Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Onlive : Nuages bas sur le service de cloud gaming
choo.t
Saint rââle
Membre 2277 msgs
full_tera a écrit :
???!! le problème est que le fabriquant préfère en vendre 10 que 5 ... sachant que 10 personnes profitent de son travail, idem pour le créateur

On s'en fout de combien de personnes en profite, c'est le nombre de personnes qui possèdent l’œuvre qui compte comme des ventes.

C'est aussi aberrant que de dire dire que prêter un jeu, c'est voler l'éditeur.


Ulf a écrit :
Ce que je comprends pas c'est que l'équivalent des Soldes Steam n'existent pas encore sur console, PSN et Xlive confondus. Si l'équation tient sur PC, elle devrait l'être aussi Sur console. Si les jeux étaient 40% moins cher en demat ils arriveraient sans peine a tarir la source de l'occasion


Ça arrive, mais faut voir la tronche des disques dur consoles, c'est ça la bride pour l'instant.
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1562 msgs
Sinon on remplace l'occasion par les soldes. Les gens qui achetaient en occasion seront content, vu qu'ils ne paieront pas plus qu'avant, et les éditeurs auront leur part sur la vente.
Il n'y a que ceux qui vendaient leurs jeux achetés Day one qui seront lésés (mais logiquement c'est en général ceux qui ont les moyens de le faire qui le font)
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
fwouedd a écrit :


Donc je t'explique un cas de figure qui existe :

Enfant 1 normal
Enfant 2 pauvre

Enfant 1 normal achète le jeu plein tarif, le fini le revends. Il achète un second jeu en partie avec l'argent du jeu revendu.
Enfant 2 pauvre achète le jeu d'occasion et il est heureux.

Ventes totales : 2 jeux

Le risque de la suppression du marché de l'occasion :

Enfant 1 normal il achète le jeu plein tarif et le fini. Il a plus trop de thune donc il va aller pirater.
Enfant 2 pauvre va pirater le jeu.

Vente totale : 1 jeu.


Dans les 2 cas, ventes pour le premier éditeur: 1 jeu ... rien ne dit qu'il va acheter un jeu du même éditeur et du même studio

en contrôlant les ventes d'occasion et en reversant le même pourcentage à l'éditeur proportionnellement au prix de revente, le problème n'en est plus un. Tout le monde s'y retrouve. Et on passe à 3 jeux dans les rapports de vente pour les créateurs au lieu de 2
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
De quel contrôle vous parlez là? On parle de le supprimer.

Ça va les bisounours? Ils sont en forme? Vous avez vu un magasin EA-UBI-Activision permettant de revendre son jeu dans le monde merveilleux des rêves?
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2277 msgs
J’hallucine complet, y'a ici des gens qui militent pour perdre le droit de revendre à qui ils veulent les objets qu'ils achètent.

Se battre pour se faire supprimer un droit, j'aurais tout vu.
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
fwouedd a écrit :
De quel contrôle vous parlez là? On parle de le supprimer?

Ça va les bisounours? Ils sont en forme?


non, pour en revenir au sujet d'origine, la distribution en streaming exclut de facto le concept de la vente d'occasion puisqu'il s'agit d'une location à l'heure de jeu ou par abonnement. Si un joueur rejoue à un de tes vieux jeux que tu as créé i lya 10 ans, tu pourra avoir des infos sur les ventes et donc toucher un pourcentage. C'est en cela que les studios suivent de près ce nouveau mode de diffusion
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
Un peu comme GOG?

AHHHH mais ça existe déjà? Mais c'est fou, on est jamais au courant de rien nous, les développeurs de jeu vidéo.

...

Ils veulent pas que tu joues à l'ancien pour pouvoir te vendre plein tarif une version HD.
Tu peux continuer à tendre les fesses, ça va arriver.
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
choo.t a écrit :
J’hallucine complet, y'a ici des gens qui militent pour perdre le droit de revendre à qui ils veulent les objets qu'ils achètent.

Se battre pour se faire supprimer un droit, j'aurais tout vu.


Tu n'as rien compris... on ne parle pas de la revente d'occasion de particulier à particulier qui en aucun cas ne sera jamais contrôlable .. mais des magasins spécialisés qui en génère des profits ! Lorsque tu revends ton jeu d'occasion, tu ne gagne pas de l'argent, tu amortie le coût de ton jeu et comme tu le dis si bien tu va surement racheter un jeu neuf avec. Recycleware se fait une marge sur le jeu que tu leur revends et ne réinjecte pas cet argent qu'il se fait sur le dos de l'acheteur suivent dans l'industrie du jeu vidéo. grosse différence
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2277 msgs
full_tera a écrit :
Si un joueur rejoue à un de tes vieux jeux que tu as créé i lya 10 ans, tu pourra avoir des infos sur les ventes et donc toucher un pourcentage.

Boum, et le jeu à 21 ans.

full_tera a écrit :
mais des magasins spécialisés qui en génère des profits !

Merde, des mecs bossent et génèrent du profit, scandale !

Ils simplifient la transaction entre deux clients et fournissent des garanties, encore heureux qu'ils soit payés, bordel, c'est un travail.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
"Les magasins spécialisés qui génèrent des profits"

Genre les gros méchants Games (qui ferment 15 magasins)?
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
fwouedd a écrit :
Un peu comme GOG?

AHHHH mais ça existe déjà? Mais c'est fou, on est jamais au courant de rien nous, les développeurs de jeu vidéo.

...

Ils veulent pas que tu joues à l'ancien pour pouvoir te vendre plein tarif une version HD.
Tu peux continuer à tendre les fesses, ça va arriver.


Tout à fait. pour chaque jeu vendu sur GOG, le propriétaire du site prend un pourcentage en tant que diffuseur et reverse le reste à l'éditeur, qui émet un rapport de vente au studio .... sauf que GOG est loin de faire le chiffre d'affaire d'un magasin comme Recycleware ou Micromania
 
das_Branleur
Membre Factor
Redac 950 msgs
Je suivais de loin vos ébats et

choo.t a écrit :
des gens


m'oblige à me ré-exprimer pour clarifier un point, histoire de "blanchir" la marque das_Branleur®.

Je n'étais intervenu que pour exprimer un seul et unique fait: quand on revend un jeu d'occasion en passant par un commerçant, c'est le commerçant qui prend une com' et non l'éditeur/développeur.
Si l'éditeur enfilait lui aussi la casquette de commerçant sur ses jeux en occasion, il toucherait la com de la passation du jeu, et ça lui permettrait de le réinvestir dans le dev (du moins, on lui souhaite).
D'où la perte potentielle de bénéfice que j'essayais d'expliquer.

C'est tout.

Concernant les autres sujets traités ici, je n'ai pas d'avis.

Je retourne glander.
Merci.
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
fwouedd a écrit :
"Les magasins spécialisés qui génèrent des profits"

Genre les gros méchants Games (qui ferment 15 magasins)?


Qu'un magasin fasse des profits ne me choque pas, par contre il existe un contrat entre le studio et son éditeur et ensuite avec le distributeur qui cèdent les droits d'exploitation d'une oeuvre numérique qui, souvent, inclut le reversement d'un pourcentage à son créateur. Autant tout le monde est d'accord qu'on oublie le concept pour une vente de particulier à particulier, autant c'est légalement border line pour un revendeur professionnel
 
Reez
Membre Factor
Membre 561 msgs
full_tera a écrit :

rien ne dit qu'il va acheter un jeu du même éditeur et du même studio



Tu te rends compte que ce même argument peut jouer dans sa faveur ou tu es vraiment monomaniaque?

Selon ta logique, je revends un jeu EA pour en acheter un UBI, EA "perds".
Selon une autre logique, je revends un jeu EA pour en acheter un UBI, UBI "gagne".
Et selon cette derniere logique, pour "gagner" il suffit de faire des bon jeux.
Recompenser la qualité, un concept qui ne semble plus être au gout du jour en ces temps de capitalisme essouflé.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Recycleware se fait une marge sur le jeu que tu leur revends et ne réinjecte pas cet argent qu'il se fait sur le dos de l'acheteur suivent dans l'industrie du jeu vidéo. grosse différence


En réalité non, ça ne fait aucune différence. C'est un intermédiaire supplémentaire, c'est un service que les particuliers payent pour faciliter les transactions. Ces revendeurs pros ne se font pas de l'argent sur le jeu, mais sur le service qu'ils fournissent.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
full_tera a écrit :
autant c'est légalement border line pour un revendeur professionnel


C'est pas Borderline, c'est le fonctionnement vis à vis de la légalité.

Si il est aussi intéressant et facile de gagner de l'argent, les éditeurs ont tout à fait le droit de suivre la logique de concurrencer les revendeurs comme ils le font avec Steam pour le dématérialisé par exemple en développant leur propre réseau de revente physique.

Ils ne le font pas parce que ça demande des investissements qui sont faramineux.

C'est malhonnête vis à vis du consommateur puisqu'on lui retire la possibilité d'utiliser des droits.
C'est malhonnête vis à vis des revendeurs qui sont restés très longtemps les principaux outils de distribution des groupes qui veulent aujourd'hui changer leur fusil d'épaule. Ce sont des entreprises qui ont fait les investissements, qui ont participé aux développement des groupes et qui aujourd'hui, deviennent l'ennemi numéro 1 après avoir été l'ami numéro 1.

Et pour remettre les choses dans leur contexte, Micromania, c'est moitié moins du chiffre d'affaire d'UBI, c'est 1/8 du CA d'EA, c'est 1/15 du CA d'Activision, c'est 1/38 du CA de SONY, c'est 1/124 du CA de Microsoft.
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2277 msgs
Niko a écrit :
Update : Le nouveau propriétaire est maintenant connu : il s'agit de la boite d'investissement Lauder Partners, qui avait déjà des billes dans OnLive, Inc.

Il claque leur site !
 
Hot-D
Membre Factor
Membre 656 msgs
L'entreprenariat à l'américaine, où une boîte en faillite peut rebondir au lieu de devoir passer obligatoirement par la case liquidation.
Il serait temps en France de faire la même chose.
Cela étant, il y en a un ou deux dans le domaine du JV qui ont trouvé le truc...
 
flousta
Membre Factor
Membre 300 msgs
choo.t a écrit :

Il claque leur site !

"his site's design goals:

Function
Form

Less is more.
-Ludwig Mies van der Rohe

Web 0.5"
vu que c'est assumé j'ai trouvé ça drôle et bien foutu...
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2277 msgs
flousta a écrit :
vu que c'est assumé j'ai trouvé ça drôle et bien foutu...


My phone # is (650) 323-5700...but I prefer e-mail for "cold calls."

The fax # is (650) 323-2171 (please don't waste too many trees)


J'aime bien aussi, c'est assumé certes, mais ça fait moyennement pro, mais bon, vu le pognon qu'ils ont, ils doivent s'en battre les steaks.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews