Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le dernier film que vous avez regardé²
Havok06
Membre Factor
Membre 1155 msgs
Cyberpunk a écrit :
Docteur Jivago

Un des meilleurs films que j'ai vu depuis longtemps, avec Omar Sharif, Rod Steiger, Geraldine Chaplin, Alec "Ben Kenobi" Guiness et la sublime Julie Christie. Le film est tiré d'un roman.
L'histoire traite de la vie d'un poète et medecin russe, Youri (lobster sharif) dont la vie, celle de sa famille et de sa maitresse vont être régulièrement bouleversées par les évolutions politiques de la russie au début du 20e siècle (passage du tsarisme au bolchévisme, de l'individualisme au communautarisme).
Les personnages sont tous complexes et très intelligemment écrits et interprétés, ils font des choix de vie très difficiles et le film n'a pas peur d'aborder des thèmes graves, sans tomber dans le voyeurisme (viols, cadavres d'enfants, extremisme...)
La performance des acteurs est fabuleuse, pas du tout mais alors pas du tout désuète (et bien plus crédible et réaliste que la plupart des films qui sortent aujourd'hui) et les sentiments contradictoires très bien retranscrits (beaucoup de choses passent par les yeux de Sharif et Christie: colère, indignation, résignation...)
Les 3h20 passent comme une lettre à la poste, mais mieux vaut revoir son histoire pour bien suivre le contexte historique.

Un film à voir au moins une fois dans sa vie, et encore une fois, il n'est ni ringard ni désuet, mais vraiment puissant.


Ca fait un moment que j'avais envie de lire le bouquin d'ailleurs (jamais vu le film par contre).
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Havok06 a écrit :


Ca fait un moment que j'avais envie de lire le bouquin d'ailleurs (jamais vu le film par contre).


Le blu-ray est assez chouette si tu as l'occasion: image nettoyée de tout artéfact, bons contours, bonne colorimétrie. Vu l'âge du film, c'est un exploit.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Madagascar 3

Un supplice affligeant, qui réussit le pari d'intégrer l'ensemble des pires poncifs des films d'animation de ces 30 dernières années: le perso interchangeable qui a perdu son courage, la caution comique qui s'amourache d'un personnage opposé (mais combien de fois on va avoir des équivalents de L'Âne et la nana dragon de Shrek!!!), les amis qui se sentent trahis mais finalement pardonnent...

C'est mauvais au point que je m'attendais à voir les persos danser en mettant 2 doigts devant les yeux sur la musique de Pulp Fiction, j'ai eu encore plus ringard: du Bullet Time.

Sérieux.

Du BULLET TIME!

Soit Dreamworks a trouvé un moyen de voyager dans le temps et engager des stagiaires scénaristes d'il y a 12 ans pour les payer encore moins cher, soit...soit...je ne vois pas d'autre explication.

Et parce qu'ils avaient peur de perdre l'attention des très jeunes enfants (faudrait surtout pas faire des pauses pour créer un lien émotionnel avec les personnages et les enrichir ou créer de vrais enjeux), l'équipe du film s'est sentie obligée de garder un rythme frénétique pendant TOUT le film, à coup de tonnes de dialogues insipides et inutiles à la seconde. Pari réussi, les 2/3 de la salle était peuplée d'enfants de 5 ans, aucun n'a bronché pendant tout le film, chapeau Dreamworks! Ou alors je ne les ai pas entendu tellement le son était fort...

Il n'y a rien de plus épuisant que de voir des personnages brasser de l'air à 100 à l'heure pendant tout le film, et puis je me suis dit que Dreamworks a fait ça volontairement pour que les parents n'aient plus qu'à coucher leurs enfants en rentrant. Il doit y avoir une conspiration couche-culotte là-dessous...

Artistiquement c'est hideux, ça a techniquement 10 ans de retard (les montagnes en 2D, ah ah), et surtout ce n'est pas drôle. Du tout.
Tiens, parlons-en de l'humour: je pense avoir trouvé comment les scénaristes ont créé les "gags" de ce film.

Ils ont étalé les 3 pages de scripts par terre, les ont badigeonné de colle, puis ont découpé des petits papiers sur lesquels ils ont marqué sur chacun un mot complètement au hasard (singe, versailles, cirque, tigre, monaco...), ont tout mis dans un chapeau, ont remué et tout renversé sur les pages.

Ajouter au hasard des éléments hétéroclites qui n'ont rien à voir avec l'histoire, juste parce que c'est n'importe quoi et que donc ça va plaire aux enfants n'est ni créatif, ni drôle, ni farfelu.

C'est prendre son audience pour des imbéciles.
Un singe habillé en Louis XIV dans un casino de Monaco n'est pas drôle.
Dans Wall-E, voir un robot compulsivement ramasser des vestiges d'une ancienne civilisation dans sa caravane et les organiser comme un monomaniaque, c'est drôle, parce que ce gag implique un trait de caractère, et c'est ce trait qui est drôle, pas l'action qui en découle.

Je suis resté pour faire plaisir à ma femme, c'est dans ces moments-là qu'on mesure la puissance de l'amour: nous faire faire des choses improbables et surhumaines.

Et comme à chaque fois, je me jure intérieurement que ce sera mon dernier Dreamworks...

Fréquence Interdite

Un film de 2000 avec Denis Quaid et Jim Caviezel, un mélange entre une histoire de serial killer et retour vers le futur.

Lors de phénomènes atmosphériques uniques (la présence d'aurores boréales au dessus de New York), un jeune flic du présent arrive à rentrer en contact avec son père pompier 30 ans dans le passé.
Ce dernier est sensé mourir peu de temps après leur conversation. Non seulement le fils doit faire comprendre à son père qui il est, mais en plus qu'il peut échapper à son destin, parce que le fils sait tout ce qui va lui arriver.

Le père survit et le cours du présent en est altéré, relançant ainsi les dés du destin.

S'ensuit des conséquences dans la vie personnelle et professionnelle du fils.

Avec ce changement d'évènement, il se trouve personnellement impliqué dans une affaire de serial killer de 30 ans non résolue sur laquelle il est justement en train d'enquêter dans le présent (Ouah, la coïncidence!!)

Le fils flic va donc faire intervenir son père pour être son bras dans les années 60, avec la notion d'incertitude dans les futurs évènements...du passé.

Ce film est pour moi divisé en 3 parties: l'exposition, l'enquête, la résolution.

La première et la dernière sont médiocres: nunuches (ralentis, bons sentiments), incohérentes (la détention de Quaid, sa fuite...), procédés éculés, Denis Quaid est insupportable...

Le dernier tiers est digne d'un épisode de l'Agence Tout Risques, le fun en moins.

Bizarrement, la partie Enquête est brillante, comme si elle avait été écrite par quelqu'un d'extérieur.

Non seulement le film crée de vrais enjeux (la vie du flic, sa famille, son boulot, les victimes...), les personnages deviennent intéressants (le pompier doit braver sa peur pour rentrer dans le monde du meurtrier, le fils policier a le conflit d'envoyer son père à une mort possible, alors qu'il vient de lui sauver la vie, pour sauver des vies et résoudre son affaire tout en étant impuissant...), mais en plus le film réussit à résoudre un soucis que la trilogie Retour vers le Futur ou Terminator 2 n'ont pas résolus (si le T800 est détruit à la fin, pas de Kyle envoyé dans le passé, donc pas de John): il superpose les nouvelles réalités comme des calques tout en prenant en compte celles qui n'ont plus court, en ajoutant des jeux de passe-passe temporels inventifs pour permettre une meilleure communication entre le père et le fils.
Et quand le film approche la résolution, tout s'écroule comme expliqué plus haut, enchainant les moments facepalm.

Globalement, c'est très très moyen, mais pour les fans de retour vers le futur en manque de d'intrigues temporelles, le film est à voir une fois pour sa partie centrale réussie et pour la performance de Caviezel, vraiment très bon.
 
Temujin
Membre Factor
Membre 2149 msgs
Dark Knight Rises

Je vais rien spoiler dutout ne vous inquietez pas.
J'ai passe un bon moment mais j'ai trouve quelques longueurs.

Je trouve l'histoire geniale et vraiment prenante. Bane est vraiment classe... Mais, et c'est mon gros mais, je trouve que ce batman n'est pas vraiment un batman. Dans le sens ou... Batman ne sert a rien. Enfin ce que je veux dire c'est que le film et le scenario sont super, mais Batman y fait un peu tache. Comme si on avait foutu Batman en personnage principal de Inception. Ca colle pas.

La BO est geniale.
 
Zapp
Membre Factor
Membre 205 msgs
Ah moi j'ai bien aimé ce dernier Batman.

La chose la plus marquante, c'est qu'il conclut admirablement bien la trilogie, et les 3 films forment un tout parfaitement homogène (j'ai du mal à croire Nolan lorsqu'il dit que le premier film a été abordé sans savoir s'il y aurait une suite)

Concernant le peu de présence de Batman à l'écran c'est gênant durant le film, mais la fin apporte un éclairage totalement différent, et il devient logique d'aussi peu le voir

Sans rien spoiler, la fin est absolument prodigieuse, on est à la fois frustrés de savoir qu'il n'y aura pas de suite, et conquis par cette conclusion.

Après, il ne faut pas faire attention aux premiers commentaires des "bloggers" invités à la grosse avant-première, où les gars juraient que c'était le plus grand film de tous les temps, et que tous les acteurs étaient fantastiquement parfaits.

Ce film ne mérite pas l'Oscar.
Ce film reste inférieur au second volet de la trilogie.
Il y a des mini-longueurs.
Bane est réussi, mais manque légèrement de charisme (à aucun moment on ne comprend pourquoi ces acolytes lui vouent un culte et sont prêts à mourir pour lui, là où cela paraissait naturel avec ceux du Joker)

Mais, le film vaut carrément le coup. et Impossible d'être décu si on a aimé les deux précédents volets.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
The Dark Knight Rises

Comme tout le monde j'ai vraiment beaucoup aimé, même si le film est imparfait: trop de personnages qui n'apportent rien á l'intrigue (ceux de gordon-hewitt et matthew modine me viennent à l'esprit), trop de facilités (Batman parait omniscient pour aller trouver et sauver les gens juste avant qu'ils se fassent tuer), des twists/révélations abruptes et ridicules (Talia, la fin...) et des trous scénaristiques (très certainement dus à la durée du film).

Nolan a tellement bien travaillé pour encrer sa série dans la réalité que quand il est obligé d'utiliser les codes du comic (cf mes remarques ci dessus), on a du mal à accepter

Le film a quand même une sacrée envergure et j'ai rarement vu aussi bien dépeints la destruction et le terrorisme. A aucun moment on ne regarde sa montre, ça reste intéressant de bout en bout.

Ce qui est bien c'est que Nolan a réussit a faire 2h40 de film sans qu'on ait l'impression de redite par rapport aux précédents films: ça reste frais au niveau des idées et de leur traitement

Les relations avec Gordon (Batman révèle son identité de façon touchante) et Alfred sont complètement réussies, en plus d'être parfaitement interprétées. (Wayne laisse partir Alfred parce que c'est juste mais à contre-coeur, coupant ainsi le cordon avec celui qui représente à la fois son pere et sa mère. La scène la plus réussie du film)

Bane n'est pas du niveau du Joker, mais il est très réussi car intelligent, charismatique et brutal.

Il y a très peu de scènes d'action, mais quand elles sont là, elles assurent méchamment.

De nombreux thèmes sont abordés (couper le cordon avec le père, garder ses convictions malgré les circonstances et les lois...), de nombreux points de vue montrés, ça reste infiniment plus intéressant que 95% des blockbusters.

Je me suis posé quelques questions sur l'histoire, ceux qui l'ont vu pourront peut-être me répondre:

Le plan de Ra's al ghul était de rendre folle la population de Gotham pour rebâtir une ville non corrompue dans Batman Begins.

Talia sa fille veut poursuivre et achever son oeuvre en utilisant Bane pour préparer la ville à sa destruction: il fait s'écrouler le système financier et organise une révolution populaire. Techniquement il a accompli ce que Ra's al ghul voulait: décapiter Gotham de ses riches et corrompus, en donnant le pouvoir au peuple (ce que dis clairement Bane devant la prison).

D'où mes questions:

1) Pourquoi la bombe? Que permet-elle d'accomplir? rien ne pourra renaître des cendres de Gotham sinistré, c'est contraire à la volonté de Ra's al ghul.

2) Pourquoi attendre 5 mois avant qu'elle n'explose alors que Talia a le détonateur?? Qu'est-ce que Talia et Bane gagnent à attendre aussi longtemps?

Edit: c'est pour faire souffrir batman, pour qu'il voit la destruction lente de la ville en restant impuissant. Dans un film réaliste, ça ne passe pas du tout, mais pour un film de super héros, si. Nolan a trouvé la pire défaite d'un superhéros.

Ou bien pour permettre à Bruce Wayne de revenir miraculeusement à Gotham (sans argent ni papier pour prendre l'avion, en traversant un fleuve glacé alors que c'est impossible ou en empruntant le seul pont complètement sécurisé par des militaires...)


Un gros film tout boursouflé, un peu bancal mais ambitieux et intelligent. Mon film de l'année pour le moment.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Zapp a écrit :

La chose la plus marquante, c'est qu'il conclut admirablement bien la trilogie, et les 3 films forment un tout parfaitement homogène (j'ai du mal à croire Nolan lorsqu'il dit que le premier film a été abordé sans savoir s'il y aurait une suite)


Pas du tout d'accord: on sent bien que, ne pouvant utiliser le Joker dans ce film, les frères Nolan ont du ramer pour connecter ce film au méchant du 1er (Ra's al ghul). Les révélations sont très maladroitement amenées (on apprend dans un rêve de bruce wayne que Ra's al ghul est le père de l'enfant qui monte le puit, putain un rêve!! Rien ne lui permet de déduire cette info) et le twist final est tellement bancal que Talia est obligée de raconter à Batman qui elle est et son histoire, alors qu'elle n'a AUCUNE raison de le faire: qu'est-ce qu'elle s'en fout de raconter sa vie à 13min de l'explosion d'une bombe nucléaire à celui qui a tué son père et qui est dans une position soumise ??

Balancer toutes les informations importantes: motivations, passé, relation avec les autres personnages...à la fin en une séquence, c'est rushé, facile et raté. Le film a beaucoup de qualités mais pas celle d'avoir un vrai méchant, comme le Joker.
 
Havok06
Membre Factor
Membre 1155 msgs
[troll]Pour un mec qui na pas de problèmes avec les incohérences de Prometheus, tu chipotte un peu[/troll]

Oui c'est gratuit, désolé :p,
 
Zapp
Membre Factor
Membre 205 msgs
Concernant les motivations de Bane Il dit clairement que son objectif est de faire souffrir Batman, en lui montrant la ville se déchirer.


Sauf que finalement au bout de 5 mois, la ville est toute propre, les gens font gentiment la queue pour avoir à manger, je m'attendais à une ambiance de type inFamous, d'où le côté aseptisé que je regrette un peu

La destruction de la ville était de mémoire également prévu dans Batman Begins, lorsque Raz Al Gul dirige le micro onde géant au beau milieu du carrefour des canalisations. La ligue des ombres détruit les villes systématiquement, elle ne se contente pas de les purger de la racaille.


Concernant Talia, on reste dans une film, donc le grand méchant qui fait son speech avant de tuer le gentil, c'est un peu un passage obligé après oui, c'est un peu trop téléphoné pour le timing à la seconde prêt à chaque fois
 
hohun
Membre Factor
Redac 4810 msgs
Havok06 a écrit :
[troll]Pour un mec qui na pas de problèmes avec les incohérences de Prometheus, tu chipotte un peu[/troll]

Oui c'est gratuit, désolé :p,


C'est parce qu'il sait que ça sera pas expliqué dans les suivants :p
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Zapp a écrit :
Concernant les motivations de Bane Il dit clairement que son objectif est de faire souffrir Batman, en lui montrant la ville se déchirer.


Batman n'est qu'un objectif secondaire qui s'est rajouté à la dernière minute, rappelle-toi qu'avant l'arrivée de Bane, Batman n'existait plus.

Sauf que finalement au bout de 5 mois, la ville est toute propre, les gens font gentiment la queue pour avoir à manger, je m'attendais à une ambiance de type inFamous, d'où le côté aseptisé que je regrette un peu


Bien d'accord, c'est dommage que Nolan n'ait pas plus passé de temps sur la dégradation de la population (implication morales, logistiques...) à la place du personnage de Robin qui n'apporte strictement rien à l'histoire.

La destruction de la ville était de mémoire également prévu dans Batman Begins, lorsque Raz Al Gul dirige le micro onde géant au beau milieu du carrefour des canalisations. La ligue des ombres détruit les villes systématiquement, elle ne se contente pas de les purger de la racaille.


Ra's al ghul utilisait des armes non létales: l'économie du temps des parents de Wayne, puis un gaz hallucinogène. C'est quand même pas la même chose qu'une bombe de 4 megatonnes, je comprends toujours pas son utilité. Surtout que Bane avait atteint l'objectif de Ra's al ghul en détruisant l'économie et le système juduciaire de Gotham.

Concernant Talia, on reste dans une film, donc le grand méchant qui fait son speech avant de tuer le gentil, c'est un peu un passage obligé


Ben, c'est dommage parce qu'ils avaient évité ce travers avec le Joker: on apprend ses motivations pendant le film. Et quand on croit connaître son passé, il raconte une nouvelle histoire qui l'annule et le rend encore plus mystérieux et intéressant.

D'où l'intérêt d'avoir un seul méchant et moins de persos secondaires.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
hohun a écrit :


C'est parce qu'il sait que ça sera pas expliqué dans les suivants :p


Il y a de ça, les incohérences de Prometheus me gênent comme tout le monde, c'est sur ce qui n'est pas expliqué que je diffère :-)
 
Zapp
Membre Factor
Membre 205 msgs
Pas forcément d'accord Bane est au service de Talia, et sait tout ce qu'elle sait, dont l'identité de Batman. Il sait que lorsque son plan va se mettre en marche, la chauve-souris va revenir. Et c'est le but de Talia de faire souffrir Batman, vu q'elle le considère responsable de la mort de son père

Pour Raz Al Gul, il n'est pas pacifique, il dit bien que la ligue a détruit des villes et tué des gens qui nétaient pas rattrapables. La destruction économique de Gotham était prévue pour se faire discrètement. Voyant que ca a raté, ils ont tenté de passer aux bonnes vieilles méthodes

Et concernant Talia, c'est juste pour avoir un twist que le moindre fan de batman, ou même une personne s'étant intéressé un poil à la prod du film aura grillé en 5min (kikoo la photo de tournage de Cotillard entouré de 2 gardes du corps sous ces ordres, et habillé comme Raz al Gul). Une erreur d'écriture, mais pardonnable à ce niveau.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
c'est bien vu de ta part, mais l'histoire de vengeance aurait dûe être plus explicite dans le film si c'est une des motivations principales. Mais bon c'était pour préserver le twist final.

Mais ça ne justifie toujours pas l'attente de 5 mois, pourquoi ne pas tout faire péter dès le début?
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Je ne sais pas si d'autres se sont dit la même chose, mais je trouve qu'il y a des similitudes scénaristiques avec star wars (Nolan est un gros fan il parait):

Selina Kyle = Han Solo ==> le personnage indépendant traqué, motivé par l'argent et sa survie, revient à la fin du film alors qu'on le croyait partit avec ce qu'il voulait tout le film, au moment où on a le plus besoin de lui pour permettre au héros de vaincre, montrant ainsi qu'il n'est pas que vénal.

Bruce Wayne = Luke Skywalker ==> ils affrontent une première fois un adversaire plus fort qu'eux alors qu'ils ne sont pas prêts (wayne ne s'est pas entrainé depuis 8 ans, luke n'a pas fini d'être formé par Yoda), en sortent physiquement meurtris, et réaffrontent cet adversaire qui les terrifient une seconde fois pour vaincre.

Je suis sûr qu'il y en a d'autres.

C'est pas une critique négative, hein, juste un constat
 
Yolteotl
Petit pawné - mâle alpha
Membre 1562 msgs
J'ai vu récemment La colline aux coquelicots du fils Goro Miyazaki.

On y suit la vie d'Umi, une lycéenne qui va vouloir sauver le foyer de son lycée, menacée de démolition par le conseil de l'établissement.

Techniquement, c'est impeccable, comme toujours avec les œuvres de Ghibli, le tout est très détaillé, coloré... Les musiques sont aussi de qualités, et accompagnent parfaitement le film.

Le déroulement est gentillet, pas de grands enjeux, pas de coté surréaliste typique du père Hayao, on s'attache à Umi qui doit faire avec les cicatrices de son passé, le but qu'elle s'est fixée, et ses relations.


Ce n'est pas le plus grand film des studios Ghibli, mais c'est agréable à regarder et on en ressort un peu apaisé. De plus, on sent que le fils Goro s'applique à mettre sa marque (plus réaliste), tout en évoluant (il évite les problèmes qu'il a pu avoir sur les contes de Terremer) dans le bon sens.
La relève du studio n'est pas encore totalement assurée, mais presque.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
J'ai vu Batman et je vais pas être très gentil donc, tout d'abord, ayez bien conscience que je ne cherche pas a imposer quoi que ce soit, juste à partager ma grosse déception :

Batman, ptite fiotte bourgeoise qui sort de twilight.
Bane ta gueule, si c'est pour raconter des aneries, autant juste mettre des coups.

Merci et à bientôt.

Non sans rire, je suis allé voir Batman pour voir un film noir qui en met plein la gueule, pas un mélo mal fait avec une intrigue qui ne vaut pas un pet et des scènes d'action sans inspiration en dehors de l'ouverture.

J'ai trouvé ça à chier.
 
Rigamix
Membre Factor
Membre 33 msgs
Il y a tellement de balises spoiler sur cette page que j'ai l'impression que le gouvernement a débarqué sur le forum et a censuré à tout va. BANDE DE REBELLES.

Sinon le dernier Batman j'ai trouvé ça tout pourri.
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1421 msgs
DIEU EST GRAND
et batman tout petit.
 
Zapp
Membre Factor
Membre 205 msgs
Cyberpunk a écrit :
Je ne sais pas si d'autres se sont dit la même chose, mais je trouve qu'il y a des similitudes scénaristiques avec star wars (Nolan est un gros fan il parait):

Selina Kyle = Han Solo ==> le personnage indépendant traqué, motivé par l'argent et sa survie, revient à la fin du film alors qu'on le croyait partit avec ce qu'il voulait tout le film, au moment où on a le plus besoin de lui pour permettre au héros de vaincre, montrant ainsi qu'il n'est pas que vénal.

Bruce Wayne = Luke Skywalker ==> ils affrontent une première fois un adversaire plus fort qu'eux alors qu'ils ne sont pas prêts (wayne ne s'est pas entrainé depuis 8 ans, luke n'a pas fini d'être formé par Yoda), en sortent physiquement meurtris, et réaffrontent cet adversaire qui les terrifient une seconde fois pour vaincre.

Je suis sûr qu'il y en a d'autres.

C'est pas une critique négative, hein, juste un constat


Tu remarqueras que dans les deux trilogies, Liam Neeson joue un grand maître qui tente de former son apprenti, et que ce dernier pète les plombs et devient un super méchant : Anakin dans Star Wars et Bane dans Batman

Coincidence??
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews