Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Google nous laisse de Glass
lorhan
Membre Factor
Membre 131 msgs
100.
 
Jigoku
Membre Factor
Membre 23 msgs
D'accord avec le dernier post du Vertueux (et sa philosophie générale).

Il y a plus de chances qu'on fabrique des outils qui nous aident à progresser plus vite, que de réussir à progresser significativement tout court par les moyens "traditionnels" de l'évolution.

Rien que nos facultés cognitives et notre mémoire pourraient être améliorées par la technologie (déjà à l'heure actuelle)... si on devait attendre que l'évolution (ou "l'éducation" pour le bien qu'elle a fait) fasse de même, on y sera encore dans 100000 ans.

Je ne pense pas que Le Vertueux défende en soi les google glasses, ou l'utilisation abusive des nouvelles technologies. Il dit juste qu'on va devoir apprendre à vivre différemment, parce qu'on débute une époque de changements majeurs pour l'humanité - pour le meilleur ou pour le pire (si j'ai bien compris).

Que la technologie soit à double tranchant, personne n'en a jamais douté. C'est pareil avec l'éducation, qui est peut-être la meilleure chose qui soit jamais arrivée aux hommes jusqu'à maintenant, mais qui favorise aussi les concepts "d'élite" vs les "sous-éduqués". D'ailleurs, c'est pas pour rien que c'est toujours l'éducation qui morfle lorsqu'il y a une soit-disant "coupe budgétaire" : l'éducation, comme la technologie, y'a toujours quelqu'un qui la contrôle (même si ce sont plein de personnes pas concertées)...

D'ailleurs, Christine Love aborde pas mal le thème de cette évolution des mentalités dans le jeu-vidéo "Don't take it personnally babe, it just ain't your story". Sa projection (qui semble assez réaliste) montre que le concept même d'intimité évolue très vite, en ce moment-même, chez les gosses.
Par pure curiosité : certains d'entre vous ont-ils eu l'occasion de (sérieusement) regarder le profil FB d'un gamin de 12 ans à l'heure actuelle ? La "page" de sa classe et les contributions qui y sont faites chaque jour ? Honnêtement, pour la protection de ces gamins, c'est un peu tard.
 
meduz'
Membre Factor
Membre 1197 msgs
Le vertueux a écrit :
Comme je l'ai dit plus haut, l'éducation est utilisée pour placer le même type d'individu aux même endroits, c'est un constat qu'à fait Pierre Bourdieux sur l'éducation et les mécanismes de reproduction sociale.
Je ne vois pas comment un tel système pourrait changer autrement que par un facteur externe que l'homme ne peut contrôler.
Mais justement, à partir du moment où des gens font ce constat, même s’il y a peu de chance car le système est complexifié et cadenassé à outrance (on a bien appris aux gens à reproduire leurs propres prisons mentales et à ne croire qu’en un seul modèle de société et de développement possible), à partir du moment où on s’en rend compte, il reste une porte de sortie.

Et honnêtement, que le « facteur externe » soit la technologie ou un choc des sociétés humaines majeur ou qu’on rencontre un facteur interne (prise de conscience générale, rebaptissons le monde, youpie), je suis pas persuadé du tout qu’on puisse espérer de meilleures choses de l’un que de l’autre.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4676 msgs
C'est tout à fait ça Jigoku.


à partir du moment où on s’en rend compte, il reste une porte de sortie.


Il faudrait déjà être certains que le libre arbitre existe, ors il est plus facile de démontrer que nous sommes déterminés.
En admettant qu'il existe, on agit rarement de manière rationnelle.
Avoir conscience de ce qui est bon pour nous ne signifie pas que l'on va emprunter le bon chemin.
Exemple bateau, nous savons tous que fumer augmente fortement les probabilités de cancer, mais cela n'empêche pas certains (moi y compris il fut un temps et j'aurais continué sans un facteur externe féminin) d'avoir la clope au bec.

Bref, pour être tout à fait franc, j'ai beaucoup de mal à croire au libre arbitre, il y a tellement d'exemples qui montrent l'incohérence entre notre comportement et ce que nous savons devoir faire que la simple prise de conscience est loin d'être suffisante pour que nous agissions bien.

Il est très difficile de répondre à cette question, "pourquoi agissons nous plus ou moins mal pour nous même (je ne parle même pas envers les autres) alors que nous savons ce qui est bon pour nous ?".
J'ose espérer que dans un premier temps la chimie pourra pallier aux carences qui empêche l'action.
 
kmplt242
Membre Factor
Membre 3068 msgs
Et notre répétition de scie musicale ?
 
Google nous laisse de Glass

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews