Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Les expériences à la con du week-end : épisode 9 - faire réparer un joy-con drift

billou95 par billou95,  email  @billou_95
 
C'est un syndrome auquel tout possesseur de Switch pense un jour ou l'autre devant un personnage qui vire à gauche sans qu'on lui ait demandé quoi que ce soit : le joy-con drift est une calamité et il touche toutes les générations y compris la Switch Lite. Nintendo est déjà sous le poids de nombreuses actions coordonnées dont une toute nouvelle intentée par l'Union européenne fin janvier avec à l'appui presque 25000 témoignages. En France, UFC-Que Choisir s'est saisi du problème et a lui aussi demandé à Nintendo d'agir. En attendant qu'un tribunal statue sur le flou artistique autour de ce qui a été qualifié de vice caché par un cabinet québécois, on a tenté une expérience à la con : renvoyer un joy-con drifté hors garantie issu d'un pack Switch acheté en mars 2017 à Nintendo.
Il y a bien d'autres techniques pour atténuer l'effet ou remplacer soit même les pièces défectueuses. Elles coutent entre 5 et 50eur selon la méthode, mais globalement avec une méthode DIY, on est jamais 100% sûr du résultat sur la durée. Si dans le cas de la Switch Lite, la procédure d'envoi au SAV Nintendo s'avère compliquée, car elle immobilise complètement la machine, pour les Switchs "fat" il est parfaitement possible de renvoyer le joy-con "incriminé" au support français du constructeur. N'étant pas bricoleur, j'ai donc préféré tenter l'expérience fin août 2020 après avoir pesté sur le syndrome pendant mon test de Ibb & Obb.

Sur sa page de support français officielle, Nintendo annonce clairement la couleur : "Si la période de garantie du fabricant (console Nintendo Switch et Nintendo Switch Lite= 24 mois, console de la famille Nintendo 3DS/2DS= 12 mois) est écoulée ou si le problème n’est pas couvert par la garantie du fabricant, Nintendo pourra néanmoins être disposée à réparer ou remplacer la pièce en panne ou à remplacer le produit (en cas d’irréparabilité). Préalablement à toute intervention, le SAV établit un devis qui vous est adressé pour validation. Si vous acceptez le devis, il vous sera demandé le règlement par chèque ou virement bancaire du montant TTC figurant au devis."



Je m'apprêtais donc à devoir me délester de quelques dizaines d'euros pour faire réparer mon joy-con (en gros à peu près autant que si j'avais bidouillé moi-même). En regard des 89 euros en moyenne pour une paire de joy-cons neufs, je préférais partir sur cette solution qui me permettrait en plus de me retourner vers Nintendo si la rustine ne tenait pas sur la durée. Je remplis donc le formulaire de support en précisant dans le descriptif de la panne "joy-con drift". Deux jours plus tard, je reçois une confirmation avec un numéro de RMA et une étiquette prépayée Chronopost pour renvoyer mon matos. Suite au renvoi le lendemain même, je reçois un nouveau mail de Nintendo une semaine plus tard qui m'informe avoir bien reçu le joy-con (avec numéro de série à l'appui). Cinq jours passent et je reçois un nouveau mail du support qui m'informe que... surprise, ils ont réparé mon joy-con et l'ont fait partir par Chronopost ! Donc oui, on m'a bien pris en SAV un produit hors garantie.

Au déballage, je constate que le bloc joystick a été entièrement remplacé. Le stick est donc comme neuf, plus aucun problème par exemple sur Ibb & Obb. De nombreux consommateurs ont carrément démonté les manettes pour se rendre compte de la réparation et effectivement, c'est un tout nouveau bloc contacteur qui est en place. Donc voilà, on peut donc en déduire que Nintendo sait pertinemment que ce problème existe sur ses chaînes de production, mais préfère jouer la carte du support gratuit, même hors garantie que d'investir (forcément plus cher) pour corriger durablement le souci à la racine.
A l'heure du bilan 6 mois plus tard, force est de constater que le joy-con fonctionne toujours très bien. L'espoir est donc de mise si comme moi, vous avez des manettes vieillissantes qui donnent des signes de fatigue. Et la procédure ne vous coûte pas un centime puisque le transport passe par un tiers aux frais du constructeur nippon. Et pour les drifts avérés sur les manettes Xbox Elite ou plus récemment sur la DualSense ? A priori, les constructeurs font également dos rond et remplacent le matériel défectueux sans faire de chichis. Même si dans le cas de Sony, joindre le support semble être un véritable parcours du combattant.
Rechercher sur Factornews