Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Assassin's Creed 2 PC déjà patché, et peut-être déjà cracké [MàJ]
Myeka
Membre Factor
Membre 3 msgs
En effet, recentrons le débat.

Je vais donc faire l'effort d'admettre aveuglément que les éditeurs savent avec une exactitude irréprochable ce que le piratage leur coute, et qu'ils ne faussent pas du tout la teneur de ces chiffres afin de faire abonder la communauté dans leur sens.

Mettons donc que le piratage soit un fléau pour les éditeurs, et qu'ils cherchent un moyen d'endiguer ce fléau ...

Ce qui est reproché à Ubisoft (puisqu'il s'agit d'eux) n'est pas tant qu'ils cherchent à protéger leurs productions, mais plutôt les moyens qu'ils utilisent pour ce faire.

A l'appuie je vous propose un lien qui explique quasiment parfaitement ce que j'essaye de mettre en avant : What Is A Step Too Far? On Ubisoft's DRM Policies

Et oui c'est encore en anglais et je m'en excuse, mais je vais extraire les lignes qui concernent ce débat :

Ubisoft propose un système qui potentiellement risque de frustrer énormément de joueurs suite à des déconnections répétés, et justifie ce procédé avec l'argument suivant :
"The real idea is that if you offer a game that is better when you buy it, then people will actually buy it. We wouldn't have built it if we thought that it was really going to piss off our customers."

Ce qui donne dans la langue de Molière "La véritable idée [qui se cache derrière cette protection] est que si vous proposez un jeu qui est meilleur lorsque vous l'achetez [sous-entendu : meilleur que si vous le piratez], alors les gens l'achèteront. Nous n'aurions pas crée ce système si nous pensions que ca allait réellement emmerder les clients."

Note : je précise que ce propos a été proféré par le porte-parole d'Ubisoft dans une interview donné à Gamer Blog dont l'intégralité peut se trouver ici

Or, tous le monde s'accorde à dire que la frustration engendré par ce système risque d'être assez sévère (en tout cas il y a beaucoup de risques que ca arrive fréquemment).

Pourtant d'autres editeurs, tel EA dans C&C4, ont aussi "fortement incité" les joueurs à jouer Online, mais ne se sont pas contentés seulement de les forcer, mais d'apporter une réelle valeur ajoutée au fait d'être connecté en permanence à un serveur de jeu.
J'en profite pour citer un autre exemple non donné dans cet article qui est celui de Diablo 2, où les gens qui jouaient sur Bnet avait accès à quantité de contenu en plus (items rares, mots runiques, chance de drop accrues) par rapport à ceux qui jouaient en solo ou en "open multiplayer". Cette fonctionnalité avait 2 effets bénéfiques pour Blizzard : 1°) on évite qu'il y ait des tricheurs 2°) on incite les gens à acheter le jeu

Pour conclure, ce qui est remarquablement bien expliqué dans cet article, c'est que ce qui pose problème ce n'est pas qu'Ubisoft cherche à réduire le nombre de piratage de ses produits, mais la façon dont il s'y emploie, et que d'autres avant lui ont su limiter (je dis bien limiter, et non pas éradiquer) l'impact du piratage sur les revenus sans pour autant prendre le risque de s'attirer le mécontentement de ses clients.

Je pense pour ma part qu'Ubisoft cherche trop à éradiquer le piratage possible de ses jeux, et non à limiter son influence. D'autres personnes l'ont déjà précisé avant moi, mais il existe des jeux qui ont beaucoup moins subit le piratage sans pour autant avoir des protections de dingues. Peut-être serait-il avisé de chercher du coté de ces productions afin de savoir comment ils en sont arrivés à ce résultat ?

Et je finirais en rajoutant qu'il n'existe à ce jour aucun jeu qui n'a jamais été piraté, et qu'il vaut mieux tenter de comprendre les causes du piratage afin de limiter ses effets plutôt que d'essayer de le rayer de la surface de la terre. Et j'en entend un au fond dire "Et les MMO alors ?" et j'anticipe en répondant qu'il existe des serveurs pirates même pour les MMO.
 
Vahron
Membre Factor
Membre 580 msgs
La comparaison avec Diablo II ne me paraît pas très pertinente, tout simplement parce que c'est un jeu qui a une très forte composante multijoueur (on peut même considérer que c'est sa composante principale). Comme ça a été dit plus haut, pour protéger efficacement un jeu centré sur le multijoueur, c'est assez facile : on authentifie par un compte et une clé CD valide, on lutte contre les serveurs privés (ou on se débrouille pour que ce soit techniquement trop complexe d'en faire un), et voilà.

Avec un jeu solo (ou dont le multijoueur n'est pas l'intérêt principal) comme Assassin's Creed 2, c'est plus difficile. Beaucoup de joueurs voudront légitimement y jouer sans accès à Internet permanent. A partir de là, comment proposer du contenu digne d'intérêt réservé aux joueurs honnêtes pour donner envie d'acheter ? Un profil et une liste de succès ne sont pas du "contenu" à proprement parler. Et on a vu que le DLC a ses limites : mal perçu par les joueurs lorsqu'il est proposé en Day 1, et très facilement piraté la plupart du temps.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4686 msgs
Je n'ai pas Crysis sous la main, mais il y a forcément quelque part au moins une référence à cette politique de confidentialité. Cherche dans le Lisez-moi qui accompagne l'installation.

Je viens de lancer l'installation de crysis warhead, il n'y a rien sur la collecte d'information sur la progression du jeu, absolument rien :

13. CONSENTEMENT A L'UTILISATION DES DONNEES PERSONNELLES

VOUS ACCEPTEZ QUE CRYTEK ET SES FILIALES (OU DES FOURNISSEURS AGISSANT EN SON NOM) PUISSENT COLLECTER, UTILISER, STOCKER ET TRANSMETTRE LES INFORMATIONS TECHNIQUES ET AUTRES QUI PERMETTENT D'IDENTIFIER VOTRE ORDINATEUR (Y COMPRIS L'ADRESSE IP), LE SYSTEME D'EXPLOITATION ET LES LOGICIELS D'APPLICATION AINSI QUE LES PERIPHERIQUES, CES DONNEES POUVANT ETRE COLLECTEES PERIODIQUEMENT AFIN DE VOUS FOURNIR PLUS FACILEMENT MISES A JOUR, CONTENUS DYNAMIQUES, ASSISTANCE PRODUIT ET AUTRES SERVICES, Y COMPRIS LE JEU EN LIGNE. CRYTEK ET SES FILIALES POURRONT EGALEMENT UTILISER CES INFORMATIONS, SANS QUE VOUS SOYEZ IDENTIFIE INDIVIDUELLEMENT, AFIN D'AMELIORER LEURS PRODUITS ET SERVICES, ET POURRONT ETRE AMENES A COMMUNIQUER CES INFORMATIONS DE MANIERE ANONYME A DES FOURNISSEURS DE SERVICE TIERS.


De plus, comme Myeka l'a dit, si vous bloquez l'accès à internet, vous remarquerez que rare sont les jeux qui demandent l'accès, ce sont souvent des jeux online, et là encore, rien ne les autorise à récupérer des données sur ce que l'on fait dans le jeu.
Ainsi, je ne crois pas non plus qu'ils arrivent véritablement à repérer le nombre de jeu sous licence illégale en allant fouiller sur votre pc.

Jusqu'à preuve du contraire, Myeka a raison sur les manières dont s'informent les développeurs sur la création des jeux : de manière traditionnelle avec des beta testeurs, des think tank et des sondages (dont on connait la fiabilité et la valeur), mais aussi en parcourant les forums et les sites de jeux vidéo.


Après, j'ai peut être loupé un truc quelque part, je n'affirme rien.
 
Big Apple
Membre Factor
Membre 836 msgs
Au lieu de débattre sans fin, vous avez qu'à faire un sondage sur factornews en 2 questions :

1) Vous vouliez jouer à AC2 sur PC : L'avez-vous acheté?
Oui/Non

2) Pour les Non : Vous ne l'avez pas acheté :
- Parce que vous avez toujours piraté les jeux PC
- Parce que la protection vous emmerdait
 
overfok
Membre Factor
Membre 1 msg
Je suis tombé sur votre débat par hasard, du coup je vous donne mon avis.

Personnelement, je pirate assez souvent les derniers jeux PC. Je joue avec plaisir à la moitié d'entre eux, et teste puis désinstalle l'autre moitié.

J'achète toujours des jeux, environ 3-4 par ans : ce que mes revenus me permettent.
C'est toujours un plaisir d'avoir la boite, l'original, et de pas se sentir "voleur".

Tout ça pour dire qu'il faut pas oublier les gens qui sont à la fois consommateurs et pirates, comme moi.
Je ne peux pas acheter plus de jeux, même si j'aimerais bien, alors je télécharge. Ca m'a d'ailleurs permis d'eviter de jeter 50 € en maintes occasions.
Certaines pratiques (comme ici pour AC2)influencent mes choix.

Donc oui je vais pirater AC2, et mes 50€, ils iront ailleurs, mais ils iront bien à quelqu'un.
 
da_hooligan
fo sucer !
Membre 458 msgs
Max3dmoon a écrit :
Sur 20 copies joues d'un jeu PC, une seule est légitime (95% de taux de piratage pour un jeu "geek" genre FPS).


je bosse également dans l'industrie, également chez l'un des éditeurs top 5, coté business donc avec accès aux chiffres qui font l'objet du débat... et je peux vous confirmer que Max3dmoon ne vous raconte pas de conneries


ps : merci pour ce thread, Thnos m'a bien fait marrer !
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
Big Apple a écrit :
Au lieu de débattre sans fin, vous avez qu'à faire un sondage sur factornews en 2 questions :

1) Vous vouliez jouer à AC2 sur PC : L'avez-vous acheté?
Oui/Non

2) Pour les Non : Vous ne l'avez pas acheté :
- Parce que vous avez toujours piraté les jeux PC
- Parce que la protection vous emmerdait


- Parce qu'on en a rien à branler d'AC2
 
kakek
Membre Factor
Membre 920 msgs
Ca remonte a loin dans le thread, mais a un momment quelqu'un a dit que si ce n'était pas rentable, les editeurs ne feraient plus de jeux PC.

Mais en fait, les editeurs ne font effectivement presque plus plus de jeux PC. La grande majorité font des portages de jeu console, ce qui place le seuil de rentabilité bien plus bas !

AC2, par exemple, c'est pas un jeu PC. Le devellopement a déjà été fait et rentabilisé sur console. Ce qu'il faut rentabiliser sur PC, c'est juste le cout du portage, infiniment moindre.
Et même là, les editeurs on tendance de plus en plus a estimer que rien que le portage, pour peut qu'il nécéssite un peut plus qu'un portage technique pur, ca ne vaut plus le coup. Exemple, brutal legend.

Les jeux AAA exclusivement PC ou simplement pensés PC avant console se comptent sur les doigts de la main.
 
ClémentXVII
Membre Factor
Redac 2722 msgs
kakek a écrit :
Et même là, les editeurs on tendance de plus en plus a estimer que rien que le portage, pour peut qu'il nécéssite un peut plus qu'un portage technique pur, ca ne vaut plus le coup. Exemple, brutal legend.


Pour Brütal Legend, Tim Schafer (avant qu'il n'ait trouvé d'éditeur) n'a jamais parlé de version PC.
 
Antiope
Membre Factor
Membre 1 msg
J'ai bien lu tous les posts, surtout ceux de Max3dmoon qui semble être proche des éditeurs.

Déjà, le piratage est en effet un fléau, quelque soit le média. Je ne remets (et ne remettrai) pas en cause les difficultés que peut rencontrer un éditeur pour tenter d'en amoindrir les effets. Je pense que peu de gens les condamneront pour tenter de protéger leurs produits, moi la dernière.

Nous sommes trois gros joueurs dans la famille, ma fille, mon époux et moi même. Nous nous sentons concernés par ces problèmes de piratages puisque cela nous engendre certaines difficultés pour profiter des produits que nous achetons. Car c'est en effet notre vrai problème. Nous achetons nos jeux, tous, sans exception. En un an, nous avons acheté 18 jeux sur Steam (souvent lors des promos du week-end ou de noël) et 3 sur l'EA-Store (environ un jeu tous les deux mois pour chacun d'entre nous). Nous ne jouons pas sur console, l'acquisition d'une console en plus d'un PC qui peut faire, en plus des taches administratives et autres, "console" de jeu nous convient parfaitement bien. Changer de temps en temps un élément du PC pour l'Upgrader nous revient beaucoup moins cher que d'acheter régulièrement une console et des jeux hors de prix qui se vendent sur console. Avant de passer par ces plates formes de téléchargement, nous achetions les versions boites. Et souvent, à chaque utilisation du jeu, nous ne pouvions que nous rendre compte des difficultés juste pour lancer un jeu. Entre les Protections qui ne voulaient pas lire le jeu ou pire, qui ne voulaient même pas reconnaitre le CD qui était inséré dans le lecteur, nous sommes quasiment passés par tous les désagréments possibles et imaginables que les protections pouvaient engendrer.

Ainsi, Ubi peut comprendre, surtout après avoir vécu d'énormes difficultés à lancer leurs jeux à l'époque où nous avions les supports physiques, que leur nouvelle protection peut freiner nos volontés d'acquérir ses produits. Ma fille se faisait une joie de jouer à AC2, mon mari attendait avec une certaine impatience le dernier Silent Hunter, et là, juste à cause d'une protection qui dépendra des bons services de notre FAI, nous hésitons à acquérir ses jeux (même via Steam, nous pouvons jouer hors-ligne en cas de soucis). Nous ne les piraterons pas, ce n'est pas dans notre culture, et il y a suffisamment de jeux qui sortent en ce moment.

En partant de ce fait, je me demande, en prenant les données de Max3dmoon que 1 joueur sur 20 possède le jeu original (je n'ai aucun mal à croire à ces chiffres, mais je doute qu'il n'y a que le PC de concerné la dedans puisque d'absolument tous les possesseurs de 360 que je connais sont équipés d'un disque dur externe rempli d'une multitude de jeux), si Ubi Soft ne prend pas le risque de perdre une partie de ces joueurs qui font l'effort de faire l'acquisition du jeu de façon honnête. Comme je l'ai dit au début, même si je comprends tout à fait la volonté d'Ubisoft de protéger son produit, je fais parti de ces joueurs qui ressentent cette protection comme une "agression" envers mon honnêteté, comme si j'étais une pirate potentielle. Bref, résultat des courses, mon mari, au lieu d'acquérir Silent Hunter 5 s'est payé le dernier Total War et ma fille attend l'extention de DAO au lieu de s'acheter AC2. Tout ça à cause d'un ressenti négatif qui ne remet pas en cause les qualités des jeux.

En plus de cette sensation d'être un pirate potentiel, cette protection d'Ubisoft, ne nous donne aucune garantie de pouvoir jouer à ce jeu dans cinq ans... Une fois que les "Stats" indiqueront qu'il ne reste plus que quelques personnes à jouer de temps en temps à AC2, estce qu'ils ne couperont pas les serveurs, supprimant ainsi toute possibilité de rejouabilité du jeu. Même s'ils se veulent rassurant sur ce sujet, Ubisoft ne sera pas le premier à fermer ses serveurs parce que ça ne rapporte plus assez...

Bref,je ne connais pas la solution pour lutter efficacement contre le piratage (en espérant qu'il s'agit bien de ça car la raison "revente" n'est pas à exclure non plus, même si aujourd'hui je ne vois plus l'intérêt de l'occasion quand je vois les prix que des plates formes comme Steam font), mais de grâce, il faudrait que les éditeurs cessent de dégouter les gens qui font l'effort d'acheter leurs jeux.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
Max3dmoon a écrit :
Ca fait longtemps que les éditeurs savent que la mauvaise qualité peut payer sur le court terme mais jamais sur le long terme...


Je suis vraiment mais alors vraiment pas d'accord avec ça. Je corrigerais par "Ca fait peu de temps que les éditeurs réalisent leurs boulettes et se remettent à travailler sur la qualité de leurs titres". Rien que le retard de combien ? Deux ans ? Pour splinter cell 5, c'est révélateur... alors qu'avant ils en sortaient presque 1 par an.

Ce n'est pas la peine d'entrer dans ce débat... mais le marché est inondé de clones et de jeu ou la réalisation prime sur la créativité. Tout n'est pas à jeter, mais je suis loin d'être sûr que TOUS les éditeurs mises sur la qualité extrème de leur jeux (suffit de voir le ratio qualité / ventes de AvP 3).
 
Bloups
Membre Factor
Membre 1 msg
Max3dmoon a écrit :

Sur 20 copies joues d'un jeu PC, une seule est légitime (95% de taux de piratage pour un jeu "geek" genre FPS).
Les editeurs arretent pas de vous le dire que ca tourne autour de 90% et plus le piratage.
Vous voulez pas les croire, comme vous voulez mais c'est la pure vérité et c'est sacrement factuel.
Ca veut dire que si demain 10% des joueurs qui piratent un jeu se mettent a l'acheter...on....on....triple les ventes du jeu en question.
10 malheureux %.


Tout ça me semble quand même être de la grosse généralisation. Rien que pour ce qui est des FPS dont l'intérêt réside principalement voire uniquement dans le multi, un pourcentage de piratage de 95% me semble bien fantaisiste.

Ensuite, reprocher aux gens le fait que ceux-ci ne croient en majorité pas aux affirmations des éditeurs à propos du piratage me parait absurde. Tout comme les industries de la musique ou de la vente de films, l'industrie du jeu vidéo gagne bien plus à grossir les chiffres du piratage que le contraire. Je ne vois pas d'ailleurs pourquoi, si les gros industriels du jeu vidéo ont les moyens techniques de prouver formellement que le piratage représente un taux si élevé par rapport au nombre de ventes total, ils n'en font pas une étude publique. Ils auraient tout à gagner à prouver leur bonne foi aux clients (moi y compris) qui achètent leurs jeux et sont obligés de supporter les inconvénients de DRM intrusives.

Bref, pour moi ça ne tient pas debout. Une personne travaillant dans l'industrie du jeu vidéo pourra m'affirmer mille fois que les grosses boîtes du secteur ont les preuves que le piratage représente plus de 9 fois le nombre de jeux achetés, pour moi ça restera aussi crédible que Colin Powell montrant une photo satellite d'un camion censé contenir des fabriques d'armes biologiques.
 
DoubleJ
Membre Factor
Membre 505 msgs
Si UbiSoft a intégré un système de dégradation, alors on peut dire que Silent Hunter 5 et Assassin's Creed 2 n'ont pas été crackés.
Il y a également le même système dans Blood Bowl.

A votre avis, pourquoi on ne trouve pas de no-cd de Blood Bowl sur gamecopyworld, juste quelques trainers ?
D'ailleurs, je n'ai toujours pas vu SH5 ni AC2 sur le site, pourtant régulièrement mis à jour.
Parce que la version qui a été crackée est complètement moisie via le système de dégradation.
Des aberrations se déclenchent aléatoirement dans le jeu, par exemple un match qui ne se déroule pas normalement.
Pleins de détails qui gâchent complètement les parties.
Les hackers ne semblent pas pouvoir "nettoyer" le jeu afin de supprimer définitivement le système de dégradation.
Les hackers ne l'ont pas fait pour Blood Bowl, le jeu est sorti en Juin 2009, ce qui fait déjà 9 mois !
Le feront-ils pour Silent Hunter 5 et Assassin's Creed 2 ? Rien n'est moins sûr.
L'exemple avec Blood Bowl est flagrant, et pourtant ce n'est pas un petit jeu confidentiel, mais très attendu également.
D'ailleurs Blood Bowl se vend très bien malgré son système d'activation en ligne, le système de dégradation y est certainement pour quelque chose.

De plus, dans Blood Bowl, à chaque mise à jour, la protection revient, ce qui oblige les hackers à recracker la protection.
Or la dernière version de Blood Bowl (1.1.3.3) n'a pas été crackée.
Donc non seulement la version crackée de Blood Bowl est une ancienne version, mais en plus le jeu est moisi via le système de dégradation.

Dans la version crackée de AC2, d'après ce que j'ai lu, on ne peut aller plus loin après l'Animus, on ne fait qu'explorer la ville, rien de plus.
Il suffit de lire les commentaires pour AC2 sur rlslog.
Idem pour SH5.
Sur SH5, j'ai lu qu'un joueur ne pouvait aller plus loin après le tutoriel, il ne pouvait donc accéder aux missions de la campagne.
En gros on peut y jouer un peu, puis arrivé à un certain point, soit en reste bloqué, soit on tourne en rond.
C'est comme si on avait une démo du jeu et non la version complète.

Bref, si c'est le même procédé pour les deux jeux d'UbiSoft, ce qui semble être le cas, Max3dmoon a raison, ces jeux n'ont pas réellement été crackés.
On peut lire que de nombreux joueurs ont des tas de problèmes en jouant à SH5 et AC2.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1513 msgs
La dégradation aléatoire peut avoir des effets pervers. D'un côté il devient "difficilement prouvable" qu'un jeu est cracké (donc l'éditeur peut affirmer que toutes les dégradations n'ont pas disparu et il peut avoir raison ou pas mais difficile de savoir), l'effet secondaire est qu'il est difficile du coup de dire si un bug est un vrai bug du jeu ou du à la protection.

Par exemple, lorsque j'avais acheté Invisible War (la suite de Deus Ex) à l'époque, le jeu était très instable. A chaque changement de zone il y avait une forte probabilité que le jeu quitte simplement vers le bureau sans prévenir. Et le relancer immédiatement après ne résout pas le problème (il faut rebooter XP..). Après quelques jours de jeu un peu prises de tête j'ai finalement eu l'idée de regarder les forums pour voir si le problème était connu et oui il était connu et apparemment c'était lié à la protection du jeu (Securom). Un passage vers un site de crack et installation du crack plus tard -> plus de problèmes de retour au bureau.

Pourquoi cette anecdote ? Et bien parce que les protections sont apparemment jamais sûres à 100% et apparemment ma copie valide était reconnue comme pirate 10% du temps (ou alors il y avait une time bomb pour contrer/retarder les pirates, je ne sais pas). Donc j'ai eu de la chance cette fois-là de pouvoir bénéficier du jeu dans de meilleures conditions (pour rappel on change de zone toutes les 5 secondes dans invisible war).. Mais si la dégradation était aléatoire et que le système d'authentification souffre des mêmes problèmes de "faux négatifs" alors il peut y avoir des bugs récurrents dans le jeu dont on ne sait pas s'ils sont causés par le système de protection trop zélé ou de simples bugs du jeu..

Bref un cauchemard pour QA et pour les vrais acheteurs (et les bugs aléatoires sont déjà suffisamment une plaie pour les programmes qui ne nécessitent pas de protection).
 
cactous
Membre Factor
Membre 10 msgs
Antiope a écrit :
En plus de cette sensation d'être un pirate potentiel, cette protection d'Ubisoft, ne nous donne aucune garantie de pouvoir jouer à ce jeu dans cinq ans... Une fois que les "Stats" indiqueront qu'il ne reste plus que quelques personnes à jouer de temps en temps à AC2, estce qu'ils ne couperont pas les serveurs, supprimant ainsi toute possibilité de rejouabilité du jeu. Même s'ils se veulent rassurant sur ce sujet, Ubisoft ne sera pas le premier à fermer ses serveurs parce que ça ne rapporte plus assez...


Ubisoft ne communique étonnement pas beaucoup là dessus mais ils ont annoncé qu'au moment de la coupure des serveurs de validation d'un jeu, un patch pour fonctionner offline sera mis à disposition.

Mais je peux comprendre la réticence vu qu'on n'a jamais été encore dans cette situation, vont-il tenir parole et est-ce que ça marchera ?
Parce que bon si c'est pour dire "ah merde bon en fait, on arrive pas à faire le patch, boh de toute façon plus personne n'y joue à ce jeu, hein ?".

Il faut savoir aussi qu'Ubi n'a pas suffisamment de serveurs de validation pour encaisser deux grosses sorties simultanées (ce qui veut implicitement dire que les patchs pour enlever la protection sont pas censés arrivés dans 10 ans non plus...)
 
chadi
Membre Factor
Membre 1 msg
TRéS IMPORTANT = SI VOUS VOULES JOUER A AC2 GRATUIT JEU COMPLET ET SON CRACK OU CONNECTION INTERNET CEST A CE SITE QUE VOUS TROUVERAIS DES MILIERS DE DE JEU VOUS TROUVERAIS ICI LA VERSION AC2 AVEC 33 OU 35 DE UNDERCOVER RAR CEST LA VERSION QUI REQUIS LA CONNECTION INTERNET ET LA VERSION AVEC 8 RAR QUI NE DEMANDE QUE DEXTRAIRE LES RAR EST LANCER LE JEU CEST ECRIT AU DESSUS AVEC SKIDROW CEST CET VERSION QUE JE VOUS CONSEILE DE TELECHARGER ; UNE SEULE CHOSE AVANT QUE JE POSTE LE LIEN QUAND VOUS ENTRER LE SITE CLICKER JEUX IL YA DES PAGE AU DESSUS FAITE EN SORTE QUE VOUS CHERCHER LE JEU DANS TOUS LES PAGE LE CITE EST ; http://www;MYEGY.COM FAITE ATTENSTION A NE PAS TEMBER SUR LE MAUVAIS CITE CEST LE PREMIER QUI APPARAIT BON JEU ATOUS NESITER PAS A ME DONNER DES QUESTION SUR LA FASONS DE TELECHARGER LE JEU :
 
kmplt242
Membre Factor
Membre 3072 msgs
chadi a écrit :
TRéS IMPORTANT = SI VOUS VOULES JOUER A AC2 GRATUIT JEU COMPLET ET SON CRACK OU CONNECTION INTERNET CEST A CE SITE QUE VOUS TROUVERAIS DES MILIERS DE DE JEU VOUS TROUVERAIS ICI LA VERSION AC2 AVEC 33 OU 35 DE UNDERCOVER RAR CEST LA VERSION QUI REQUIS LA CONNECTION INTERNET ET LA VERSION AVEC 8 RAR QUI NE DEMANDE QUE DEXTRAIRE LES RAR EST LANCER LE JEU CEST ECRIT AU DESSUS AVEC SKIDROW CEST CET VERSION QUE JE VOUS CONSEILE DE TELECHARGER ; UNE SEULE CHOSE AVANT QUE JE POSTE LE LIEN QUAND VOUS ENTRER LE SITE CLICKER JEUX IL YA DES PAGE AU DESSUS FAITE EN SORTE QUE VOUS CHERCHER LE JEU DANS TOUS LES PAGE LE CITE EST ; http://www;MYEGY.COM FAITE ATTENSTION A NE PAS TEMBER SUR LE MAUVAIS CITE CEST LE PREMIER QUI APPARAIT BON JEU ATOUS NESITER PAS A ME DONNER DES QUESTION SUR LA FASONS DE TELECHARGER LE JEU :


Je quote pour la postérité. Ne me remerciez pas !
 
xiam
Jean-Michel Grigou
Membre 4261 msgs
Si jeune, certainement encore puceau et se prendre une balle à l'heure de l'apéro...
 
Muad'Dib
Membre Factor
Membre 363 msgs
chadi a écrit :
TRéS IMPORTANT = SI VOUS VOULES JOUER A AC2 GRATUIT JEU COMPLET ET SON CRACK OU CONNECTION INTERNET CEST A CE SITE QUE VOUS TROUVERAIS DES MILIERS DE DE JEU VOUS TROUVERAIS ICI LA VERSION AC2 AVEC 33 OU 35 DE UNDERCOVER RAR CEST LA VERSION QUI REQUIS LA CONNECTION INTERNET ET LA VERSION AVEC 8 RAR QUI NE DEMANDE QUE DEXTRAIRE LES RAR EST LANCER LE JEU CEST ECRIT AU DESSUS AVEC SKIDROW CEST CET VERSION QUE JE VOUS CONSEILE DE TELECHARGER ; UNE SEULE CHOSE AVANT QUE JE POSTE LE LIEN QUAND VOUS ENTRER LE SITE CLICKER JEUX IL YA DES PAGE AU DESSUS FAITE EN SORTE QUE VOUS CHERCHER LE JEU DANS TOUS LES PAGE LE CITE EST ; http://www;MYEGY.COM FAITE ATTENSTION A NE PAS TEMBER SUR LE MAUVAIS CITE CEST LE PREMIER QUI APPARAIT BON JEU ATOUS NESITER PAS A ME DONNER DES QUESTION SUR LA FASONS DE TELECHARGER LE JEU :


Chadi, ton offre m'interesse, j'ai envie de te donner une chance, j'ai envie de te dire : ALLEZ BANCO
!
 
Assassin's Creed 2 PC déjà patché, et peut-être déjà cracké [MàJ]

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews