Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

No Man's Sky rend les maths beaux
Zakwil
Membre Factor
Redac 2744 msgs
On en sait un peu plus sur l'ambitieux et excitant jeu d'Hello Games lors de la conférence Sony mais surtout grâce à la vidéo de plus de 30 minutes dans laquelle Sean Murray nous explique la technologie qui est derrière No Man's Sky.

On savait que les planètes étaient générées de façon procédurale, mais il nous précise qu'il est en de même pour les pierres, l'herbe, les animaux, les insectes et même les vaisseaux. Il ne devrait pas y avoir de temps de chargement, car l'univers est créé au fur et à mesure des déplacements.

On apprend que le but du jeu sera d'atteindre le centre de la galaxie et son trou noir supermassif (ça fait toujours bizarre en français). Cela prendrait au moins 40 heures. Pour les plus pressés, on pourra emprunter des portes à la Stargate pour tenter d'avancer plus rapidement. Histoire de ne pas se sentir trop seul, des robots géants veilleront sur vos faits et gestes.

Notez aussi que cet article a été rédigé procéduralement.

Lire la suite sur le site : No Man's Sky rend les maths beaux.
 
kmplt242
Membre Factor
Membre 3048 msgs
Traitez moi d'aigri mais ce jeu me fait pas rêver une seule seconde.
comme je l'ai souvent dit je trouve la génération procedurale anti créative au possible.
Un environnement pour être intéressant, que ce soit d'un point de vue esthétique ou ludique doit être le fruit de choix et de réflexion, et pas d'un algo déprimant.
 
ElConnardo
Membre Factor
Membre 110 msgs
Clipping everywhere.
 
CBL
L.A.mming
Admin 13884 msgs
Et pourtant les algos en question ont été le fruit de choix et de réflexions aussi bien esthétiques que techniques.
Pour de nombreux genres de jeux (hack'n slash, 4X, sandbox, roguelikes...), la génération procédurale s'impose car tu veux avoir une expérience différente à chaque nouvelle partie.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1544 msgs
Moi je pense le contraire, le procédural est l'avenir. Gain de temps, et d'employés alloués à des conneries. Et il peut parfaitement faire l'affaire sur un certain nombre de choses, pour un certain nombre de cas. Les hommes se focaliseront d'autant mieux sur la part artistique.

Ce No Man's Sky présente un visuel très intéressant justement. Vraiment très curieux de voir ce que vaudra le jeu au final.
 
Muchacho
Héros de Factor
Membre 1442 msgs
@kmplt242 & GTB : Alors 'y a pas de demi mesure ? Le procédural c'est soit de la merde soit parfait ?

On assez d'exemple qui démontre que le procédural est top (je ne les cite pas).
Et on peut aussi réfléchir aux nombres de cas où ça aurait été aberrant, notament où le LD est très étroitement lié au gameplay (Metroid, VVVVVV, Mario, Lemmings, etc).

Bref, on en bouffera mais ça remplacera pas encore tous les Level Designer, on a pas encore fait d'IA assez balèze pour ça. :o
 
CBL
L.A.mming
Admin 13884 msgs
Hum pour Mario et Lemmings c'est loin d'etre aberrant et ca existe deja pour Mario (Infinite Mario Bros). Certes les niveaux ne sont pas aussi bons que ceux de Nintendo mais avec un peu plus de boulot...

C'est même possible pour Doom.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1495 msgs
Ben par exemple, le monde réel (dans lequel on vit) a été créé procéduralement pour la plupart, et quelques parties ont été façonnées par l'homme :).
 
DukeFreeman
Membre Factor
Membre 607 msgs
au début je bavais énormément dessus, maintenant je reste méfiant (mais toujours assez excité). La vrai question n'est pas leur foutu technologie, la nature procédural du contenu, non la vrai question sur laquel je commence a avoir de sérieux doute c'est le gameplay.

Dans la petite video de 2min on voit le mec marcher (lentement) décoller et sortir de l'atmosphère passer en hyper-espace, arrivé a coté d'un énorme convoi de vaisseau, traversé le convoi en 3 seconde, se dirigé vers une planète, se poser sur la planète et sortir et marcher (lentement)... Et cette scène dur 15/20 seconde... Ok je me doute que c'est pour faire un trailer dynamique qu'ils ont raccourcie les temps de trajet, mais personnellement je n'ai absolument rien ressenti quand j'ai vu le vaisseau traversé l'espace, le convoi et atterrir sur la planète, il n'y avait pas la sensation d'immensité vu que tout était d'une proximité feinte (ou d'une énormité feinte ?). Donc pour le coup je trouve le trailer un poil raté sur ce point. Et de l'autre coté il n'y a aucun gameplay, le vaisseau semble voler avec une physique parfaitement linéaire, le mec n'a effectué aucune interaction avec son environnement.

Quid du jeu ? Dans Elite quand je me balade dans l'espace, je gère ma cargaison, le poids de mon vaisseau, la puissance de mon générateurs et la priorité des systèmes a alimenté, les sous-systèmes arme/système/moteur a boosté ou équilibré, je scanne des planétoïdes, des astres, des ceintures d'astéroïde, je capte des signaux inconnu, parfois des marchands, parfois des pirates, parfois flics (et parfois des flics qui traquent des pirates)... Quand je vole en "super-cruise" je dois faire attention a la proximité de diffèrent objet céleste qui influe sur ma capacité a accélérer/décélérer, je gère mon approche sur les lieux que je cherche a atteindre, je me fais parfois sortir du mode super-cruise par un brigand voulant en découdre...

Bref, un gameplay complexe demandant mon attention, ma réflexion, mes reflexes, ma connaissance de ses mécaniques, une vrai partie d'échec. Là ce que j'ai vu c'est une partie de dame... Avec 1 seul pion. Et si j'adhère toujours autant a l'esthétique et a la nature procédural du contenu, au trip exploration spatial et planétaire sans limite. Je commence a être sceptique (et connaissant l'amour de Sony pour les projet indie stylisé mais pas trop recherché en gameplay, type Flower et autre Journey, je pense franchement qu'ils les poussent sur cette voie, Exclu PS4 "artie" mignonne mais au gameplay bien lisse, de jolie vidéo et des jeux tous mou dans les mains...).

a voir... y a tous pour que ça déchire, encore faut-il que les dev soit raccord avec ma manière d'appréhender et d'imaginer la ludicité d'un jeu. Dans le cas contraire je serais juste pas le "public cible".
 
Muchacho
Héros de Factor
Membre 1442 msgs
CBL a écrit :
Hum pour Mario et Lemmings c'est loin d'etre aberrant et ca existe deja pour Mario (Infinite Mario Bros). Certes les niveaux ne sont pas aussi bons que ceux de Nintendo mais avec un peu plus de boulot...

Ok, le mot était un peu fort, mais quand même, ça ferait sacrément chier et j'aurai pas racheté de Mario après le premier.
Il y a beaucoup de situations "intuitives" pensées par le LD parce qu'il va se mettre à la place du joueur etc. Et c'est justement pour ces cas qu'un niveau va être bien tout du long, sans (trop) de longueur, sans trop de truc bateau, etc. (Ouais c'est bien de rappeler les évidences parfois)
Arriver à un niveau similaire procéduralement, j'aimerai beaucoup comment tout le monde. Mais plusieurs générations (!) auront le temps de creuver de veillesses.
 
das_Branleur
Membre Factor
Redac 945 msgs
LeGreg a écrit :
Ben par exemple, le monde réel (dans lequel on vit) a été créé procéduralement pour la plupart, et quelques parties ont été façonnées par l'homme :).


Best. Point. EVAH.


Je voterais volontiers pour le procédural, mais s'il est bien maîtrisé. Et seulement si on veut voir ça comme un moyen de créer de la re-jouabilité, pas comme un moyen de "créer" du contenu tout court.
Il n'y aura strictement aucune utilité à explorer une planète 100% procédurale sans retouche d'un game designer si ce n'est pour espérer y looter des items générés au pif, mais dans un endroit qui "semble" différent à chaque session de loot. "Oh, des [lézards] [géants] [jaunes] qui [flottent] au milieu de [nuages] [bleus]... Passionnant. Et j'ai peur que ce soit le cas de No Man's Sky :/

En fait, pour rebondir sur le propos de leGreg, pour que de la génération procédurale soit vraiment "créative", il faut qu'elle prenne des milliers/millions de paramètres en compte. Des paramètres fondamentalement différents (propriétés physiques, propriétés chimiques, tectonique, climat, influence des éléments exo-planétaires, écoulement du temps, etc ; sans parler des formes de vies) qui... devraient limite être générés procéduralement eux-mêmes >_< Ce serait un travail titanesque... Pas possible aujourd'hui, je pense. Un jour, sûrement ; mais pas en 2014.

Bref, c'est pas avec une PS4 qu'on peut générer ça à la volée. En tout cas je n'y crois pas, mais je ne demande qu'à être convaincu.
Je serai vraiment sur le cul quand un programme sera capable de générer des environnements ou des formes de vies (virus, parasites, bestiaux ou formes de vies intelligentes, physiques ou éthérées) qui me surprendront totalement.


Et... euh... Wait. WAIT.
C'est moi ou Sean Murray s'épile les bras?
 
GTB
Membre Factor
Membre 1544 msgs
Muchacho a écrit :
@kmplt242 & GTB : Alors 'y a pas de demi mesure ? Le procédural c'est soit de la merde soit parfait ?

On assez d'exemple qui démontre que le procédural est top (je ne les cite pas).
Et on peut aussi réfléchir aux nombres de cas où ça aurait été aberrant, notament où le LD est très étroitement lié au gameplay (Metroid, VVVVVV, Mario, Lemmings, etc).

Bref, on en bouffera mais ça remplacera pas encore tous les Level Designer, on a pas encore fait d'IA assez balèze pour ça. :o


Bah c'est exactement ce que je dis. Jamais parlé du truc miracle.
 
Laurent
Membre Factor
Redac 2696 msgs
@Duke : Si tu compares ça à Elite ou Star Citizen, c'est sûr que tu vas être déçu...
C'est comme comparer une simulation à de l'arcade.
No Man's sky semble clairement plus du coté arcade et il ne faut pas attendre un gameplay détaillé comme celui que tu décris.
Ils ont éxagéré la palette de couleur pour les rapprocher (avec succes) des illustrations SF des années 80 et rapproché les planetes pour éviter les longs trajets (et que les planetes soient plus grosses dans le ciel vues des autres planetes). D'ailleurs celles-ci sont assez petites (par rapport à la dimensions réelle de la Terre) si elles sont toutes de la taille de celle qu'il parcourt en free ride.
Donc pas de réalisme, mais tout de même l'impression d'être en pleine SF de l'age d'or et j'espère que les mecanismes de gameplay, même si ils sont simples, permettront de très belles choses. Minecraft a montré qu'on pouvait avoir un jeu passionnant avec un gameplay réduit.
 
kmplt242
Membre Factor
Membre 3048 msgs
LeGreg a écrit :
Ben par exemple, le monde réel (dans lequel on vit) a été créé procéduralement pour la plupart, et quelques parties ont été façonnées par l'homme :).


Non. Ya pas un algo qui a distribué des arbres et des montagnes de manière random en suivant des règles avec des pourcentages.
Le monde réel est le résultat de plusieurs facteurs logiques, tectonique des plaques, gravité, pollenisation, évolution.
Après oui certains éléments sont procéduraux comme les feuilles, les branches d'arbres, mais de manière globale aucun hasard ou automatisme, juste des relations de cause à effets.
 
Dimitri2401
Membre Factor
Membre 91 msgs
No Man's Sky ne rend pas les maths beaux, parce que les maths c'est déjà beau de base (oui, je prêche pour ma paroisse).

Malgré tout, moi ça me fait très très envie tout ça. La promesse d'un univers "infini" qu'il faut explorer, souvent seul, en sachant toutefois que d'autre joueurs partagent la même aventure, je trouve ça attirant.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1495 msgs
kmplt242 a écrit :
Non. Ya pas un algo qui a distribué des arbres et des montagnes de manière random en suivant des règles avec des pourcentages.
Le monde réel est le résultat de plusieurs facteurs logiques, tectonique des plaques, gravité, pollenisation, évolution.
Après oui certains éléments sont procéduraux comme les feuilles, les branches d'arbres, mais de manière globale aucun hasard ou automatisme, juste des relations de cause à effets.


Procédural par opposition à "créé avec input direct d'un humain". Les algos qui sont absents d'après toi sont les lois de la Physique et qui sont à l'origine de la complexité du monde.
 
Le Glode
Membre Factor
Membre 201 msgs
LeGreg a écrit :
Ben par exemple, le monde réel (dans lequel on vit) a été créé procéduralement pour la plupart, et quelques parties ont été façonnées par l'homme :).


Mais sans la créativité de l'homme, le monde réel serait quand même vachement plus limité point de vue level design, profondeur du gameplay, richesse du scenario et de l'aventure. Le procédural c'est bien pour éviter d'avoir à coder des trucs chiants, mais lorsqu'il n'y a que du procédural bah on s'fait chier... CQFD.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3752 msgs
@kmplt242 : haha, parce que pour toi l'évolution c'est "logique" ? Tu crois pas que toutes les théories évolutionnistes se seraient mises d'accord si c'était SI logique et mathématique ? pollinisation, gravité, tectonique... tout ça, c'est le résultat de règles (un algo) perturbé par un bruit / des règles extérieures / des "pourcentages" (comme tu dis). Le fait qu'aujourd'hui il y ait des organismes multicellulaires dépend d'un nombre incalculable de paramètres qui se sont mis en place à un certain moment et qui ont permis ça... si c'est pas des putains de "maths" ça, je vois pas ce que c'est.

Une autre manière de le voir : la distribution naturelle des arbres répond à des facteurs (ensoleillement, région, distance avec d'autres plantes / arbres, environnement symbiotique, température...), tu convertis tout ça en règles dans un algorithme tu obtiens quoi ? Minecraft, No Man's Sky & consort.

Bien entendu, le mec l'explique (vaguement) dans la vidéo... l'informatique est basée sur un seed qui provoque une génération identique à chaque fois (mais ça je pense que c'est une volonté pour synchroniser le potentiel multijoueur je suppose). Mais il ne serait bien entendu pas impossible de changer de seed systématiquement.

Quand au fait de restreindre le procédural à du "non-artistique" c'est ne pas pousser la réflexion très loin. Il est tout à fait possible d'imaginer générer des zones travaillées et pensées par des artistes et les poser aléatoirement à différents endroits. Et dans le temps on va évoluer vers des objets, bâtiments, véhicules pensés à la base par les artistes puis récupérés par l'algo et regénérés / variés ingame.
Quant aux environnements "beaux" et créant un gameplay intéressant, cela peut tout à fait faire partie d'un algo de génération également... des règles sur la récurrence de l'horizontalité ou la verticalité, de zones ouvertes ou fermées... tout ça est possible sauf que jamais vraiment personne n'a exploré le concept.

Le dev, c'est avant tout un espèce de lit douillet dans lesquels se tiennent au chaud Ubi, EA et consort et ne veulent pas trop en sortir... alors bosser sur du procédural... haha.

Quand au fait de se faire chier, encore une fois pas d'accord. Ya des mecs qui ont des compteurs d'heures qui dépassent les 2000h sur Minecraft. VOUS vous faites chier certes, ça n'est pas une généralité pour autant.
 
divide
Membre Factor
Redac 1705 msgs
kmplt242 a écrit :
LeGreg a écrit :
Ben par exemple, le monde réel (dans lequel on vit) a été créé procéduralement pour la plupart, et quelques parties ont été façonnées par l'homme :).


Non. Ya pas un algo qui a distribué des arbres et des montagnes de manière random en suivant des règles avec des pourcentages.
Le monde réel est le résultat de plusieurs facteurs logiques, tectonique des plaques, gravité, pollenisation, évolution.
Après oui certains éléments sont procéduraux comme les feuilles, les branches d'arbres, mais de manière globale aucun hasard ou automatisme, juste des relations de cause à effets.


Ben... Si. La distribution des arbres et des montagnes, la tectonique, la pollonisation c'est purement le résultat d'un algo (c'est à dire, l'application de règles définies) par opposition à une création artistique/technique humaine.

Sinon par rapport au procédural vs non-procédural, à mon avis la réponse se situe entre les deux : des assets générés procéduralement pour être réutilisé par des artistes, et des mondes procéduraux qui peuvent peuplés manuellement par des artistes. Ne pas renier la patte humaine, mais lui permettre d'aller beaucoup plus vite et avec des équipes plus réduites pour abattre le boulot.

J'ai testé récemment The Vanishing of Ethan Carter et c'est pour moi une illustration parfaite de ce que cela pourrait donner : de grandes aires de jeu hyper-détaillées grâce à la réutilisation d'assets générés procéduralement par la nature (scan 3d d'assets réels), mais placés manuellement pour former un univers réfléchis.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4627 msgs
Le réel n'est pas procédurale, le grand architecte de l'univers a choisi que toutes choses, soit à sa place en tout point et en tout temps. Tout est déterminé, pas de place au choix ou au hasard.

Les naifs qui croit au libre arbitre !
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews