Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

G2A continue d'escroquer le monde
CBL
L.A.mming
Admin 14967 msgs
On vous le dit et le répète : n'achetez pas de clés Steam chez G2A. Leur provenance est douteuse et dans la plupart des cas les développeurs ne touchent pas un rond dessus. RageSquid (Descenders) préfèrerait même que vous piratiez leurs jeux plutôt que de filer du blé à G2A. Rami Ismail de Vlambeer est tout à fait d'accord. Ou encore mieux : vous pouvez acheter les jeux en question de manière légale pour que votre développeur préféré ait les moyens d'en développer d'autres.

Lire la suite sur le site : G2A continue d'escroquer le monde.
 
dagon
Membre Factor
Membre 257 msgs
Et si les éditeurs cessaient de faire des prix différents en fonction des zones géographiques ?

Pourquoi le petit Français doit il payer son jeu 59€ et le petit russe/thaï/... va-t-il payer le tiers ?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14967 msgs
Salaire moyen en France : 3000 euros par mois
Salaire moyen en Russie ou en Thailande : 500 euros par mois
 
DukeFreeman
Membre Factor
Redac 729 msgs
dagon a écrit :
Et si les éditeurs cessaient de faire des prix différents en fonction des zones géographiques ?

Pourquoi le petit Français doit il payer son jeu 59€ et le petit russe/thaï/... va-t-il payer le tiers ?


Peut être parce que le petit Français a un salaire moyen de 2000€ net (grosso merdo, des chiffres de 2015 groupant public et privé) et le salaire moyen Russe est de 1000€ (tres TRES grosso merdo, des chiffres de 2018 plutôt cadré sur les salaire de Moscou).

Et je m'engage même pas sur la Thaïlande…

Oui les disparité de pouvoir d'achat sur les pays sont delirante (en réalité quand un mec lambda galere a vivre avec 1100€ net en France (1500€ a Paris) pas si loin de nous des gens s'en sorte avec 900€. Le cout de la vie fluctue énormément (il en va de même pour le cout de production d'un jeu, entre autre, a travers le monde. C'est bien là un des plus gros soucis de la mondialisation) donc forcement les marché dématérialisé en joue. Le vrai probleme c'est que ça dénature la valeur du produit, acheter un jeu 20€ quand il est sensé en valoir 60, soustraire des "clé" a un pays ou les gens galere pour atteindre les 700€ de salaire mensuel, jouer sur les disparité, récupérer et revendre des clef d' "influenceur YouTube" ou de promo de vente groupé, pour les revendre derriere a moindre cout (quand c'est pas carrément des clefs "tombé du camion")…

Le probleme est complexe, lourd et… j'ai malheureusement longtemps profité de ce système là de "marché gris", jusqu'à un article de Canard PC, et les coup de semonce de développeur indépendant, mais depuis ma prise de conscience je me modere et surtout je suis prêt a concédé a mon désir de jouer a un jeu, le fait de devoir payer 45€ (au lieu de 60) sur un site officiel plutôt que 30. Parce que bon… certes c'est 15€, mais sachant que le-dit jeu sera vraisemblablement en promo a 30€ dans 1 an, que j'ai des dizaines (centaines ?) de jeux a faire/finir, et que de multiple solde, promo & co me le rendront plus accessible rapidement… Bref, est-ce que mon désir de faire ce jeu le plus rapidement possible mérite vraiment de cautionner un "marché" qui dérégule et qui bousille la valeur d'un produit sous pretexte qu'il est echangeable numériquement et donc qu'il peut voir sa valeur changé au grés des necessité du marché.

J'ai vu tellement de gens pirater film, série, jeux & co tout en s'achetant tous les 2 ans le dernier iPhone… Je comprend le pourquoi, le comment, mais quelque part si on veut que les choses (mondialement) s'accordent et soit coherente et juste, faut reconnaitre et accepter que même "dans la merde" en France, ça à pas le relent de "dans la merde" au Bangladesh :)
 
dagon
Membre Factor
Membre 257 msgs
Ah ben c’est bien joli de parler de pouvoir d’achat mais il y a une faille au raisonnement : les jeux PS4 y sont à peu près au même prix qu’en France.

La réponse se trouve dans le piratage.

Là où le piratage est monnaie courante les éditeurs baissent les prix (mieux vaut vendre que de se faire pirater), mais comme pour les consoles le piratage est compliqué ils margent comme des porcs.
 
kakek
Membre Factor
Membre 1011 msgs
dagon a écrit :
... ils margent comme des porcs.


Parler de marge pour un JV, ou de maniere générale un produit artistique immatériel, n'a aucun sens. Surtout avec le dématérialisé. Parcequ'un jeu ne coute quasiment plus rien a reproduire et distribuer unitairement, et que tu ne prends que ça en compte dans la marge.

Ils peuvent vendre les jeux 3 euros, et ce serais toujours "marger comme des porcs" vu que la production d'une galette ou d'un téléchargement est ridiculement basse. Et pourtant, ça ne leur permettrait évidement pas d'être rentable.
 
Maximelene
Membre Factor
Membre 131 msgs
dagon a écrit :
Ah ben c’est bien joli de parler de pouvoir d’achat mais il y a une faille au raisonnement : les jeux PS4 y sont à peu près au même prix qu’en France.

La réponse se trouve dans le piratage.


La réponse se trouve dans l'explication qu'on t'a donnée, mais que tu refuses de prendre en compte parce qu'elle ne correspond pas à ce que tu voudrais entendre.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 942 msgs
Des sites comme G2A ne sont qu'une conséquence de la dématérialisation des jeux vidéo. On a voulu bloquer le piratage et le marché de l'occasion par tous les moyens. On peut dire qu'on y est parvenu, mais il y a un prix à payer.
 
Maximelene
Membre Factor
Membre 131 msgs
Non, ces sites ne sont pas une conséquence de la dématérialisation, ils en sont une dérive.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3885 msgs
Big Apple a écrit :
Des sites comme G2A ne sont qu'une conséquence de la dématérialisation des jeux vidéo. On a voulu bloquer le piratage et le marché de l'occasion par tous les moyens. On peut dire qu'on y est parvenu, mais il y a un prix à payer.


Le tourisme sexuel en Indonésie n'est qu'une conséquence de la mondialisation. On a voulu bloquer les sites pédophiles et avoir des vols low cost par tous les moyens. On peut dire qu'on y est parvenu, mais il y a un prix à payer.

Des lieux communs moisis comme ça on peut en sortir à l’infini, tout en jouant au PMU en plus.
 
fireman
Membre Factor
Membre 114 msgs
CBL a écrit :
Salaire moyen en France : 3000 euros par mois


Hein ?
 
aeio
Ami des bêtes
Membre 997 msgs
C'est le salaire moyen brut, qui est complètement faussé par les 1% les plus riches. Le salaire médian net c'est 1.789€/mois.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 942 msgs
Crusing : Fais en une autre avec les nazis, ça marche aussi!
 
dagon
Membre Factor
Membre 257 msgs
Maximelone, on ne m’a pas donné d’explication mais la conclusion vient seule.
Sinon pourquoi les prix d’un jeu console serait fixe et celui d’un jeu PC flexible ?

Comme tu le dis, la duplication ne coûte rien.

Ça fait plus de 30 ans que je suis le JV et que je trouve que nombre d’éditeurs se savonnent eux-mêmes la planche.

D’année en année les joueurs ont été de plus en plus grugés : d’abord les big boxes sont devenus des boîtiers DVD, puis ont perdu leur manuel pour enfin passer en dématérialisé. Ensuite est venue la mode des DLCs ...qui s’est finalement calmée au vu des levées de boucliers.

Des prix qui démarrent à 60€ pour passer à vil prix au bout de quelques mois. Quel est le sentiment de l’acheteur à votre avis ?

Alors oui, la dématérialisation est une suite logique en parlant de business, mais les politiques tarifaires sont désastreuses. A force de tirer sur la corde on finit par avoir le contre coup : piratage, des boutiques à la G2A....

Le seul moyen de s’en sortir est de redonner confiance aux joueurs. Un prix plus bas, fixé en fonction de l’inv mais à peu près fixe, et surtout des jeux soignés qui respirent le respect du joueur.

CDProjekt l’ont en partie intégré sur ce dernier point. . Pas besoin de protection lorsque le jeu vaut son prix et respire le respect du joueur.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1364 msgs
Arrêtez de parler de salaire moyen, ça n’a aucun sens. Parlez plutôt de Salaire median qui correspond plus à la réalité et qui est beaucoup plus pragmatique en terme de calcul, et il est de 1789 € dans le privé en France en 2019 selon Wikipedia.
 
aeio
Ami des bêtes
Membre 997 msgs
Tu fais bien de le redire. On sait jamais, quelqu'un aurait pu l'oublier au bout de deux messages.
 
DukeFreeman
Membre Factor
Redac 729 msgs
de tout façon c'est le genre de débat sur lesquels a un moment ou un autre faudra sortir les olives, le ricard et se mettre en marcel \o\
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Membre 5077 msgs
Y a pas moyen qu'on me fasse boire un truc à base d'anis.
Autant me donner du malibu ou du jet 27 !

Sinon la réflexion de dagon sur le prix des jeux ps4 dans les pays du tiers monde qui serait égale aux pays civilisés est intéressante, personne pour contredire ou mettre une nuance ?
 
Prezspurer
Membre Factor
Membre 26 msgs
dagon a écrit :
Maximelone, on ne m’a pas donné d’explication mais la conclusion vient seule.
Sinon pourquoi les prix d’un jeu console serait fixe et celui d’un jeu PC flexible ?

Comme tu le dis, la duplication ne coûte rien.

Ça fait plus de 30 ans que je suis le JV et que je trouve que nombre d’éditeurs se savonnent eux-mêmes la planche.

D’année en année les joueurs ont été de plus en plus grugés : d’abord les big boxes sont devenus des boîtiers DVD, puis ont perdu leur manuel pour enfin passer en dématérialisé. Ensuite est venue la mode des DLCs ...qui s’est finalement calmée au vu des levées de boucliers.

Des prix qui démarrent à 60€ pour passer à vil prix au bout de quelques mois. Quel est le sentiment de l’acheteur à votre avis ?

Alors oui, la dématérialisation est une suite logique en parlant de business, mais les politiques tarifaires sont désastreuses. A force de tirer sur la corde on finit par avoir le contre coup : piratage, des boutiques à la G2A....

Le seul moyen de s’en sortir est de redonner confiance aux joueurs. Un prix plus bas, fixé en fonction de l’inv mais à peu près fixe, et surtout des jeux soignés qui respirent le respect du joueur.

CDProjekt l’ont en partie intégré sur ce dernier point. . Pas besoin de protection lorsque le jeu vaut son prix et respire le respect du joueur.


Si tu as 30 d'expérience tu te rappelleras que jusqu'à l'arrivée de la scène indés et l'explosion de Steam (~2000-2005), les tarifs pour tous les jeux étaient entre 350 et 500 Fr la cartouche/CD en fonction du support. Soit allègrement l'équivalent à plus de 70€ à l'heure actuelle.
En passant au démat' on y a perdu sur le contenu physique mais seuls les AAA sont à ce tarif maintenant : la plupart des AA tournent dans les 50€ et les "indés" même de luxe pas plus de 30 (The Witness).

Et si tout le monde sait, puisque tu le dis, que le prix des AAA va chuter dans les semaines/mois qui suivent la sortie du jeu, pourquoi aller sur le marché gris au lieu d'attendre que les prix descendent ??
Avoir ce genre d'argument pour se donner bonne conscience et acheter chez G2A est d'une malhonnêteté crasse, sans déconner piratez plutôt les jeux. Au moins vos thunes n'iront pas dans les poches d'arnaqueurs qui vident les poches des studios de dev...

Autre point :
@Kakek: bien sûr que si parler de marge pour un jeu/logiciel ne sortant qu'en démat' à un sens : le développement de celui-ci a eu un coût, le SAV a un coût ainsi que le marketing pour le vendre. Et vous noterez que le coût des jeux n'a jamais été fonction du coût de développement de celui-ci. Y'a 30 ans Sonic coûtait 400 fr et avait nécessité (grosso modo) une équipe de 50 dev à son max pendant 8-12 mois, vous n'êtes pas content de payer le même prix pour un RDR2 ?
 
CBL
L.A.mming
Admin 14967 msgs
Dagon voit le problème à l'envers. Le fait que Sony n'indexe pas le prix des jeux sur le coût de la vie ne veut pas dire que c'est une règle à suivre. C'est même le contraire : si tu veux vendre des jeux dans les pays en voie de développement, il faut s'adapter au marché. Tu as le choix entre vendre zéro jeu car ils sont hors de prix ou quelques jeux à prix réduits.

Alors pourquoi Sony ne le fait pas? La réponse est simple : la console est dézonnée. Du coup si les versions boîtes étaient vendues moins chers en Russie ou en Thaïlande, l'import vers les US et l'Europe serait massif et le manque à gagner conséquent. Ils pourraient le faire pour le dématérialisé mais ça signifierai une grande différence de prix entre les versions boîtes et les versions téléchargeables. Et Sony se mettrait les distributeurs à dos.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews