Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Les nouveaux visages du jeu vidéo
CBL
L.A.mming
Admin 14199 msgs
Vous avez peut être entendu parler de GREE, de DeNA ou de GungHo. Si non, voici un petit rappel. GREE a débuté comme un réseau social et s'est mis aux jeux sur réseaux sociaux puis sur mobile, domaine dans lequel ils se font une tonne de blé. Ils ont racheté (et fermé) OpenFeint ainsi que des développeurs de jeux mobile comme Funzio ou Pokelabo claquant à chaque fois quelques centaines de millions de dollars.

GungHo a débuté comme l'éditeur japonais de Ragnarok Online avant de lancer plein d'autres MMO et de jeux en ligne. Ils ont racheté récemment Grasshopper Manufacture, le studio de Suda 51. Derrière GungHo on trouve SoftBank, un géant des télécom japonais qui vient de s'offrir Sprint, le 4ème opérateur mobile américain. DeNA a débuté comme un portail de contenu qui a fini par se lancer dans les jeux mobiles à grands coups de licences et de rachats (comme ngmoco). C'est eux qui éditeront GODUS sur mobile.

Le résultat net ou le résultat d'exploitation de ces trois sociétés combinées est supérieur à celui des 9 géants historiques combinés c'est à dire Nintendo, Sony Computer Entertainment, Sega Sammy, Bandai Namco, Konami, Takara Tomy, Square Enix, Capcom et Tecmo Koei.

Au niveau mondial, GREE et DeNA occupent les 7 et 8ème places du top 25 des éditeurs. Si vous vous demandez qui est Tencent (5ème mondial), c'est le géant chinois derrière League of Legends. Laissez tomber la réalité virtuelle, la 4K, le cloud computing,... Le futur du jeu vidéo c'est des daubasses comme Candy Crush Saga qui se font 633000 dollars. PAR JOUR.

Lire la suite sur le site : Les nouveaux visages du jeu vidéo.
 
Kadis Orox
Membre Factor
Membre 316 msgs
L'offre et la demande. On sait qui blâmer maintenant.
 
The Real Phoenix
Membre Factor
Membre 773 msgs
Haaaa... Ca fait bien 3 ans qu'on me bassine en meeting interne avec des graphs comme çà, et que le futur du jeu video c'est "Angry Bird" ou "The Simpsons: Tapped Out", que le mobile et l'interconnecté c'est le nouveau filon d'or, que les AAA finiront par disparaitre car trop couteux et pas rentables.

Notez qu'on nous citait Zynga aussi à coté de Gree et Tencent :D

Quand à Gree ils me semblent que leurs profits moins sont élevés cette année et ceux malgré des fermetures et des licenciements (San Francisco, en chine, en europe) pour contre-balancer.
 
full_tera
Michel Pas Cher
Membre 727 msgs
En même temps, quand un jeu est bon, on se fout de savoir qui l'a fait et pourquoi. Candy Crush est un très bon jeu vidéo qui amuse aussi certains hardcore gamers.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1538 msgs
Pourquoi isoler ces trois compagnies japonaises du reste (sachant que candy crush est anglais ?). C'est pour faire le contraste avec Microsoft et Vivendi des acteurs traditionnels qui vont "sauver" le jeu vidéo (le sauver de quoi?).
 
CBL
L.A.mming
Admin 14199 msgs
LeGreg a écrit :
Pourquoi isoler ces trois compagnies japonaises du reste (sachant que candy crush est anglais ?)


Un indice pour chez vous : c'est dans le titre de la news.
 
The Real Phoenix
Membre Factor
Membre 773 msgs
full_tera a écrit :
En même temps, quand un jeu est bon, on se fout de savoir qui l'a fait et pourquoi. Candy Crush est un très bon jeu vidéo qui amuse aussi certains hardcore gamers.

C'est pas le probleme. Le probleme ce sont les actionnaires et les décideurs financiers qui sont tellement à la ramasse qui à la vue de ses chiffres sont prêt à sauter dans n'importe quel wagon de hype de peur de louper le bon filon. Ca implique qu'à moyen terme, tout le monde va vouloir "son" candy crush au détriment des jeux "classique" et par là à un potentiel declin du jeu console "à papa" car trop cher et impossible à maximiser financièrement. Enfin ca c'est la théorie Powerpoint.

LeGreg a écrit :
Pourquoi isoler ces trois compagnies japonaises du reste (sachant que candy crush est anglais ?). C'est pour faire le contraste avec Microsoft et Vivendi des acteurs traditionnels qui vont "sauver" le jeu vidéo (le sauver de quoi?).

J'imagine que c'est parce que au Japon, berceau des compagnies fortes des années d'or 90/2000 du JV, font désormais pale figure à coté de ses nouveau géants et montre le changement de consommation au Japon complètement tournées vers le mobile. Ces chiffres sont présentées comme buisiness models "à copier" selon certains décisionnaires et Candy Crush montre que ca marche aussi en occident.


Edit: J'ai bon?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14199 msgs
Tout bon :)

full_tera : non ce n'est pas un très bon jeu. C'est un match 3 comme on en a vu par dizaines...
 
Strelok
Membre Factor
Membre 497 msgs
The Real Phoenix a écrit:

Quand à Gree ils me semblent que leurs profits moins sont élevés cette année et ceux malgré des fermetures et des licenciements (San Francisco, en chine, en europe) pour contre-balancer.


Je confirme. Gree galère grave alors qu'il y a un an ils étaient en mode superstar. Le jeu vidéo est un marché très bizarre, imprévisible, et qui évolue sans arrêt.
 
analogue
Star-Wars
Membre 1243 msgs
Typos:
"claquant à chaque ??? quelques centaines"
"avant de lancé plein" -> lancer
 
reebob
Membre Factor
Membre 61 msgs
Je ne suis pas sur qu'analyser l'évolution du jeu vidéo japonais pour en déduire l'évolution future du jeu vidéo en France ou ailleurs soit très pertinent. Chaque pays a ses particularismes. Il suffit de voir la différence de consommation de jeu entre la France et l'Allemagne des pays pourtant voisins. Les Français jouent surtout sur console et les Allemands sur PC. En regardant l'Allemagne, on pourrait en déduire que le futur du jeu vidéo c'est le PC, ce qui ne serait pas pour me déplaire. Mais on aurait tort de tirer de telles conclusions. Tout ce que l'on peut dire, c'est que le jeu vidéo japonais n'est pas près dominer à nouveau les machines de salon comme il le fit jadis.

Et même si le jeu sur mobile devenait la norme, cela n'enterrerait pas pour autant le jeu classique. Certes nous perdrions peut-être quelques gros éditeurs, mais tant que les jeux sont rentables on peut très bien avoir une cohabitation de tous ces supports.
 
mogg
Membre Factor
Membre 180 msgs
et l'année prochaine ils vont nous dire que ce qui rapporte le plus c'est quand même des jeux comme GTA V...

bref rien de nouveau sous l'analyse de comptables et de marketeux incapables d'inventer mais seulement de copier ce qu'a fait le bon élève du moment...
 
CBL
L.A.mming
Admin 14199 msgs
Vous savez le AAA ne se porte pas bien du tout. Alors certes il y a de nombreuses raisons (reboots multiples de projets, budget marketing délirant...) mais quand Take Two vend des wagons de Borderlands 2 (6 millions), Bioshock Infinite (4 millions) et Max Payne 3 (4 millions) et ne parvient quand meme pas à sortir du rouge, c'est inquiétant.

Quand Square Enix n'atteint pas la rentabilité en vendant 1,75 million de Sleeping Dogs, 3,6 millions de Hitman et 3,4 millions de Tomb Raider, c'est très inquiétant.

Quand EA a enchaîné 4 années de pertes massives (2008-2011) et a procédé a de multiples plans sociaux avant de retrouver enfin l'équilibre en 2012, ce n'est pas bon.

Quand Nintendo voit son CA divisé par trois en 3 ans et qu'ils annoncent des pertes pour la première fois depuis une éternité, c'est que ça pue vraiment.
 
Tribe
Membre Factor
Membre 163 msgs
C'est le syndrome de la ruée vers l'or, les premiers arrivés se font un max de thune et tout le monde veut y aller.
Et à la fin quelqu'un trouvera un meilleur filon ailleurs.

Aujourd'hui les mines sont fermées. Et tout ce qu'il reste c'est un peu de nostalgie et une part d'histoire.
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1421 msgs
CBL a écrit :
Vous savez le AAA ne se porte pas bien du tout. Alors certes il y a de nombreuses raisons (reboots multiples de projets, budget marketing délirant...) mais quand Take Two vend des wagons de Borderlands 2 (6 millions), Bioshock Infinite (4 millions) et Max Payne 3 (4 millions) et ne parvient quand meme pas à sortir du rouge, c'est inquiétant.

Quand Square Enix n'atteint pas la rentabilité en vendant 1,75 million de Sleeping Dogs, 3,6 millions de Hitman et 3,4 millions de Tomb Raider, c'est très inquiétant.

Quand EA a enchaîné 4 années de pertes massives (2008-2011) et a procédé a de multiples plans sociaux avant de retrouver enfin l'équilibre en 2012, ce n'est pas bon.

Quand Nintendo voit son CA divisé par trois en 3 ans et qu'ils annoncent des pertes pour la première fois depuis une éternité, c'est que ça pue vraiment.



On sait quelle part des royalties passe chez les actionnaires et ce qui reste vraiment ds la poche de l'éditeur ?
 
thedan
Membre Factor
Membre 1518 msgs
CBL a écrit :
Vous savez le AAA ne se porte pas bien du tout. Alors certes il y a de nombreuses raisons (reboots multiples de projets, budget marketing délirant...) mais quand Take Two vend des wagons de Borderlands 2 (6 millions), Bioshock Infinite (4 millions) et Max Payne 3 (4 millions) et ne parvient quand meme pas à sortir du rouge, c'est inquiétant.

Quand Square Enix n'atteint pas la rentabilité en vendant 1,75 million de Sleeping Dogs, 3,6 millions de Hitman et 3,4 millions de Tomb Raider, c'est très inquiétant.

Quand EA a enchaîné 4 années de pertes massives (2008-2011) et a procédé a de multiples plans sociaux avant de retrouver enfin l'équilibre en 2012, ce n'est pas bon.

Quand Nintendo voit son CA divisé par trois en 3 ans et qu'ils annoncent des pertes pour la première fois depuis une éternité, c'est que ça pue vraiment.


C'est clair que parfois le marketing est délirant... Sans compter que les couts sont exponentiels... Enfin, je crois que de nombreux éditeurs attendent la next gen avec impatience et surtout des architectures similaires pour réduire les couts de dev.
 
raton-laveur
Membre Factor
Membre 123 msgs
Le pseudonyme Suda51 s'écrit en un seul mot.
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7793 msgs
Ils se sont embourbés dans leur propre mélasse. Les avis sont partagés en ce qui concerne la "nextgen = coûts de devs moindres".

Des fois j'ai l'impression qu'on est à deux doigts d'un effondrement façon fin 90.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4762 msgs
Quand je vois ces entreprises, il est difficile de ne pas les ranger aux côtés des industries du yaourt, de l'automobile, des jouets ou de la lessive tellement le rapport avec les jeux vidéos des années 90 ou des indépendants aujourd'hui est peu évident.

Au final, ce ne sont pas les mêmes consommateurs, ça n'est pas le même marché.

D'ailleurs, on ne parle quasiment pas de ces jeux sur factor car on s'en fout pas mal, ça n'est pas dans notre champs de consommation.
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1176 msgs
thedan a écrit :


C'est clair que parfois le marketing est délirant... Sans compter que les couts sont exponentiels... Enfin, je crois que de nombreux éditeurs attendent la next gen avec impatience et surtout des architectures similaires pour réduire les couts de dev.


Réduction des coûts ? Avec des équipes de 200 à 500 personnes par studio pour les titres AAA à venir, et des campagnes com de plus en plus "énormes" ? J'ai de légers doutes.

Comme toute industrie de masse (ce que le jeu vidéo est finalement devenu à cette échelle), il faudra réfléchir à l'efficacité des modèles de production. Surtout quand on voit ce que les "petites" équipes réussissent à pondre à coté des AAA mainstreams.

On marche juste sur la tête, comme pour un peu toute l'économie actuelle.

Et la question postée plus haut sur les dividendes versés aux actionnaires se posent effectivement sur les bilans.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews