Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Les nouveaux visages du jeu vidéo

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Vous avez peut être entendu parler de GREE, de DeNA ou de GungHo. Si non, voici un petit rappel. GREE a débuté comme un réseau social et s'est mis aux jeux sur réseaux sociaux puis sur mobile, domaine dans lequel ils se font une tonne de blé. Ils ont racheté (et fermé) OpenFeint ainsi que des développeurs de jeux mobile comme Funzio ou Pokelabo claquant à chaque fois quelques centaines de millions de dollars.

GungHo a débuté comme l'éditeur japonais de Ragnarok Online avant de lancer plein d'autres MMO et de jeux en ligne. Ils ont racheté récemment Grasshopper Manufacture, le studio de Suda 51. Derrière GungHo on trouve SoftBank, un géant des télécom japonais qui vient de s'offrir Sprint, le 4ème opérateur mobile américain. DeNA a débuté comme un portail de contenu qui a fini par se lancer dans les jeux mobiles à grands coups de licences et de rachats (comme ngmoco). C'est eux qui éditeront GODUS sur mobile.

Le résultat net ou le résultat d'exploitation de ces trois sociétés combinées est supérieur à celui des 9 géants historiques combinés c'est à dire Nintendo, Sony Computer Entertainment, Sega Sammy, Bandai Namco, Konami, Takara Tomy, Square Enix, Capcom et Tecmo Koei.

Au niveau mondial, GREE et DeNA occupent les 7 et 8ème places du top 25 des éditeurs. Si vous vous demandez qui est Tencent (5ème mondial), c'est le géant chinois derrière League of Legends. Laissez tomber la réalité virtuelle, la 4K, le cloud computing,... Le futur du jeu vidéo c'est des daubasses comme Candy Crush Saga qui se font 633000 dollars. PAR JOUR.
Rechercher sur Factornews