Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

[Popcorn] The Imitation Game
hohun
Membre Factor
Redac 4776 msgs
C'est bientôt le week-end, et on a envie de prendre un peu de bon temps avec un film un minimum intelligent, pas trop arty comme Birdman mais pas trop con non plus comme cette grosse daube de Jupiter Ascending. Ça tombe bien, The Imitation Game est un biopic dans les règles de l'art et en plus Benedict Cumberbatch joue le rôle principal. Bien entendu, comme toute personne normalement constituée, j'ai un énorme man-actor-crush sur ce bon Ben et ce serait malhonnête de dire que je n'y suis pas allé en partie pour avoir le plaisir de le voir se lâcher.

Lire la suite sur le site : [Popcorn] The Imitation Game.
 
Cyclope
Binoculaire
Membre 757 msgs
très amateur de bits


Classe !

J'ai en effet la même critique. Le film fait 2h mais on ne voit pas le temps passer.

C'est plutôt un bon film.
 
fraido
Membre Factor
Membre 315 msgs
Est-ce que le film parle de son "Test de Turing"?
 
hohun
Membre Factor
Redac 4776 msgs
Pas vraiment. Il y a un moment où il propose un "test" à un policier, mais ce n'est pas le fameux test de Turing (ou alors j'ai mal saisi).
 
tergat
Membre Factor
Membre 1022 msgs
Très franchement, le seul film récent que j'ai trouvé digne d’intérêt c'est Predestination...
Désolé de ne pas répondre en phase avec le sujet, mais ces derniers mois en dehors de ce film, je n'ai l'impression que de voir des trucs tièdes ou mous (y compris les documentaires).

Est-ce que quelqu'un a jeté un œil à Discount ? Qu'est-ce que ça vaut par rapport au Grand soir ? Même question pour Near Death Experience.
 
Jthiboust
Membre Factor
Membre 663 msgs
Kingsman Secret Service est bien sympa et divertissant dans les films recent. C'est pas un chef d'oeuvre, mais simplement un trés bon moment. Je le conseil.

Jupiter Ascending par contre m'a fait saigner les yeux et les oreilles comme rarement.
 
JeanBourrin
Membre Factor
Membre 38 msgs
Je ne comprends pas trop cet engouement pour Cumberbatch, mais bon, j'irai voir ça un de ces jours, je ne connais presque rien de Turing.

Non en fait je voulais surtout dire que Tergat a raison, Predestination est un très bon film.
Très étrange au début, on se demande où va le film pendant un bon moment.
Bref, ne lisez rien à son sujet, regardez le, c'est un ordre è_é
 
GTB
Membre Factor
Membre 1596 msgs
Mieux que The Theory of Everything? Si je me fie aux trailers on est sur le même type de film...et The Theory est très dispensable.

tergat> Enemy? The Rover? Coherence? Gone Girl? Monster Boy? Nightcrawler? Magic in The Moonlight?
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1561 msgs
JeanBourrin a écrit :
Je ne comprends pas trop cet engouement pour Cumberbatch, mais bon, j'irai voir ça un de ces jours, je ne connais presque rien de Turing.

Non en fait je voulais surtout dire que Tergat a raison, Predestination est un très bon film.
Très étrange au début, on se demande où va le film pendant un bon moment.
Bref, ne lisez rien à son sujet, regardez le, c'est un ordre è_é


Prédestination c'est assez mauvais quand même. On s'emmerde pendant une heure sur des détails insignifiants et on nous livre ensuite la classique boucle temporelle continue sans jamais présenter l'élément déclencheur qui donnerait un sens au scénario. Mieux vaut voir l'épisode de Futurama traitant du même sujet. Ça dure 20 minutes et au moins on rigole (un peu).
Et en plus c'est un film australien. A part des fils de taulards et des kangourous, il n'y a rien d'intéressant là bas.
 
Dimitri2401
Membre Factor
Membre 91 msgs
Perso, je n'ai pas trop aimé.

Ce qui m'a dérangé le plus, c'est la construction maladroite du film, globalement divisé en 2 parties. Dans une première, le film joue la carte de l'humour, en utilisant à outrance un Turing présenté comme sûr de son génie, voire même prétentieux, ce qu'il n'était apparemment pas du tout. C'est ma foi relativement efficace, à défaut d'être génial.

La seconde partie du film est une succession de situations larmoyantes, s'enchaînant sans relâche au cas où la précédente tragédie n'aurait pas sû nous émouvoir. C'est d'autant plus mal fait qu'une partie de ces situations est assez ridicule et fabriquée de toutes pièces (comme le frère sur le bateau, mais le faire passer pour un traître, c'était pas mal non plus). Le but est clairement de nous faire nous apitoyer sur le sort de Turing, mais je pense qu'un peu plus d'élégance pour le faire aurait été la bienvenue, d'autant plus que la vie de Turing est déjà largement assez tragique en elle-même, donc pas besoin d'en rajouter n'importe comment.

Ajoutons à ça l'absurdité d'un des moments clés du film (oh, je me présente moi-même comme le plus grand génie du Royaume, mais je n'avais pas pensé à chercher les mots qui reviennent dans le texte), ainsi que le cliché de certaines scènes (si vous le virez, faudra nous virer aussi), j'ai globalement trouvé que le film était mal maitrisé. D'autant plus que la réalisation n'a rien de folichon.

Pourtant, le rythme est plutôt bon, les acteurs sont convaincants, la musique est bien, et c'est une excellente chose d'introduire certains concepts cryptographiques aux masses (même si certaines choses dans le film vont faire crier les scientifiques, comme la description de la machine de Turing).

Ce n'est pas une purge, mais ce n'est certainement pas un bon film, de mon point de vue.
 
clott
Membre Factor
Membre 519 msgs
Bien aimé aussi même si je reproche au film de faire passer Turing pour un Sheldon Cooper... Par contre tout à fait d'accord avec le fait que le film donne envie d'en savoir plus sur le personnage ainsi que tout ce qui a entouré son travail.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4776 msgs
Le truc c'est que la cible du film est clairement les gens qui ne connaissent pas Turing, sinon les thèmes abordés auraient été plus profonds, exacts voire techniques. Du coup fatalement les libertés prises, non seulement avec les situations, mais aussi avec la personnalité de Turing, vont faire hurler ceux qui connaissent sa vie. Si on part du point de vue d'un néophyte (ce que j'étais à un certain degré), sa personnalité fait mouche et l'ensemble du film se tient.

JeanBourrin a écrit :
Je ne comprends pas trop cet engouement pour Cumberbatch, mais bon, j'irai voir ça un de ces jours, je ne connais presque rien de Turing.


Bah disons qu'il incarne avec un charisme particulier un personnage de littérature déjà lui-même charismatique, du coup si tu conjugues ça avec sa voix particulière ça te donne un acteur fantasOUI EPOUSE-MOI BENEDICT STPPPPP
 
carwin
Membre Factor
Membre 97 msgs
J'ai trouvé le film...Lent.
Critère qui devrait te parler wink wink nudge nudge.

Quant au charisme de Cucumber bah c'est comme son nom l'indique.
 
clott
Membre Factor
Membre 519 msgs
D'ailleur Arte diffuse un reportage interessant sur le sujet :
http://www.arte.tv/guide/fr/047266-000/comment-les-maths-ont-vaincu-hitler
 
hohun
Membre Factor
Redac 4776 msgs
carwin a écrit :
J'ai trouvé le film...Lent.
Critère qui devrait te parler wink wink nudge nudge.

Quant au charisme de Cucumber bah c'est comme son nom l'indique.


Le problème n'est pas la lenteur des films mais leur faiblesse de mise en scène, ce qui est surtout le cas dans les vieux films (par exemple, de ceux que j'ai vus récemment et dont tu sauras retrouver la critique, Le Parrain II et French Connection, auquel je peux rajouter Deliverance, qui au final est l'histoire de 4 mecs qui passent 45 minutes à blablater et faire du bateau, 10 à se faire agresser, 20 à monter en haut d'une colline sans vraiment de raison parce que c'est une putain de foret vierge -donc 0 visibilité- et qu'il n'a qu'un arc dont il ne sait pas se servir, et au final 10 à passer par-dessous la jambe le véritable sujet intéressant du film).

Les films de ces 20/30 dernières années ont moins ce problème à mon sens, et peuvent donc se permettre d'être lents sans me susciter d'ennui. Mais bon ça après, c'est une question de goût je suppose.

edit : je ne sais pas si "mise en scène" est le terme le plus approprié pour décrire mon propos, mais je pense que tu sauras voir ce que je veux dire :)
 
carwin
Membre Factor
Membre 97 msgs
La faiblesse de mise en scène de "Deliverance" que tu évoques est injuste à mon sens.
Tout comme celles que tu as formulées concernant le Parrain et French Connection.
Tu fais l'impasse sur les dialogues (et je parle pas de gruik gruik, fais le cochon) qui donnent de la consistance et une force dramatique à l'ensemble.
Je te propose de relancer le débat sur le site algéco à la fréquentation improbable :)
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 438 msgs
Je suis d’accord avec carwin, c’est clairement pas des faiblesses de mise en scène dans les exemples cités, c'est juste que le rythme s’est énormément accéléré globalement dans le cinéma, surtout ces vingts dernières années.

Dans les années 70/80 les films n'avaient pas peur d'être posés, de prendre le temps de mettre en place une ambiance ou d'être plus contemplatif. La place du silence, et donc de la réflexion, était bien plus importante qu’aujourd’hui, où l'on ne tolère presque plus les vides. Il y a très souvent une profusion de dialogue, de musique, ou d'action. Plutôt que de laisser le spectateur s’imprégner du film, de le laisser le comprendre, on lui explique tout. Plutôt que de suggérer, on en montre le plus possible.

Enfin, c'est une tendance globale et il y a plein de contre exemple, mais c'est compréhensible pour le spectateur moderne d'y voir un problème de mise en scène, c'est comme souvent une question d'habitude. Pour un asiatique la nourriture européenne parait souvent fade puisqu'il a l'habitude de manger très épicé, c'est pas pour autant mauvais ou mal cuisiné...
 
Grostaquin
Membre Factor
Membre 224 msgs
Vu il y a quelques semaines. Pas mal mais ça restera pas dans les mémoires.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 418 msgs
Vu aussi, et ce qui m'a le plus surpris, c'est qu'ils ont réussi à faire une film assez haletant alors qu'il n'y a pas d'action. Je suis pas fan des biopics mais là, je me suis vite retrouvé happé par l'histoire, même s'il y a des approximations et autres fausses informations qui justement donnent un rythme plus soutenu. Ajoutez à cela un très bon Cumbor Cummer Cubum Benedict C. et j'ai passé un très agréable moment. Ma copine aussi d'ailleurs que j'avais dû trainer tellement elle n'avait pas envie de le voir.
Bref pour moi un très bon film mais pas le film du siècle (ou même de l'année)
 
hohun
Membre Factor
Redac 4776 msgs
MaVmAn a écrit :
Je suis d’accord avec carwin, c’est clairement pas des faiblesses de mise en scène dans les exemples cités, c'est juste que le rythme s’est énormément accéléré globalement dans le cinéma, surtout ces vingts dernières années.

Dans les années 70/80 les films n'avaient pas peur d'être posés, de prendre le temps de mettre en place une ambiance ou d'être plus contemplatif. La place du silence, et donc de la réflexion, était bien plus importante qu’aujourd’hui, où l'on ne tolère presque plus les vides. Il y a très souvent une profusion de dialogue, de musique, ou d'action. Plutôt que de laisser le spectateur s’imprégner du film, de le laisser le comprendre, on lui explique tout. Plutôt que de suggérer, on en montre le plus possible.

Enfin, c'est une tendance globale et il y a plein de contre exemple, mais c'est compréhensible pour le spectateur moderne d'y voir un problème de mise en scène, c'est comme souvent une question d'habitude. Pour un asiatique la nourriture européenne parait souvent fade puisqu'il a l'habitude de manger très épicé, c'est pas pour autant mauvais ou mal cuisiné...


Mais dans ce cas, pourquoi je me suis ennuyé devant Deliverance et pas, par exemple, devant Broken Flowers ?
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews