Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Hatred, le simulateur de meurtres en masse
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1263 msgs
Si ça va servir à dire qu'on peut faire des jeux vidéo sans auto-censure. Que ça soit pour des raisons de marketing ou autre. Qu'il n'y a pas un équilibre magique qui s'est instauré et qui viserait à ne produire que du contenu validé par une morale quelconque.
 
Paulozz
Membre Factor
Membre 1287 msgs
Apparament les dev sont des néo-nazis
 
Tribe
Membre Factor
Membre 154 msgs
Du divertissement pur ? ok pourquoi pas mais sachant qu'on peut faire ça avec n'importe quel sujet quel intérêt de le faire avec un thème aussi borderline (si au moins c'était du second degré je serai client j'ai de l'humour noir à revendre). Du coup je ne vois pas d'autre explication que l'envie d'agresser moralement les gens qui vont se sentir choqué par ce propos (et j'imagine que si j'avais été témoin d'un massacre de masse dans une école je me sentirai choqué qu'on me jette ça à la figure au nom du divertissement pur) et de profiter d'un buzz marketing pour faire parler du jeu.
Soyons honnête sans ce parti prit on aurait jamais entendu parlé de ce jeu alors que là ça va faire le buzz pendant des semaines. Quand on a pas de talent il reste le marketing.

Anticonformiste ? ah oui vraiment ? prendre comme méchant un goth c'est vrai que c'est tellement original... un putain de cliché ouais. Le méchant doit avoir l'air dark avec des tatoos et des piercings comme ça y a bien écrit méchant sur sa gueule. Les blockbusters au cinéma nous en abreuvent c'est navrant de se dire anticonformiste et tomber dans un cliché pareil.

J'ai tendance à penser que quand on utilise un sujet aussi sérieux on le fait pour apporter une réflexion intelligente sur ce sujet et interpeller les gens sur le problème. C'est ça aussi faire de l'art. On pourrait s'interroger sur ce qui pousse quelqu'un à devenir un mass murderer ou sur la facilité d'accès des armes aux US. Bien joué les gars vous avez peut être raté une occasion de faire un jeu intelligemment subversif.

Quand je vois citer Rampage de Uwe Boll en référence pour approuver le côté fun de la démarche, je préfère citer God Bless America de Bobcat Goldthwait pour appuyer mon propos.

Après on connait pas grand chose encore du jeu, et on peut toujours lui laisser le bénéfice du doute.
 
dagon
Membre Factor
Membre 206 msgs
Je recommande la lecture de leur site... http://www.hatredgame.com/

The question you may ask is: why do they do this? These days, when a lot of games are heading to be polite, colorful, politically correct and trying to be some kind of higher art, rather than just an entertainment – we wanted to create something against trends. Something different, something that could give the player a pure, gaming pleasure. Herecomes our game, which takes no prisoners and makes no excuses. We say ‘yes, it is a game about killing people’ and the only reason of the antagonist doing that sick stuff is his deep-rooted hatred. Player has to ask himself what can push any human being to mass-murder.

Bref anticonformisme, liberté, et mettre le joueur en face des contradictions du JV : on tue plein de gens, et là il n'y a pas d'excuses. Après, sur le point de faire le joueur se poser la question de ce qui pousse des humains à devenir des tueurs, ...à voir.

D'accord avec Mitaine : ça va encore faire une belle shitstorm autour des jeux vidéo.
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1170 msgs
Paulozz a écrit :
Apparament les dev sont des néo-nazis


J'aime pas trop les néo nazis, mais si on commence à se pencher sur les croyances ou les choix perso et politiques des dev, ça va commencer à partir encore plus en couille le JV. Tant que les idéaux des devs (ceux ci ou d'autres) ne sont pas transformés en prosélytisme ingame je ne vois pas en quoi ça nous regarde.
 
lafayette
Membre Factor
Membre 316 msgs
Je préfère la vidéo avec les licornes.
 
striker!
Membre Factor
Membre 766 msgs
Paulozz a écrit :
Apparament les dev sont des emo-nazis

*fixed.
 
lokis56
Membre Factor
Membre 36 msgs
Anti conformiste, faire réfléchir les joueur... de ce que j'en ai vue, c'est juste un jeu qui flatte que nos plus basses pulsions.
Même MW2 a l'aire de mieux traiter cela, et personnellement je préfère faire un spec ops qui me met vraiment face a l'idée de se qui pourrait nous pousser à tiré dans une foule en colère et par la suite, la prise de conscience de se qu'on vient de faire. De même que le comparé à HM est hors sujet.
Ici dans cette bande annonce aucun propos qui explique pourquoi on tue, à par le clicher d'un "malade",d'un "déchet de la société" qui est dégoutté de l'humanité qui est sale et bla et bla bla ... C'est ce que je pense et c'est pas pour cela que je vais aller butter ma voisine a coup de chevrotine !

La seul chose que l'on va récolter c'est renforcer la conviction des bien pensant sur l'idée qu'ils ont du jeu vidéo.

Non il ne faut pas banaliser la violence pure et gratuite que cela soit au cinéma ou dans les jeu vidéo et je ne pense pas que c'est être bien pensant que de dire cela, sinon il n'a plus de limite et on peu faire alors les chose les plus horrible sous caution qu'on fait de l'Anticonformisme

J’espère juste me trompé sur l'objectif de se jeu ...
 
Niko
Nostrach !
Admin 14033 msgs
lafayette a écrit :
Je préfère la vidéo avec les licornes.
Moi aussi \o/
 
Maximelene
Membre Factor
Membre 93 msgs
Tribe a écrit :
Du divertissement pur ? ok pourquoi pas mais sachant qu'on peut faire ça avec n'importe quel sujet quel intérêt de le faire avec un thème aussi borderline


Exactement le même intérêt qui fait que dans GTA on incarne des criminels, quand on pourrait incarner n'importe quoi d'autre.

Accessoirement, le même intérêt qui fait que les jeux vidéo ont des personnages et des histoires, quand on pourrait simplement avoir des cubes verts tirant sur des cubes bleus. Je ne pense pas que le moindre FPS serait moins bien si les personnages étaient remplacés par des formes abstraites.
 
GTB
Membre Factor
Membre 1544 msgs
Paulozz a écrit :
Apparament les dev sont des néo-nazis


Ouaip apparamment ça pue un peu du cul.
 
Paulozz
Membre Factor
Membre 1287 msgs
Paulozz a écrit :
apparemment les dev sont des néo-nazis
 
javierulf
Membre Factor
Redac 389 msgs
Ils auront réussi leur com' ! Polygon, entre autres, qui parle de ce trailer toute la journée... Va y avoir de la préco.
 
Snydlock
Membre Factor
Membre 23 msgs
"Bref, il n'y a aucune raison pour que le plan média ne fonctionne pas."

En même temps, dès qu'on en parle sur un site de jeux vidéo, on participe au plan média.
Après, le trailer ne m'a pas mis plus mal à l'aise que ça. Surement du fait que j'adore massacrer des innocents dans certains jeux, les RPG comme Skyrm par exemple. (Dans ce dernier, les gens étaient d'ailleurs plus embêtés par le fait qu'on ne puisse pas étriper les enfants.)
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3752 msgs
Moi non plus ça ne m'a pas mis mal à l'aise... pour une simple et bonne raison, c'est que le pitch est juste risible. "J'ai envie de tuer des gens, j'ai envie de mourir". Je ne vois pas comment ça peut choquer.

Les personnages glauques et flippants tirent ces sensations d'un background et / ou d'une ambiance particulière... exemples :

- Leather Face est un espèce de bonhomme difforme qui dépèce tout ce qu'il peut. Le lieu où il veut, t'aurais juste pas envie d'y rester plus de dix minutes : background / ambiance.
- Jason est un hydrocéphale timbré qui découpe tout ce qui lui passe sous la main parce qu'on a un peu oublié de le sauver de la noyade. Et Camp Crystal Lake, comme c'est montré dans les films c'est pas super accueillant : background / ambiance.
- Myers : le gamin le plus innoncent du monde qui dégomme sa frangine et se retrouve en hôpital psychiatrique. Une fois dehors, il découpe a peu près tout ce qui lui tombe sous la main aussi pour finalement tomber sur Laurie et faire une putain de fixette dessus : background

Tout ça pour dire que faire un espèce de gros bourrin dégénéré est tout sauf choquant surtout si on écrit pas un background qui donne une prestance au personnage et de quoi en flipper.

Si ils veulent faire un truc malsain et choquer les gens, ils ont juste à placer un lycéen lambda de 18 ans qui pète une pile et fait ça sans aucune motivation.

Et quand je dis choquer les gens, je parle des masses... je parle des gens qui de toute façon ne joueront pas au jeu. Parce que pour les gamers en général, c'est juste un "Thrill Kill" de plus, aussi vite oublié qu'il est arrivé.

Et moi en l'état :
- Ca ne m'a pas donné envie d'y jouer
- Ca ne m'a pas donné envie d'en savoir plus
- Ca ne m'a clairement pas donné envie d'en parler sur twitter / randomreseausocial
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1263 msgs
lokis56 a écrit :
Anti conformiste, faire réfléchir les joueur... de ce que j'en ai vue, c'est juste un jeu qui flatte que nos plus basses pulsions.
Même MW2 a l'aire de mieux traiter cela, et personnellement je préfère faire un spec ops qui me met vraiment face a l'idée de se qui pourrait nous pousser à tiré dans une foule en colère et par la suite, la prise de conscience de se qu'on vient de faire. De même que le comparé à HM est hors sujet.
Ici dans cette bande annonce aucun propos qui explique pourquoi on tue, à par le clicher d'un "malade",d'un "déchet de la société" qui est dégoutté de l'humanité qui est sale et bla et bla bla ... C'est ce que je pense et c'est pas pour cela que je vais aller butter ma voisine a coup de chevrotine !

La seul chose que l'on va récolter c'est renforcer la conviction des bien pensant sur l'idée qu'ils ont du jeu vidéo.

Non il ne faut pas banaliser la violence pure et gratuite que cela soit au cinéma ou dans les jeu vidéo et je ne pense pas que c'est être bien pensant que de dire cela, sinon il n'a plus de limite et on peu faire alors les chose les plus horrible sous caution qu'on fait de l'Anticonformisme

J’espère juste me trompé sur l'objectif de se jeu ...


J'apprends jamais quand on essaye délibérément de me raconter des choses. Je ne sais plus qui a dit ça, mais ça décrit assez bien ce que je pense : les savants nous racontent des choses simples avec des mots complexes, les artistes nous racontent des choses complexes avec des mots simples. Je pense apprendre plus de choses sur ce que je vais apprécier ou pas dans ce type de jeu avec une vraie approche radicale qu'avec un jeu qui va me faire un sermon et une analyse pré-mâchée.

Ce qui est sûr c'est que le jeu ne fait pas dans la subtilité, c'est un gros Serious Sam version Columbine. Mais le fait qu'il n'y ait pas un talent merveilleux ne va pas pour autant me faire monter au front. Je suis curieux de ce que ces gens ont essayé de faire. Et si c'est des néo-nazis, je suis curieux de savoir à quoi un jeu néo-nazi ressemble.
 
Dragonir
Membre Factor
Membre 1058 msgs
Y a déjà eu aussi "pire" dans le plan violence gratuite sans grosse motivation derrière, suffit de voir le délire des 2 manhunt. Par contre le personnage est clairement plus dans un délire BlackMetal que Gothique, autrement dit l'auto-destruction et la condamnation totale de l'espèce humaine. Et ça serait effectivement peu étonnant que des Polonais à tendance BlackMetal lorgne du coté facho-nazi, suivez mon regard >_> NSBM

D'un autre coté pourquoi les producteur de jeux vidéo ne pourraient pas se permettre ce que ceux du cinéma (c'est sûr souvent de seconde zone) peuvent se permettre ? Des truc comme philosophy of knife, martyr, a serbian film ou scrapbook sont autant de films qui filent la nausée et pourtant ils n'ont jamais fait du buzz comme ce trailer.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4627 msgs
Le jeu file la nausée parce que l'on joue un tueur en série qui massacre des gens lambda pris au hasard avec un côté réaliste, par empathie et à cause des faits historiques il y a un côté malsain à ça. Le gore en soit n'a rien de gênant, au contraire, c'est beau.

Du coup, pas tant de rapport avec un manhunt ou un martyr, ça n'est pas sur le même plan à mon avis.
 
Wylvan
Membre Factor
Membre 225 msgs
La première ligne du speech sur le site officiel : "Hatred is an isometric shooter with disturbing atmosphere of mass killing, where player takes the role of a cold blood antagonist, who is full of hatred for humanity. It's a horror, but here YOU are the villain."
Plus loin "...just don't try this at home and don't take it too seriously, it's just a game. :)"
Puis, "Player has to ask himself what can push any human being to mass-murder."

Les mecs s'imaginent qu'on est tous susceptibles de commettre des massacre de masse, qu'il faudrait réfléchir sur ce sujet tout en ne prenant pas trop le jeu au sérieux parce que c'est tout simplement un jeu où on est le vilain? Uh?!

Un jeu comme Spec Ops avait bien réussi son topo sur le côté "ouais-zé-tro-cool-jsuis-un-supersoldat-et-je-tue-du-méchant!" dans un JV. Autant là, c'est juste un machin de bourrins qui se prend pour de l'art. D'ailleurs ce n'est pas anodin qu'ils prennent New-York comme terrain "de jeu" (on aurait moins parlé et + déconné du jeu si ça se passait en Pologne, peut-être?).
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
Dragonir a écrit :
Y a déjà eu aussi "pire" dans le plan violence gratuite sans grosse motivation derrière, suffit de voir le délire des 2 manhunt. Par contre le personnage est clairement plus dans un délire BlackMetal que Gothique, autrement dit l'auto-destruction et la condamnation totale de l'espèce humaine. Et ça serait effectivement peu étonnant que des Polonais à tendance BlackMetal lorgne du coté facho-nazi, suivez mon regard >_> NSBM

D'un autre coté pourquoi les producteur de jeux vidéo ne pourraient pas se permettre ce que ceux du cinéma (c'est sûr souvent de seconde zone) peuvent se permettre ? Des truc comme philosophy of knife, martyr, a serbian film ou scrapbook sont autant de films qui filent la nausée et pourtant ils n'ont jamais fait du buzz comme ce trailer.


Nope Manhunt 1 t'es un serial killer qui echappe la peine de mort pour tuer d'autres badguy pour ta liberte. Manhunt 2 c'est le meme delire avec un gars d'un asile psychiatrique et d'autres trucs de lavage de cerveau et d'implant special pour faire le tueur parfait ou quelque chose (tu m'en voudra pas ca fait longtemps). Peut etre pas mieux, mais quand meme loin du meme delire que Hatred.

Aussi tous tes exemples de films ont eux aussi droit au meme buzz negatif, a part Martyr qui a recu des bonnes critiques a l'epoque et est considere comme un bon film dans le genre du "nouvel horror/gore francais" avec a l'interieur et d'autres. Scrapbook connait pas, donc t'as un point sur celui la.

La verite et ce qui met beaucoup de gens mal a l'aise c'est juste le contexte historique et la premier degre tres present dans la trailer. Ils cherchent vraiment a foutre les gens mal a l'aise et a provoquer une polemique ce qui au final est le plus desolant dans tout ca. Aussi ce sont apparement des neo nazis donc ca aide pas non plus.

Ca m'enerve parce que ce genre d'oeuvre va recevoir beaucoup d'attention et donner une excuse pour parler mal du jeu video, surtout que si il voulait vraiment juste faire un jeu ultra violent avec des executions brutales ils auraient pu utiliser autre chose genre Punisher comme disait vertueux. En plus je pense qu'un jeu Punisher comme ca attirerait plein de gens, meme plus que leur truc de terroriste affligeant.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews