mass Effect sont des jeux absolument fantastiques sous tous points de vue. Rien qu'au démarrage du second au bout de quelques minutes j'étais calmé par rapport à la direction qu'ils avaient pris en terme de gameplay.

Je m'étais imaginé une évolution de Mass Effect vers un Skyrim, un inventaire béton, un système d'équipement plus complet, une implication plus forte dans l'histoire, une liberté plus marquée... ils ont fait radicalement l'inverse et j'ai été bien calmé jusqu'au trois pour ça.

La fin du dernier, l'oeil humide qui était probablement un mix entre le simple fait que je terminais un jeu que j'avais commencé 5 ans auparavant et un foutage de gueule fantastique qui m'avait pris 30 minutes à écouter pour finalement ne pas vraiment conclure une centaine d'heures de jeu en solo... Le vertueux a aussi bien résumé le problème au niveau du gameplay, je ne vais pas le refaire.

Finalement ce qui m'a tenu jusqu'au bout c'est l'univers et le personnage que j'avais créé que j'avais envie d'emmener au bout de cette histoire certes classique mais attachante.

Et mine de rien, on a joué sur le coop avec Niko, nitoo et Spy-seth plus de 160 heures.

Donc finalement, si on élimine les aspects critiquables du gameplay et des mécaniques. Tu es simplement entrain de faire ton hipster qui pense qu'un univers réussi de S-F se cantonne aux oeuvres majeures qui définissent le genre.

Ya des restos sympas, où on mange bien mais dont on ne vantera pas les mérites pendant 20 ans. Mais de temps, en temps on y passera quand même parce que c'est abordable et que leur bouffe n'est pas horrible. Ca en fait un resto sympa... et non pas un resto de merde.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5381 msgs
Non, ce que je reproche à Mass Effect (en plus de ses mécanismes, mais on va pas y revenir), c'est quelque chose que je reproche de plus en plus souvent à la SF, c'est de faire grosso modo la même chose, de pas aller sur des sentiers différents. Je veux dire, l'infiniment grand côtoie l'infiniment petit, tu as des forces qui peuvent anéantir des systèmes complets en un instant, tu as des forces qui permettent de compresser la masse d'une étoile et d'en faire un truc d'un centimètre carré, et on est encore dans la même conception de guerre galactique archaïque depuis 50 ans sans tenir compte des perspectives folles apportées par la science et la littérature. Tout est hyper classique, vu et revu et l'infini se retrouve réduit à quelques étroits couloirs.
(notes qu'a mes yeux le problème s'invite aussi dans le background politique du jeu)

J'y ajoute un problème inhérent au story telling des blockbusters modernes, les cut scenes façon cinéma ne fonctionnent pas auprès de moi (et je dois pas être le seul) quand il se veut sérieux parce que je ne peux pas m'identifier à un mauvais acteur virtuel. Ça marchait lorsqu'on faisait bosser mon imagination il y a longtemps parce que je me créais plus les personnages qu'on me les montrait, mais là, c'est juste pas fonctionnel niveau émotionnel.
Perso, quand un perso est triste et qu'il raconte sa triste vie, j'en ai rien à foutre tellement il est mal interprété. Pourquoi balancer ça en gros plan et pas le laisser en séquence ingame d'un peu plus loin? (et souvent doublé à 3 mots minutes vu que c'est quand même souvent la norme).

Ça n'a rien à voir avec les œuvres majeures (que je suis loin d'avoir toutes lu). Je comprends tout à fait que tu puisses trouver ça sympa, mais je pense que tu dois aussi comprendre qu'on puisse trouver ça merdique si les personnages et l'histoire ne font pas mouche du tout vu que les séquences de jeu ne sont pas là pour créer de l’intérêt. L'histoire de Baldur's gate était pourrie, ça m’empêche pas d'aimer le jeu, pourtant très linéaire aussi.

Ça va se régler en duel dans Elite je pense.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Huhu. Volontiers.

Mass Effect n'est clairement pas The Last of Us sur le jeu d'acteur. Mais ça a suffit à mon niveau pour que j'immerge. On mettra ça sur le fait que je suis une vieille fiotte émotive qui est capable de s'immerger facilement malgré les éventuelles coquilles.

Encore une fois, tu remarqueras que mon intervention est surtout liée au fait que tu étais très extrême dans ta première intervention.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5381 msgs
La finesse, c'est pas mon truc :]
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2962 msgs
__MaX__ a écrit :

Agiter Star Wars ...

Oui c'est ridicule, et surtout un manque de culture.
Vous pouvez googler "monomythe" les gens, vous vous coucherez moins cons.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Merci je retrouvais plus le terme que j'avais remplacé par "principes fondamentaux d'une histoire réussie" :p
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews